AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Antoinette Barrion (Traducteur)
EAN : 9782211016087
287 pages
L'Ecole des loisirs (30/11/-1)
4.42/5   13 notes
Résumé :
" La route est longue pour l'enfant du jeudi... " dit la comptine anglaise, et jamais ce ne fut plus vrai que pour Doone Penny, dernier né d'un couple d'épiciers de la banlieue de Londres.

Ce beau et passionnant roman est l'histoire d'une vocation que rien ne va pouvoir infléchir. Pour le petit Doone qui veut devenir danseur classique, les premiers obstacles se trouvent d'abord à la maison.

Sa sœur Crystal est jolie et douée. Leur mèr... >Voir plus
Que lire après Les Enfants du jeudiVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Voilà un roman pour adolescents que j'ai trouvé dans une boite à livres pendant les vacances. Je l'avais lu lors de sa sortie dans les années 90 alors que j'étais encore bibliothécaire et j'ai tout de suite eu envie de le relire tant je me souvenais d'une histoire forte et émouvante. Je n'ai pas été déçue par cette relecture. le thème pour l'époque était d'avant-garde.

Doone est le dernier-né de la famille Penny. Il vient au monde après quatre garçons et une fille dans une famille modeste d'épiciers vivant dans la banlieue de Londres. Alors que sa fratrie a déjà un âge certain et que sa soeur provoque par ses caprices et nombreuses exigences, l'attention de tous, le petit et frêle Donne a du mal à trouver sa place dans la famille. Ses parents débordent de travail et personne ne se soucie vraiment de lui.
C'est en accompagnant Crystal, sa soeur, jolie et terriblement douée, mais imbue de sa personne, au cours de danse de Madame Tamara que peu à peu, il se prend d'envie de l'imiter. Elle qui lui ordonnait de porter ses chaussons de danse, et le regardait à peine, ne se doute pas un instant que dans le couloir, il imite les petits filles et se prend au jeu tout en faisant chaque semaine de plus en plus de progrès. Il devient même beaucoup plus doué qu'elle car il a le sens du rythme et l'oreille musicale. Danser est une véritable révélation pour lui !
Tout cela se passe sous les yeux amusés de Monsieur Félix qui joue du piano et de la maman de Ruth, une autre petite fille de l'école, promise à un bel avenir dans la danse. Mais Crystal est terriblement jalouse et ne désire qu'une chose que tous les regards soient tournés vers elle seule. Elle fera tout ce qui est en son pouvoir pour éloigner d'elle ceux qui veulent lui faire de l'ombre, comme Ruth sa principale rivale, mais aussi son petit frère.
Doone a donc beaucoup d'obstacles à franchir pour arriver à faire valoir son droit à exercer la danse classique. Ses parents et ses frères sont opposés à ce projet, et l'attitude et les petites mesquineries de Crystal n'arrangent pas les choses. Cette dernière est poussée par leur mère qui était une ancienne chanteuse et danseuse de music-hall et n'a pas pu comme elle le désirait, devenir elle-même danseuse étoile. Leur mère vit donc par procuration le succès de sa fille et reporte sur elle seule tous les rêves qu'elle n'a pas pu réaliser. La famille fait donc des sacrifices pour Crystal et pour elle seule.
Heureusement ,Doone va être protégé par sa bonne étoile, sa gentillesse et sa modestie. le destin va mettre sur sa route des gens importants qui vont être surpris par son talent si précoce. Il va ainsi pouvoir apprendre à jouer du piano avec Monsieur Félix, qui lui donne des cours en cachette et lui prête même les clés de sa maison pour qu'il puisse s'entrainer tout seul quand il en a envie. Savoir jouer du piano, va lui ouvrir des portes inattendues.
Car Doone va finir par dépasser sa soeur en rencontrant des gens bien placés (une grande pianiste et un danseur étoile qui a remarqué le petit garçon lors d'un ballet) qui vont décider de l'aider. Ils feront tout pour convaincre ses parents, consternés de ses dons et vaincre leurs apriori car, pour son père un garçon, ça ne danse pas et pour sa mère, seule Crystal mérite l'argent dépensé.
C'est ainsi qu'il entre lui aussi dans la prestigieuse Ecole de danse de Queen's Chase, sans que cela ne coûte un seul penny à ses parents...

C'est un roman documentaire qui nous fait entrer dans le monde de la danse classique. Publié dans la collection médium de l'Ecole des Loisirs, il peut être lu à partir de 14 ans.
L'auteur, elle-même danseuse étoile sait de quoi elle parle. Elle restitue avec brio et beaucoup de réalisme la dureté de l'apprentissage des danseurs, leur entrainement, la rigueur et la discipline qu'ils doivent appliquer dans leur vie. Elle nous parle aussi, bien entendu, des rivalités qui naissent entre eux lors des spectacles et concours, en particulier, mais aussi durant leur scolarité.
Le lecteur suit avec beaucoup d'étonnement et d'émotion la naissance de cette passion pour le jeune Doone, applaudit à ses réussites, ressent le trac avec lui lors de ses entrées en scène.
Mais l'auteur ne cache rien aussi de la violence faite aux enfants par leurs parents bien intentionnés. Car si Crystal est bien aidée par sa famille, elle subit aussi beaucoup de pression de la part de sa mère qui n'accepte pas ses échecs puisqu'elle a placé tous ses espoirs en elle.
Il en est de même pour l'image que renvoie le petit Donne aux hommes (père et frères) de la famille mais aussi à la mère qui ne comprend pas quelle erreur ils ont pu commettre dans leur éducation qui expliquerait cette situation. Sa maman lui en veut même de vivre des événements qu'elle rêvait de voir sa fille tant aimée, vivre...
C'est un très beau livre à mettre entre toutes les mains des passionnés de danse ou pas, car il bouscule les idées reçues qui ont encore cours aujourd'hui. Ceux qui pensent que certains métiers sont genrés découvriront peut-être qu'ils ont tort.
Bien qu'il ouvre un débat tout à fait intéressant, il ne faut pas le faire lire trop tôt aux ados car il reste difficile à lire. Il y a beaucoup de personnages, de détails et de descriptions, de passages qui analysent de près le ressenti des différents protagonistes, leurs attentes et espoirs, leurs déceptions... et peu de dialogue. Il faut donc soit être passionné par la danse, soit avoir une certaine maturité pour pleinement l'apprécier.
La lecture de ce livre est donc assez difficile et s'adresse donc aux plus grands et aux adultes.

Lien : https://www.bulledemanou.com..
Commenter  J’apprécie          41
J'ai découvert ce livre il y a dix ans et ai décidé de le relire il y a quelques semaines, pour savoir si je pouvais le conseiller à des adolescents.
Ce roman est un vrai bonheur : l'histoire n'est certes pas nouvelle mais très bien écrite.
Doone est le petit dernier d'une famille de la banlieue de Londres. Enfant non désiré, il arrive après trois grands gaillards et une soeur tant attendue. Autant dire que ce gamin, frêle, au visage mutin est un peu mis à l'écart. Par les grands, avec lesquels l'écart d'age pose problème, avec la si jolie soeur (Cristal, dont le nom dit tout), capricieuse mais choyée, par la mère qui ne prête attention qu'à sa poupée précieuse, par le père, aimant mais qui a peu de temps à lui consacrer. Pourtant, Doone n'est pas malheureux : autour de lui se succèderont des gens capables de reconnaître ses qualités, de l'apprécier à sa juste valeur et de l'aider à réaliser son rêve.
Parce qu'évidemment, il en a un. Obligé de suivre Cristal à ses cours de danse classique (sa mère rêve de la voir devenir ballerine, chose qu'elle n'a jamais pu faire elle-même), Doone découvre le monde des entrechats... et se révèle bien plus doué que sa soeur dans ce domaine.
Vous l'aurez compris : on est bien plus dans Billy Elliot que dans un récit d'orphelin maltraité.
On retrouve le choc culturel du film : comment un garçon de banlieue, à la fin du XXème siècle, peut rêver de collants et de chaussons? Ca c'est la question du père et des frangins, longtemps mis à l'écart de la passion et des performances de Doone.
Mais on trouve aussi d'autres questions. Comment ne pas avoir le gamin dans ses jupes sans sacrifier le bonheur de sa fille, forcément talentueuse (puisque sa mère le dit) ? Et pour Cristal : comment se débarrasser de ce frère envahissant qui lui fait de l'ombre et met un frein à sa carrière ?
C'est le choc des cultures, c'est la violence familiale exercée inconsciemment, sur Doone mais aussi sur Cristal, c'est aussi (un peu) le monde de la danse qui apparaissent dans ce roman très bien écrit.
Il reste cependant difficile à lire pour des lecteurs peu habitués à la lecture : beaucoup de descriptions, peu de dialogues, beaucoup de discours rapporté, de flash back qui se mêlent au récit. Une écriture riche, exigeante, précise qui satisfait un lecteur chevronné.
Un vrai récit, pour adolescents et adultes.
Commenter  J’apprécie          40
Un très bon livre, que j'ai lu il y a plusieurs années. Les personnages sont bien campé, tout comme le contexte, et les héros sont fréquemment pris à leur enthousiasme, comme ce costume d'adam et éve inventif mais...
Un livre qui fait passer par beaucoup d'émotions
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Pas du tout, rectifia Doone. Tout a commencé avec Beppo et quand on m'a permis de porter les chaussons de Crystal.
Commenter  J’apprécie          40
C'était mieux que n'importe quel château. Donne savait maintenant qu'un château, un palais étaient des rêves de petit garçon mais dès l'instant ou Crystal, papa et lui avaient pénétré dans le parc, avec ses splendides hardes de cerfs sous les arbres et dans les fougères...puis avaient remonté l'allée jusqu'au large parterre de la cour couverte de gravier devant la grande façade à portiques enduite de stuc crème, Doone comprit qu'il était enfin dans son élément. Cela aurait presque pu être un royaume dont il allait devenir, par héritage, un des jeunes princes.
Commenter  J’apprécie          00
"Crystal,aujourd'hui tu dois emmener Doone avec toi", dit Maman ce samedi matin-là. Crystal allait à son cours de danse.
"Il le faut vraiment?" Crystal en gémissait presque. "Pourquoi dois-je toujours le trainer avec moi?"
C'est ainsi que tout commença...
Commenter  J’apprécie          10
Quand, ce premier jour, Monsieur Félix haussa le tabouret et y empila quatre annuaires pour permettre à Doone d'atteindre les touches et de poser pour la première fois les doigts dessus, le petit garçon se sentit comme la plupart des enfants à qui on aurait offert une chance de conduire une Rolls Royce.
"Est-ce que je peux lui faire produire un son?" avait-il murmuré.
Monsieur Félix dut réprimer un sourire. Le piano paraissait si grand, Doone si petit...
Commenter  J’apprécie          00
Sa plus grande surprise, c'était les garçons eux-mêmes : une si grande quantité d'élèves, chacun faisant avec entrain et naturel ce pour quoi il avait lutté toute sa vie_vivre pour la danse. Sa présence parmi eux n'était ni étrange ni déplacée...il se sentait confiant, serein et tout semblait indiquer qu'il ne devrait plus jamais être un petit garçon solitaire.
Commenter  J’apprécie          00

Video de Rumer Godden (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Rumer Godden
La rivière (français : Le Fleuve) est un film romantique américain en Technicolor de 1951 réalisé par Jean Renoir et tourné en Inde.
Dramatisation du roman du même nom de 1946 de Rumer Godden, le récit du film suit la majorité et le premier amour d'un adolescent, avec la rivière homonyme comme thème central et toile de fond.
Le film a été produit par Kenneth McEldowney et la musique originale était de M. A. Partha Sarathy.
autres livres classés : Danse classiqueVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (45) Voir plus



Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1532 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre

{* *}