AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
Cléopâtre, la reine fatale tome 1 sur 4
EAN : 9782413004325
58 pages
Delcourt (23/08/2017)
3.63/5   35 notes
Résumé :
Cléopâtre monte sur le trône d'Égypte à 18 ans. Elle accède au pouvoir en même temps que son frère cadet, Ptolémée. Rapidement, elle prend l'ascendant mais leurs querelles au départ anodines se muent en guerre ouverte où son frère cherche à l'éliminer. Retranchée, elle ne voit qu'un allié possible : Julius César qui vient d'écraser sur un coup de dés l'armée de son rival, Pompée.
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Alfaric
  30 août 2017
Décidément la série "Reines de sang" ne manque de bons sujets pour faire de bonnes histoires, car après Aliénor la légende noire, Isabelle la louve de France, Frédégonde la sanguinaire, et Tseu Hi la dame dragon nous découvrons Cléopâtre la reine fatale !
Tandis que César et Pompée joue un game of thrones à l'échelle de la Mer Méditerranée, nous suivons un "Dallas" antiquisant que n'aurait pas renié HBO grand spécialiste des séries grimdark : Cléopâtre VII la peste, Ptolémée XIII le sale gosse, Pothin l'eunuque comploteur et Didia l'esclave espionne, le rusé ministre Appolodore et le bouillant général Achillas, Hopi l'ancienne favori nubien et Skall le nouveau favori celte… Ah ça les auteurs font bien sentir bien que Cléopâtre est un garce en privé et une crevarde en public, mais c'est une femme dans un monde gouverné par les hommes donc toutes les armes sont bonnes pour survivre, combattre, et qui sait remporter la victoire… Il faut dire que comme tous les personnages sont dotés d'une profonde amoralité, ses côtés détestables ne suscitent pas l'antipathie pour autant : d'un côté elle dégage autant de charisme qu'une Gina Lollobrigida de la grande époque, et d'un autre côté elle ressemble tellement à ces aristocrates qu'on adore détester, et dont on suit les frasques avec un plaisir coupable à peine dissimulé ^^
Après "Meridia", le très bon et sans doute très mésestimé Thierry Gloris retrouve son vieux compère Joël Mouclier qui lui offre donc nous offre des graphismes aux petits oignons très colorés et très expressifs. Ils s'entendent comme larrons en foire (un peu trop d'ailleurs, il y a pas mal de scène assez crues ^^), du coup ce tome associe très bons dessins et très bons dialogues pour une très bonne histoire sublimée par la touche féminine apportée par Marie Gloris… Que demander de plus ? d'autres tomes du même niveau évidemment ! blink
PS : mention spéciale pour le singe des "Aventuriers de l'arche perdue" ^^
Lien : http://www.portesdumultivers..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          420
tchouk-tchouk-nougat
  25 août 2017
Ptolémée XII vient de mourir, c'est donc son fils Ptolémée XIII, âgé d'une dizaine d'année, qui monte sur le trône d'Egypte en compagnie de sa soeur et épouse Cléopâtre. Pendant ce temps les tensions, dans l'empire romain, les tensions entre Pompée et César augmentent.
La série des "Reines de sang" va s'intéressé à une autre grand figure plus que célèbre : Cléopâtre, reine d'Egypte.
Le récit commence avec son mariage et sa montée sur le trône d'Egypte. Immédiatement on voit que les époux, encore des enfants, se détestent et deux clans se forment en Egypte. Dans l'empire romain Pompée et César se détestent aussi, César fait passer à ses légions le Rubicond et c'est la guerre civile.
Si le contexte est connu et peu détaillé par ailleurs, les auteurs mettent en avant une Cléopâtre quelque peu à contre pied de ce que l'on a l'habitude. Loin de la vision romanesque de la reine d'Egypte nous avons donc là une petite peste ambitieuse et abusant de son pouvoir dans le luxe et la luxure. Au départ c'est déroutant mais après tout pourquoi pas? Que connait-t-on vraiment de Cléopâtre en dehors de sa liaison avec César ?
Un premier tome plaisant qui se termine sur la première rencontre entre Cléopâtre et César à Alexandrie.
Le dessin est vraiment superbe, à l'image de la splendide couverture. Les habits sont chatoyants, les lumières chaleureuses, les couleurs vives. On croirait sentir la chaleur de l'Egypte et voir la transparence de robes égyptiennes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          182
Vexiana
  07 janvier 2018
Depuis le début de cette collection, je me demandais si ils allaient faire une série sur Cléopâtre qui présente, il faut bien le dire, toutes les "qualités" principales des héroïnes précédentes : belle, sulfureuse, ambitieuse, avec une réputation qui a traversé les siècles.
Ce premier tome est assez bon même si ce n'est pas mon préféré. J'ai trouvé que certaines parties, certaines répliques, étaient ampoulées et assez cliché. Je suis assez déçue par certains éléments qui sont là pour rajouter un peu de souffre à l'histoire mais qui n'ont pas vraiment de cohérence.
Le dessin est chatoyant, riche et régulier mais ne m'a pas vraiment convaincue. Je le trouve assez artificiel et "informatique".
Ceci dit, je me réjouis de lire la suite et je suis impatiente de voir plus Marc-Antoine...un de mes personnages historique préféré.
Commenter  J’apprécie          120
umezzu
  14 janvier 2018
Il était inévitable que la collection des Reines de sang de Delcourt s'intéresse à Cléopâtre. La reine d'Egypte, désignée par son père à lui succéder avec son jeune frère Ptolémée, paraît dans cette version menant sa vie au fil de ses plaisirs sexuels, avide d'hommes qu'elle manipule. Ce portrait la montre frivole, mais néanmoins ayant la vision politique de ses actes.
A titre personnel, je ne suis pas emballé par le dessin. L'aspect intéressant de cette série est de mettre en parallèle les difficultés internes de Cléopâtre en Égypte, qui doit lutter contre son puéril frère aidé d'un ministre châtré Pothin, avec les événements dans la République romaine : César franchit le Rubicon et Pompée ne va pas tarder à se confronter à lui à Pharsalle. La suite est connue...
Commenter  J’apprécie          100
MarquePage
  26 août 2017
Attirée d'abord par les magnifiques dessins aux couleurs chatoyantes et aux détails minutieux, je me suis laissée tenter par cette figure historique qu'est Cléopâtre.
Si on connaît les grandes lignes de sa vie, si sa vie est très romancée et romanesque à travers divers histoires, on la découvre autrement. Une reine capricieuse prête à tout pour asseoir son autorité. Entre rivalité avec son mari et frère. On suit aussi en parallèle le conflit entre Jules César et Pompée. Un récit assez complet qui s'attarde sur les faits mais aussi sur les personnalités. On se laisse emporter.
Malgré sa personnalité parfois détestable, Cléopâtre est imposante, assez attachante avec des faiblesses et de devoir se battre encore plus pour le pouvoir parce que c'est une femme. Jules César apparaît comme un militaire héroïque et intelligent.
Une lecture agréable dont on lirait bien la suite immédiatement.
Commenter  J’apprécie          91


critiques presse (3)
Sceneario   14 septembre 2017
Ce premier volume est très réussi, une belle surprise qui nous donne très envie de lire la suite et d'en savoir plus sur ce personnage qui a fasciné et marqué l'Histoire !
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDGest   12 septembre 2017
La saga de la plus célèbre des égyptiennes se dévoile avec d’autant plus de plaisir que Joël Mouclier fournit des planches attrayantes.
Lire la critique sur le site : BDGest
BDZoom   31 août 2017
Entre esprit romanesque et véracité du propos historique, on suivra dans cet opus inaugural les primes années d’un règne devenu mythique…
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   21 mars 2020
Mes aïeux chevauchaient aux côtés d’Alexandre le Grand lors de la conquête de la Perse. Le sang des Lagides de Macédoine coule dans mes veines. Mon défunt père, Ptolémée Aulète, a faite de moi par testament son héritière. Je suis destinée à exercer le pouvoir sur l’Égypte avec mon frère cadet. Pharaonne je serai, car les dieux l’ont décidé. Je suis la grande maîtresse de la perfection, la déesse aimée de son père. Je suis Cléopâtre VII Théa Philopator.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
AlfaricAlfaric   26 mars 2020
- Qu’en est-il des rumeurs de querelle entre Cnaeus Pompée et Jules César ?
- Des foutaises ! Ils s’aiment comme des frères. Ne t’occupe pas des arcanes politiques romains. Gère le marigot égyptien ! J’ai ouï dire que l’harmonie du couple royal n’était pas au beau fixe.
- Médisances ! Comme tes proconsuls, ils ne sont qu’amour et fraternité.
Commenter  J’apprécie          150
AlfaricAlfaric   27 août 2017
[César] Sais-tu qui est représenté sur l’envers de la pièce ?
[Marc-Antoine] Hummm… J’hésite entre la sainte patronne des emmerdeurs et la déesse grecque de la sodomie…
[César] Marc Antoine, tu parles de Cléopâtre, une femme qui est ici l’égale d’une déesse. Modère tes propos, nous lui devons un certain respect, tout du moins en apparence.
Commenter  J’apprécie          120
AlfaricAlfaric   28 mars 2020
- Cléopâtre !
- Apollodore !? Que se passe-t-il ?
- Pothin te convoque en urgence !
- Que Seth le maudisse ! Il n’a pas à me donner d’ordre ! Je suis occupée !
- C’est important.
- Rien n’est plus important que mon plaisir !
Commenter  J’apprécie          110
AlfaricAlfaric   13 juin 2021
- Marc Antoine ! Rappelle-moi le nom de cette rivière.
- Le Rubicon, César, pourquoi ?
- C’est pour mes mémoires.
- Je suis certain que Pompée crève d’envie de les lire !
Commenter  J’apprécie          120

Lire un extrait
Videos de Thierry Gloris (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thierry Gloris
Valois 4  Kurusan 2
autres livres classés : egypteVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2714 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre