AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2846287163
Éditeur : Blanche (09/02/2017)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 30 notes)
Résumé :
Un conte sensuel sur l'éveil amoureux et l'éducation érotique d'une jeune élève par son professeur de piano.Émeric Marceaux est un fils prodigue et un célèbre pianiste qui enseigne avec ferveur et fermeté à de jeunes élèves triées sur le volet. Autoritaire, raffiné, secret, directif, insaisissable et impitoyable, il envoûte ses élèves toutes amoureuses de lui. L'une d'elle, Ivory Westbrook, a intrigué le maître qui l'a choisie pour en faire son oeuvre érotique mal... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
FiftyShadesDarker
  14 juillet 2017
Un roman que j'avais hâte de découvrir depuis sa sortie, mais j'ai mis un peu de temps à le trouver et à pouvoir le lire. C'est la couverture et le résumé qui me fessaient vraiment de l'oeil et je n'ai pas été déçu !
L'histoire est celle de la rencontre entre un professeur d'un lycée privée très réputé et pianiste, Emeric Marceaux, et d'une jeune fille en dernière année de lycée ayant une situation très précaire et se battant pour attendre ses rêves, Ivory Westbrook. Lui est autoritaire, raffiné, mystérieux, insaisissable et dur, elle est souple, solide, réfléchie et un peu naïve, ils vont alors se livrer à une relation autant passionnée qu'interdite…
Dès les premières pages, je me suis plongée dans cette histoire entre adrénaline d'une relation interdite et originalité des aventures des personnages principaux. L'univers de la musique change un peu et est très présent, mais il y a aussi l'univers séparant les riches des pauvres avec quelques clichés, qui ne m'ont pas vraiment dérangé. Et cela m'a vraiment passionné. Je n'avais pas encore trop lu ce genre d'histoire entre un élève et un professeur, cela m'a vraiment plus, surtout que les aventures entre eux s'enchaînent avec de nombreuses surprises tout le long de la lecture.
La fin est magnifique, comme je m'y attends. Surtout que l'histoire n'est pas du tout dans les mêmes schémas que les romances habituelles avec des « je t'aime, moi non plus ». de plus, l'auteur a laissé pas pal de liberté concernant le futur de certains personnages, mais cela ne m'a pas déplus au contraire, j'aime le fait qu'ils soient sortis de la vie d'Ivory et d'Emeric.
Ivory Westbrook est une jeune fille en dernière année de lycée. Passionné de piano depuis son plus jeune âge, son père a vendu son bar pour payer ses études, mais il est mort alors qu'elle n'ait que treize ans. Depuis elle survit comme elle peut sans perdre de vue de rentrer dans le meilleur conservatoire des Etats-Unis. Mais lors de sa dernière année de lycée, elle va faire la rencontre d'un professeur froid à premier abord, mais qui a un grand coeur et qui est attiré irrésistiblement par elle. le problème, c'est qu'elle n'a jamais eu de relation normale sexuellement ou amoureusement. du coup, elle est un peu perdue en plus de tout le reste. J'ai trouvé que ce personnage était très courageux et déterminé dans la vie. Autant dire que c'est mes personnages préférés dans les livres, mais je trouve qu'Ivory a quelque chose en plus qui m'a vraiment fait apprécié ce personnage.
Emeric Marceaux est un professeur qui a eu quelques soucis avec son ancien poste. Il a été embauché dans un lycée très réputé pour aider la doyenne. Au départ, cela ne le gêne pas plus que cela vu qu'il peut encore enseigner. le problème c'est qu'il va être attiré par une étudiante. Au départ, il la tient loin de lui, mais finalement, il va vouloir la protéger et lui donner tout ce qu'elle n'a jamais eu. J'ai beaucoup aimé ce personnage très mature, qui sait ce qu'il veut dans la vie et qui fait tout pour l'obtenir. de plus, il a une sexualité particulière de relation dominant / soumise, mais pas une seule fois, il va obliger Ivory a allé vers lui sachant ses désirs. Je le trouve vraiment adorable dans sa relation avec Ivory, il fait tout pour lui plaire et pour être un petit-ami parfait. Bref, un nouveau #BookFriend sexy et musicien en bonus !
Le style d'écriture est comme j'aime entre description de l'univers dans lequel évolue les personnages et leurs pensées respectives grâce à un double point de vue. de plus, pas besoin de s'y connaitre en musique pour apprécié pleinement l'histoire. J'espère pouvoir découvrir d'autres romans de cette auteure.
En général, un coup de coeur pour ces personnages aux passés originaux et cette histoire hors du commun entre amour, suspense et musique.
Lien : http://www.fifty-shades-dark..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Lectrice-Lambda
  05 avril 2017
« Notes noires » c'est l'histoire d'un couple pas comme les autres, qui se cherche et s'unit à travers la musique.
Ivory est une élève de 17 ans scolarisée dans une école privée et prestigieuse de musique. Sa spécialité : le piano. Elle excelle dans cet art qu'elle exerce chaque jour, avec plus d'intensité qu'il ne le faut. Derrière sa beauté énigmatique se cache une personne blessée par la vie. Son père est mort, sa mère se drogue, le meilleur ami de son frère la viole et personne ne prend sa défense lorsqu'elle en parle. Vivant dans un taudis, n'ayant même pas les moyens de se nourrir correctement, elle arrive à joindre les deux bouts et à payer les factures en proposant ses services aux élèves de son école.. Qui en profitent pour abuser d'elle. La seule chose qui la motive : obtenir son diplôme à la fin de l'année, pour rendre son père heureux qui, avant de décéder, avait payé les frais de scolarité exorbitants de cette école.
Son quotidien va alors changer lorsqu'elle apprend que son professeur de piano a été renvoyé et remplacé par l'énigmatique Mr. Marceaux. Ténébreux et incroyablement sexy, une étrange connexion s'établit directement entre eux.
Que lui veut-il ? Pourquoi se montre-t-il à la fois si prévenant et si froid avec elle ? Voudra-t-il soutenir sa candidature dans la célèbre école qu'elle souhaite intégrer ou bien va-t-il ruiner toutes ses chances d'atteindre son rêve ?
Le résumé me tentait énormément. Les romances, c'est mon truc, encore plus lorsque l'univers est sombre et que la relation entre les deux personnages n'est pas simple aux premiers abords, ni tendre.
Dès le début, nous sommes plongés dans le quotidien vraiment horrible d'Ivory. Drogue, violence physique, viol, isolement, harcèlement moral,.. Beaucoup de thématiques difficiles sont abordées à travers ce personnage qui subit tout cela sans l'avoir mérité, sans l'avoir cherché. C'est dur et il faut vraiment s'accrocher car son univers nous prend vraiment aux tripes.
Ce qui est saisissant c'est le contraste entre le personnage d'Ivory, qui est lumineux à l'image de son prénom, avec toutes ces noirceurs qu'elle subit au quotidien. Tout est fait pour que l'on compatisse pour elle, qu'on ait de l'empathie pour ce personnage qui a vraiment le coeur sur la main et garde ses objectifs bien en tête. Même si certaines de ses décisions et de ses réactions sont difficiles à avaler ( notamment tout ce qui concerne les abus sexuels qu'elle subit ), à travers son raisonnement on arrive presque à comprendre comment elle a terminé dans ce bourbier.
En opposition, nous avons Emeric ( ou Mr. Marceaux ), qui est le pendant sombre d'Ivory. Il a dix ans de plus que la jeune femme et cache également ses secrets. Il n'a pas atterri dans cette nouvelle école par hasard car lui aussi à sa part d'ombre et l'on apprend petit-à-petit tous ses non-dits. Certains sont dévoilés rapidement, d'autres mettent plus longtemps à arriver. J'avoue que j'ai été surprise à un certain moment, car je ne m'imaginais pas cela.
Même si son côté sombre est déstabilisant, au fur et à mesure de l'histoire nous apprenons comme Ivory à comprendre que ce n'est pas une noirceur malsaine. Très protecteur et patient, il trouve vraiment son plaisir dans celui de l'autre. Il est entièrement dévoué et donne réellement tous les pouvoirs à Ivory, même si elle met très longtemps à le comprendre. J'ai aimé tous les contrastes de ce personnage, toutes ses facettes, et j'ai très vite fondue face à ce personnage qui de prime abord ne me plaisait pas vraiment ( notamment parce qu'au début, il me faisait un peu trop penser à Christian Grey ).
Pam GODWIN a une plume qui est vraiment addictive et qui correspond parfaitement à ce genre d'histoire, à ce type d'ambiance. Elle sait faire monter la tension, nous faire ressentir des émotions intenses et puissantes, sans trop en faire.
Les chapitres qui alternent entre les points de vue des deux personnages principaux est un choix judicieux, nous permettant de vraiment comprendre toutes les interrogations, les peurs et les envies qu'expérimente ce couple.
La relation entre Ivory et Emeric est particulière et passionnante.
Nous passons par beaucoup de stades, d'élève/professeur à dominé/dominant et bien d'autres. Chaque étape est un nouveau duo, une nouvelle sonate, qui permet à tous les deux de connaître l'autre, d'apprendre à se connaître soi-même, de s'élever. La patience d'Emeric est sans faille, la naïveté d'Ivory est touchante.
Les scènes de sexe sont nombreuses et détaillées, même si l'auteur prend le parti pris de mettre longtemps avant que les personnages ne passent à l'acte, tout simplement à cause du passé d'Ivory. Pour moi, c'était un choix judicieux qui permet de rendre plus réel ces personnages, mais aussi de faire monter la tension entre eux. L'aspect BDSM est à mon sens bien maîtrisé, même si je n'y connais pas grand-chose. Je n'ai pas trouvé cette relation malsaine ou dérangeante, car c'est cette relation d'extrême confiance qui va sauver la jeune femme et la faire renaître de ses cendres.
Il y a également beaucoup de références à la musique, qu'elle soit classique ou contemporaine. Cette opposition entre les partitions classiques, le côté sage, et les chansons rock, le côté sombre, est aussi mis en avant avec l'omniprésence du piano. A lui seul, avec ses touches noires et blanches, il représente parfaitement toute la relation d'Ivory et d'Emeric.
La fin est quant à elle surprenante.
On s'attend à ce que quelque chose arrive pour venir une nouvelle fois mettre à l'épreuve ce couple atypique. C'est dur et parfois très bouleversant, notamment lorsqu'Ivory ne cesse de répéter le mot qui lui permet de tout arrêter sans que rien ne se fasse.
Certaines solutions apportées à leurs problèmes sont à mon sens trop faciles, notamment en ce qui concerne Lorenzo.
Malgré tout, j'ai beaucoup aimé la conclusion de cette histoire, de ce couple, de ce qu'a choisi de faire Ivory ( intégrer ou non l'école de ses rêves ) et des décisions d'Emeric.

En conclusion, « Notes noires » est une romance sombre et envoûtante qui a su me surprendre. Pam GODWIN a réussi à me charmer avec son style particulier, avec ses phrases savamment travaillées et toutes ses références à la musique qui rendent le récit plus riche et profond. La grande force de cette histoire réside dans le couple que forme Ivory et Emeric, un couple particulièrement intéressant, qui nous fait passer par toutes sortes d'émotions tant leur relation est intense et sensuelle.
Malgré quelques petits détails qui me laissent un peu dubitatives, je ressors vraiment touchée et charmée de cette lecture. J'ai un petit pincement au coeur en me disant que je vais laisser ces personnages vivre leur vie et ça, ça ne m'était pas arrivé depuis très longtemps.
Un livre à lire si vous aimez les romances sombres et sensuelles.
Lien : http://lectrice-lambda.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Marlene_lmedml
  05 avril 2017
Ce roman, j'ai de suite eu envie de le découvrir, d'une part grâce à cette couverture qui est juste sublime et qui illustre à merveille l'histoire et d'autre part parce que j'aime beaucoup les romances des éditions Blanche.
Je tiens tout de même à mettre en garde les lectrices peu habituées du genre érotique car ce roman n'est pas à mettre entre toutes les mains et pour l'apprécier à sa juste valeur il faut faire preuve d'ouverture d'esprit.
Pam Godwin nous livre là une ode à la sensualité, à l'amour et l'affranchissement de toute morale. Dans ce roman, elle traite des sujets très sensibles tels que le viol, la prostitution ainsi qu'une sexualité peu conventionnelle.
Ivory Westbrook, 17 ans, n'a plus rien d'une petite fille, son innocence lui a été volée il y a des années et la seule chose qui la maintient en vie c'est sa passion pour la musique, elle étudie dans la prestigieuse école « le Moyne Academy » grâce à son père et elle a de grandes ambitions pour son avenir, elle vise haut et son but c'est d'intégrer le plus grand conservatoire de musique, « Leopold ». Pour survivre dans son monde de pauvreté, elle n'a d'autre choix que de monnayer son corps, en s'enfuyant dans son monde intérieur fait de mélodies, pour oublier l'horrible vérité qu'est sa vie. Ivory porte les stigmates de son passé et de son présent, elle a une relation conflictuelle avec sa sexualité car elle ne sait plus distinguer le bien et le mal à cause de tous les abus qu'elle a subit. Et c'est hélas la seule façon qu'elle a de s'en sortir dans certains aspects de sa vie. Mais sa rencontre avec son professeur Emeric Marceau va bouleverser tout son univers.
Emeric Marceau est un personnage masculin envoûtant. Pam Godwin a su le rendre charismatique et il incarne à la perfection le Maître. Son autorité transparaît à travers son regard et son attitude raffinée et très secrete. Dès le premier regard qu'il échange avec Ivory, il a le vertige, son univers à lui aussi bascule. Sûr de lui, il va confronter Ivory à son autorité en tant que professeur mais aussi en tant que dominant et la jeune femme est très réceptive, une soumise née qui a soif d'obéissance. J'avoue que j'ai eu un peu peur, peur qu'il ne la pousse trop loin, peur qu'il ne la brise plus qu'autre chose et pourtant leur duo est magnétique et ensorcelant. Il faut dire que Pam Godwin use d'un vocabulaire et d'un style très poétique pour nous emporter dans sa symphonie sensuelle et érotique.
Nos deux héros sont parfaits dans le rôle que l'auteure leur a attribué. Elle a pris le temps de nous les décrire avant de réellement débuter leur relation, j'ai apprécié que le sexe n'intervienne pas de suite entre eux, au vue du passé d'Ivory, l'auteure a brodé son histoire avec intelligence et beaucoup de tact pour que ses lecteurs puissent être à même de comprendre l'alchimie qu'il y a entre nos personnages.
Les personnages secondaires apportent de la profondeur au récit, nous transmettant d'autres émotions et nous permettant de comprendre nos deux héros.
Ce roman se démarque vraiment de par son thème central, qui est la musique, elle illustre de bien des façons la relation d'Ivory et Emeric. C'est déjà leur premier point commun, ils vivent tous les deux pour vibrer avec les mélodies qu'ils interprètent au piano. Cela a été une façon pour notre héroïne de survivre a tout ce qu'elle a subit depuis des années.
L'interdit constitue aussi une composante importante dans ce roman, la relation de nos héros est immorale, interdite, et pourtant l'interdit rend tout cela plus excitant, plus vivant et vibrant. Mais les enjeux sont de tailles, que ce soit pour Ivory ou pour Emeric. Ils se mettent tous les deux en danger pour vivre leur idylle clandestine. La beauté de leur amour est sans limite, bien au-delà de ce que nous connaissons ou ne connaîtrons jamais. L'intrigue aurait pu être assez plate et pourtant toutes les composantes qui interviennent dans le scénario de l'auteure enrichissent vraiment le récit. J'ai été agréablement surprise par la complexité du dénouement et des rebondissements. L'intrigue prend un tournant très intéressant, un brin pervers et machiavélique, ce qui s'intègre à merveille dans cette histoire.
[Notes Noires] est un roman sombre et lumineux. Certains passages sont très durs, et je ne vous parle pas des relations sexuelles entre Ivory et Emeric qui elles sont magnifiques et pleine d'émotions. Non Pam Godwin aborde des thèmes qui vous prendront aux tripes, vous ne pourrez pas rester indemnes à la lecture de ce roman, et l'espoir est toujours là pour faire la balance entre toutes les émotions qu'elle nous transmet.
Nous sommes bien dans un récit ÉROTIQUE, les relations de nos héros sont peu conventionnelles, elles ne seront pas comprises de tous les lecteurs, surtout avec le passif de l'héroïne, et pour ma part j'ai exactement saisie ce que l'auteure voulait nous transmettre. Ivory va trouver son Maître en Emeric, avec lui, elle va comprendre bien des choses sur elle-même, sur son corps, sur ses envies et ses peurs. Elle va faire la paix avec son passé et avec les choses qu'elle a dû faire pour s'en sortir. Les scènes érotiques sont très chaudes, sensuelles et imagées. Les métaphores plongent le lecteur dans une symphonie sensuelle, grisante et sans limite. Si Emeric pousse Ivory dans ses retranchements, il en sera de même pour vous chères lectrices, préparez-vous notre héros est très convaincant dans son rôle de Maître et vous aurez peut-être envie de vous laisser porter par la mélodie entêtante de leur corps à corps langoureux.
En bref, [Notes Noires] est un beau coup de coeur ! Dès les premières pages j'ai été envoûtée par la plume de Pam Godwin. Je savais que le récit serait très original et érotique, je n'en attendais pas moins d'ailleurs. J'ai été agréablement surprise par l'histoire d'Ivory et Emeric, je me suis laissé allée à vivre leur amour à travers la plume poétique et musicale de Pam Godwin. L'érotisme est poussé à son paroxysme sans aucune vulgarité, tout est dans un contexte particulier optimal pour l'éveil des sens. L'auteure tire son épingle du jeu en nous narrant une romance interdite sur fond de bdsm au rythme envoûtant de la musique qui guide Ivory et Emeric toujours plus loin vers la passion.
Ouvrir la première page de [Notes Noires] c'est se laisser glisser vers l'interdit, c'est découvrir une histoire magnifique au-delà de la noirceur, c'est la passion qui brise les tabous…
Lien : https://lmedml.com/2017/04/0..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
karmemma
  13 décembre 2016
A la suite de la mort de son père, Ivory doit survivre entre un frère drogué et une mère absente, subir les agressions sexuelles du meilleur ami du frère et subvenir aux besoins de tout ce petit monde par tous les moyens. Scolarisée par la dernière volonté de son père dans un lycée huppé, elle subit les brimades de camarades bourgeois tout en vendant aux plus dépravés d'entre eux ses services d'aide aux devoirs... et plus si affinités.
Ses armes : une grande force de caractère et un but dans la vie, entrer au très sélect conservatoire de Léopold, à New York, en tant que pianiste. Mais son nouveau professeur la soutiendra-t-il dans ce but pratiquement irréalisable ?
Le cadre est posé pour le déroulement d'une intrigue de romance assez classique. Cependant, les premières pages annoncent tout de suite la couleur : on n'a pas affaire à une énième histoire à l'eau de rose entre un prof et son élève, mais à une "dark romance" dont l'héroïne est confrontée au deuil, à la misère, à la drogue, et même au viol et à la prostitution pour faire bonne mesure.
Cette noirceur vous happe dans le texte pour ne plus vous lâcher. L'alternance des points de vue entre Ivory et Emeric, son professeur, leur donne une profondeur et les rend immédiatement attachants. Difficile de ne pas se laisser envoûter par le personnage d'Emeric, qui combine le talent, la classe et un brin de folie sombre totalement et délicieusement assumée.
J'ai bien aimé la manière dont le BDSM est amené et traité à travers le regard d'Emeric. On n'en fait pas des tonnes, et pourtant monsieur aime sacrément jouer de la ceinture, presque autant que du piano. Il aime aussi prendre le dessus dans des joutes d'influence purement mentales qui sont un vrai plaisir. Sa recherche d'un BDSM joyeux, consensuel et même capable d'apporter à Ivory la rédemption dont elle a besoin est le petit "plus" du roman qui fait beaucoup.
Mais... car il y a un mais. Pourquoi est-il toujours nécessaire de faire du beau mâle un homme riche à millions ? Pour un prof de musique, aurait-il pu se contenter d'offrir à sa douce une ou 2 paires de chaussures, plutôt que tout un dressing et un SUV ?
Cette chute dans l'excès gâche un peu la deuxième partie du roman, le rend moins réaliste et plus cliché, c'est dommage. On passe quand même globalement un très bon moment et on tourne frénétiquement les pages de la première à la dernière.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
April-the-seven
  07 avril 2017
Une couverture envoûtante, un thème captivant... voilà un roman qui réunissait tout ce que j'aime et je n'ai pas été déçue du voyage !
Ivory est une lycéenne qui a toutes les peines du monde à joindre les deux bouts. La vie à la maison est néfaste et ce qui l'attend à l'école n'est guère plus joyeux. Une réputation sulfureuse lui colle à la peau, et elle doit subir jour après jour les railleries et les jugements des autres. Pourtant, Ivory tient bon et elle a envie de faire ses preuves, car son rêve depuis toujours est d'intégrer une prestigieuse université de musique afin de faire ce qu'elle aime le plus au monde : du piano.
Emeric, lui, est un professeur de musique connu pour ses frasques et son penchant pour certaines pratiques un peu douteuses. Lorsqu'il fait son entrée dans la nouvelle classe à qui il donnera cours, ce qu'il ressent pour Ivory est immédiat et son instinct dominateur ressurgit. Ces deux-là vont devoir lutter contre une attraction extrêmement forte, alors que toute forme de relation intime est prohibée entre un professeur et son élève.
Je savais en commençant ce roman que ça allait être sombre, mais je ne m'attendais pas à une histoire de cette intensité. L'intrigue, parfois très cruelle et déroutante, m'a mise sens dessus dessous, si bien que j'ai eu les plus grandes peines à lâcher le livre. J'ai dévoré ces 500 pages d'une traite et sans reprendre mon souffle, tant je me suis passionnée pour l'histoire interdite d'Emeric et Ivory.
Moi qui suis souvent très frileuse en littérature érotique, Pam Godwin m'a littéralement transportée. J'y ai trouvé du danger, des non-dits, des moments de malaise et sous haute tension, mais également de la violence débridée et énormément d'émotions. Plus qu'un roman érotique, c'est un roman très noir qui transpire la souffrance. Sans fard, l'auteur nous montre ce qu'il y a de plus bestial chez l'homme, et ce n'est pas toujours très joyeux.
Pourtant, à travers toute cette noirceur, il y a une certaine douceur presque insupportable à laquelle on se raccroche désespérément. Cette douceur, on la trouve chez Ivory.
Elle a une image des hommes très précise et n'a jusqu'à présent croisé que des garçons malintentionnés aux bas instincts. Elle est comme un petit hérisson qui se protège comme elle peut de toute forme d'attention. C'est une fille qui a pris tellement de coups dans la vie qu'elle survit au lieu de vivre. Mais au fond, il y a simplement une enfant affamée d'amour et de tendresse. C'était très pénible de la voir ainsi, voir sa personnalité se déliter petit à petit. On se demande simplement quand elle va exploser ou se briser en petits morceaux...
Emeric est d'une autre trempe. Il a une sexualité totalement débridée et ne cache pas son penchant pour le sadomasochisme. C'est vrai, ses goûts m'ont paru vraiment limites. Je serais une menteuse si je prétendais comprendre cette forme de plaisir, mais voilà, c'est un fait : Emeric Marceaux est un dominateur et il a envie de dominer Ivory. En plus d'être amer, ce personnage est également tout feu tout flamme et peut se révéler dangereux lorsque l'on touche à ses affaires...
Et ce n'est pas tout. Certains personnages sont tout bonnement monstrueux. Psychologiquement, c'était dur d'assister à certaines scènes qui nous confrontent à la misère humaine. On oscille entre colère et pitié, c'est compliqué pour les nerfs.
J'ai adoré ce roman, car plus qu'une histoire d'amour, c'est une histoire profonde et complexe, une histoire sombre où la psychologie tient une place de choix.
Le couple Ivory/Emeric a de quoi donner des frissons. Sur le papier, ils sont incompatibles. Leur relation est très instable et les rapports de force s'inversent continuellement. Ce n'est pas une dualité entre eux, mais une recherche d'équilibre.
Le goût de l'interdit y est, ce qui rend l'histoire particulièrement fiévreuse. La seule petite chose qui me dérange, c'est cette forme de sexe à laquelle je n'adhère pas. J'ai attendu un déclic qui ne s'est pas fait. Pour moi, ce plaisir que l'on trouve dans la violence et l'humiliation me dépasse. Ça reste une opinion purement personnelle, et finalement ça ne pèse pas bien lourd dans la balance sachant que j'ai beaucoup aimé le roman de manière globale.
Quant à la fin, je ne sais pas trop pourquoi, mais dès le début j'ai pressenti que ça n'allait pas très bien se terminer. Est-ce que j'ai eu du flair ou pas ? Je vous laisse en juger par vous même, mais j'ai trouvé la conclusion juste en tous points.
En résumé, Notes Noires est une romance érotique intense et extrêmement sensuelle qui mêle la noirceur du genre humain à la douceur d'une héroïne malmenée par l'existence. Une relation impossible dans laquelle Pam Godwin tisse la partition d'une musique unique et magistrale.

Lien : http://april-the-seven.weebl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
Ninie067Ninie067   09 mars 2017
La dèche ! C’était moins pénible avant. Sans doute parce que je n’en ai pas beaucoup, de souvenirs d’enfance. J’ai eu une enfance heureuse. À présent, tout ce qu’il me reste, ce sont les soucis, les beuglements et les factures impayées. J’ai dix-sept ans et je ne sais pas grand-chose de la vie, mais je sais qu’être mal-aimée et malheureuse est plus dur à supporter que de ne rien avoir à manger. Mon estomac noué se contracte. Peut-être que si je vomis avant de quitter la maison, cela m’aidera à calmer mes nerfs et à y voir plus clair dans mes idées. Sauf que je ne peux pas me permettre de gaspiller mes calories. Je gonfle ma poitrine. Les boutons de mon plus beau chemisier tiennent en place. L’échancrure vertigineuse de mon soutien-gorge reste bien convenablement à l’abri des regards. Ma jupe, qui descend à hauteur du genou, tombe mieux ce matin qu’à la boutique de fringues d’occasion.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   14 juillet 2017
- On commence par quoi ?
Tout sourires, il positionne les mains sur son clavier et me donne un petit coup d’épaule.
- Guns N’Roses.
Je souris jusqu’aux oreilles et trépigne de bonheur sous les projecteurs.
- Et ensuite Kodaline.
Puis les premières notes retentissent.
Commenter  J’apprécie          30
MelieGreyMelieGrey   26 juillet 2017
- Elle retombe comme un soufflé sous mon corps.
- Vous avez raison.
- non seulement j'ai raison mais je suis en pétard. Vous avez refusé que je vous aide avec les manuels scolaires, mais vous avez accepté l'argent de ces trous du cul. Vous ne me faisiez pas assez confiance pour vous confier à moi, mais vous aviez suffisamment confiance dans ses gamins pour passer avec eux un accord aventureux.
Elle hoche la tête, une moue d'acquiescement aux lèvres. Mais je suis sûr qu'elle cogite déjà, à la recherche de nouvelles solutions à des problèmes persistants.
J'effleure son menton avec ma bouche.
- Vous êtes miennes, Ivory. Ce qui veut dire que vous problèmes sont les miens. Vos factures, vos soucis, votre sécurité... (Je l'embrasse au coin des lèvres.) Tout ça est à moi.
Elle laisse échapper un profond soupir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   14 juillet 2017
Je peux garder mon job, essayer de faire comme si cette attirance illicite n’existait pas échouer au bout du compte et risquer la prison. Ou alors, je peux démissionner de Le Moyne, faire sortir cette tentation de ma vie, et – oh putain ! – ne plus jamais la revoir ?
Mon cœur se serre devant cette cruelle vérité.
Je sais quoi… Au secours, mon Dieu !
Oui, je sais ce que je dois faire.
Commenter  J’apprécie          10
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   05 avril 2017
Nom d’un cunni ! Une expression comme « incroyablement mignon » banalise l’impression qu’il me laisse. Ouais, le premier survol est un éblouissement, mais il n’y a pas que son charme. Il y a sa présence, la confiance en soi et l’autorité qui se dégagent de lui et me laissent toute chamboulée, le souffle coupé, et qui me font vraiment quelque chose tout au fonde moi.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : bdsmVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox


Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
270 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre
.. ..