AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2754804331
Éditeur : Futuropolis (06/05/2011)

Note moyenne : 4/5 (sur 16 notes)
Résumé :
Loin des lieux figurants dans les dépliants touristiques, et pourtant aux abords même de Louxor, Golo et sa compagne Dibou habitent depuis plus de 10 ans dans le village de Gournah.
Ils ont assisté démunis, à sa destruction inéluctable. Tout le monde soupçonne l'existence de projets immobiliers pharaoniques portés par des gens proches du pouvoir...
Dans ce récit de l'impuissance des individus face à la logique financière de l'état, c'est aussi et surto... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
DrJackal
  14 juin 2011
BD lu dans le contexte des masses critiques.
D'abord l'histoire : Dibou et Golo se retrouve dans une village pommer au fin fond de l'Égypte, en voyage, et en tombe amoureux, Dibou fini par lâcher son travail a Paris pour y vivre, on vois ainsi l'évolution de la vie du vilage, le renversement du au plus grand attentat égyptien, la prise de conscience d el'état sur l'apport financier du tourisme et l'exclusion des habitants pour un autre village.
L'histoire en soit même est poétique, on se laisse porter au grès des pérégrinations de Golo et Dibou, on retrouve clairement la vie en Égypte les troc avec les habitants, le tentatives harponnage des touristes, on s'y croirais, tout en y mêlant un côté mystique nous rappelant la magie égyptienne (bien que pas assez travailler a mon goût). L'histoire en elle même est agréable bien que brouillonne, on as souvent l'impression que l'auteur se perd dans l'ordre de se qu'il raconte mais ça ne gène que peu la lecture qui est fluide et fait rêver, et frémir avec les différents protagonistes.
Dessins : Colorés et simples sont les deux mots qui me viennent a l'esprit en regardant cette B.D, les couleurs sont vive, attire l'oeil et donne envie d'approfondir l'image, on s'y croirais presque. le côté simpliste du dessin permet de rester concentré sur l'histoire, le mixe des deux donne une bande dessiné agréable a lire et regarder. le mixe avec d'authentiques photographies est une très bonne idées, et nous plonge un peu plus dans l'histoire qui lui donne sont côté réel et qui nous pousse à réfléchir sur les conséquences d'actes réfléchie par l'argent sans prendre en conte l'humain, se qui donne un côté politique pas désagréable à la poésie de l'histoire. En revanche même si j'apprécie beaucoup ses photos je les trouvent mal inséré dans la BD parfois mise aux hasard parfois coupant complétement l'histoire ou créant des digression parfois désagréable.
En conclusion cette BD (ou Roman graphique comme le dit si bien abo2008) est très agréable a lire et regarder et malgré son côté brouillon reste une acquisition de toute beauté et laisse entrainer le rêve et l'envie de voyage ^^
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
abo2008
  14 juin 2011
J'ai lu ce livre dans le cadre de la manifestation « Masse Critique BD » sur Babelio. Je remercie beaucoup les Editions Futuropolis ainsi que l'équipe de Babelio qui m'ont permis de découvrir cette BD.
J'ai été un peu surprise par la présentation de cette « bande-dessinée ». Je pense que la qualification de « roman-graphique » est plus adapté. En effet, le récit, qui raconte la vie de deux français à Gournah, village situé à proximité du temple d' Hatchepsout, est entremêlé de photos.
On suit l'histoire de Golo et Dibou, deux français amoureux de l'Egypte. On découvre l'Egypte en même temps que Dibou, on participe à l'ouverture de leur galerie d'art, ainsi qu'à la mise en place d'un atelier pour les enfants. Et surtout, on est au coeur de la vie quotidienne du peuple égyptien. J'ai beaucoup aimé les anecdotes ainsi que les rencontres qui parsèment cet ouvrage.
Malheureusement, suite à l'attentat au temple d' Hatchepsout en 1997, leur vie dans ce village, ainsi que celle de tous ses habitants, est remise en cause et on assiste, impuissant, à la disparition de ce lieu vieux de plusieurs millénaires.
Cet ouvrage est d'autant plus intéressant si on le lit au regard des récents événements survenu en Egypte et dans les pays arabe : le malaise qui est à l'origine du « Printemps arabe » est palpable.
J'ai beaucoup apprécié ce morceau de vie qui nous entraîne au coeur de l'existence quotidienne des égyptiens et qui nous fait partager l'amour de deux personnes pour l'Egypte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
LN
  05 mars 2012
Dibou liquide sa société, déménage à Gournah pour vivre " en artiste" et coudre, sculpter... Si cette décision est mûrement réflechie, elle n'est pas exempt de questions : " Mais qu'est-ce que je vais faire maintenant ? - Faire, faire, faire, vous les Français, vous n'avez que ça à la bouche ! Et ETRE alors, vous n'y pensez jamais ?" (p. 135) lui répond sagement son ami égyptien...

Et c'est ainsi que Dibou va ETRE, être une femme accomplie oeuvrant pour des causes justes aux côtés des habitants du village, fustigeant le gouvernement en place qui préfère les touristes aux autochtones, critiquant les touristes eux-mêmes, complices.

"Ils ont l'illusion de faire partie d'une élite aisée, ayant accès à la culture, appartenant à une civilisation supérieure qui maîtrise les techniques, l'espace, le temps... En réalité ils sont des prolétaires en pleine activité, travaillant pour l'industrie du tourisme à des postes subalternes : consommateurs d'appoint dans des pays aux économies en voie de développement." (p. 45)

Elle et son ami Golo vont s'épanouir dans un pays magnifique au charme envoûtant, ne regrettant nullement le choix radical qui les a amenés à Gournah. Ils vont éveiller les enfants du village à la création et à la culture, mûs par un amour des autres incommensurables. Et même s'ils ne parviendront pas à sauver le village, ils resteront dans les mémoires des habitants et nous laissent ce superbe album, témoin magnifique d'un monde déchu.

l' L'alliance subtile entre les dessins de Golo et les photographies apporte puissance et magie aux propos.

Chroniques de la nécropole chante la vie, exhalte la beauté et parle avant tout d'amour et d'humilité.


" J'aime les bruits de Gournah, la voix des fellahs qui se répondent d'un champ à l'autre... le chant des oiseaux qui se tait d'un coup au coucher du soleil... le rire des enfants... le chant de la huppe, "Hod hod", qui change lorsqu'elle tourne la tête... le ramdam des moineaux... le braiement orgasmiques des ânes... la guêpe entrée par mégarde dans la maison qui s'obstine à rester devant les moustiquaires des fenêtres jusqu'à tomber d'épuisement... Les psalmodies du Coran qui reviennent tout au long de la journée pendant les trois jours des obsèques et sont si apaisantes..." (p. 180)


Une Bd à posséder absolument pour ne pas oublier qu'il est possible de créer quelque chose et de ne pas suivre bêtement la masse...
Lien : http://lecturissime.over-blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
saphoo
  23 juin 2011
Voici une jolie BD comme je les aime, pleine de surprises, de graphismes touchants et colorés, enrichie de photos , un vrai bonheur de BD avec en prime des faits réels et bien plus !
Les auteurs nous content leur histoire, la rencontre d'un pays, et tout particulièrement d'un petit village qui vit au rythme du tourisme : Gournah au pied de Louxor.
Deux êtres passionnés qui tombent sous le charme de ce village allant tout quitter pour s'installer et y vivre.
L'histoire nous relate la vie au village, le tourisme vu par la population, l'attachement de ces deux français pour ce village, puis la destruction petit à petit des habitations pour faire place nette au nom de la préservation du site.
A savoir si le tourisme n'est pas plus dévastateur de ces lieux sacrés ou la population qui pour la plupart n'a jamais visité une seule tombe !
J'ai beaucoup aimé vivre cette intégration en douceur de Dibou, Golo lui fait découvrir ce village à chacune de ses vacances, et puis finit par céder totalement au charme de cette population pour la rejoindre tout à fait.
Elle organise des concours avec les enfants : création d'une poupée, par exemple ! Et met en place une maison pour eux, un lieu où ils peuvent s'exprimer par l'art (dessin, couture, peinture, etc…) Elle même, crée des vêtements avec les belles étoffes du pays, ouvre une galerie qui propose des objets atypiques souvent fabriqués par le fruit du hasard, ou par des artisans environnant. Faire vivre ce village autrement … mais voilà qu'arrive en masse “les protecteurs” de ces lieux et jugent la proximité du village trop néfaste, on décide de détruire le village et parquer les habitants vers un ailleurs qui n'a plus d'âme.

Le livre est très joli, les dessins parfaits en aquarelle principalement, ce fil authentique est d'autant plus touchant par la présence de photos des habitants. C'est plus qu'une BD c'est un témoignage et un fait de société, le tourisme comme une source énorme de profit au détriment de toute une population : à méditer !
Après avoir lu cette BD, vous ne voyagerez plus tout à fait avec le même état d'esprit.

Lien : http://lesmotsdepascale.cana..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Fabrice38
  12 juin 2016
Golo et Dibou, les deux auteurs, nous invitent à partager leur vie à Gournah, petit village de Haute-Egypte. Ils y ont vécu plusieurs années et y ont même créé une petite galerie d'art ainsi que des ateliers créatifs pour les enfants. Une seule ombre au tableau : le village de Gournah est en partie construit sur des vestiges archéologiques d'époque pharaonique. Les deux auteurs nous content donc par la même occasion, les derniers jours de ce village qui sera complètement détruit en 2010 par les autorités égyptiennes dans le but de créer un vaste musée de plein air. Un véritable "ethnocide" aux yeux des auteurs. Cet ouvrage est illustré de plusieurs photographies de gournawis, habitants d'un village désormais disparu.
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (2)
ActuaBD   17 août 2011
À la fois pittoresque et émouvant, l’ouvrage de Dibou et Golo donne une idée assez précise de ce qu’a pu être le quotidien des habitants de ce charmant village. Mêlant dessins et photographies, leurs « Chroniques de la nécropole » en est désormais le testament.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Lexpress   19 juin 2011
Ce que la sociologie, l'anthropologie ou la science politique nous disent avec des mots savants, Golo et sa compagne Dibou - c'est elle qui prend ici la parole - nous le montrent à travers un fouillis d'anecdotes, de choses vues - et, surtout, vécues.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
mandarine43mandarine43   10 décembre 2011
- Mais qu'est-ce que je vais faire maintenant ?
- Faire, faire, faire, vous, les Français, vous n'avez que ça à la bouche ! Et ÊTRE alors, vous n'y pensez jamais ?
Commenter  J’apprécie          80
mandarine43mandarine43   19 décembre 2011
On leur sert une nourriture industrielle, congelée, décongelée à l'infini. Ils se mettent à table heureux d'échapper aux microbes de la cuisine indigène...
- Oh ! Des crevettes en plein désert ! Génial !!
Commenter  J’apprécie          60
bartok79bartok79   16 juin 2011
Toute une population immolée sur l'autel du tourisme, déportée dans la banlieue d'une ville inexistante, loin de toute possibilité de travail.
Depuis l'été 2010, toute la zone, sur des kilomètres, est entourée d'un mur de béton.
C'est une pratique qui se généralise : Palestine, Sinaï, Gournah...
Commenter  J’apprécie          30
mandarine43mandarine43   09 décembre 2011
On leur présente le spectacle d'un artisanat aujourd'hui disparu et ils échangent des devises contre des objets de pacotille produits en série dans des usines délocalisées aux conditions de travail abominables...
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Golo (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Golo
Nous étions au Festival International de la BD d'Angoulême pour sa 45e édition, du 25 au 28 janvier 2018. Découvrez l'ambiance du festival, des images des expos et des auteurs en dédicace dans cette vidéo.
0:02 Expo Zep/Titeuf 0:22 Réalisation d'une fresque en direct 0:24 Rencontre avec Bastien Vivès 0:26 Expo Sonny Liew 0:32 Expo Gilles Rochier 0:35 rencontre avec Golo 0:43 Rencontre avec Sonny Liew 0:54 Expo Naoki Urasawa 1:02 Zep assailli par une foule de journalistes et d'enfants 1:06 Performance de Jonas Darnell
Dédicaces : 1:10 David B. 1:15 Killoffer 1:37 Jean Arambat 1:41 Pénélope Bagieu 1:49 Giacomo Nanni 1:54 Anna Sommer 2:01 Mikel Janin 2:05 Alessandro Tota
Et retrouvez le Groupe consacré à l'événement sur babelio.com : https://www.babelio.com/groupes/150/E...
Retrouvez-nous aussi sur : F A C E B O O K : https://www.facebook.com/babelio/ T W I T T E R : https://twitter.com/babelio I N S T A G R A M : https://www.instagram.com/babelio_/ L I N K E d'I N : https://www.linkedin.com/company/babelio P I N T E R E S T : https://fr.pinterest.com/babelio/ S N A P C H A T T : @babelio_off
+ Lire la suite
autres livres classés : egypteVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1381 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre
. .