AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Armel Gaulme (Illustrateur)
EAN : 9782876604049
96 pages
Adam Biro (25/10/2004)
3.96/5   14 notes
Résumé :
Mélusine, Morgane, Viviane... Qui sont les figures mythiques de légende ? Sur quels univers féeriques règnent-elles ? Que nous apprennent-elles sur le monde médiéval et sur l'Autre Monde ?

" Morgane quitta ensuite la forêt pour une île fouettée par les vents au large de la Bretagne, où, durant trois années, elle se consacra à la haute magie. Là, elle comprit qu'elle accédait peu à peu à la vraie puissance, celle du savoir. Elle s'initia à l'art de la... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Xian_Moriarty
  14 avril 2013
Un livre merveilleusement illustré et qui offre une sublime vision de la Fée Morgane, personnage trop souvent présenté comme une méchante et une s*****.

Dans cet ouvrage, l'auteure nous présente Morgane sous les traits d'une belle jeune femme ayant reçu une éducation aussi bien féminine que masculine. Son père, Gorlois de Cornouailles, voulait en faire son héritier, car il n'avait pas de fils. À mi-chemin entre le monde des Hommes et celui des fées, Morgane a soif d'apprendre et de pouvoir.
Tendrement attachée à son frère Arthur, elle n'hésitera pas à manigancer contre lui. Morgane a surtout du mal à supporter Guenièvre qui le lui rend très bien. Et pour une fois, c'est la reine qui porte le mauvais rôle. Et j'avoue avoir beaucoup aimé cela. Bien qu'infidèle, Guenièvre incarne le modèle chrétien de la femme. Elle est donc l'opposé de Morgane.

L'auteure a choisi de ne pas faire de Morgane la mère de Mordred, mais sa soeur Anna. J'aime quand des auteurs choisissent cette version, car cela dédiabolise cette pauvre fée.
Bien sûr, Morgane n'est pas forcément une gentille fille. Elle aime le pouvoir (mais surement pas plus qu'un homme) et elle supporte mal de se faire évincer de son rôle de conseillère de son frère par Guenièvre. Par ailleurs, elle tentera en vain de prévenir son frère des infidélités de sa femme et de son meilleur chevalier, Lancelot.
Elle jalouse aussi Viviane pour l'affection de Merlin. Cependant, Viviane et Morgane ne recherchent pas chez le vieil enchanteur la même affection.
Amoureuse au coeur brisé, Morgane souffre d'amour contrarié par des amoureux infidèles ou ravis par la mort.
Elle incarne à la fois la fée dans ce qu'il y a de plus doux et tendre, mais aussi le côté ténébreux des créatures de l'autre monde.


L'auteure a choisi d'évincer de son livre de nombreux éléments chrétiens. Cela donne un résultat plus que plaisant, car les femmes de la légende arthurienne prennent toutes leurs valeurs. Femme de caractère, d'ambitions, Morgane a aussi des faiblesses, comme n'importe qui.
Personne clé du cycle arthurien, elle est ici sublimée dans tout ce qu'elle a de plus merveilleux ! Intelligente et belle, Morgane incarne une certaine perfection de la femme qui aime à apprendre, qui aime à mener sa vie comme elle l'entend dans un monde d'homme (misogyne ?).
Un livre extrêmement bien documenté, bien que très condensé. L'auteure sait de quoi elle parle. J'apprécie son choix d'avoir évincé les éléments trop chrétiens et d'avoir mis en avant les éléments anciens et païens (pour ne pas dire celtique).

Un livre formidable qui redore le blason de Morgane, trop souvent considéré comme une sorcière (au sens négatif du terme) alors qu'elle est l'incarnation d'une vraie femme (de notre temps ?). Bref, un vrai plaisir que ce livre.
Un coup de coeur !
Lien : http://0z.fr/awIh0
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LesLecturesdeMallory
  14 février 2022
Il était grand temps que je me penche sur cette héroïne, qui est aussi ‘'ma princesse personnelle''.
Et je suis ravie de l'avoir fait par le biais de cet ouvrage-là.
Morgane, est à la fois femme, dans le monde des humains, et fée, dans l'autre Monde.
Ce livre, s'il raconte son histoire romancée, avec son frère Arthur, fait la part belle à l'image de la femme.
Morgane n'est pour une fois, pas la sorcière et la mauvaise que l'on décrit partout. Elle est certes à l'origine de manigances, mais la Reine Guenièvre fait office de méchante.
Morgane est une femme, dans un monde d'hommes. Et elle l'assume. Elle est indépendante, elle a une grande envie d'apprendre, et elle aime le pouvoir.
Elle a la douceur des fées et le côté sombre des créatures de l'Autre Monde.
Ce livre a en plus, un côté très actuel qui me plaît beaucoup, dans le sens où Morgane veut vivre sa vie comme elle le souhaite, sans que sa conduite ne lui soit dictée par un homme, dans un monde d'hommes. Elle incarne en fait, une vraie femme d'aujourd'hui.. Et ça, autant pour moi que pour ma Petite Morgane.. Ça ne peut que me ravir 🙂
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LaureduMiroir
  18 septembre 2009
Ca faisait un moment que je reluquais cette collection et voilà que par le plus grand des hasards ( hum hum) je suis tombée dessus en Bretagne … Ni une ni deux j'ai acheté la collection complète, qui est une pure merveille . Les textes sont signés Claudine Glot, grande dame que je ne présente plus et les illustrations Armel Gaulme, créateur d'images très talentueux, que je ne connaissais pas, mais que je vais suivre maintenant de près ;) ( Pour info : son blog http://armelgaulme.blogspot.com/)...
Lien : http://autrecotedumiroir.net..
Commenter  J’apprécie          10
boubou35730
  23 juillet 2016
J'adore!
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Ivy-RoseIvy-Rose   12 juin 2014
Un mystérieux arrêté du destin avait fait naître Morgane dans l'Autre Monde, au solstice d'été, lui ouvrant le chemin du royaume féérique.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Claudine Glot (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Claudine Glot
Auteur : Claudine Glot Livre : Guide secret de Brocéliande
autres livres classés : Dons d'organesVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus





Quiz Voir plus

Les créatures imaginaires

Créature de la nuit, je suce le sang de mes victimes pour me nourrir. Je peux me métamorphoser en chauve-souris, en loup, en chat ou en chien quand je ne me dissipe pas en une traînée de brouillard. Les miroirs ne reflètent pas mon image et je ne projette aucune ombre. Je crains la lumière du jour et le meilleur moyen de m'anéantir est de m'enfoncer un pieux dans le cœur ou de me décapiter. Un de mes représentants le plus célèbre est le Comte Dracula.

Le zombie
Le vampire
Le poltergeist
Le golem

10 questions
492 lecteurs ont répondu
Thèmes : imaginaire , fantastique , fantasy , créatures fantastiques , créature imaginaire , littératureCréer un quiz sur ce livre