AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2376100437
Éditeur : Incartades(s) éditions (01/03/2018)

Note moyenne : 4.7/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Bel homme, sportif, le milliardaire James Schwarz, président du BlueWaters Group à seulement trente-six ans, doit uniquement sa réussite à son intelligence et à sa persévérance. Après des années de recherches et d'efforts, il parvient à développer une formule chimique qui révolutionne les industries automobile et pétrolière.

Mais le jour où il est victime d'un grave accident de la route, sa vie bascule. Pour le sauver, Mary, sa compagne, chercheuse à ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
gabrielleviszs
  30 septembre 2018
Je remercie Julie des éditions Incartade(s) pour l'envoi de ce livre, dans le cadre de notre partenariat. J'aime bien la couverture et si on y regarde de plus près, on distingue des ramifications, qui sont liées à ce qui se passe pour notre héros. Sans oublier le fait qu'il court et qu'il vaut mieux pour lui qu'il aille vite. Je ne ferais pas de résumé comme à mon habitude, car je trouve dommage qu'il en dise autant.
Nous débutons sur un réveil difficile. James Schwarz fait un cauchemar d'un accident de voiture. Sa petite amie serait morte ? Non, ce n'est pas un cauchemar c'est bien la réalité pour lui, sauf que Mary n'était pas dans sa voiture. Il l'avait laissé sur le bas côté de la route, car un soupçon l'a traversé. Il a été laissé pour mort, mais pour autant les médicaments qu'on lui donne le rendent plus malade qu'autre chose. C'est lorsqu'il les vomit sans les reprendre qu'il se sent mieux. Il décide de ne plus les prendre. Sa vision s'éclaircit, ses pensées s'affolent. Son maître d'hôtel Viktor écoute ce qu'on lui dit et fait ce qu'il peut pour l'aider. Lorsque des amis à lui viennent chez lui, un ancien Luka, qu'il n'a pas vu depuis des années, débarquent. Mary est en danger et a trouvé refuge loin. Dire que tout cela n'est qu'au tout début du livre. Et cela ne sera que le premier d'une longue liste.
L'auteur nous apporte une histoire vivante, pleine d'espionnage avec du suspense à revendre. James est un scientifique, milliardaire et président du Bluewaters Group, une entreprise qui révolutionne l'automobile. Son invention, celle qu'il a mis tant de temps à mettre sur pied, lui confère un certain pouvoir. Pourtant il n'en use pas à volonté, au contraire. Il fait en sorte que tous puisse en bénéficier. Cela pose problème aux producteurs de "carburant" car ils perdent du terrain. Cette entreprise se doit d'être mise à terre et pour cela, certaines n'hésitent pas à mettre un très gros paquet d'argent pour la racheter. Mais il n'est pas à vendre. Les menaces tombent. L'accident arrive. Et les ennuis n'arrêtent plus. Du côté de Mary, elle travaille sous le secret. Un secret qui les met en danger une fois qu'elle se rend compte de ce qui se trame. Elle est douée dans son domaine et préfère tout détruire plutôt que cela tombe entre de mauvaises mains. Mais elle a gardé une chose, qui a sauvé son compagnon.
Cette petite chose est importante aux yeux de... bon nombres de "clients". Malfrats en tout genre, les plus hauts placés font tout pour récupérer Mary et sa technologie. Dans le même laps de temps de très grosses pressions ne cessent d'étrangler la société Bluewaters. Les deux affaires semblent se rejoindre par moment pour mieux s'écarter l'une de l'autre. Double jeu voire plus, des infiltrations sont si nombreuses qu'il est difficile pour le lecteur d'émettre la bonne hypothèse. Il faut plus de détails. Et lorsque l'auteur nous lâche une miette, une partie du puzzle se met en place et la lumière s'insinue.
Concernant les personnages, ils arrivent les uns après les autres, nous laissant le temps d'assimiler qui est qui. Entre Jeff le père spirituel de James, Robert l'homme qui nous paraît suspect, Théresa qu'on aimerait bien voir viré, Joe le pilote et anciennement militaire de carrière, Luka l'ami sincère, Monsieur X qui a une identité qu'on aimerait bien découvrir, Koslov qui, avec son nom de famille nous dit déjà qu'il est du côté des méchants, le docteur Gautisch qui semble en savoir plus qu'il ne faudrait. Tout tourne autour de ses yeux qui s'ouvrent sur le monde et qu'il n'arrive pas à reconnaître vraiment. Autant il y a certains personnages que l'on voit de suite dans la mauvaise catégorie, autant d'autres... Gentil ou non ? C'est compliqué d'y voir plus clair. Dans tous les cas, ils ont un rôle à jouer et sans eux, cela n'aurait pas le même impact. Et puis Mary a un sacré tempérament, c'est ce qui va l'aider.
J'ai beaucoup aimé le fait que les phrases soient courtes. Cela met une tension et une sensation d'urgence dans le récit. C'est tout à fait ce qui fonctionne. James va devoir sauver sa bien-aimée de malabars russes qui ne savent pas ce que leur chef veut exactement. Cela ne les dérange pas. De plus, on sent une recherche dans bien des domaines, que ce soit le côté scientifique ou des gestes de combat. Très peu de temps mort, pour ainsi dire qu'il n'y en a pas. Dès le réveil de James, des questions se posent. Que s'est-il passé ? Qui est derrière tout cela ? C'est mesquin, malsain et surtout difficile de ne pas savoir qui est vraiment au sommet de tout ce stratagème. Rien n'est épargné : trahison, tentative de meurtres, assassinats, kidnapping, espionnage industriel, faux amis, méfiance. Plus nous avançons dans l'histoire, plus les combats s'accentuent et les morts tombent.
Seul bémol : le résumé. Ce dernier en dit trop. Par moment je me disais "waouh, James est capable de cela ?" Mais au final je me suis souvenue et cela ne m'étonnait plus autant. C'est vraiment dommage.
En conclusion, je dirais que ce livre serait très bien en film d'action. Il a une intrigue qui tient la route et des personnages qui sont hors du commun avec leur force et leur faiblesse. Espionnage, action, il ne manque de rien. Une véritable course contre la mort !
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/la-menace-bluewaters-raphael-glutz-a148778158
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Khiad
  31 mai 2018
Avant de commencer ma chronique à proprement parler, je voulais dire, comme à mon habitude, un petit mot sur la couverture que je trouve jolie et très représentative du roman entre sa couleur, le personnage qui court et... pour le reste, je vous laisserai voir par vous-même. ;-)
Ce roman est le premier de Raphaël Glutz et j'espère que ça ne sera pas le dernier. J'ai découvert une plume agréable, même si les phrases courtes m'ont un peu dérangées au début, étant plus adepte des phrases longues (ce qui est purement personnel). Mais, au fil des pages, j'ai complètement plongé dans l'histoire jusqu'à en faire abstraction, certainement parce que ces phrases courtes finissaient par parfaitement se marier à toute cette action continue.
On sent aussi que l'auteur a fait des recherches dans plusieurs domaines et c'est payant. Les explications sont claires, concises et plaisantes à lire.
Le livre commence sur les chapeaux de roues avec l'accident de James Schwarz, notre protagoniste beau gosse et milliardaire. Surtout milliardaire en fait, vu que c'est un point qui reviendra souvent et ce, pour plusieurs raisons.
Puis, à son réveil, il n'est plus le même, faible, amnésique, malade, migraineux, nauséeux... le PDG de BlueWaters Group n'est plus que l'ombre de lui-même, pressé de toutes part par les impératifs de son entreprise qui doit continuer à vivre, même sans lui. Mais pourquoi cette insistance des membres de son entreprise à vouloir à tout prix lui soutirer la formule de son carburant révolutionnaire à l'eau, que lui seul connait ?
Cela est-il lié ou pas à son accident ?
D'ailleurs, où est Mary, sa compagne ?
Changeant petit à petit, James va tout faire pour découvrir la vérité et ce que je peux dire, c'est qu'il était loin de se douter de toutes les implications ainsi de jusqu'où cela le mènerait... Oh oui, il en était loin. Très loin.
Moi aussi, d'ailleurs. J'ai tout de suite été happée par l'histoire et l'ambiance de ce roman. Je n'ai pas eu le temps de reprendre mon souffle entre traque, fuite, poursuite, révélations, action, combats... Il n'y a pas de temps mort, ce qui explique que j'ai eu du mal à lâcher ce livre lu en 3 jours (et encore, je ne me serais pas endormie 2 soirs de suite dessus et je n'aurais pas eu mes deux Gremlins à gérer...).
Mais le point de vue de James n'est pas le seul que Raphaël Glutz nous livre, même si c'est lui que l'on suit en majorité. J'aime cette alternance qui aide le récit à ne pas s'essouffler et nous fait voir les choses différemment. Je me suis beaucoup amusée à essayer d'imiter l'accent russe pour Sergueï (surement très mal, mais tant pis lol). Et c'est sans compter des personnages travaillés, chacun avec leur caractère propre.
La seule chose qui m'a un peu "dérangée" (ben oui, il faut bien trouver un point négatif lol) c'est que les personnages rigolent beaucoup. Enfin, qu'ils rigolent ne m'a pas dérangé en soit, mais de voir des "Ha ha" et des "Ha ha ha" dans pas mal de dialogues (surtout ceux des méchants), c'est un parti pris peu courant.
Les scènes d'action, et notamment de combats, sont nombreuses, très nombreuses (les morts et les blessés aussi) et bien décrites. Ça a beau être rapide et s'enchaîner, on voit presque les coups portés devant soit. C'est dingue de se dire qu'on peut prendre aussi cher et se relever pour continuer à se taper dessus... Je verrais tout à fait ce roman être adapté en film. Il en a le potentiel !
Concernant les révélations, je dois avouer que l'auteur a su me surprendre plusieurs fois et... j'aime ça ! Il y en a juste une où, dès "l'indice" donné, j'ai tout de suite compris. Ce qui n'a pas entaché mon plaisir et ne m'a pas non plus empêché de me poser des questions sur le pourquoi du comment.
En résumé, ce thriller d'espionnage (avec une légère pointe de science-fiction) est une belle découverte et une réussite. Il a tout de suite su me séduire et me happer entre ses pages, aux côtés d'un James déterminé à comprendre et prêt à tout pour le faire. Pas le temps de souffler, il va vous falloir prévoir du temps car comme moi, j'espère que vous aurez du mal à le lâcher.
Un très bon premier roman, qui en appelle d'autres. ^^
Lien : http://booksfeedmemore.eklab..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lesetoileesdesbibliotheques
  02 juin 2018
Tout d'abord merci aux éditions Intarcade's pour l'envoi de ce service presse.
Pour commencer, je vous résume l'intrigue de ce thriller mais pas trop. le protagoniste clé, James Schwarz, est un trentenaire fortuné. Son intelligence a ouvert large les portes de la richesse devant lui. Mais pas que, malheureusement pour lui et ses proches !
Il a inventé une ingénieuse formule qui fera de l'eau, l'énergie pure de l'avenir. Une invention qui révolutionnera le monde de l'industrie . Et à cause de cela, James est devenu le point de mire de la convoitise et la cupidité. Et aussi la cible à abattre par les grosses industries pétrolières que le groupe BlueWaters menace leurs profits .
Après un banale et mystérieux accident de la route, il s'est réveillé avec des blancs dans son cerveau. le flou total. Des événements qui tournent en boucle dans sa tête sans qu'ils sachent s'ils sont réels ou juste des cauchemars dû à la prise de ces pilules que le médecin lui a prescrites. de l'homme d'affaires dynamique, de solide et en pleine forme, James est devenu une loque humaine. Et comme si cela ne suffisait pas, sa fiancée a disparu dans des circonstances inconnues. 
Après quelques jours dans un état végétatif, il a enfin saisi que quelque chose ne tournait pas rond dans sa vie et décide de la prendre en main. Arrêtant tout traitement suspect, il part à la recherche de la vérité pour combler les trous noirs dans sa tête. Un voyage qui vire à une chasse effrénée à l'homme au péril de sa vie. 
Après maintes découvertes et de cadavres parsemés ici et là sur sa route, James comprend qu'il fait l'objet d'un complot. Mais par qui ? Et quel rôle Mary, sa fiancée, a-t-elle dans cette horrible machination ? Est-elle un dommage collatéral ? Une monaie d'échange ? Manipulatrice ? Ou justement la clé de cette course contre la montre ? La vérité est autre que ce qu'il croyait. Et pour la découvrir, Il va au devant de risques immensurables.  Mais sans tenter le diable serait chose difficile. Sa quête ne sera pas sans danger, ni d'une trahison qu'il pensait improbable.
La menace BlueWaters est une fiction qui flirte avec la réalité. Une intrigue autour d'espionnage industrielle. Une course haletante contre la mort. Un thriller d'un suspense à vous couper le souffle. Musclé et sanglant. L'auteur a mené la trame avec dextérité et tambour battant. Surtout pour un premier roman. Il va vous emparquer dans un univers où l'argent et le pouvoir sont les mots d'ordre. Et tous les dégâts qui peuvent résulter de vouloir se l'octroyer d'une façon illégale. Une folie meurtrière à moult rebondissements, à tensions intenses et bien imagée. Au point qu'on se croit dans un des épisodes des séries à suspense dont je raffole.
L'écriture n'est pas de la grande littérature mais ce n'est pas ce qu'on demande qu'on aime ce genre de lecture. J'ai pris beaucoup de plaisir à le lire et je le recommande aux amateurs d'intrigues à suspense et d'adrénaline. Divertissement garanti.
Lien : https://lesetoilesdesbibliot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MilleetunepagesLM
  13 avril 2018
La couverture est très représentative. Un homme qui court, et effectivement, pendant tout le roman James Schwarz va courir et fuir pour sauver sa peau et celle de Mary sa compagne qui a été kidnappée. James a une puce implantée dans son cerveau à la suite d'un accident de voiture qui se réinitialise en fonction de la situation dans laquelle il se trouve. Plus le danger est grand, plus l'activité de la puce s'intensifie, et dope tous les systèmes corporels.
À la suite de son accident, le docteur Manco lui a prescrit 3 gélules. Une rouge, une verte et une blanche qu'il doit prendre dans cet ordre et c'est impératif pour soigner paraît-il ses terribles maux de tête.
James Schwarz, propriétaire de BlueWaters Group à fabriqué du carburant à l'eau. Un système en ''kit plug and play" adaptable sur tous les véhicules.
Le russe Vladimir Kozlow que rien ne lui résiste, a bâti un empire dans la sidérurgie, en a après James, enfin plutôt après sa formule, car cette formule est la clé du succès de Bluewaters.
Quel est le lien entre ce chantage économique et son accident ?
Quels sont réellement les effets de ces 3 pilules sur James ?
À qui James peut-il vraiment faire confiance parmi ses amis et ses employés(e)s?
C'est un roman d'espionnage avec un mélange subtil de science-fiction.
J'ai tout aimé pendant ma lecture. L'histoire, la plume de l'auteur. Ce roman une fois commencé, est impossible à mettre de côté. On veut savoir ce qu'il va se passer. Dévoré en seulement quelques heures. le rythme est soutenu, pas de répit. Il se passe toujours de l'action. On fuit, on a mal, et on tremble pour James et Mary. L'auteur accroche le lecteur dès les premières pages.
Cette lecture à été un très gros coup de coeur ! Premier roman de Raphaël Glutz qui devrait avoir, je pense une suite.
Ce roman pourrait très bien être adapté en film.
Je vous recommande de lire ce roman et de découvrir cet auteur. Pour ma part, il est bien certain que je vais suivre ses écrits
Lien : http://lesmilleetunlivreslm...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
RoroBouquine
  31 mars 2018
Un grand merci à Incartade(s) éditions de m'avoir permis de découvrir le tout premier roman de Raphaël Glutz.
À peine commencé, l'auteur nous plonge directement dans son intrigue. En effet, dès les premières pages il se passe quelque chose, qui sera décisif pour la suite de la lecture. Puis, il va nous présenter son personnage : James Schwartz, président d'une entreprise révolutionnaire dans l'industrie automobile et pétrolière : BlueWaters Group.
Concernant celle-ci, j'ai beaucoup aimé le concept de BlueWaters. Je trouve que c'était très réaliste et surtout, qu'il y a eu un super travail de recherche de la part de l'auteur. Toute la partie explicative de l'entreprise était très intéressante. Et je suis du même avis pour ce qui est de la fameuse puce. Dans les deux cas, c'est clair et très bien expliqué.
Raphaël Glutz nous propose plusieurs points de vue durant l'histoire, ce qui nous permet de voir l'intrigue sous différents angles.
Il y a pas mal d'action et plein de petits rebondissements, qui pour la plupart, m'ont surprise. On ne s'ennuie jamais. L'histoire est bien écrite et l'intrigue est bien menée. Ça se lit tout seul sans forcément être un page-turner. Bref vous l'aurez compris, j'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce roman.
Pour ce qui est de la fin, j'avouerais ne pas du tout m'y attendre. Je me suis clairement dit : "mais what ??". Cela annonce une suite, du moins je l'espère car si ce n'est pas le cas, je reste grandement sur ma faim...
Je conclurais mon avis en vous disant que pour un premier roman c'est une réussite ainsi qu'une belle découverte pour ma part ! N'hésitez donc pas à le découvrir : je vous le recommande.
Lien : http://librairiedubonheur.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Aurore666Aurore666   11 juillet 2018
Enfin libéré, il réalisa soudain quelque chose d'étrange. Le produit ne faisait pas effet. Juste après l'injection, il avait ressenti quelques secondes d'étourdissement, sa vision s'était temporairement troublée, mais maintenant, plus rien. Plus son corps était traumatisé ou confronté à des épreuves, plus il s'habituait et réagissait. Dans ce cas précis, il avait développé un système de défense contre l'anesthésiant. Cette conclusion le fit frissonner. Cette puce qui lui sauvait la vie était aussi en train de prendre le contrôle de tout son corps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gabrielleviszsgabrielleviszs   30 septembre 2018
Jetant le couteau au sol, il s'assit sur ses cuisses, s'apprêtant à déboutonner le pantalon de Mary. Elle profita de ce mouvement d'assise pour basculer violemment la chaise vers l'arrière tout en relevant sa cagoule. Ils tombèrent tous les deux à la renverse. L'homme affalé sur elle de tout son long, poussant des jurons d'énervement, elle saisit de sa main gauche le couteau au sol et, dans un cri d'horreur, le lui planta d'un geste vif dans le cou, puis s'extirpa d'un bond de son étreinte. Étourdi, le couteau encore planté dans le cou, l'homme se remit sur ses genoux. Du sang giclait de son artère carotide.

- Sale pute ! Je vais te couper en morceaux ! éructa-t-il en tentant de se relever, se tenant la gorge de la main gauche.

Ne lui laissant pas le temps de reprendre ses esprits, elle saisit le lourd pied-de-biche près de la grosse caisse en bois et, avec l'élan de tout son corps, le fracassa contre son crâne rasé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
KhiadKhiad   29 mai 2018
Bien que plus massif et plus imposant, Sergueï était cloué au canapé. Il savait que X venait de la CIA, mais ce qui l’impressionnait, c’était la sorte de rage intérieure, de méchanceté cruelle qui transparaissait même à travers ses verres sombres. Une allure de fantôme aux pouvoirs infinis.
C’est peut-être pour cela qu’il voulait tant l’éliminer. Il le rendait mal à l’aise. Il le faisait se sentir dominé et il détestait ça.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
KhiadKhiad   29 mai 2018
Son cerveau l’abandonnait, sa tête était proche de l’explosion et son corps laissé sans pilote. Il avait l’air d’un mort-vivant. Son état lui aurait certainement valu de gagner le casting du clip de Thriller. Le battement constant dans sa tête lui faisait mal et le rendait fou. Il avait parfois l’impression qu’un nain était dans son crâne et s’amusait seconde après seconde à planter des clous contre la paroi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gabrielleviszsgabrielleviszs   30 septembre 2018
- Je t'emmerde, gros tas ! cria Joe, crachant du sang.

Il hurlait pour compenser sa douleur et frappait désespérément dans tous les interstices qu'il apercevait. Les deux hommes avaient le visage tuméfié et rouge de sang.

- Sauf que je ne suis pas qu'un gros tas ! Je suis un putain de capitaine des forces spéciales ! Et toi, le petit pilote marine, tu ne fais pas le poids. continua-t-il, lui postillonnant du sang au visage.

Merde... J'ai vraiment sous-estimé ce type, pensa Joe, alors qu'un autre coup d'une violence sans précédent s'abattit sur son orbite droite. Il est beaucoup trop fort, physiquement et techniquement il encaisse tout... Sa vision se troublait. Il était sur le point de perdre connaissance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Raphael Glutz (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Raphael Glutz
Raphaël Glutz interview 3/3 - Inspiration et technique
autres livres classés : espionnageVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1509 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre