AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070135707
Éditeur : Gallimard (12/10/2017)

Note moyenne : 3.96/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Julia O'Brien, officier supérieur du renseignement américain, était retenue captive en Russie. Les forces spéciales la libèrent - pour la replonger immédiatement dans une mission d'importance cruciale. Grâce à une opération de piratage informatique inédite, un groupe d'extrême droite hindou, inconnu jusqu'ici, a réussi à duper le gouvernement indien. Les terroristes ont dérobé dans les stocks de l'État de l'uranium enrichi, nécessaire à la fabrication d'armes atomiq... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
kuroineko
  24 novembre 2019
J'ai eu beaucoup de mal à entrer dans Sept jours avant la nuit. Et tout autant à le terminer.
Le personnage principal, l'espionne Julia O'Brien, débutait ses aventures dans le précédent roman de l'auteur. Par conséquent, il y a des éléments qui manquent mais ça n'empêche pas la compréhension de l'intrigue. Je n'ai pas du tout accroché avec ce personnage, sorti de cinq ans de réclusion dans un hôpital prison au fin fond de la Russie et qui repart en mission aussitôt. Un peu excessif et non crédible à mon goût. Ce qui explique des débuts de lecture difficiles.
Sept jours avant la nuit est un thriller légèrement d'anticipation où un groupuscule terroriste religieux se rend maître d'une bombe nucléaire. Sur les aspects militaires et géopolitiques, c'est brillant. G-P Goldstein, chercheur sur les questions de stratégie et de cyberdéfense et professeur à l'École de guerre économique, a étoffé son récit de données sérieuses et diversifiées. Ce qui apporte un réalisme d'autant plus inquiétant aux menaces terroristes et aux nombreuses conséquences d'un tel attentat, l'arme nucléaire étant l'absolu en matière d'attaque.
Sa narration multifocale permet également de connaître les points de vue depuis plusieurs points de vue d'intervenants, principalement en Inde, aux États-Unis et avec Julia au gré de ses pérégrinations.
L'auteur ne se contente pas d'un récit de type espionnage pur. Il assoit ses propos sur des réflexions sur les motivations des terroristes et, généralisant, de l'espèce humaine. D'où les nombreux exemples de la sauce mystico-religieuse clamée par le groupuscule en question, basée sur une lecture particulière des textes de l'hindouisme. Goldstein établit la comparaison avec les délires autour de Thulée et du mythe aryen originel si chers aux tenants du nazisme.
D'autre part, l'auteur fait des rapprochements en terme biologique des comportements humains. Notre patrimoine génétique contient des réactions qui s'apparentent également à celles des grands singes, notamment pour ce qui concerne les émotions de base (peur, colère, désir, ...) et l'esprit de domination. Un parallèle très intéressant et qui explique partiellement la violence en quête de pouvoir.
Ces réflexions élargissent l'intrigue strictement factuelle en offrant une certaine vision des comportements humains récurrents au fil des décennies.
Malgré ces éléments attrayants, la lecture de Sept jours avant la nuit fut longue, très longue. Ça manque d'allant. Et des redites alourdissent le texte. Certains personnages sont, de plus, très vite caricaturaux. Quant au dénouement, avec son twist final à la Scoubidou, je l'ai trouvé excessif, illogique et trop facile. Il laisse un goût de "tout ça pour ça..." déçu.
Restent les données contextuelles intéressantes et la crainte de possibles futurs attentats de cette sorte, plausibles hélas avec les développements (cyber)technologiques.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
Bazart
  08 décembre 2017

Sept jours avant la nuit peut faire peur sur le papier puisqu'il envisage une possible apocalypse nucléaire et pourrait lorgner sur les séries Z apocalytpiques dont Hollywood nous abreuvent régulièrement.
Or, Guy-Philippe Goldstein auteur il y a quelques années d'un roman Babel minute zéro, où il imaginait une guerre entre les ricains et la Chine maitrise absolument le genre de la politique fiction.
7 jours avant la nuit traite de la problématique o combien complexe et éminemment d'actualité ( et pourtant le livre a été écrit il y a quelques années selon l'auteur ), celle de la prolifération nucléaire et des probables détournements de la technologie par un mouvement terroriste.
"Des membres gravitant dans son réseau ont participé aux violences communautaires contre les églises locales, les tribus animistes
nouvellement converties, et certains évangélistes américains et australiens… Mais nous ne connaissons pas les dirigeants. Nous n'avons
identifié ni cellules opérationnelles ni réseaux de support."
Un engrenage diabolique qui se met en place et qui nous fait parcourir toute la planète à un rythme effréné, jugez plutôt on va de l'Inde aux USA en passant par le Pakistan et le Royaume Uni .
Une course contre la montre et contre la destruction d'un peuple particulièrement bien menée, et on ne voit pas le temps passé au bout des + de 600 pages que constitue ce livre...
Un roman forcément terriblement anxiogène mais également tout à fait prenant de la première à la dernière page.
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
NigraFolia
  21 décembre 2017
Une course contre la montre de 600 pages où s'entremêlent la peur d'un feu nucléaire qui vitrifierait notre planète, le développement sans contrôle de logiciels d'intelligence artificielle, la part d'animalité héritée des grands singes qui nous ronge, le poids des croyances et le danger d'une cybersécurité sous-traitée. Un rare roman à suspense débordant de frissons et de retournements.
Voilà, Sept Jours Avant la Nuit est dense. Ce thriller colle littéralement le lecteur à son siège. C'est un fucking page turner. Certes pas des plus légers, mais bon sang, quelle secousse ! Guy-Philippe Goldstein, signe pour son second roman un exceptionnel thriller-géopolitique sur fond de guerre nucléaire. Je veux bien croire qu'il est mis six ans à le peaufiner. C'est brillant, intelligent. Il suscite de nombreuses questions, nous propulse vers un terrorisme insoupçonné qui engendre la peur, la colère et la haine.
Quand un groupe d'extrémiste hindou, le Trishul Bharat Mata, suite à l'assassinat de son leader, décide d'accomplir le destin de la nation hindoue par la purification par le feu et qu'il détient une arme atomique, toutes les nations du monde tournent leurs regards vers l'Inde. Julia O'Brien, officier supérieur du renseignement américain, pétrie de valeurs avec un côté franc-tireur, fait le job quoi qu'il arrive. Elle comprend rapidement qu'aucune nation, ne survivra à l'apocalypse qui arrive. Finie la théorie des dominos. Ils ont commencé à s'abattre les uns après les autres. L'angoisse du compte à rebours étreint le lecteur. Julia aidée par Gaveshan Jain Shah directeur spécial de l'Intelligence Bureau, passe de Londres à Mumbai, de l'Afrique du Sud à l'Arabie saoudite. Il reste sept jours avant l'hiver nucléaire ne fige définitivement la planète.
Outre les rebondissements et la paranoïa générale qui règne dans ce thriller, GP Goldstein décrit les enjeux géostratégiques actuels avec une satanée précision. Pouvoir, croyances, représailles, escalades, dirigeants montrant rapidement leurs limites ou leurs avidités, religieux, fous, simples bras armés soumis, tous ne sont qu'un des multiples engrenages d'une fragile machine. le moindre grain de sable qui peut gripper ce mécanisme. Et voilà. Tout est dit. Une action terroriste pourrait dégénérer en un conflit global.
A partir de là, le lecteur est sans cesse sur le fil du rasoir de la première à la dernière page. Les terroristes ne sont pas les seuls dangers que Julia ou Gaveshan doivent affronter - chefs d'États, manipulateurs de tout poil foisonnent.
A travers les personnages, tous sont victimes de leur propre la peur ou au contraire savent que la haine permet de désigner un ennemi et donc d'assoir son pouvoir, GP Goldstein nous ouvre la voie à des réflexions pertinentes, sur la géopolitique, la dépendance des états les uns envers les autres pour assurer un équilibre précaire, Pakistan musulman, Chine communiste, Inde religieuse et libérale.
A travers la présidente Ann Baker, figure d'un Parti républicain sur le déclin, qui boit les paroles d'un pasteur offrant sa vision du livre de Jean,
à travers V.T. Kumar qui use du Dieu-singe Hanuman, l'incarnation de Shiva pour bâtir sa vision vengeresse,
avec les deux demi-frères qui dirigent l'Arabie saoudite, le prince Salman et le prince Nayef bin Badr, tous deux porteurs d'une vision différente,
avec Rakesh Tripathi et Samesh, les bras armés manipulés du Trishul,
ou avec Gaveshan le néo-jaïniste,
Sept Jours Avant la Nuit, donne à réfléchir sur les philosophies religieuses. Toutes sont basées sur la survie, la peur et son miroir, la colère. Chaque faction, clan, communauté, ne sert finalement que le dessein d'individus prêts à tout pour obtenir le pouvoir, comme les grands singes avant nous, homo sapiens que nous restons. Nous usons de nos émotions fondamentales chez les mammifères que nous sommes.
Reste Julia. Elle porte les questionnements sur la prolifération nucléaire, la surveillance généralisée et les risques provoqués par un simple et probable détournement de technologie.
Sept Jours Avant la Nuit allie tout ce qui fait d'un roman un grand thriller. Engrenage diabolique, frissons, retournements, réflexions pour des nuits presque blanches.

Lien : https://nigrafoliablog.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Holon
  29 décembre 2017

Si vous voulez lire un Techno-Thriller à couper le souffle Sept jours avant la Nuit de Guy-Philippe Goldstein est le bouquin du moment, malheureusement cela est du domaine du possible. Une secte religieuse met la main sur une arme nucléaire et l'utilise à la Mecque pour ensuite dire au monde qu'ils ont encore plusieurs armes de ce type. Sept jours avant la Nuit est une photo de l'état du monde ou l'intelligence n'a pas toujours le dernier mot. J'ai appris indirectement avec cette lecture que les États-Unis ne peuvent faire la guerre nucléaire à la Corée du Nord car toutes les simulations style Wargame indique la fin de notre monde, les armes nucléaires ne peuvent être utilisées elles sont seulement présentes pour dissuader, l'arme nucléaire est en soi un paradoxe. Personnellement je crois aux Veilleurs car en 2004 le président Bush (fils) a voulu étendre la guerre avec l'Iran et il y a eu une levée des boucliers de la part des Généraux de l'armée américaine. Pour revenir à ce livre époustouflant qui va plus loin que le Quatrième Protocole de Frederick Forsyth nous ramène à la condition humaine alimenté de tout cotés par les slogans religieux et racistes de nos médias et Facebook de ce monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
rosulien
  02 août 2019
Un livre audacieux et documenté. Un livre qui fait peur parce que l' Apocalypse nucléaire n'est pas une utopie
La question est simple et grave: est il possible qu'un groupe terroriste fasse usage de l'arme nucléaire et quel est de le risque de propagation au niveau mondial
Avec , en corollaire, la fin de l' espèce humaine dans un engrenage mortifère
La subtilité de Guy Philipe Goldstein est d'avoir évité le piège islam, radicalisation, , Daech, attentat
Très intelligemment, il place son son action en Inde , un pays que les lecteurs connaissent moins surtout en terme de géopolitique
Car l' intérêt du livre est de disséquer l' engrenage que pourrait entraîner un attentat localisé sur l' ensemble de la politique mondiale
Que deviendrait la théorie sur dissuasion nucléaire qui prévaut depuis des décennies et qui ne tient que sur la peur des états d'une réplique qui aboutirait à une escalade sans vainqueur
Cet équilibre de la terreur , qui , pour l'instant , domine le monde serait-il mis à mal par un groupuscule se réclamant de telle ou telle idéologie religieuse
Le livre est passionnant. Il y a quelques longueurs sans importance, quelques pages trop romancées
Mais la question n'est pas là
Ce livre très documenté, écrit par un spécialiste, pose les bonnes questions
Espérons seulement que nous n' ayons jamais à y répondre
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50


critiques presse (1)
LePoint   27 novembre 2017
Et si l'apocalypse était pour… la semaine prochaine ? Cette inquiétante question est au centre du dernier roman de Guy-Philippe Goldstein.
Lire la critique sur le site : LePoint
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
BazartBazart   07 décembre 2017
Si un groupe terroriste qui n’a ni territoire ni population sous son contrôle, est aussi puissant qu’un Etat, cela ne veut plus dire
qu’une chose : nous entrons dans un moment d’anarchie et de barbarie encore plus grave que lorsque l’Empire romain s’est effondré…"
Commenter  J’apprécie          200
collectifpolarcollectifpolar   03 septembre 2019
Zéro
Inde
Quartier résidentiel Central New Delhi – Appartements privés
L’instant d’avant, le Swami1 égrenait encore lentement son chapelet de cent huit perles tout en récitant les yeux fermés les mantras du matin à même le sol, le corps encalminé dans son dhoti safran, les épaules, le bras et le buste recouverts des cendres sacrées, le front marqué à la craie blanche et au kumkum qui d’un trait rouge vif marque la présence de Lakshmi, l’âme sœur de Vishnou, au point du sixième chakra, à la base du cerveau, là d’où l’esprit du prêtre accède directement à la lumière de la connaissance divine.
Et puis, brutalement, les flammes jaillissent de tout l’espace, bondissant de nulle part, et retombent en le foudroyant dans un vacarme d’enfer. La fournaise crache sur lui une lame de chaleur toujours plus tranchante qui le cisaille jusqu’à l’étourdir. 14Le mur de feu recouvre désormais tout – sa vue lui brûle les pupilles à peine ouvertes, les yeux se consument et se carbonisent sur l’instant et pourtant même l’obscurité nouvelle qui s’est abattue sur lui scintille encore du flash initial. Voilà sa chair mangée par les flammes – elles viennent de percer sa peau et dévorent maintenant son corps, dévalant jusqu’au plus profond de ses entrailles. Voilà son esprit lui-même brisé net sous le choc. Il n’a même pas eu le temps de surmonter sa surprise. Il n’est déjà plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
collectifpolarcollectifpolar   31 octobre 2019
L’inspecteur général Vijay Singh est à la parade. Offerte à lui, la petite souris se cache sous les plis de sa cape bleu turquoise, comme si elle pouvait s’y dissimuler. Singh ne dit toujours rien. Chaque seconde de silence qu’il impose rend la pièce close un peu plus suffocante. Il redresse le torse. Il joue avec le bracelet de sa montre Titan plaqué or, cadeau de ses subalternes après une opération réussie contre une cellule islamiste. Il fixe les aiguilles. Il les dirige. Il suspend le temps, selon son désir souverain. Il va croquer la proie, une patte après l’autre. Jusqu’à ce qu’il n’en reste plus rien. Jusqu’à ce qu’il en ait retiré tout le suc – et les informations qu’il cherchait dans les entrailles de l’animal. Il prend sa respiration, caressant du doigt sa large moustache noire, l’accolade broussailleuse couvrant les lèvres avec la même épaisse virilité que celle de lanciers de l’Empire, eux-mêmes inspirés des coutumes hindoues. Sa mâchoire se serre.

60« Regarde-moi quand je te parle. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
collectifpolarcollectifpolar   31 octobre 2019
Sur la tablette numérique apparaît un cliché noir et blanc du cousin Rohit, les yeux mi-clos, la bouche entrouverte, l’expression figée. La tête repose sur le sol. Un petit trou noir est visible sur le front. Un petit trou immobile qui interroge le regard de Saanvi tel un troisième œil. Le temps s’y fige. Le temps de voir. De comprendre. Les yeux grands ouverts de Saanvi, plus larges que cette minuscule orbite interpellant les vivants, se gonflent de larmes.

« Ton cousin Rohit a voulu échapper à mes hommes de l’Anti-Terrorist Squad. Tu peux voir où son arrogance l’a conduit… Mais il te reste encore ton frère Rakesh. Tu peux le sauver et le faire revenir à la maison. Cela ne dépend que de toi. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
collectifpolarcollectifpolar   31 octobre 2019
Eve tourne les talons et disparaît, me laissant à nouveau seule dans la salle de réunion aux verres électrisés. On ne m’a pas fait venir simplement pour me remettre une carte de crédit. Je connais les rites. J’attends un autre émissaire du contrôle.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Guy-Philippe Goldstein (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Guy-Philippe Goldstein
Les 15 et 16 juin 2019 auront lieu la 11ème édition du salon international du livre de poche Place des Marronniers à Saint-Maur-des-Fossés organisée par la librairie La Griffe Noire et la ville. Le libraire Jean-Edgar Casel vous présente quelques informations de l'édition 2019...
Qui a tué Heidi ? de Marc Volternauer aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/144562-nouveautes-polar-qui-a-tue-heidi-.html
L'Eté circulaire de Marion Brunet aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/146912-nouveautes-polar-l-ete-circulaire.html
Sept jours avant la Nuit de Guy-Philippe Goldstein aux éditions Gallimard https://www.lagriffenoire.com/99565-divers-polar-sept-jours-avant-la-nuit.html
Babel Minute Zéro de Guy-Philippe Goldstein aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=1004654&id_rubrique=1
Horrora borealis de Nicolas Feuz aux éditions Nicolas Feuz 9782970098454
Les Limbes de Olivier Bal aux éditions de Saxus https://www.lagriffenoire.com/108057-divers-polar-les-limbes.html
Dans la maison de Philipp le Roy aux éditions Rageot https://www.lagriffenoire.com/144390-romans-pour-enfants-dans-la-maison.html
Pour adultes seulement de Philipp le roy aux éditions Points https://www.lagriffenoire.com/9965-poche-pour-adultes-seulement.html
ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
#soutenezpartagezcommentezlgn Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables. @Gérard Collard @Jean-Edgar Casel
+ Lire la suite
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1914 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre