AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782841727032
432 pages
L'Atalante (19/02/2015)
3.94/5   49 notes
Résumé :
Rosa marchait les yeux fermés pour mieux sentir la nuit, la fraîcheur et le vent sur son visage. Sous le sable, un puissant fleuve souterrain se frayait un passage au sein du relief tourmenté d'un plateau englouti. Un jour, Delwynn la tuerait, elle en était certaine. Il l'avait déjà attaquée, faiblement, comme n'importe quel bébé tente d'en imposer aux adultes par petites touches, pour voir jusqu'où aller sans subir leur courroux. S'il lui avait infligé ce dont il é... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
3,94

sur 49 notes
5
5 avis
4
5 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

CasusBelli
  05 janvier 2022
Un cinquième tome intéressant et une histoire toujours aussi passionnante, Orville est toujours aussi agréable à suivre dans ses pérégrinations et ce même quand il se perd loin de tout ou presque.
Nous continuons à suivre les destins parallèles des autres personnages dans un monde de plus en plus hostile et dans un climat de plus en plus délétère, le tout est suffisamment indécis et cohérent pour nous tenir efficacement en haleine avec quelques "pertes" en chemin.
Peu de nouveaux personnages et focus sur un personnage mystérieux croisé lors du précédent tome, j'ai nommé Jahrod, avec lui et ses semblables nous allons avoir un nouvel éclairage ainsi qu'un nouvel élan dans une intrigue toujours aussi complexe qui prend une direction inattendue.
Je vais rester volontairement flou en ne rentrant pas dans les détails et ainsi conserver le plaisir de la découverte à ceux qui viennent en me contentant de dire que c'est la première fois que je lis une "fusion" entre deux genres à savoir Fantasy et Science fiction, et passé la surprise ma foi j'ai bien apprécié le "plan" proposé par l'auteur.
Je continue donc à prendre beaucoup de plaisir à dévorer cette saga qui est loin d'avoir révélé tous ses secrets.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          564
Alfaric
  23 mai 2016
Le roman feuilleton de l'auteur picard devient de plus en plus choral… Nous pérégrinons plus que jamais avec Orville et Adelmon à la dérive sur l'océan extérieur, avec Aléïde à la recherche de ses fils et Fanette à la recherche des secrets du fantôme de l'auberge dont elle a hérité, avec Tarman, Hybold, Astier et Armine qui reconstruisent le Goulet, avec Rouault qui termine sa mission d'infiltration dans la Crête, avec Rosa la mage qui au sein des Amazones du Jourd est en plein crise existentielle, avec Sylvan, Aymery et Lyse qui après avoir secouru le peuple du Sixième royaume entrent en résistance contre sa majesté Lothar, avec le jeune roi Gelduin qui mène les dernières forces du monde libre avoir de devoir subir le pire des martyrs, avec Pétrus et Vallade au sein de l'archipel intérieur qui discutent économie et loi du marché, mais aussi avec Jahrod le voyageur de l'espace…
Et tandis que les armées de Lothar meurent en assiégeant les résistants de la Grande Alliance, les armées de la Grande Alliance meurent en assiégeant les résistants des armées de Lothar. Car Lothar n'a que faire de la vie humaine, lui qui peut compter sur la mage psychopathe Braseline pour tout transformer en brasier à plusieurs lieues à la ronde… Dans la saga de Régis Goddyn, il ne fait pas bon être le défenseur d'une juste cause, car ces derniers en prennent plein la gueule pour par un rond !
L'auteur continue à n'en faire qu'à sa tête, et des personnages qu'on suit depuis plusieurs tomes meurent salement en 1 page, 1 paragraphe voire 1 phrase. Derrière le seconde degré, il faut lire entre les lignes car nombre de dialogues nous délivrent en parallèle de l'hécatombe un fort beau message : la vie est plus forte que tout ! A une génération en succède une autre, et même si l'humanité devait disparaître la nature ne ferait que reprendre ses droits sur ce qui lui a toujours appartenu…
Sinon il continue de tirer à boulets rouges sur ses méchants :
- Lothar nous abreuve d'infâmes discours suprématistes digne d'un démagogue nationaliste (« seule la loi du plus fort prévaut », « l'Histoire est écrite par les vainqueurs », « les masses n'existent que pour servir l'élite »)
- Vallade nous abreuve d'infâmes discours néolibéraux dignes d'un bankster de Goldman Sachs (« greed is good », « take the money and run », « les riches sont faits pour être très riches et les pauvres pour être très pauvres »)
Allez-vous faire foutre vous et vos équivalents IRL !!!
Et avec Jahrod l'homme de l'espace nous empruntons joliment à la Science-Fiction vintage et on retrouve tous les ingrédients des oeuvres de P.-J. Hérault !

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          305
Enagrom
  01 octobre 2022
Ce cinquième tome nous fait découvrir des lieux encore inconnus, comme les terres du Nord du 6ème royaume ou encore le continent de Bois situé en pleine mer, formé des restes d'épaves et de rapines du pirate Lulius Never.
J'ai apprécié ces nouveautés dans le voyage au long cours qu'est le sang des 7 rois, récit d'une guerre autour de la couleur du sang des hommes, qui le plus souvent prend son temps et entraine le lecteur dans une balade ponctuée de moments plus rapides.
Esquissé dans les tomes précédents, le mélange Fantasy et Science-Fiction devient ici vraiment concret avec le personnage de Jahrod. La science, la technique et les expéditions interplanétaires sont introduits et forment une combinaison étonnante avec le monde imaginaire développé jusqu'alors.
Je m'interroge sur l'évolution qui lui sera donnée dans la fin du cycle.
Commenter  J’apprécie          100
Tigo
  21 juillet 2022
Désespoir.
Orville, Rosa et tous les autres font face pour combattre et survivre. Mais le désespoir guette.
Ce tome 5 est le début du cycle final. En effet, le désespoir guette tous nos personnages. Leurs actes semblent vains et désespérés. le monde est devenu apocalyptique et hostile. Nous sentons clairement que la fin de la série approche doucement.
Plusieurs réponses nous sont apportées, mais celles-ci apportent un nouveau lot de mystères. de plus certains personnages secondaires ne survivent pas à ce tome. Quelques-uns très attachants, d'autres plus anecdotiques.
La science-fiction fait son entrée dans la série. Un personnage secondaire l'introduit. Je trouve que c'est une excellente idée de l'auteur. Son usage est parfaitement expliqué et apporte une nouvelle dimension à la série.
Au final ce tome est toujours aussi bon. L'ajout de la science-fiction me donne encore plus envie de lire la suite.
Commenter  J’apprécie          122
lianne
  13 décembre 2017
Encore un tome vraiment très sympa dans cette série, dans la lignée des précédents. J'adore toujours autant cette série.
Dans ce tome on sent vraiment que la tension monte petit à petit. C'est aussi un tome un peu de transition, on ne suis pas trop Orville, il est un peu mis de coté ici et connait ses premières défaites.
C'est clairement le début de la dernière phase du récit même si il est difficile de vraiment faire un résumé de ce qu'il s'y passe tellement il y a de points de vue. Surtout que cette série n'est pas découpée en section ayant un début et une fin comme habituellement dans les livres de fantasy. Ici on est plus sur une grosse histoire découpée en 7 volumes de taille égale.
Sur l'île du Goulet on se remet de l'attaque du tome précédent en analysant les faiblesses du lieu, et en nommant un régent pour palier l'absence d'Orville qui commence à se faire longue.
Sylvain continue son voyage en visitant le 6ième royaume et en aidant ceux dans le besoin. Aleide est désormais bien intégré à la compagnie du verrou va à nouveau voir un changement de cap dans sa destinée en rencontrant un certain nombre de personnes au bon moment. Rose à adopté Delwynn et elle fait de son mieux pour contenir le jeune mage trop jeune pour comprendre les limites. Ils sont toujours coincés dans le désert entre les différentes factions qui souhaitent leur mort.
Quand à Orville, et bien en dehors de dériver pendant la grande majorité du tome, pas de gros changements, il est loin d'être au centre de l'histoire. Il a quand même sa première grosse défaite face à un mage et doit fuir à toute vitesse.
Une des grosses nouveauté de ce tome c'est qu'on en apprends plus sur le coté histoire et formation du monde. J'aimerais bien être plus précise mais le moindre élément de ce coté la serait un spoil que je ne veux vraiment pas dévoiler aux nouveaux lecteurs. Un "nouveau" protagoniste arrive donc en la personne de Jahrod qu'on avait déjà entre-aperçu dans le tome précédent.
J'avoue que j'ai adoré ses passages, c'est hyper mystérieux même si on a l'impression d'en apprendre un maximum. Mais du coup tout ce qu'on apprends met à jour les motivations profondes du bouleversement qui a tout déclenché dans le premier tome de la série. Bon, on ne sait pas encore tout, il reste des zones d'ombre que je serais vraiment contente de découvrir dans les tomes suivants.
C'est un tome qui met vraiment en avant les temps difficile pour la grande majorité des personnages. Les campagnes sont vide, seuls les vieillards restent, laissés seuls à mourir. Les défaites s'enchainent, le désespoir se répand de plus en plus profondément. La résistance est épuisée et en train de lâcher prise.
Mais néanmoins on sent aussi que ce n'est que le début d'une nouvelle phase, les choses se mettent en place et j'ai hâte d'en savoir plus.
Au final ce tome est toujours aussi sympa que les précédents. Je suis toujours vraiment dans l'histoire et mon intérêt pour la suite ne faiblit pas. En fait plus on apprends de secrets plus on a envie d'en savoir plus et ce sentiment est vraiment génial.
17/20
Lien : http://delivreenlivres.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40


critiques presse (1)
Elbakin.net   25 mars 2015
Dans ce nouveau tome, le récit prend de l’ampleur et des fils narratifs qui paraissaient jusque-là aller dans toutes les directions commencent à se rejoindre pour donner une certaine cohérence à l’histoire.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
LindenbroockLindenbroock   11 octobre 2018
- C'est pour cette raison que vous ne sauverez pas le monde, Pétrus, et que vous ne sauverez pas vos gens. A force de partager, ils finiront par tout grignoter, par se multiplier, et ils mourront tous. Les idéaux ne sauvent rien, ce sont les ventres pleins et les épées bien forgées qui y parviendront dans la durée.
- Nous traverserons cette mauvaise passe Vallade. Un jour, nous serons les seuls à être assez nombreux pour lutter encore.
- C'est là tout ce que je vous souhaite. En attendant, mes bateaux sillonnent mers et océans, commercent et corrompent, jusque parmi les capitaines-ambassadeurs-miltaires, dans l'entourage même de Lothar. Qui vous dit que je n'ai pas manigancé tout cela, depuis ma captivité dans mon propre château jusqu'à l'encerclement de l'archipel par la flotte royale? Jamais vous n'aurez de vision d'ensemble, mon pauvre Pétrus, vous n'êtes pas fait comme cela, et jamais vous ne saurez quelles forces souterraines dirigent le monde. Il n'y a que dans l’extrême dénuement qu'on peut accumuler les plus grandes richesses. Il y a toujours autant de biens, mais réparties dans moins de coffres, c'est tout.Imaginez que chacun dispose de tout ce qu'il lui faut; que pourrez-vous bien vendre? A l'inverse, quand il n'y a pas assez pour tous, il ne faut pas donner à tous, mais patienter jusqu'à ce que la population se soit concentrée. Alors, on peut offrir une pauvreté raisonnable à ceux qui ont survécu en attendant la prochaine crise, durant laquelle vous reprendrez ce que vous avez donné. Vous étoufferez un jour dans votre idéalisme Pétrus. Tenez, pour vous remercier d'être venu vous faire humilier ainsi, je vous fais cadeau de six bouteilles de ce vin. Je vous raccompagne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AlfaricAlfaric   16 mai 2016
Le soldat n’est qu’un bras, et il lui faut une morale pour guider sa lame. Cette morale s’élabore chez un homme lettré, un homme qui sait penser. Regarde les marins de ce navire. Si leurs précédents maîtres leurs avaient commandé de massacrer les habitants de ton île, ils l’auraient fait sans ciller. Que l’ordre inverse leur ait été donné, et ils partaient sans nuire à la population. C’est le capitaine qui fait le soldat.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
CasusBelliCasusBelli   04 janvier 2022
Tu sais, Aldemond, j'ai quand même pas mal voyagé ces dernières années. Eh bien, je n'avais jamais traversé de village où on trouve plus de pieds que de dents.
Commenter  J’apprécie          192
AlfaricAlfaric   17 mai 2016
Dans les tavernes, ce sont les autres qui viennent avec leurs soucis. Ils boivent, bavardent et s’en vont quand ils se sentent mieux. Ce que les clients achètent n’est pas de la bière ou du vin, c’est juste un peu d’amitié.
Commenter  J’apprécie          110
AlfaricAlfaric   18 mai 2016
- Qu’est-ce qu’il y a là-haut ?
Sylvan ne s’attendait pas à cette question. Il y a juste la montagne.
- On peut parfois s’y trouver soi-même. Il arrive au cours d’un voyage, alors qu’on pensait découvrir d’autres horizons, notre regard se tourne vers nous-mêmes, et qu’on cherche le rôle que nous jouons dans le monde.
Commenter  J’apprécie          70

Videos de Régis Goddyn (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Régis Goddyn
A l'occasion du festival "Imaginales" à Epinal, rencontre avec Régis Goddyn autour de son ouvrage "L'ensorceleur des choses menues" aux éditions Atalante.
Retrouvez l'ouvrage : https://www.youtube.com/edit?ar=3&o=U&video_id=L4jPlW2X9WY
Notes de Musique : Youtube Audio Library.
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
2080 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre