AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782811208318
540 pages
Éditeur : Milady (28/09/2012)

Note moyenne : 3.8/5 (sur 42 notes)
Résumé :
« À CHAQUE GÉNÉRATION, IL Y A UNE ÉLUE. SEULE, ELLE DEVRA AFFRONTER LES VAMPIRES, LES DÉMONS ET LES FORCES DE L'OMBRE.»

Un effroyable démon à tête de citrouille invoqué un soir pluvieux d'Halloween, une étrange fête foraine infestée de coyotes aux yeux un peu trop humains, une vente de charité aux objets maléfiques... Et si la petite ville de Sunnydale regorgeait d'attractions plus mortelles les unes que les autres ? La Bouche de l'Enfer n'a pas dit ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
Kenehan
  02 octobre 2012
Bien que terminée depuis 2003, la série Buffy contre les Vampires continue d'avoir un grand succès notamment grâce à la publication des saisons 8 et 9 en comics. Pas très étonnant alors qu'un éditeur s'intéresse à la version romancée de la série. Milady reprend donc le flambeau des années après les éditions Fleuve Noir.
Dans ce premier omnibus, nous retrouvons rassemblés quatre romans. Les trois premiers (La Moisson, La Pluie d'Halloween et La Lune des Coyotes) étaient les premiers opus publiés par Fleuve Noir tandis que le quatrième (Sale Affaire) est un inédit en France.
Ceux possédant déjà l'ancienne collection pourrait se dire que dépenser environ 13 € pour une seule nouvelle histoire n'est pas très intéressant. Mais il faut dire que Milady ne s'est pas contenté de sortir de vieux manuscrits poussiéreux pour les rééditer en y ajoutant un petit bonus. Derrière ce premier volume se cache un travail soigné En effet, les traductions ont été revues et corrigées par Isabelle Troin, déjà présente chez Fleuve Noir et le résultat est plutôt bon.

A titre de comparaison :
"Il se faisait tard. Sous la pâle lueur du clair de lune, les statues qui surplombaient les pierres tombales du cimetière de Sunnydale projetaient des ombres étranges sur les monticules abritant les morts de la ville.
On pouvait se demander combien de temps ceux-ci resteraient enterrés, car Sunnydale avait un autre nom. Les Espagnols l'appelaient Bocca del Infierno, et Buffy n'avait pas besoin de hablar leur langue pour comprendre que ça signifiait Bouche de l'Enfer. Au sens littéral.
De tous les endroits de la ville, le cimetière était celui qui trahissait le plus sa véritable nature. Les anges de pierre en larmes y devenaient des démons ricanant ; les mains croisées pour une prière se changeaient en serres ; les croix étaient suspendues à l'envers.
Bref, rien que de très ennuyeux."
(Version 1999)
"Il était tard. Sous la pâle lueur du clair de lune, les monuments funéraires projetaient des ombres inquiétantes dans le cimetière de Sunnydale. On pouvait se demander combien de temps les morts y resteraient vraiment enterrés, car Sunnydale avait un autre nom : la Bouche de l'Enfer.
Le cimetière trahissait la véritable nature de la ville. Les anges de pierre y devenaient des démons ricanant ; les mains croisées pour une prière se changeaient en serres ; les croix étaient suspendues à l'envers.
Bref rien de bien original."
(Version 2012)
Qu'en est-il maintenant du choix des histoires ?
La Moisson :
Il s'agit tout simple de l'adaptation des deux premiers épisodes de la série télé. le texte est plutôt court et simple, se contentant de reprendre l'intrigue télévisuelle, ni plus, ni moins.
Rien d'extraordinaire donc mais on retrouve toutes les caractéristiques de l'univers de Buffy, l'humour, les personnages…bref, une introduction sympathique à cette série parallèle.
La Pluie d'Halloween :
Une histoire que j'avais déjà pu lire à sa sortie en France en 1999. Il s'agit même d'un tome que j'ai conservé jusqu'à aujourd'hui car à l'époque il m'avait bien plu et j'en avais gardé un bon souvenir. Mais il semblerait qu'en grandissant je sois devenu bien plus critique et exigeant.
L'intrigue se situe apparemment entre l'épisode 6 et 12 de la saison 1 puisque Buffy ignore encore l'espérance de vie moyenne des tueuses et que M. Flutie est déjà mort.
Comme l'indique le titre, nous retrouvons le Scooby Gang pour leur premier Halloween ensemble (celui de la saison 2 deviendrait alors leur second…). Une légende locale selon laquelle la pluie d'Halloween ranimerait un épouvantail meurtrier titille le radar de la tueuse et de son observateur. Une nouvelle aventure commence alors...
Cette histoire est assez mauvaise et ce pour plusieurs raisons. Tout d'abord, parce qu'elle est bourrée d'incohérences autant en son sein que vis-à-vis de la série télé. L'intrigue est médiocre car mal introduite et le "grand méchant" n'est absolument pas convaincant de sorte que l'on a du mal à saisir la terreur qui envahit la tueuse. Certains événements sont très vite expédiés, un peu comme si les auteurs avaient voulu se débarrasser des éléments devenus trop encombrants. Ainsi, M. O'Leary disparait radicalement en deux lignes avant qu'on ne le recroise dans une position pas très logique et plausible au vu du contexte. Parmi les nombreux points négatifs, on notera également les dialogues poussifs, parfois inutiles, tentant d'approcher l'humour de la série mais ne parvenant à produire qu'un néant qui nous donne plus envie de lever les yeux au ciel que d'esquisser un sourire.
Autant dire que "La Moisson" se révèle bien meilleur. En même temps, le travail avait été prémâché par les scénaristes de la série télé…ceci expliquerait-il cela ?
Pour autant, le côté "série" est maintenu puisque l'on recroise des personnages de "La Moisson" tel qu'Aphrodesia.
Une autre chose reste appréciable : le travail de correction sur la traduction qui respecte déjà plus le tutoiement/vouvoiement entre les divers personnages (notamment Giles et Buffy) à l'image de la série mais aussi le travaille de révision qui a permis de remanier certaines choses. de pouvoir comparer ainsi deux éditions d'une même histoire me conforte une fois de plus dans l'idée que rien ne vaut les versions originales...
La Lune des Coyotes :
Un nouvel épisode qui se rapproche beaucoup plus de la série télé que n'a pu le faire "La Pluie d'Halloween".
Une fête foraine s'installe en ville durant l'été, c'est alors l'occasion pour Buffy et ses amis de s'amuser un peu avant la rentrée. Mais très vite le flair de la tueuse soupçonne quelque chose de pas très clair chez les forains. Pire encore ! Ses deux meilleurs amis tombent sous le charme de deux d'entre eux au point de faire fi des mises en garde de leur amie élue…
L'auteur s'en tire plutôt bien en apportant au Buffyverse des légendes non exploitées tout en restant crédible.
On se posera tout de même la question de savoir si ces évènements s'inscrivent bien dans la continuité de la série…j'émettrais quelques doutes mais au pire on peut considérer cet épisode comme appartenant à un univers alternatif du Buffyverse.
Sale Affaire :
Tout simplement excellent !
Cette histoire inédite est une véritable perle parmi les romans issus du Buffyverse. Non content d'être vraiment bien écrit (comparé aux précédents), d'avoir un bon rythme (cette fois les scènes ne s'achèvent pas en deux pages) et d'être pourvue d'une intrigue vraiment intéressante (dont on ne devine pas les aboutissements dès les premières pages pour une fois !), cette histoire ne peut que combler tous les fans de la tueuse.
Tout commence par une journée normale. le lycée organise une brocante afin de récolter des fonds pour la fanfare. Mais assez vite, les élèves et professeurs organisant les derniers préparatifs et installations des stands se voient mystérieusement touchés par d'étranges symptômes. Une fois de plus, l'élue aura fort à faire !
On retrouve véritablement l'univers de Buffy et de ses amis et ce d'une manière plutôt complexe et élaborée. En effet, pour cet épisode inédit s'insérant dans la saison 2, c'est un casting non exhaustif qui prend part à l'aventure. En plus du Scooby Gang, on a le plaisir de retrouver Jenny Calendar ainsi que tout un tas d'autres protagonistes de la série allant des rôles les plus récurrents à ceux plus rares. Mais je n'en dirais pas plus pour ne pas gâcher le plaisir la découverte d'un tel casting.
En plus des nombreux personnages que les fans reconnaîtront, l'histoire est parsemée de nombreux clins d'oeil aux évènements survenus dans la série télé. Certains explorant rapidement le passé des personnages, d'autres faisant tout simplement le lien avec la saison 1, et enfin d'autres encore, ingénieusement utilisés, créant un lien avec de futurs événements de la saison 3. Bref, un beau boulot !
Premier omnibus pour ressusciter les romans de Buffy en France, cet ouvrage trouvera sa place dans la bibliothèque de tous les fans de la célèbre tueuse. Bien qu'il soit loin d'être parfait, il a le mérite de prouver que tous les produits dérivés ne sont pas à la hauteur d'une franchise, pas plus que n'importe quel auteur soit capable de s'approprier un univers pour y apporter sa propre pierre. Ainsi, on touche le fond avec La Pluie d'Halloween, pour opérer une jolie remontée vers l'excellent et immanquable Sale Affaire. Ce dernier reste un véritable coup de coeur.
L'honneur est donc sauf ! Ouf !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Archessia
  20 octobre 2012
Combien d'entre nous ont eu une partie de l'adolescence (et parfois bien plus) ponctuée par des épisodes de Buffy ?
Cette héroïne s'est tout de suite démarquée dans l'univers des séries TV par son originalité, ses personnages forts et marquants et son scénario absolument brillant.
Cette série m'a fait peur, m'a fait pleurer, rire et même glousser (Haaaa ... Spike). J'étais ravie d'apprendre que Milady allait éditer les histoires déjà parues par le passé, mais également certaines inédites !
Du coup, concrètement, ça donne quoi ?

La Moisson :
La première histoire est également, tout simplement, le premier épisode par lequel démarre la série.
Buffy, une jeune fille fraîchement débarquée dans une nouvelle ville, fait son entrée au lycée. Malgré les aléas plus ou moins sympa de la vie en cours, tout semble bien se passer ... Jusqu'à ce qu'elle découvre que la ville fourmille de vampires ! Plutôt qu'effrayée ou choquée, Buffy est surtout énervée à l'idée du boulot supplémentaire que ça va lui faire. Car, au-delà des apparences, elle est la Tueuse, jeune fille choisie à chaque génération, possédant une grande force et des capacités hors du commun pour combattre les créatures de l'enfer. Car, bien évidemment, ça ne pouvait pas se passer comme sur des roulettes, et comme par hasard, Sunnydale, sa nouvelle ville, est également appelée La Bouche de l'Enfer, et est une sorte d'aimant à créatures surnaturelles en tout genre.
La rentrée s'annonce mouvementée, surtout qu'un vampire en sommeil depuis des décennies prépare son grand éveil sanglant ...
C'est très sympa de pouvoir lire cette nouvelle, car elle nous fait (re)découvrir les prémices des très nombreuses aventures de Buffy et ses amis. On y fait sa connaissance, celle d'Alex, Willow, Giles, et même de Angel, en coup de vent (on le devine plus qu'autre chose).
J'ai éprouvé beaucoup de tendresse et de mélancolie en la lisant, et bien que certains passages soient quelques peu risibles ou fassent sourire (certaines dialogues pas spécialement réalistes, par exemple), le tout reste très visuel et attrayant, ce qui fait qu'on ne s'ennuie pas un instant.

La pluie d'Halloween :
De nombreuses histoires et légendes entourent Halloween. Et si la plupart d'entre elles étaient véridiques ?
Buffy, Willow, Alex et Giles vont devoir faire face à une terrible menace d'outre-tombe. le Seigneur d'Halloween se dresse pour éliminer la Tueuse, et fait se relever les morts pour anéantir les vivants.
Attention au Roi Citrouille, et ne traînez pas près des épouvantails, quand il pleut, la nuit d'Halloween ...
Brrr, voilà une histoire qui m'a donné froid dans le dos. Très sombre et flippante, elle apporte une bonne dose de stress et d'images macabres. Encore une fois, l'écriture est très visuelle, et certaines scènes sont vraiment marquantes et d'une beauté morbide assez fascinante.
J'ai beaucoup aimé cette nouvelle, à cause de son thème, déjà (love zombies), mais surtout à son ambiance, délicieusement noire et effrayante. On se balade en une froide et humide nuit d'automne, et les émotions et ressentis des personnages sont particulièrement bien partagés avec le lecteur.
Des chapitres courts nous offrent un rythme soutenu et haletant.

La lune des coyotes :
C'est la fête foraine à Sunnydale ! L'endroit rêvé pour dépenser son argent en tonne de sucreries et en attractions à sensations fortes !
Et apparemment, elle n'attire pas que les humains, car une bande de coyotes, loin d'être trouillards, rôdent dans les rues, la nuit.
Pour Buffy, c'est une étrange coïncidence, et elle se demande si les forains n'auraient pas des liens très forts avec les animaux sauvages ... Malheureusement, ses amis ne la croient pas, et elle se retrouve vite seule à devoir éclairer toutes ces zones d'ombres. Espérons qu'elle n'y arrive pas trop tard ...
Histoire très sympa, mais un petit peu longuette, et c'est celle à laquelle j'ai le moins accrochée. Elle reste sympathique car on a l'occasion de connaître un peu mieux Alex et Willow, qui ont droit à une belle mise en avant. Mais à part ça, j'ai trouvé que l'on tournait un peu en rond et qu'il y avait, au fond, pas mal de répétitions. le final, quant à lui, arrive rapidement et sa conclusion est assez simple.
Un chouette moment de lecture, mais pas spécialement marquant pour autant.

Sale affaire :
On organise une énorme brocante au lycée de Sunnydale, vous y trouverez obligatoirement votre bonheur ! Ce ne sont pas les élèves et les professeurs bénévoles pour la préparation qui vous diront le contraire : alors que les portes ne sont même pas encore ouvertes au public, chacun a trouvé l'objet qu'il lui fallait.
Malheureusement, la magie est dans l'air, et ces bonnes affaires risquent bien de faire de cette journée un enfer ... et peut-être même devenir leur dernière.
C'est sans aucun doute l'histoire que j'ai préférée. On a ici beaucoup de personnages et beaucoup de scènes très intéressantes. On a fait un grand bond dans le scénario de la série, on a donc Mlle Calendar, Drusilla et Spike (hiiiiii), par exemple. On s'intéresse un peu plus à Andrew et Jonathan aussi, qui font partie de mes personnages secondaires favoris.
Il y a une vraie montée dans le suspens, ici. Les chapitres sont plus long, le rythme est moins rapide et on prend plus de temps pour savourer les moindres détails de ce qu'il se passe sous nos yeux.
J'ai adoré le fait de voir auprès de chaque personne ce qu'il lui arrive, comment chacun vivait la situation différemment. Buffy risque de se sentir submergée, et de ne pas être assez rapide, ça rend le tout vraiment stressant et intense.
Franchement, un beau coup de coeur pour cette nouvelle !

Ce premier tome est, pour moi, une réussite.
Bien sûr, il y a quelques défauts (je crois que c'est inévitables quand plusieurs auteurs se relaient), mais je les ai trouvés franchement minimes par rapport à la dose de plaisir que cet omnibus m'a apporté.
Je ne le conseillerait peut-être pas à ceux qui veulent découvrir cet univers (le fait qu'il y ai parfois plus d'un an entre chaque nouvelle peut être quelque peu déstabilisant, certains personnages sont là sans qu'ils nous soient présentés, etc ...), mais je pense que les fans, et ceux qui veulent simplement se replonger dans cette série mémorable, vont passer un super moment.
Ça a réveillé plein de souvenirs en moi, en tout cas, et j'ai non seulement envie de me retaper toutes les saisons, mais j'ai également super hâte de découvrir le tome 2 et les épisodes qu'il contient.
Lien : http://archessia.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Bell-s
  09 avril 2016
Je pense que toutes personnes se souvenant de l'époque des diffusions de la série Buffy sur M6 dans la trilogie du samedi soir, se souvient également de l'ampleur qu'avait pu prendre cette série et de son influence sur les ados. On l'a trouvait partout, dans les magazines, les collections Panini, jusqu'à ces livres de poches des Editions Fleuve Noir.
Pour rendre hommage à la série de Joss Whedon, Milady a donc décidé en 2012 de regrouper et de publier quelques-unes de ces nouvelles, en y ajoutant dans chaque volume une histoire totalement inédite afin de conquérir les fans. Hors, pour ma part, si je connais les épisodes de la série télévisée Buffy sur le bout des doigts, j'ai en revanche été beaucoup moins attentives aux publications de Fleuve Noir. Je n 'ai honnêtement pas dû aller plus loin que deux tomes piochés aux hasards, en plus des chapitres publiés à l'époque sur le Télé Star, et même là dessus, ma mémoire me fait défaut. Ce serait donc du presque inédit pour moi ! Une chose fort appréciable bien sûre, quand on sait que c'est un monde que je connais déjà par coeur.

"Presque inédit", car en ce qui concerne "La Moisson", pas de surprise... On reprend les bases nécessaires à la compréhension, et un scénario qui n'est d'autre que mot pour mot celui des deux premiers épisodes de la série.
Il n'y a pas de mauvais dans cette première histoire et c'est intéressant pour une fois de savoir ce que pense les personnages, mais il n'y a pas grand chose de plus à ajouter... Quand on connait déjà sous toutes ses coutures ces deux épisodes, autant dire que ce n'était pas particulièrement jubilant...
En revanche, pour quelqu'un qui est totalement inconnu à l'univers de la série et qui souhaite la découvrir au travers de ces publications. "La Moisson" est totalement approprié et parfaite pour vous faire découvrir ce monde comme il se doit.

"La Pluie d'Halloween" ou encore "La Lune des Coyotes", sont en revanche des histoires inconnus de la série. Intrigantes et agréables, mais je dois aussi bien avouer qu'en comparaison à la série, les personnages on un peu trop tendance à vaciller vers le naïve et gentillet. Sans paraître méchante, j'avais parfois l'impression de lire une histoire écrite pour un magazine d'adolescente consacré aux longues heures de perm aux collèges. (A l'époque c'était sans doute le but recherché : plaire aux adolescentes, non ?) Ils leurs manquaient aussi des détails, de l'approfondissement et bien sûre "La Pluie d'Halloween" était beaucoup trop courte.

En revanche, j'ai eu un petit coup de coeur pour cette nouvelle inédite, "Sale Affaire", qui plus approfondie, plus longue et plus sérieuse, m'a de loin bien plus passionnée que les trois premières réunies. Personnellement, si Milady me sort d'aussi belles histoires inédites dans les prochains tomes : je signe tout de suite !

Côté personnages : Pas de surprise, ni de faux pas (hormis le côté trop naïve), c'est ceux que l'on connaît déjà sans aucune exception. Mais si "La Moisson" et "Sale Affaire" on pris le soin de développer un peu plus chacun des personnages et leurs histoires. Les deux autres (finalement les gros défauts de ce tome) on un peu trop compté sur le fait que les lecteurs doivent connaître la série. Ainsi Angel est devenu un vampire amoureux et en couple avec Buffy en un clin d'oeil, avec très peu de précision. On ne connaît pas bien du tout la mère de Buffy alors que c'est pourtant un personnage important. Et ce n'est malheureusement que des exemples !
Je crois qu'un retour sur certains points, un prologue sur ce qui c'est passé dans les épisodes précédents (entre deux nouvelles) aurait été le bienvenu. Dans un premier temps pour réussir à nous placer dans le temps par rapport à la série (même si j'y suis arrivée) et aussi pour ouvrir cette lecture à ceux qui ne connaissent absolument rien de l'univers de Buffy.

Ma Conclusion ? Si je peu paraître un peu froide et si peu convaincue dans ma chronique, c'est que Buffy est une série très importante à mes yeux. Une valeur sûre si vous préférez ! L'héroïne pour qui je me prenais il y a quelques années, quand je combattais des vampires invisibles dans mon salon ! Alors, je crois que je suis tellement ancré dans le monde de la série, qu'il est difficile d'apprécier quelque chose de différent, ou de pas suffisamment parfait en comparaison à l'univers de Joss Whedon. Il n'empêche que j'ai passé un agréablement moment et que je n'hésiterai pas très prochainement à enchaîner sur le second tome !
Lien : http://theimaginariumdiary.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Dautresplumes
  16 octobre 2012
Ah Buffy.. Toute ma jeunesse, mon adolescence, le temps de la Trilogie du samedi soir et le lait froid chocolaté qui l'accompagnait.. Oui, j'avoue solennellement, je fais partie de cette immense communauté des mordus de Buffy (au point que mes chats s'appellent Buffy et Spike.. non ce n'est même pas une blague !). Malheureusement, lorsque la première édition des livres inspirés de la série ont été publiés, je ne les avais pas acheté, faute de budget. Et autant dire que c'était devenu quasi impossible de les trouver. Mais c'était sans compter sur les Editions Milady qui ont eu la merveilleuse idée de ré-éditer ces livres. Ô joie !
Dans ce premier tome, nous plongeons donc dans quatre histoires différentes. Je pense qu'il est d'abord utile de préciser que pour les personnes qui ne connaissent pas la série, la lecture doit être un peu compliquée. En effet, les histoires viennent compléter la série, et ne se suivent pas directement. Donc si on ne connait pas l'enchainement des événements de la série, on peut vite s'y perdre.
La Moisson
Pour les connaisseurs, cette première histoire reprendre en fait le premier épisode de la série, c'est donc une excellente entrée en matière. Je n'ai pas relu cette histoire car c'est la seule que je connaissais déjà et que j'avais autrefois lu plusieurs fois. Elle est fidèle à l'épisode, et met excessivement bien en place le contexte, les personnages et la trame de fond de la série.
La Pluie d'Halloween
Buffy va être confrontée à une entité démonique très ancienne qui prend l'apparence.. d'un épouvantail ! Epouvantail qui se charge de sévir le soir d'Halloween, accompagné de sa petite armée de personnages pas très ragoutant.
La Lune des coyotes
Les coyotes sont réputés pour être plutôt des animaux sans problème, tant qu'ils ne se sentent pas menacés, ils ne font que passer. Mais les nouveaux coyotes qui font escale à Sunnydale sont quelque peu différents, et plutôt férus d'animaux domestiques. Mais ce sont surtout leurs yeux qui finiront par les trahir auprès de notre Tueuse à l'instinct plus qu'aiguisé. Et en plus de devoir les affronter, Buffy ne pourra pas compter sur ses deux fidèles amis, Alex et Willow, pris dans les filets de l'amour de vacances.
Sale affaire
Un huis clos au sein du lycée de Sunnydale, lieu de toutes les bizarreries possibles et imaginables ! Quand une simple brocante organisée pour récolter de l'argent pour la fanfare, se transforme en cauchemar peuplé de bêbêtes plus ou moins invisibles, Buffy se retrouve sans défense et bouleversée par la vue des gens qu'elle aime rongés par l'enfer.
J'ai beaucoup aimé ces quatre histoires, bien ancrée dans l'univers de la série, avec des événements toujours aussi étonnants et saugrenus. Une mention particulière pour la dernière histoire, Sale affaire, que j'ai certes parfois trouvé un peu trainante, mais l'idée est plus qu'originale malgré tout. Et elle nous offre en bonus le plaisir de nous frotter au charme et à l'humour décapant du ténébreux Spike. Une histoire inédite qui de dépareille pas avec le reste.
Je recommande vivement cette lecture aux fans de la série, cela permet de se plonger un peu plus dans cet univers qui nous manque tant (avouons-le) et de suivre un peu plus les rebondissements que vivent nos personnages (ils n'ont quand même pas beaucoup de chance, ou alors ils en ont énormément étant donné leur capacité extraordinaire à rester en vie malgré tout !)
Et puis je reconnais que la couverture est vraiment juste sublime !
Lien : http://dautresplumes.eklablo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Blondreader
  31 mai 2016
Pourquoi ce livre ? car je pense que je suis une des plus grande fan de la série « Buffy contre les vampires » qui soit, depuis que j'ai 6/7 ans je regarde au moins une fois par an les 7 saisons que j'ai à la maison et si je ne devais choisir qu'une seule série au monde ça serait celle-là. de plus j'ai trouvé la couverture particulièrement jolie ! Bref j'aime Buffy et tout ce qui se rattache à cela, je vais donc essayé d'être la plus objective sur ce livre.
Me voilà donc repartie dans de nouvelles aventures en compagnie de Buffy, ses amis et de ses ennemis. L'intérieur de ce livre comporte quatre histoires inspirées de la série télévisée dont une inédite. J'ai hâte !
Le livre est particulièrement fidèle à la série car l'ambiance, la personnalité et l'humour de nos héros sont très bien retranscrits à l'intérieur du bouquin. Au fil de ma lecture je voyais les images défiler dans ma tête : c'est un bonheur à lire !
Les trois premières histoires sont des histoires déjà sortis en livre de poche aux éditions Fleuve Noir et je dois dire qu'à l'époque je suis passée à côté.
La première histoire raconte l'arrivée de la Tueuse à Sunnydale et dans son nouveau lycée où elle va faire la connaissance de ses amis, de son Observateur Giles, de Cordélia et sa clique ainsi que du mystérieux Angel. Ici l'histoire est quasiment la copie conforme à quelques mots et détails prés, du double premier épisode de la série : « Bienvenue à Sunnydale partie 1 et partie 2 ». Je trouve que c'est une bonne entrée en matière pour tous les novices.
La seconde histoire aborde un thème revenant plusieurs fois dans la série : Halloween. Ici un très vieux démon particulièrement dangereux à la tête de citrouille refait surface à cette période et va mettre en danger Buffy et ses amis. C'est pour moi l'histoire la plus sombre du livre et étant fan de zombies, j'ai été contente d'en retrouver une bonne flopée.
Dans la troisième histoire une fête foraine à lieu à Sunnydale et les forains ne sont pas si amicaux que cela … Ici, Willow et Alex sont davantage mis en avant ce que j'ai bien aimé, j'ai trouvé l'histoire un peu lente à certains moments mais tout de même bonne.
Pour finir la quatrième histoire est une histoire inédite: le lycée organise une vente aux enchères afin d'aider les musiciens de la fanfare. Les objets mis en vente semblent être contaminés par je ne sais quelles maladies qui infectent pratiquement tout le monde. C'est sûrement l'histoire que j'ai préféré car nous rencontrons beaucoup de personnages au fil des pages et j'ai trouvé l'intrigue bien menée au sein du lycée de Sunnydale dans un huis-clos.
Buffy va-t-elle réussir à sauver ses amis ? A vous de le découvrir !
Que dire si ce n'est que j'ai adoré ce livre ? Grâce à des chapitres très courts et une écriture très compréhensible j'ai lu ce livre en à peine une journée. Si je devais peut-être trouver quelques défauts : quelque fois j'ai trouvé les actions et les réactions de nos héros un peu naïves et puériles. Autre petite chose qui m'a dérangé : entre les différentes histoires nous faisons parfois de gros bonds dans l'histoire et pour les lecteurs qui ne connaissent pas la série ça peut se révéler problématique au niveau de la compréhension.
Mais malgré cela, ça n'a en rien enlevé le plaisir que j'ai eu à lire ce livre, j'ai totalement apprécié ma lecture !
Je conseille vivement ce livre pour tous les fans de Buffy et de ses amis qui souhaitent se replonger dans l'univers de notre Tueuse préférée !
Lien : https://blondreader.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
SciFiUniverse   29 octobre 2012
Le roman de Diana G. Gallagher réussit à bien reprendre l'essence de la série, et nous offre quelque chose de vraiment surprenant grâce à un défilé de petits monstres tous plus cruels les uns que les autres. Une histoire qui plaira vraiment aux fans pour le coup !
Lire la critique sur le site : SciFiUniverse
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
KenehanKenehan   30 septembre 2012
Sortant du Bronze, la boîte la plus cool de Sunnydale, Buffy Summers s'immobilisa, à l'écoute de la plainte.
La porte s'ouvrit derrière elle et son ami Alex la bouscula.
- Buffy, c'est une entrée, ici, pas un parking ! protesta-t-il.
Commenter  J’apprécie          40
KenehanKenehan   28 septembre 2012
- Tu devrais emprunter ce livre.
Alex fronça les sourcils.
- L'emprunter ?
- Ben oui, à la bibliothèque...tu sais, cet endroit où on fait pousser les livres.
Commenter  J’apprécie          60
KenehanKenehan   29 septembre 2012
- On est les seuls à savoir. Comme si on avait un secret.
- Je crois que c'est le principe du secret : connaître un truc que les autres ignorent.
Alex ne releva pas l'ironie de la jeune fille.
Commenter  J’apprécie          30
KenehanKenehan   28 septembre 2012
- La nouvelle ? Elle a l'air un peu bizarre, grogna une fille. Rien que ce prénom, Buffy...C'est ridicule, tu ne trouves pas ?
- Aphrodésia ! l'appela une de ses amis.
- Oh. Salut, Aura ! répondit-elle distraitement.
Commenter  J’apprécie          20
KenehanKenehan   29 septembre 2012
Luke se dirigea vers Jesse, un sourire hideux sur les lèvres.
- Je te prenais pour un simple casse-croûte, mon gars ! gloussa-t-il. Félicitations : tu viens d'être promu au rang d'appât.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : vampiresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Vous avez dit vampires ?

Qui a écrit "Dracula" ?

Oscar Wilde
Bram Stoker
Arthur Conan Doyle
Mary Selley

15 questions
1815 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantastique , vampiresCréer un quiz sur ce livre

.. ..