AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782277224921
605 pages
J'ai Lu (23/11/1993)
3.78/5   74 notes
Résumé :

Angélique a échappé aux Barbaresques. Elle retrouve la France. Mais Louis XIV ne pardonne pas aisément. Il connaît ses terribles épreuves, pourtant il lui fait porter ce message : elle ne rentrera à la Cour que si elle fait amende honorable.

Angélique décide alors de tenir tête à ce roi tout-puissant. Elle s'allie aux protestants persécutés et enflamme la rébellion des paysans et des bourgeois de sa province. Le Poitou explose.
>Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
mjaubrycoin
  08 août 2021
De retour en France après son périple en Méditerranée qui n'avait rien d'une croisière de rêve, notre héroïne est en proie à la rancune de Louis XIV qui ne lui pardonne pas d'avoir résisté à ses avances . Exilée dans son château du Poitou en attendant de faire sa soumission officielle, voici qu'elle se trouve confrontée à l'occupation du pays par les troupes royales qui cherchent à réduire les derniers foyers protestants. Entre pillages et exactions de toutes sortes, la révolte gronde en Angélique durement touchée par la perte de son fils et les violences qui lui ont été infligées, ne peut qu'en prendre la tête et la voici chef de guerre avant de devoir se replier sur la ville de la Rochelle au sein du bastion protestant qui la protègera pendant un temps de la vindicte royale.
Mais il lui faudra bientôt prendre le large avec ces familles réformées qu'elle a appris à respecter et c'est vers l'océan Atlantique qu'elle se tournera grâce à l'aide providentielle du toujours présent Rescator qui a diablement bien fait de venir trainer dans les parages...
Ah les merveilles du romanesque à la façon des feuilletonistes du 19ème ...On ne dira jamais assez que ces auteurs qui ont fait rêver les générations de nos ancêtres avec leurs histoires rocambolesques et leur style impeccable, ont apporté une belle pierre à l'édifice de notre littérature car ils ont contribué à donner le goût de lire et surtout à y prendre un délicieux plaisir !
La dernière partie du roman est un morceau de bravoure car il est impossible d'arrêter sa lecture tant le sauvetage in- extremis de la petite communauté protestante protégée par Angélique est narrée avec un sens du suspense qui évoque les scènes les plus palpitantes des films d'action. James Bond a le masque noir et la silhouette menaçante du Rescator , les méchants (qui tirent vraiment très mal) tombent comme des mouches, les boulets de canon pleuvent dans la mer, la fusillade fait rage , le retournement de situation providentiel permet au lecteur qui a jusque là retenu son souffle , de pousser un soupir de soulagement... Bref, rien que du bonheur...
Plus sérieusement le roman met en avant d'une façon historiquement impeccable, les révoltes provinciales au grand Siècle, la violence déchainée des bandes dans les campagnes et surtout la situation précaire des protestants qui, bien avant la révocation de l'Edit de Nantes, n'étaient pas en odeur de sainteté dans le Royaume de France.
Plaisir de lecture garanti ....Et on se précipite sur la suite...au prochain numéro...comme dans le bon vieux temps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
mimi5751
  20 septembre 2017
notre belle Angélique en révoltée et croyez moi après tous ce que elle a enduré elle ne se laisse pas faire : sait manier la rapière, la dague tout en mettant au monde sa fille Honorine issue du viol d'un affreux militaire. Mais que de surprises dans ce roman ...
Commenter  J’apprécie          40
MDWI
  04 septembre 2020
Ce tome est assez sombre puisqu'il se penche sur les révoltes paysannes et les persécutions dont ont été victimes les huguenots alors que l'édit de Nantes n'était pas encore révoqué. Encore une autre page de l'histoire évoquée dans les aventures d'Angélique, très intéressante mais pas très riante. On y découvre aussi un nouvel aspect de l'héroïne beaucoup plus maternelle. Une suite intéressante même si ce n'est pas ma préférée.
Commenter  J’apprécie          00
sld09
  28 juin 2017
Lue il y a plus de vingt ans, j'ai adoré cette saga riche en péripéties et très romanesque.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   20 mai 2016
Vivre à la Cour ?... L'on fait tout ce qu'on veut, a la Cour, excepté de vivre. Peut-être suis-je en train de vieillir mais je ne pourrais plus me contenter de ces hochets brillants qui font s'agiter tant de marionnettes. Ah ! posséder un tabouret devant le Roi... Quel sommet ! Être assise à la table de la Reine pour y battre les cartes, quelle jouissance !... Passions stériles, si pauvres et qui finissent pourtant par vous envahir et vous étouffer comme des serpents, le jeu, le vin, la parure, les honneurs... Il n'y a que la danse, peut-être, que j'aimais et !a beauté des jardins, mais payées par trop de servitudes : les lâches compromis, la convoitise des imbéciles auxquels on finit par abandonner sa chair... par ennui, les sourires qu'il faut dispenser à des chancres repoussants, plus repoussants d'être devinés au fond des yeux qui vous entourent que sur les faces des lépreux que j'ai vus en Orient..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   20 mai 2016
Un sentiment violent, proche de la haine, se mit à sourdre en elle et la sauva du désespoir. Ce fut comme un torrent sauvage qui n'avait pas encore choisi son but, mais qui lui donnait le goût de lutter. Un désir forcené de survivre pour se venger, se venger de tout.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   20 mai 2016
– Le Roi vous aime ! Vous avez tout pouvoir sur lui.
– Il ne m'aime pas. Il me veut. Je ne serai jamais au Roi. Cela ne se peut pas. Écoute, Barbe, il y a une chose que tu ne sais pas. Le roi de France est tout-puissant, mais moi je me suis évadée du harem de Moulay Ismaël... Tu ne peux imaginer ce que cela signifie. Aucune femme n'avait jamais réalisé cela. C'était une chose impossible, impensable !...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   20 mai 2016
Retrouver ces joies simples, le corps en paix et l'esprit délicieusement agile. Mais on ne peut retourner à son enfance comme on retourne au bercail. C'est même le seul pays où l'on ne puisse jamais revenir...
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   20 mai 2016
En remettant le pied sur le sol de France elle avait abordé un monde où les hommes n'agissaient que selon deux critères : la peur ou l'amour du Roi. Quoi qu'il en fût, la loi seule du maître primait.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : historiqueVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2671 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre