AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2955024406
Éditeur : Lumignon (31/10/2014)

Note moyenne : 4.67/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Au cœur de la forêt, les sorcières se préparent à passer un automne tranquille, à ramasser des châtaignes, cueillir des pommes et préparer des potions (aux champignons). Mais la découverte d’une branche malade va les forcer à protéger leur forêt contre un maléfice inconnu. Leur magie sera-t’elle de taille face à ce danger ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
florencem
  08 septembre 2017
J'ai commencé la saga avec le tome deux : Hiver… Oui, je sais pas très logique, mais franchement je n'y ai rien perdu, même s'il est probablement préférable de lire les romans dans le bon ordre !
Ayant beaucoup aimé l'univers de Hiver, il fallait que je prenne Automne. Et je compte bien acquérir Printemps et Eté, cela va s'en dire. J'adore ce côté loufoque et féérique que l'auteur a su créer. Ses sorcières sont adorables, pleines de piquants et farfelues. Mais leurs récits donnent la pêche et toutes leurs aventures sont une joie. C'est le genre de texte qui rappelle l'enfance sans pour autant infantiliser le lecteur.
Automne nous présente donc ces vingt cinq sorcières, toutes différentes les unes des autres et avec des noms assez étranges. Vingt cinq amies qui protègent avec le plus grand soin leur forêt et ses habitants et qui ne manquent pas non plus de faire la fête. Mais quand les choses se gâtent, elles répondent présent… quitte à risquer leurs vies. Alors on part à l'aventure avec elles et leurs amis à poils et à plumes, la magie virevolte, on a quelques frissons mais rien à vous glacer le sang. Juste ce qu'il faut pour nous rappeler que nous sommes dans un monde de sorcières après tout.
Le tout est joliment illustré avec des dessins haut en couleur, s'il vous plait. Douceur se mêle avec cette énergie débordante qu'ont nos héroïnes. le texte reste pour moi un chouia trop serré par contre, et les césures… je ne suis pas trop fan dans un récit… Mais c'est vraiment le seul défaut.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
iz43
  28 juillet 2018
Oignonne, Rafistole, Félisophie, Walkyrie, Katastraboum ou encore Jaloustine... Ces noms ne vous disent rien?
Vite alors prenez ce livre et découvrez non pas une ni deux mais vingt cinq sorcières qui vivent dans une maison extraordinaire perdue au bout d'un chemin secret au plus profond de la forêt.
J'ai adoré ce livre où on est loin des clichés de la sorcière avec ses verrues, sa méchanceté, robe noire et ongles griffus. Ici, ces 25 sorcières sont toutes différentes et on s'attache à elles très rapidement. Elles vivent en harmonie avec la nature et les animaux, utilisent la magie à bon escient. Généreuses, loufoques, drôles, maladroites ou encore gourmandes, chacune a su me conquérir.
Alors que les sorcières (j'adore leur nom) se préparent à fêter l'arrivée de l'automne comme il se doit, elles découvrent quelque chose d'inquiétant dans la forêt. Face au danger, toute la communauté retrousse les manches et cherche à résoudre le problème.
J'ai apprécié le récit qui n'est pas gnangnan ni simpliste mais au contraire avec une vraie intrigue, de l'humour et de la poésie. Les illustrations sont très belles aussi en respectant les tons automnales.
Mon seul petit reproche c'est la couverture que je ne trouve pas assez rigide et solide.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          264
Melisende
  07 novembre 2015
En sélectionnant ce titre lors de la dernière Opération Masse Critique de Babelio, je pensais recevoir un album, un peu comme la dernière fois, lorsque j'avais reçu Les Contes du grenier. Et comme la dernière fois, la confusion initiale s'est soldée par une très belle découverte que je ne regrette absolument pas.
Automne a également été l'occasion d'apprendre l'existence des éditions du Lumignon (que j'imaginais lyonnaises, vu le nom – parce que les lumignons ce sont les petites lumières que l'on trouve allumées aux fenêtres pour la Fête des lumières le 8 décembre – mais qui sont en fait basées à Nantes) que je ne manquerai pas de suivre, la qualité me semblant largement au rendez-vous !
Anaïs Goldemberg nous conte l'histoire d'une vingtaine de sorcières vivant dans une maison bien tarabiscotée au coeur de la forêt. Hautes en couleurs, multipliant les expériences et les concerts improvisés, ces magiciennes vivent en parfaite entente avec la nature les entourant. Or un beau jour, alors que deux d'entre elles sont parties en exploration au loin, elles rentrent avec une mauvaise nouvelle : les arbres sont malades et le mal s'étend de plus en plus. Bientôt, c'est une tempête soudaine et surnaturelle qui s'abat sur la maisonnette… mais que se passe-t-il ? Les sorcières comprennent qu'une malédiction pèse sur elles et qu'elles vont devoir redoubler d'ingéniosité et de détermination pour en venir à bout.
Le conte s'étend sur une soixantaine de pages divisées en 4 chapitres. Chacun d'entre eux aborde un petit épisode en particulier mais tous sont liés les uns avec les autres et forment l'intrigue générale (la malédiction). le découpage peut, je pense, permettre aux parents de lire un chapitre par soir à leurs enfants ; ce n'est pas trop long et comme il s'agit à chaque fois de mini-aventures, ils pourront s'endormir avec quelques réponses à leurs questions.
Outre l'histoire, j'ai également beaucoup aimé le style de l'auteure qui sait s'adresser aux jeunes lecteurs. Elle utilise un beau vocabulaire varié – un peu à l'image des contes de fées de notre enfance – et place quelques jeux de mots, notamment dans le nom des personnages. Il y a quelques touches d'humour que ne percevront peut-être pas tout de suite les enfants mais qui feront sourire les plus grands.
Quant aux illustrations, on ne nous a pas menti sur la marchandise. S'il ne s'agit pas d'un album à mon sens (car il y a quand même beaucoup de texte), les images sont bel et bien là, et en très grand nombre… pour notre plus grand plaisir ! Sur double page, sur pleine page simple ou en décoration d'en-tête de chapitre, elles sont magnifiques.
Les couleurs sont chaudes (sur le thème automnal), parfois un peu sombres quand il s'agit de scènes plus nocturnes ou en plein coeur de la forêt mais vous en prendrez plein les yeux. J'aime les visages et expressions des personnages qui témoignent de leurs personnalités riches et variées et j'aime les détails du décor naturel et des différents animaux.
Autre détail d'importance : la mise en page du texte que je trouve hyper bien travaillée, jusqu'au plus petit détail. On dirait que l'histoire est inscrite sur du parchemin car l'éditeur a fait le choix d'un encadré couleur sépia sur chaque page non illustrée mais remplie de texte… et ça fonctionne très bien ! Voilà qui donne un peu plus de charme et de cachet à ce joli livre, j'approuve.
Un premier tome parfait à tout point de vue. Les éditions du Lumignon sont à suivre de près… et je vais très vite me procurer le deuxième opus qui prend place en hiver !
Lien : http://bazardelalitterature...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
stefpixie
  28 octobre 2015
Je suis très très contente d'avoir découvert cette super belle histoire ,grâce à la Masse critique et je remercie Babelio et les éditions Lumignon pour cet envoi .
J'ai reçu ce bouquin rapidement envoyer le vendredi , reçu chez moi le lundi et je suis en Belgique .
Alors tout d'abord l'objet livre en lui même est juste magnifique , avec des illustrations superbes et dans des tons bien Automnale :).
Une couverture cartonnée avec des rabats ,et des texte noirs écrits sur fond doré...
J'ai lu cette histoire à haute voix avec mon fils de 10 ans et on a adoré ...
On suit donc l'histoire de vingt-cinq demoiselles aux chapeaux pointu et d'un monstre tout doux qui vivent au fin fond d'une somptueuse forêt , tous les habitants de cette forêt sont les bienvenus , et ces drôles de demoiselles se préparent tranquillement à la venue de l'Automne.
Mais au cours de leur préparation de la fête , elles vont découvrir une chose étrange ....
Alors je n'en dirais pas plus car je ne veux rien dévoilé , mais j'ai trouvé cette histoire très prenante , bien écrite , avec une jolie panoplie de personnages tous différents et vraiment attachant.
Cette histoire est pleine d'humour et de rebondissements , j'ai très hâte de pouvoir lire la suite (et mon fils aussi .. )
C'est sans aucun doute un coup de coeur pour cette belle histoire que je recommande aux petits et aux grands .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
beugzbee
  28 mars 2018
C'est adorable. Ce livre est tellement mignon.
L'histoire est une histoire pour enfant tout a fait classique mais les différentes personnalités des sorcières pimentent un peu le tout. Elles sont loufoques, drôles, et même leur maison à une personnalité à part entière. On ne se sent pas infantilisé et même adulte j'ai apprécié.
On y apprend la valeur de l'amitié, de la générosité, du travail. On s'attache aux sorcières et à leur forêt, pleine d'animaux de bonne volonté. Peut-être un bon moyen de sensibiliser à la protection de la nature: si on s'attache à ses habitants et qu'on comprend un peu leurs besoins saisonniers, on ne peut que vouloir protéger cet équilibre si cher à nos sorcières.
On ne s'ennuie pas, on passe d'aventures quotidiennes à la grande aventure de protection de la forêt. le tout est accompagné d'illustrations magnifiques, colorées, trop mignonnes et pleines de détails.
Vraiment rien à redire, j'ai adoré.
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
florencemflorencem   06 septembre 2017
Il y avait là une certaine foule, et les sorcières comprirent rapidement l’intérêt d’une bonne organisation. Vous aviez peut-être remarqué que « l’organisation » n’était pas leur point fort. Oh, bien sûr, elles étaient enthousiastes : elles tracèrent avec entrain des emplois du temps alambiqués et des cartes encore plus complexes recouverts de flèches phosphorescentes et de mots qui se soulignaient tout seul (personne n’y comprenait quoi que ce soit).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
florencemflorencem   07 septembre 2017
Les sorcières se regardèrent. Elles savaient bien que les monstres existaient : Grogragrou avait un jour élu domicile chez elles et n’avait pas quitté la maison depuis. Mais cette grande boule de poils n’avait jamais été un danger pour qui que ce soit (à part pour les petits biscuits fourrés).
Commenter  J’apprécie          173
autres livres classés : sorcièresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1436 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre