AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2756401498
Éditeur : Pygmalion-Gérard Watelet (28/09/2007)

Note moyenne : 3.6/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Ce fut un souverain d'un type nouveau qui monta sur le trône de France en 1108: Louis VI devint, en effet, le premier roi qui fut armé chevalier.

En 1108, succédant à son père qui, enferré dans des affaires matrimoniales, préféra ses plaisirs aux devoirs de l'Etat, Louis VI le Gros prit énergiquement les rênes du gouvernement. Il se concilia l'Eglise et, à la tête d'un ost de sept cents chevaliers, réprima de puissants vassaux qui se conduisaient ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Dionysos89
  19 avril 2017
Cette biographie de Louis VI par Ivan Gobry ne laisse pas de grandes traces. Non seulement elle prend place dans une collection qui aplanit beaucoup les différences entre chaque monarque franc ou français, mais en plus elle ne propose pas de clés de lecture particulières. On le sait bien, une biographie n'est jamais vraiment objective et offre un ou deux points clés afin de voir en l'objet d'histoire un objet particulier. J'avoue qu'après cette lecture, j'ai l'impression de connaître encore moins l'individu.
Bien heureusement, l'historien Ivan Gobry gère bien son affaire (même s'il préfère toujours, grand public oblige, éviter les notes de bas de page et c'est dommage car c'est que se trouve les plus intéressantes sources) et en profite pour tordre le cou à certaines images "populaires" sur ce personnage, car, par exemple, Louis VI le Gros ne le fut, obèse, qu'à la toute fin de sa vie, il fut avant tout un batailleur hors pair qui construisit pas à pas une géopolitique francilienne complexe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Dionysos89Dionysos89   05 septembre 2016
« Les Angevins, raconte Ordéric Vital, méritèrent par leurs cruautés une haine éternelle, mais ils n’obtinrent pas la conquête du pays. Ils ne montrèrent aucun respect pour les choses sacrées, foulèrent méchamment aux pieds les sanctuaires du Seigneur, et, tels des païens, outragèrent les prêtres et autres ministres de Dieu… Ils égorgèrent beaucoup de troupeaux de divers bétails ; ils mangeaient leur chair crue ou à moitié cuite. Presque tous, par un équitable jugement de Dieu, furent pris de troubles organiques et, souffrant de diarrhées continues, laissèrent derrière eux de hideuses traces. » Il est vrai qu’Ordéric est d’une partialité constante en faveur des Normands, et qu’il se garde de nous dépeindre leurs exactions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
dido600dido600   08 février 2018
« On ne prend pas le roi à la guerre,
pas plus qu’aux échecs. »

LOUIS VI, en 1119
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
Video de Ivan Gobry (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ivan Gobry
Vidéo de Ivan Gobry
Dans la catégorie : Pouvoir royal: 987-1589Voir plus
>Histoire de France>France : histoire>Pouvoir royal: 987-1589 (87)
autres livres classés : monarchieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
772 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre