AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2842054083
Éditeur : 1001 Nuits (09/06/1999)

Note moyenne : 3.57/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Cette nouvelle de Nicolas Gogol (1809-1852) constitue la suite des Soirées du hameau. L'action se passe cette fois à Mirgorod, chef-lieu du district. Les protagonistes, Ivan Ivanovitch et Ivan Nikiforovitch, sont deux notables du petit bourg ukrainien. Bons voisins et amis de longue date, ils se prennent un jour de querelle pour une raison futile. La dispute prend vite les proportions d'une épopée, dont s'émeuvent tous les habitants... Au-delà de l'évocation trucule... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Gwen21
  21 janvier 2020
J'adore Gogol ! Je tiens d'ailleurs son "Revizor" comme la pièce la plus drôle que j'ai jamais lue et vue. Avec "La brouille des deux Ivan", j'ai eu le grand plaisir de retrouver toute la facétie et la satire du verbe haut et franc de ce grand auteur classique.
Comme dans ses superbes "Ames mortes", Gogol nous régale de la description de la vie des notables de province qu'il juge débiles et misérables. Avec une ironie qui n'appartient qu'à lui, il s'en excuse dès son avant propos qui ne manque pas de mordant :
"Je considère comme un devoir d'avertir que l'histoire racontée dans cette nouvelle se rapporte à un temps très ancien. En outre elle est totalement inventée. Aujourd'hui Mirgorod n'est plus du tout cela. Les bâtiments sont autres. La mare au milieu de la ville est depuis longtemps asséchée, et tous les dignitaires – le juge, le greffier et le maire – sont des gens honorables et bien pensants."
Vous aurez compris que le juge, le greffier et le maire - entre autres - en prendront pour leur grade dans les pages qui suivront... Cocasse et justifié, l'humour de Gogol s'applique à peu près à tous ses personnages et rend le récit vivant et très animé. On est très loin de l'écriture de Tolstoï et de Dostoïevski et cette proximité avec le peuple lui vaut, encore aujourd'hui, l'indéfectible affection des Russes. Il faut pourtant avoir un peu voyagé en Russie pour comprendre que choses et comportements n'ont pas tellement changé, mais les Russes sont peut-être le peuple qui sait le mieux rire de lui-même.

Challenge XIXème siècle 2020
Challenge RIQUIQUI 2020
Challenge MULTI-DÉFIS 2020
Challenge SOLIDAIRE 2020
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          352
Oxy
  14 janvier 2014
Ce n'est pas vraiment un incontournable !
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Gwen21Gwen21   21 janvier 2020
Ivan Ivanovitch devint pourpre.
- Qu’avez-vous dit là, Ivan Nikiforovitch ? demanda-t-il en haussant le ton.
- Que vous ressembliez à un jars, Ivan Ivanovitch.
- De quel droit, monsieur, dédaignant les convenances et le respect dû à mon nom et à mon rang, m’avez-vous appliqué un terme aussi ignominieux ?
- Ignominieux, en quoi ? Mais que veulent dire vos moulinets, Ivan Ivanovitch ?
- Encore une fois, monsieur, de quel droit, enfreignant toutes les convenances, m’avez-vous traité de jars ?
- Laissez-moi rire, Ivan Ivanovitch. Avez-vous fini de glousser ?
Ivan Ivanovitch ne se contenait plus : ses lèvres tremblaient, l’accent circonflexe de sa bouche avait pris la forme d’un O, il roulait des yeux à faire peur. C’étaient là chez lui des symptômes bien rares et qui dénotaient une colère profonde.
- Puisqu’il en est ainsi, proféra-t-il, je vous déclare que je ne veux plus vous connaître.
- Le beau malheur ! Je n’en pleurerai certes pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
EffeLouEffeLou   23 octobre 2014
"Ah, qu'elle est jolie, la redingote d'Ivan Ivanovitch! De première qualité! Et quels brandebourgs! C'est à tomber par terre! Couleur gorge-de-pigeon! Je parie ce que vous voudrez qu'on n'en trouvera chez personne de pareils! Mais regardez-les donc, pour l'amour de Dieu, surtout s'il entreprend de parler à quelqu'un, regardez-les de profil: quel régal Ils sont indescriptibles: du velours! De l'argent! Du feu! Ah, seigneur Dieu! Ah, bienheureux saint Nicolas Thaumaturge! Pourquoi n'ai-je pas une pareille redingote! Il se l'est fait faire bien avant qu'Agafia Timofeïvna n'allât à Kiev. Vous savez qui est Agafia Timofeïvna: c'est celle qui a arraché l'oreille de notre assesseur en le mordant."

p 9
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
EffeLouEffeLou   23 octobre 2014
" Ainsi donc, deux hommes respectés, l'honneur et la crème de Mirgorod, s'étaient pris de querelle! Et pourquoi? Pour une peccadille, pour un jars. Ils cessèrent de se fréquenter, rompirent toute relation entre eux, alors qu'ils passaient naguère pour les amis les plus inséparables qui fussent! Chaque jour, jadis,Ivan Ivanovitch et Ivan Nikiforovitch envoyaient un domestique pour s'enquérir de la santé de l'un ou de l'autre. Chaque jour ils conversaient du haut de leur balcon et se tenaient des discours si doux que cela vous faisait chaud au coeur."

p 36
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Nikolai Gogol (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nikolai Gogol
Nicolas GOGOL– Le Portrait
autres livres classés : littérature russeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Dans la datcha de Gogol

Que l'on m'apporte mon ..........?............. Les soirées sont fraîches à Saint Petersbourg, et voyez- vous... d’ailleurs... selon moi... je le crois encore bon... sauf un peu de poussière... Eh ! sans doute il a l’air un peu vieux... mais il est encore tout neuf... seulement un peu de frottement... là dans le dos...

Chapeau
Béret
Fusil
Manteau
Imperméable

10 questions
16 lecteurs ont répondu
Thème : Nikolai GogolCréer un quiz sur ce livre