AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jérôme Peyrat (Illustrateur)
EAN : 9782491011017
32 pages
Éditeur : A2mimo (22/11/2019)

Note moyenne : 4.58/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Quand on sent un peu fort et qu’on est pas vraiment jolis, difficile de se faire aimer.
Alors les sangliers, hyènes, et autres animaux maudits un jour se révoltent :
« Assez ! Nous aussi nous voulons être cajolés et respectés ! »
C’est décidé, ils vont témoigner et demander conseil aux autres animaux dit les Biens-Aimés. C’est ainsi qu’est née la grande conférence des Maudits.
Certains sont Biens-Aimés, d’autres sont Maudits. Chez les ani... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Hosenford
  03 décembre 2020
Les Maudits et les Bien-Aimés, au fil de nos représentations
Cette courte histoire est d'une force convaincante sur l'idée des représentations animales, elle est à faire découvrir aux enfants, mais aussi aux adultes. Comment se fait-il que nous répugnons le calamar et que nous choyons l'ours ? Que la taupe soit une nuisible alors qu'elle creuse autant que le lapin que nous adorons ? À travers l'idée d'une injustice, Hélène Gloria dans Les Maudits fait comprendre au lecteur que chaque animal à sa propre représentation, une représentation totalement anthropique. le lapin est adoré car il délivre les oeufs de Pâques tandis que nous fuyons le putois car il sent mauvais. Ces représentations concernent les animaux à plume, à poils, aux écailles, qu'ils vivent dans les airs, sur la terre ou dans l'eau. Mais elles concernent aussi un ensemble de facteurs : l'odorat, la beauté ou encore l'idole qui se cache derrière. Par exemple, l'araignée et la chauve-souris qui étaient des Maudits sont devenus Bien-Aimés grâce aux super-héros. Toutefois, un Bien-aimé a-t-il la belle vie ? Loin d'offrir un discours pauvrement dichotomique, Hélène Gloria pointe les désavantages que peut procurer le fait de trop aimer un animal, à l'image des cirques, des animations. Et que dans cette myriade d'éléments, finalement il existe un équilibre entre Maudits et Bien-Aimés, les uns protégeant les autres.
L'homme au coeur de la confrontation
Au fond, nous pouvons creuser un peu plus profond. Les Bien-Aimés sont-ils des Bien-Nés ? À travers cette opposition au premier abord binaire, les Maudits se rapprocheraient des roturiers, les Bien-Nés des nobles et la chauve-souris du bourgeois. Une idée développée est ce conseil des Bien-Aimés aux Maudits : faites-en sorte de vous faire aimer grâce à votre propre labeur. Une idée qui enterre complètement celle d'un ordre naturel des choses : c'est la faute aux Maudits s'ils ne sont pas aimés car ils n'ont pas su se rapprocher des humains. L'humain lui n'est pas un personnage ni même central ni même secondaire de l'histoire, pourtant il est au coeur de celle-ci, il est celui qui semble contrôler la vie de chaque espèce, de chaque individu. Et c'est en effet le cas, nos représentations de nos animaux sont construits d'une manière culturelle, ce sont elles qui décident par exemple de la hiérarchie des espèces que nous allons protéger et de celles que nous allons chasser. Cependant, si tous les animaux se tournent vers les humains, il est révélé qu'être trop aimé se retrouve autant un problème qu'être trop détesté. Que derrière cette opposition binaire des animaux de la terreur et ceux de la lumière, il y a un équilibre qui est celui de l'indépendance. On regrettera tout de même une histoire un peu simple et courte. L'histoire se conclut ainsi : « pour vivre heureux, restons cachés ! ».

Lien : https://leschroniquesdejerem..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Medulla
  23 novembre 2020
Un bel album aux grandes pages où l'on découvre en couleurs l'histoire malheureuse des Maudits. Ces animaux puants, laids ou effrayants qui aimeraient changer de cases pour rejoindre les bien-aimés. Rien de bien compliqué à priori il suffit de danser ou d'amuser, d'inspirer l'art et la poésie, d'être doux ou d'être chou. Les Maudits veulent essayer de sortir de leurs cases et surtout des préjugés : Hyènes, requins, putois défilent et c'est un régal pour les yeux des petits et grand à identifier dans une corolle colorée qui est chacun.
Mais derrière la façade lumineuse d'être un bien-aimé, il y a un revers du miroir pas très gai. A chacun de l'interpréter.. être trop aimé se transforme en prison dorée.
Un chouette album aux allures de conte philosophique qui m'a fait penser notamment à la lecture de rat et les animaux moches.
Commenter  J’apprécie          40
Gerstel
  13 décembre 2020
AUTEUR
Héléne GLoria est la scénariste, née en 1973 elle vit en Bretagne et a un lien fort avec la nature.
Jerome Peyrat est l'illustrateur, né en 1972, Il a étudié l'illustration aux arts décoratifs à Stasbourg.
C'est leur première collaboration.

RESUME
Les animaux maudits veulent être aimés comme les animaux bien-aimés. Ils décident de leurs demander comment se faire aimer par les humains et empêcher leur fuite face à leur laideur et à leur odeur. Ils vont alors se rendre compte que la vie des animaux bien-aimés n'est pas s'y idyllique
CRITIQUE
Ce livre présente de belles couleurs chaudes. le graphisme est original et les animaux semblent être aériens grâce à un tracé original. Alternant des palettes de couleurs en fonction de l'évolution de l'histoire, l'illustrateur nous embarque dans une explosion visuelle.
Le scénario n'a rien à envier au dessin. Il aborde la différence. il démontre que l'apparence ne fait pas l'individu. Il explique que l'amour des autres n'est pas toujours gratuit et que la contrepartie est parfois disproportionnée. L'amour peu aussi aliéner la liberté et l'histoire interroge sur ce qu'on désire laisser en échange. L'empathie est aussi présente chez les animaux maudits envers leurs congénères.
Une belle histoire où il n'y a pas que des gentils et que des méchants et qui explique que la nuance est souvent de mise.
MOTS CLES : ANIMAUX – AMOUR – LIBERTE
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LesDemoisellesdeChatillon
  23 novembre 2020
Un superbe album sur la différence
Dans le règne animal il y a deux catégories : les Bien-Aimés, ceux que l'ont dit mignons, ceux qui sont choyés et adorés et puis il y a les Maudits. Maudits parce que laids, effrayants ou puants...
Le putois, le sanglier, le loup ou la hyène... ce sont les mal aimés du règne animal.
Mais ils en ont assez ! Marre de cette terrible réputation ! Alors ils décident de faire une grande assemblée et d'apprendre des Bien-aimés.
Mais le sort de ces derniers est-il si enviable ?
Ah, la réputation du loup... La hyène si méprisée... Quant au pou, n'en parlons pas !
Pourquoi ont-ils si mauvaise presse ? Quel message envoyons-nous à nos enfants en sous-entendant que, parce qu'il est "moche", il n'est pas aimable ?
Et si cette histoire, à l'allure de fable De La Fontaine, était une métaphore que l'on pouvait étendre à TOUT le règne animal, et donc à nous, êtres humains, également ?
Un superbe album très riche.
Il aborde bien entendu les préjugés et l'acceptation de soi mais il interroge aussi sur la notion du Beau.
On peut aller plus loin en parlant de la nécessaire biodiversité, de la place de chacun dans le cycle de la vie (on peut soulever son chat au-dessus de la tête pour appuyer le propos 🙈) mais également en abordant le respect des animaux (et de tous les êtres d'ailleurs). La différence, c'est la richesse !
Le texte est très poétique mais il reste accessible dès 6 ans.
Il est sans morale, à chacun de tirer ses propres conclusions autour de ce titre, qui permet d'ouvrir de belles discussions.
Je trouve les illustrations vraiment magnifiques et c'est une explosion de couleurs !
Un véritable régal pour les yeux.
L'illustration du loup changeant de « coiffure » est très drôle et l'ours Sucre d'orge est superbe !
Je ne sais pas si l'album suffira à me faire aimer les araignées mais on a eu de la peine pour ces Maudits.
Allez, promis on vous aime tous, même avec de grands crocs.
Une très belle découverte que je recommande.
Lien : https://demoisellesdechatill..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


autres livres classés : pédagogie positiveVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

1 classique = 1 auteur (XIX° siècle)

La Chartreuse de Parme

Stendhal
Alfred de Vigny
Honoré de Balzac

21 questions
551 lecteurs ont répondu
Thèmes : classique , classique 19ème siècle , 19ème siècleCréer un quiz sur ce livre