AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 202009939X
Éditeur : Seuil (01/05/1988)

Note moyenne : 3.4/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Comment peut-on exister et s’affirmer quand on a hérité, génétiquement, de deux centres de pensée ; peut-on parler avec deux langues ? À la veille de prendre une grande décision existentielle – être ou ne pas être deux, c’est en effet la question – , les têtes à Papineau nous font partager leurs souvenirs intimes. Leur vie est un roman plein de contradictions et de surprises. Une affaire de cœur et de cerveau, un récit écrit en tête à tête.

Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Peteplume
  15 janvier 2017
C'est un conte. En bref, c'est un journal écrit à la première personne par un enfant bicéphale qui porte deux prénoms, François et Charles, et le patronyme du célèbre patriote Louis-Joseph Papineau. Comme ce denier, l'enfant est très intelligent et même doublement intelligent puisqu'il est doté de deux "têtes à Papineau". Mais ses deux têtes ne s'entendent pas toujours et, comme elles doivent composer avec un seul corps, des tensions se manifestent. Pour les résoudre, François et Charles décident de se soumettre à l'opération proposée par le Dr Northbridge (notez le nom anglophone car le savoir, le pouvoir médical sont aux Anglais): vidanger la moitié du cerveau de chacun pour ainsi les amalgamer. le résultat est un demi-succès puisque la langue anglaise a pris le dessus dans ce cerveau reconstitué, le français étant perdu à jamais. le livre se termine par une lettre d'excuse en anglais de Charles F. Papineau (notez le glissement dans l'intitulé de son nom) : il ne peut terminer ce journal commencé dans une langue qui lui est étrangère.
Ce roman a été écrit au lendemain du premier référendum sur la souveraineté du Québec et on doit, bien sûr, y voir des allusions au fait canadien-français, au problème de son identité mal définie: à la fois canadien (donc soumis à l'emprise anglaise) et français revendicateur de sa culture et de sa langue. Plusieurs éléments historiques sont présents pour situer le lecteur dans ce contexte. La conclusion du roman est un peu pessimiste: la coexistence des deux têtes est la cause de grandes tensions qui ne peuvent se résoudre qu'au prix de pertes inestimables. Aucune des situations n'est idéale...
Les têtes à Papineau: un conte philosophique mais qui n'aurait pas portée universelle. Je doute que les lecteurs qui ne sont pas familiers du contexte, de la culture québécoise, y trouvent leur compte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Babkine
  09 août 2019
Une histoire tout à fait unique qui relate la vie atypique de deux frères siamois québécois. Une brillante allégorie de l'identité canadienne-française. L'univers stylistique rappelle le film Micmacs à tire-larigot de Jean-Pierre Jeunet (l'extravagance des personnages, l'esthétique du cirque...)
En tant qu'étudiante en littérature, je suis convaincue que pour les enseignants au collégial, cette oeuvre, en plus de respecter les exigences du corpus du 103, a tout pour divertir les étudiants.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
PeteplumePeteplume   15 janvier 2017
Nous avons eu une enfance heureuse, consciente des désastres qui éclataient ailleurs. Fils de journaliste. Charles à ce sujet ressemble plus au paternel que François. Il est persuadé que la race humaine va bientôt détruire sa planète. Il est devenu peu à peu renfrogné, comme un vieux poney. François s’inquiète moins. Il dit que si nous devons tous sauter en l’air, comme des chandelles romaines, par un beau soir de juillet, il désire en être. C’est un expansif . Il rêve d’une famille nombreuse, souhaite des rejetons de sa bouture. Il veut remplir les estrades de ses enfants vivants pour regarder exploser la planète dans un grondement terrible. Charles a décidé de se faire stériliser. Or si nous avons deux têtes nous n’avons que deux couilles. En condominium.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
DenisBDenisB   06 septembre 2017
En 1955, avant le premier mai de cette année-là, et les douleurs de l'accouchement, personne au monde ne nous attendait. Surtout pas l'obstétricien, un brave garçon un peu myope derriere une moustache mal taillée.

Il était deux heures du matin. nous aurions pu choisir un autre moment, mais quand on décide de naître on a rarement l'occasion de jeter auparavant un coup d'oeil à l'horloge grand-père .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Jacques Godbout (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jacques Godbout

Jacques Godbout et Mathieu Bock-Côté
Le tour du jardin : entretien avec Jacques Godbout et Mathieu Bock-Côté Événement passé - 27 mars 2014 / EXTRAITS VIDÉO Nous avons le plaisir de vous convier à une rencontre avec deux...
autres livres classés : littérature québécoiseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature québécoise

Quel est le titre du premier roman canadien-français?

Les anciens canadiens
La terre paternelle
Les rapaillages
L'influence d'un livre
Maria Chapdelaine

18 questions
145 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature québécoise , québec , québécoisCréer un quiz sur ce livre