AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070574083
Éditeur : Gallimard (13/04/2007)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 6 notes)
Résumé :
" 21 juin 1937.
Moi, Manuel Timon, douze ans et demi, lo tengo, je l'ai eu, mon certificat d'études primaires ! C'est le plus beau jour de ma vie. Et le pire. J'apprends que ma mère a la tuberculose. Mon père n'y peut rien. Personne n'y peut rien, et ça me rend fou de colère et de peine. Avec mes amis on se jure de trouver l'argent pour la sauver. "
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
missmolko1
  22 mars 2015
Manuelo de la plaine, c'est l'histoire d'une famille espagnole parmi tant d'autre, qui a fuit la dictature franquiste de l'Espagne et qui s'est installé en France, en seine st Denis. le jeune garçon, Manuel que l'on suit tout au long de l'histoire vient de décrocher son certification d'étude et est très fier. Mais en rentrant chez lui, on lui annonce que sa mère est souffrante, elle a la tuberculose et la famille n'a pas l'argent nécessaire pour l'envoyer dans un sanatorium. Manuel va donc faire tout ce qui est nécessaire pour gagner de l'argent, parfois au risque de sa vie.
C'est un roman touchant qui plaira aux petits comme aux grands. A saluer aussi le travail de François Lacheze qui signe les magnifiques illustrations de cette histoire. Valentine Goby a une écriture fluide, c'est le premier roman ou je l'a découvre mais je vais me pencher davantage sur son travail. Quand aux personnages, ils sont forcement attachants. Manuel est un garçon courageux qui doit grandir plus vite que prévu... On découvre aussi toutes ses familles privées de leur terre et qui se retrouvent dans un pays étranger. C'est en tout cas un roman poignant conseillé a partir de 11 ans.
Lien : http://missmolko1.blogspot.i..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
Virgule-Magazine
  13 février 2017
Manuelo Timòn, 12 ans, a grandi au nord de Paris, dans la plaine Saint-Denis, comme beaucoup d'Espagnols arrivés en France dans les années 1930. Dans le quartier, la pauvreté fait des ravages, en cette époque de crise économique. Mais aujourd'hui, Manuelo a une raison d'être fier : il vient d'être reçu premier au certificat d'étude. Alors il dévale la rue pour annoncer la nouvelle à ses parents. Mais, quand, tout essoufflé, le coeur battant, il pousse la porte de la maison, il découvre sa mère alitée, malade, affaiblie par la tuberculose qui l'épuise en quintes de toux. le père de Manuelo, au chômage, est trop pauvre pour payer le sanatorium. En secret, Manuelo prend la décision d'aller trouver du travail, coûte que coûte, pour gagner l'argent qui permettra de sauver sa mère.
L'avis de Catherine, 13 ans : Ce roman est très émouvant. le personnage principal, Manuelo, est attachant et reste un enfant, malgré les épreuves.
L'avis de la redaction : J'ai été très touché par la solidarité qui lie Manuelo et ses amis. Mais j'ai trouvé le roman un peu court, et j'aurais préféré que les caractères des personnages et les situations soient parfois plus approfondis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
DavidGiacoma
  08 août 2014
Ce très court roman plonge le lecteur dans la crise des années 1930 où un jeune garçon de 12 ans cherche à trouver de l'argent pour soigner sa mère malade de la tuberculose. L'histoire n'est pas très riche en rebondissements mais l'emploi de la première personne du singulier place le lecteur dans la psychologie du personnage principal, Manuelo. Cet ouvrage est adapté aux très petits lecteurs car il se lit très rapidement et le vocabulaire employé est très simple. Quelques références historiques peuvent être exploitées à des fins pédagogiques : les années 1930, l'Espagne de Franco...
Commenter  J’apprécie          20
Vermeer
  04 avril 2016
Court roman pour la jeunesse sur l'immigration espagnole. En 1937, Manuelo est le presque le seul Espagnol de la Plaine Saint Denis appelée à l'époque "la petite Espagne" a avoir obtenu son certificat d'études. Il se fait embaucher malgré son jeune âge dans les usines nombreuses pour payer le traitement médical de sa mère qui est malade.
Peu de rebondissements mais évoque l'immigration européenne, le franquisme, les dures conditions de travail et de vie des années 1930. Une communauté soudée mêlant immigration politique et économique.
Commenter  J’apprécie          20
aubrun
  08 juin 2015
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
DavidGiacomaDavidGiacoma   08 août 2014
J'ai remarqué ça, les gens parlent à voix basse et marchent sur la pointe des pieds, devant un mort. C'est complètement idiot. Comme si les morts pouvaient se réveiller. Ou plutôt, comme si on pouvait pas admettre qu'ils n'entendent plus.
Commenter  J’apprécie          10
NemesiaNemesia   14 mars 2015
Alors il regarde le ciel, y cherche quelque chose qu’on ne voit pas, sa bouche se déforme et tout ce qui en sort est un cri silencieux.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Valentine Goby (57) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Valentine Goby
MURÈNE | ?J'ai été fascinée par la beauté insolite des jeux paralympiques de Rio. le parcours de François était pour moi une trajectoire forcément solaire.? Valentine Goby
? Paru le 21 août #RL2019 #RentréeLittéraire Également disponible en livre numérique https://rentree.actes-sud.fr/#Goby
autres livres classés : tuberculoseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Une preuve d'amour

Pourquoi les éleves croient-ils que Fantine est une mère horrible ?

Parce que elle se vend au homme
Parce que elle pas sa fille

8 questions
6 lecteurs ont répondu
Thème : Une preuve d'amour de Valentine GobyCréer un quiz sur ce livre