AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2215131047
Éditeur : Editions Fleurus (01/01/1900)

Note moyenne : 4/5 (sur 28 notes)
Résumé :
Amy a un don fabuleux : Elle peut plonger au cœur des livres !

Le Petit Prince,
La Belle au Bois Dormant,
Le Portrait de Dorian Gray,
Le livre de la Jungle,
Peter Pan, Le Chien des Baskerville,
Alice au Pays des Merveilles,
Orgueil et Préjugés...

Lorsque Amy se rend compte qu'un grand danger menace ces chefs-d’œuvres, elle fera tout pour les protéger et vivra une aventure hors du commun. ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
BOOKSANDRAP
  07 mars 2017
> https://booksandrap.wordpress.com/2017/03/07/les-passeurs-dhistoires-mechthild-glaser/

J'avais tellement envie de lire ce roman. J'étais vraiment intriguée de découvrir comment l'auteur allait abordé ce thème et comment elle allait nous embarqué dans l'histoire. Je vais avoir du mal à expliquer mon ressenti, car j'éprouve quelque chose d'assez contradictoire. Je l'ai adoré pour son fond, moins pour sa forme…

Les premières pages se tournent et on fait la connaissance d'Amy et de sa déjantée de mère Alexia. On les retrouve dans une chambre, elles font leur bagages à toute vitesse, direction Stormsay l'île où sa mère à grandi. En faisant la connaissance de sa grand-mère elle renoue avec ce qu'elle est vraiment et découvrir qu'elle fait partie des passeurs d'histoires. Entre joie, excitation et grosse frayeur elle va devoir, en dépit de sa famille qui ne la croit pas, trouver le monstre qui s'attaque à la littérature et qui vole les idées principales des histoires pour détruire les livres. Qui est à l'origine de ce remue-ménage ? Amy va-t-elle apprécié ces voyages ?

Je vais être honnête avec vous, je ne sais pas vraiment quoi penser de ce livre. D'un côté j'ai beaucoup aimé mais d'un autre l'histoire n'allait pas dans le sens que j'espérais et pour le coup ça à pas mal freiné mon enthousiasme.
Le point fort du bouquin et c'est ce que j'ai préféré forcément c'est le fait qu'on replonge dans des histoires qui ont bercés notre enfance comme Alice au pays des merveilles, le livre de la jungle, Sherlock Holmes… le fait qu'on aborde ce thème-là et que l'auteur ai choisi de parler d'oeuvres aussi connus et importantes ça m'a vraiment rendu nostalgique et impatiente de pouvoir visiter tout comme Amy ces mondes inconnus. C'était vraiment un pur plaisir de rencontrer certains personnages et j'ai passé un super moment quand elle était dans les livres.

Malheureusement, là où j'ai était assez déçue c'est par l'intrigue en général.
Amy apprends très tard qu'elle a un don et qu'elle a la faculté de passer dans les histoires pour s'occuper d'elles et résoudre les problèmes de la littérature. Jusque là j'étais plutôt très emballée. Elle débarque à Stormsay, le domaine est plutôt mystérieux, l'île recèle tout un tas de secrets qui installe une espèce d'ambiance assez pesante qui m'a captivé. J'ai aimé le fait qu'ils aient des cours aussi, ça permet vraiment au lecteur d'en apprendre plus sur ce don merveilleux, quel rôle ils ont vraiment et comment il fonctionne. La présence de la menace arrive tout de même assez tardivement dans le roman. Bien que la première partie se lit très vite car on à très envie d'en apprendre plus sur cette faculté, le fait qu'on découvre ce danger au milieu du roman apporte un petit peu de piment et de rythme que je trouvais un peu absent dans la première partie.
Mais par la suite, l'auteur nous distille certaines informations que j'ai trouvé assez loufoque et dure à gober. J'ai trouvé la tournure de l'histoire un peu trop jeunesse également par certains aspects, quitte à partir sur ce terrain là, j'aurais apprécié que l'auteur mette en place quelque chose de peut-être un peu plus noir. C'était pour le coup parfois un peu niais et peu approfondi.

Quant aux personnages, il y a une chose qui m'a pas mal interpellé et dérangé. La relation d'Amy et de sa mère Alexia est assez spéciale. le fait qu'elle appelle sa mère par son prénom et ne lui rend jamais de comptes m'a pas mal fait tiqué, elles se disent proches, mais elles agissent de manière vraiment très indépendantes. Tout les secrets autour de cette famille ne m'ont pas particulièrement emballée non plus, je pense que j'ai surtout aimé les passages où elle était dans les livres, et que tout ce qui a été créer autour ne m'a pas vraiment convaincue, je comprends tout de même que l'auteur ai choisi de ne pas se concentrer exclusivement sur les passages dans les oeuvres mais pour le coup, toute l'histoire brodée autour n'est peut-être pas aussi captivante.
Le personnage d'Amy est vraiment intéressant par contre. Elle est intelligente et mature bien qu'elle agisse parfois comme l'ado qu'elle est. C'était rafraîchissant de passer du temps avec un personnage qui fait son age. J'ai aimé sa manière de prendre les devants, j'ai aimé son impulsivité et sa soif de connaissance. C'est un personnage vraiment réussi.

Pour résumer, ce fût un bon moment de lecture ! Bien qu'il m'attirait énormément, le fait que l'intrigue partait dans une direction qui ne me plaisait pas du tout à semé d'embuches ma route vers le coup de coeur. J'ai eu beaucoup de mal à me remettre à chaque fois dedans et à reprendre là où je m'étais arrêté bien que ce soit une histoire très prometteuse et originale.
La plume est entraînante, l'auteur arrive quand même à nous emporter dans son univers fantastique et on se sent forcément bien dans ces contes et histoires qui arrive à traversé les époques en restant indémodable. Une lecture en demi-teinte pour ma part, mais une jolie découverte tout de même. Je suis heureuse d'avoir tenté le coup, rien que pour le fond de l'histoire je vous conseille de le lire. Si vous avez 14,15 ans vous l'apprécierez peut-être d'autant plus !

Lien : https://booksandrap.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
CamilleMooria
  14 septembre 2019
Mention : Coups de coeur 2016
Pour une lectrice comme moi ce livre est un rêve éveillé. J'aimerai bien me glisser dans " Pocahontas " ou encore mieux dans " La petite sirène ", ou même pourquoi pas, rejoindre mes origines en allant dans " Vaïana ".
A 4 ans ils me faisaient rêver, pleurer, hurler, rire ... et j'ai dû garder mon âme d'enfant parce que c'est toujours le cas .
Ils sont comme un pansement quand je ne vais pas bien.
Un cocon dans lequel je peux me réfugier sans que personne puisse y rentrer.
C'est pour cela que le don fabuleux d'Amy est à la fois magnifique, mais aussi pour moi tout aussi dangereux que le voyage dans le temps.
Un seul faux pas et une histoire entière change ou encore même, disparaît.
Ce côté est bien mis en valeur pour moi, dans le bonheur il y a malheureusement un malheur et ce livre n'en fait pas exception.
Le bien et le mal ne peuvent exister sans l'un et l'autre.
Autour d'elle , son univers est rempli de mensonges, de non dit, de cachotteries, de trahisons, seuls les livres la réconfortent dans ces nuances de gris.
Sa rencontre avec Will, un jeune garçon qui la fait se sentir en sécurité et comprise.
Malheureusement ce bonheur sera rempli d'obstacles dont un, très grand:

LA MORT.

Heureusement auprès des livres on trouve souvent les solutions aux problèmes que nous rencontrons, c'est un avantage, peut-être l'un des plus utile !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
VIRGINIE34
  20 janvier 2017
Amy et sa mère Alexia se réfugient sur l'ile de leurs ancêtres pour fuir un quotidien devenu trop pénible. Pour la jeune fille, c'est une première, elle n'a jamais rencontré sa grand-mère avec qui Alexia s'est brouillée il y a longtemps. Elle découvre qu'elle est l'héritière d'une famille de passeurs d'histoires, capables d'entrer dans mes livres et chargés de protéger la littérature. Alors qu'elle apprend à maitriser son don, des rumeurs affolent le monde des livres: des rudiments d'intrigues, à la base de toutes les grandes histoires, sont dérobés par un voleur....
Les amoureux des livres vont forcément adorer ce roman bien écrit, aux multiples rebondissements. Dans la lignée de la saga de Jasper Fforde, bien que moins original ou inventif, ce roman s'adresse à un public plus jeune (11-12 ans). C'est quand même un coup de coeur, pour le plaisir de rencontrer les personnages de plusieurs histoires bien connues au gré de l'aventure.
Commenter  J’apprécie          80
JessicAlister
  26 octobre 2016
Chers lecteurs, chères lectrices,
Laissez ce livre vous plonger dans l'univers de vos livres préférés !
Amy et sa mère Alexia se rendent sur l'île où celle-ci à grandie, une île où quelques initiés (les passeurs d'histoires) peuvent voyager dans les mondes de papier que sont les livres. Mais peu à peu, les histoires changent, la Belle au Bois Dormant se réveille, la tornade du Magicien d'Oz disparaît.. On vole la rose du Petit Prince ! Il faut donc résoudre ces mystères.
Et nous, lecteurs, traversons ces mondes avec Amy, passeuse d'histoires. C'est une bien belle aventure.
Immédiatement, j'ai quand même craint à une espèce de reproduction de Coeur d'encre de Cornelia Funke (inégalable et inégalé), mais cette impression disparaît au bout de quelques chapitres, quand l'intrigue commence réellement.
Je ne suis pas complètement sous le charme du style d'écriture, je n'y retrouve pas suffisamment de "poésie", néanmoins je me demande si cela ne vient pas de la traduction. Mais l'histoire est bien, donc je me suis laissé embarquer très facilement avec Les passeurs d'histoires, les énigmes étant prenantes et puis j'y ai retrouvé beaucoup de livres adorés.
J'aimerai bien moi-même en être une...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Lademoiselleauxcerfs
  14 février 2017
Elles partent, elles partent pour oublier. Amy et sa mère Alexia quittent l'Allemagne en direction d'une île inconnue où vit Lady Mairead, la grand-mère. Elles sont parties pour oublier leur peine et leurs problèmes mais un secret de famille va resurgir et bouleverser le quotidien de Amy. Par la suite, un meurtre, une enquête et des personnes improbables. Ainsi Amy est propulsée loin de ces soucis pour en affronter de nouveaux dans un lieu qui lui est inconnu. Accompagnée ou seule, elle avancera de découvertes en découvertes avec certains personnages de livres populaires.
Amy est une jeune fille perdue après la révélation d'un secret de famille. Excitée et également incompréhensive, elle donne au lecteur la soif d'exploiter son pouvoir. Curieuse, elle n'hésite pas à se mettre en danger et à faire quelques faux pas pour son bon plaisir. Je ne me suis pas attachée à ce personnage-ci, il y a des choses à dire sur elle mais j'ai préféré l'émotion que dégageait sa mère Alexia, qui elle n'est pas un personnage que l'on rencontre souvent dans le roman. Certes, Amy possède un bon fond et une envie de protéger son entourage ainsi que ce que son pouvoir oblige mais il m'a manqué des sentiments pour l'apprécier d'avantage. Cependant, si mes sentiments sont vagues pour Amy, ils le sont beaucoup moins pour Betsy. En effet, celle-ci est décrite comme un personnage détestable, narcissique et qui aime rabaisser afin de se sentir supérieur. Que ce soit moi ou un autre lecteur, Betsy n'est en aucun cas dans notre coeur et l'auteure a su en jouer. Notons également la présence récurrente de deux personnages masculins : Will et Wether. L'un est mystérieux, l'autre faible, je n'ai rien éprouvé à leur égard.
Dès les premières pages, je sentais l'intrigue monter en moi. Deux femmes fuient on ne sait pourquoi vers on ne sait où, la curiosité du lecteur est à son comble. Durant une centaine de pages, le contexte prend place et le suspense est toujours présent, un régal. Malheureusement, pour moi du moins, lorsque l'élément perturbateur s'est déclenché, le petit cocon dans lequel j'étais s'est détruit. Je prenais plaisir à entretenir ma curiosité avec les mots mystérieux de Mechtild Gläser quand tout à coup je suis tombée dans une enquête « policière » menée par deux adolescents qui n'en finissait pas. En effet, ce roman fait un peu plus de 400 pages et les trois quarts sont liés à la recherche d'informations. Je suis passée d'un rythme soutenu et retenant mon haleine à de grandes longueurs et un ennui passager. Autant dire que ma motivation du début s'est vite enfuie.
Je ne m'attendais pas à aimer quoi que ce soit de ce roman. Ce style de lecture me rappelle les contes revisités mélangés ensemble à la Once Upon a Time, je n'y croyais pas. Je suis surprise d'avoir apprécié les premières centaines de pages, néanmoins la suite ne m'a pas convaincu. Tout cela me semblait prometteur, une bonne base, un synopsis prometteur, une plume relativement mâture qui me semblait adolescents – jeunes adultes pour finalement plonger dans du jeunesse lors de l'enquête. Quelle déception. L'élément déclencheur a posé problème, je n'imaginais pas que cela entraînerait de telles conséquences. J'ai trouvé qu'à partir de ce moment, l'histoire partait dans tous les sens et que le livre perdait de sa magie. Bien entendu, cet ouvrage n'est pas fait que de reproches et défauts, j'ai aimé le concept atypique et plonger avec Amy au coeur de ces livres qui ont forgé mon enfance ou non. Toutefois, j'ai un goût amer sur l'évolution de ce roman que je ne peux oublier.
Lien : https://lademoiselleauxcerfs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
JessicAlisterJessicAlister   25 octobre 2016
Mes pensées sont comme un nœud brûlant dans ma tête, dans laquelle semblent soudain peser toutes les histoires que j'ai eu l'occasion de lire. Les histoires de héros, les histoires où les gens ne sont pas des héros. Les histoires d'amour. Les histoires de guerre. Les histoires à suspens, celles qui consolent. Les histoires tristes. Elle collent à chacun de mes pas et me murmurent à quoi devrait ressembler la vie et ce à quoi elle ne devrait pas ressembler.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
JessicAlisterJessicAlister   25 octobre 2016
Le plus difficile était de reconnaître le monstre, car il était habile et savait bien se camoufler. Si l'on n'y prêtait pas suffisamment attention, on aurait presque pu le prendre pour un être humain. Presque.
Commenter  J’apprécie          40
JessicAlisterJessicAlister   26 octobre 2016
Les histoires étaient de bien curieuses choses. On les croyait soudain terminées, mais il suffisait d'en remonter les pages pour pouvoir les reprendre depuis le début. Tantôt la princesse pensait avoir tout perdu, tantôt elle croyait voir apparaître au loin un chevalier qui venait la sauver. Elle souriait en attendant son arrivée.
Commenter  J’apprécie          20
JessicAlisterJessicAlister   25 octobre 2016
La Belle au bois dormant vient de se réveiller en plein milieu de son sommeil de cent ans. Elle refuse d'attendre son prince charmant [...]. Dorian Gray a perdu son portrait. Le Roi des aulnes a disparu. Les choses empirent chaque jour.
Commenter  J’apprécie          20
JessicAlisterJessicAlister   25 octobre 2016
Werther s'empresse de décrire dans un langage très précieux la manière dont il s'est récemment enivré après un accès de mélancolie. À sa manière de décrire cet épisode, on a l'impression de vivre une épopée héroïque.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : livresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Mechthild Gläser (1) Voir plus




Quiz Voir plus

QUIZ : Les Passeurs d'Histoires.

Sur quelle île se déroule la plus grande partie du roman ?

L'Île des Passeurs d'Histoires
Stormsay
Cromlech
L'Île de Gläser et Rolland

15 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Les passeurs d'histoires de Mechthild GläserCréer un quiz sur ce livre