AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791096406012
Éditeur : (18/07/2016)

Note moyenne : 3.9/5 (sur 5 notes)
Résumé :
A l'âge de seize ans, tous les jeunes hommes des Terres de Grandu doivent accomplir leur année de service militaire. Vindex, qui n'a jamais quitté les contrées enneigées du Nord, va devoir s'acquitter de cette obligation en compagnie de deux compagnons de son village natal.
Ils effectueront leur service à la frontière du Grand-Duché d'Urmano, en paix avec les Terres de Grandu depuis vingt ans. Mais d'étranges ombres venues du sud planent sur le continent et le... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Lilylelfe
  12 octobre 2017
Lune de Sang est le premier tome d'une saga dont on attend la suite avec une grande impatience. Voilà un auteur auto-édité (Nicolas Gomez) qui vaut le détour, et le genre de lecture qu'on ne peut pas regretter, et qui dépasse de loin un certain nombre de romans d'auteurs édités! ^^ avec ce genre d'oeuvres, si quelqu'un trouve encore à redire sur l'auto-édition, c'est qu'il a tort, moi j'dis! ;-)
L'écriture déliée et agréable permet d'entrer dans cet univers original en douceur. On savoure le texte, qui se lit avec une facilité désarmante. Difficile de s'arrêter une fois lancé dans l'histoire. le style est fin, léger, il se déguste, vraiment. On peut toujours trouver à redire à certaines tournures, mais moi je tire mon chapeau devant Nicolas qui nous offre un quasi sans fautes sur un premier livre édité, qui n'a rien à envier aux "grands" auteurs ("grands" pour connus, parce que question art et maitrise, je classe sans hésiter Nicolas du côté des "grands").
Cheminer aux côtés de Vindex, Einar et Enrik est une aventure qui vaut vraiment le détour. Ce sont trois jeunes "hommes" partant simplement faire leur service militaire, qui se retrouvent pris dans une tempête bien plus grande qu'eux. le scénario met du temps à se dessiner, mais ça n'est pas un défaut, car d'une part le style littéraire de l'auteur est magique et qu'on prend un plaisir formidable à lire ses mots (même quand, d'un point de vue purement scénaristique il ne se passe rien "d'important" -encore que, vous me connaissez, je ne juge par l'important à propos d'un scénario et que je préfère un bon dialogue inutile entre des personnages réalistes qu'un scénario complexe à se mettre mal à la tête lol- on apprécie ces moments-là, découvrir avec nos héros le monde des hommes, ou plutôt celui des soldats, avec leurs "merveilles" plutôt futiles et légères ;-) ), et d'autre part parce qu'on se retrouve proche de nos trois jeunes héros qui galèrent encore à comprendre le monde dans lequel ils ont été projetés, et qu'on suit leurs pas de guerriers débutants avec grand intérêt.
Peu à peu, les personnages prennent une certaine ampleur, même si je les trouve encore tous un peu "timides" (niveau personnalité) et mystérieux. On apprend à apprivoiser ces trois jeunes hommes qui se cherchent, et leurs compagnons qui recèlent bien des mystères. le côté adolescents un peu maladroits est bien retracé, rendant nos trois héros plutôt touchants. On a parfois envie de leur tapoter l'épaule avec bienveillance. Ils ne sont pas vraiment agaçants, mais clairement, ils se cherchent et la vie n'est pas toujours facile pour des adolescents découvrant les joies des beuveries, du sexe, et celles, plus relatives, de la guerre... ^^
L'univers est dévoilé peu à peu, avec beaucoup de savoir-faire. La carte est bienvenue pour se repérer. Les peuples apparaissent petit à petit, en même temps que nos trois héros découvrent... que ce ne sont pas des légendes. le peuple nain est bien fouillé, j'ai beaucoup aimé les passages dans la Montagne Nuageuse. Les elfes sont encore un mystère, les Wats sont très intéressants ('fin remarquez, je sais pas si intéressants est le mot exact... lol ). Les peuplades humaines sont bien travaillées. La magie, dans cet univers, me questionne beaucoup. Je trouve intéressant la perception énergétique des magiciens, j'espère que cela sera développé plus amplement dans la suite. C'est assez atypique et très prometteur.
J'ai hâte de découvrir le second tome. La fin du premier met l'eau à la bouche, même si je dois avouer que je ne m'attendais pas à cela. Evidemment, on se doute qu'il va y avoir un gros retournement de situation dans le 2, ou alors au moins, on l'espère!! L'épilogue m'a vraiment plu.
J'ai envie d'en découvrir plus sur Marvela, notamment. Un gros coup de coeur pour moi que cette femme si civilisée, capable d'une telle barbarie et violence. On la sent plus fragile qu'elle ne le laisse paraitre... avec un passé bouleversant. Une femme forte dans un monde d'hommes brutaux, évidemment ça ne pouvait que me plaire. Ses changements d'humeur en disent long sur ce qui a bien pu lui arriver dans le passé, et on a vraiment envie de creuser son histoire! de la voir interagir plus encore avec ses compagnons, aussi... :D
J'ai également particulièrement accroché avec le personnage d'Einar, quoi qu'on puisse en dire. Je trouve qu'il met une bonne dynamique dans le livre, il permet d'en apprendre plus sur le monde tout en douceur, par son savoir, et il est assez fascinant, même si ses bourdes sont à la hauteur de ses qualités. Enrick reste plus mystérieux pour l'instant, Vindex est évidemment le héros incontournable. Il a un côté doux et gentil de gros ours malhabile, sa simplicité est touchante. Ca ne l'empêche pas d'être un sacré gaillard tout à fait capable de se défendre dans ce monde brutal. Je lui préfère tout de même l'esprit tortueux et polissé d'Einar, j'avoue. ^^
Seul petit bémol, il manque une table des matières dynamique qui permet de revenir facilement en arrière, de retrouver la carte ou un chapitre en un seul clic. Mais c'est le cas sur beaucoup d'ebooks, alors ce n'est pas si grave, et puis pour tout avouer, la seule fois où j'ai voulu revenir en arrière... c'était quand je venais de terminer le roman! ;-) Ca ne m'a donc pas gênée des masses.
Merci Nicolas pour ce beau voyage. Je ne peux que vous conseiller son oeuvre, si vous ne l'avez pas encore découverte...
Aurélie, pour Amabooksaddict
Lien : http://amabooksaddict.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ddreambookine
  25 août 2016
Je remercie chaleureusement Nicolas Gomez pour ce partenariat.
Dans ce premier tome, « Lune de sang », nous allons faire la connaissance de Vindex, un jeune homme de tout juste 16 ans et qui va donc devoir partir faire son année de service à la frontière des Terres de Grandu. C'est accompagné de Enrik et Einar qu'il va faire le voyage. Un voyage qui ne sera bien évidemment pas de tout repos car, discrètement, la guerre est sur le point d'éclater et les ennuies ne font que commencer.
C'est donc aux côtés de ces trois jeunes gens de caractères bien différents que nous allons parcourir ses Terres et les différents peuples qui l'habitent. Comme les nains des Montagnes Nuageuses ou encore les Wats, créatures sanguinaires et vicieuses des Terres Perdues. Et je dois bien avouer que, sur le début, retenir les noms des personnages ainsi que les nombreuses villes et villages, parfois difficilement prononçable, n'a pas été une épreuve des plus simples. le point positif est qu'une carte nous est donnée en début de récit, afin de nous situer plus facilement. Mais malheureusement, elle devient un point négatif lorsque nous lisons le récit sur liseuse et qu'il nous est peu pratique d'aller la consulter …
Concernant notre héros principal, Vindex, c'est un fils de forgeron plutôt bien bâti, à qui son père a appris le maniement des armes depuis son plus jeune âge. Mais, foncièrement gentil, ce n'est pas quelqu'un de violent et la perspective du combat lui fait un peu peur. Malgré cela, il se montrera plein de courage et prêt à défendre les siens, coute que coute. C'est un jeune garçon très attachant, avec des problèmes de son âge, mais qui va également se montrer très mature. D'autant plus qu'il va découvrir qu'il est voué à un avenir prometteur.
Einar, quant à lui, est un bon combattant avec un petit côté sadique. Tuer ne lui fait pas peur ! Contrairement à Enrik qui est plus timide et réservé, parfois même un peu transparent à côté de ses compagnons …
Lors de ce récit, écrit à la troisième personne du singulier, nous allons également avoir certains chapitres du point de vue des « méchants ». J'ai été nettement moins intéressée par ceux-ci, les trouvant parfois un peu longs, bien que je ne doute pas de leur utilité pour la suite.
Nicolas Gomez nous offre un récit intéressant, très fluide et qui se lit rapidement. Malheureusement, il m'a manqué un petit quelque chose, un « JeNeSaisQuoi » qui m'aurait donné cette sensation d'être pleinement investie dans l'histoire. J'aime être embarquée, alors que là, j'ai simplement eu l'impression d'être spectatrice … C'est dommage mais ça n'enlève rien à la qualité du récit et de son intrigue !
Une dernière chose : j'ai apprécié les 3 (ou 4 ? Je ne sais plus exactement) petites phrases tirées d'une célèbre chanson aux sonorités bretonnes des années 1998 (merci Google) relatant les exploits d'un guerrier celte. Si si, je suis sur que vous avez compris la référence ^-^ C'est le genre de petit clin d'oeil qui fait sourire le lecteur, et j'aime ça !
En bref : « Lune de sang » est le premier tome d'une trilogie (à confirmer) prometteuse mais qui, malheureusement, n'aura pas réussi à m'emporter dans son monde. Les personnages sont attachants et l'intrigue bien menée mais il m'a manqué ce petit truc en plus qui fait qu'un récit nous touche plus qu'un autre … Cependant, je suis certaines qu'il plaira à un grand nombre grâce à ses nombreux rebondissements et à son univers intéressant !
Lien : https://ddreambookine.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Bleuopale
  26 décembre 2016
Nous suivons donc trois jeunes hommes originaires du même village de bord de mer qui partent à l'aube de leur 16e anniversaire pour accomplir les un an obligatoire d'intégration dans l'armée des Terres de Grandu. Trois jeunes hommes de caractère et d'habileté très différentes qui embarqués dans la même aventure vont se retrouver vétérans avant l'heure. Des Terres de Grandu, en passant par, la Mer Blanche et les Montagnes Nuageuses, nous suivons les trois garçons pour un périple qui bouscule leurs vie, surtout quand leur pire cauchemar, le croque-mitaine qui habitait leur rêves d'enfants devient réalité.
Un univers d'Heroic Fantasy très bien construit et détaillé qui nous ouvre les bras sans nous presser. Nicolas Gomez a une plume fluide et claire qui nous emmène délicatement à découvrir les terres de Grandu et d'Urmano à la rencontre des ces peuples et de leurs vies. J'aime qu'un auteur prenne son temps pour nous amenez dans son histoire et nous permettent de nous habituer à voguer sur de nouveaux flots. C'est exactement l'impression que j'ai eu en ouvrant ce premier tome. Ce qui nous permet de nous habituer à une foule de nouveaux noms et à apprivoiser la carte de ces nouvelles contrées... et oui il y a une carte !!! C'est tellement agréable d'avoir ce point d'attache avec les héros et de pouvoir les suivre pas à pas.
Attention, ce n'est pas pour autant un récit rose bonbon que je vous présente, Heroïc Fantasy signifie bataille, magie et héros! Et avec ce premier tome on est servi. Même s'il l'on ne fait encore qu'entrevoir la fresque que l'auteur nous propose et que notre héros est un héros en herbe. J'ai particulièrement aimé le peuple nain décrit ici : habitant dans la plus haute montagne de la chaine des montagnes nuageuses, guerrier, mage et scientifique, entre le Seigneur des anneaux de Tolkien et Donjons et Dragons, j'aime ce mélange de références. On sent également l'influence de Raymond Feist, avec ici une intrigue à grande échelle en plus de l'intrigue dans laquelle nos héros sont impliqués. Être amenée à comprendre comment ces deux intrigues vont s'imbriquer pour n'en former plus qu'une, et un jeu de récit qui me plait particulièrement en Fantasy.
D'ailleurs l'auteur nous réserve une surprise aux détours de ses lignes, je vous laisse découvrir la référence au cycle de la Guerre de la faille de Raymond Feist car un de ses personnages s'est glissé dans l'histoire pour venir nous saluer.
Je remercie Nicolas Gomez pour m'avoir permis de lire et de chroniquer son premier roman ! Au final, une super lecture qui m'a fait voyager. Un univers qui me plait, des références qui me parlent et une écriture légère et imagée qui nous porte à travers le monde de Dimitsis. J'ai aussi beaucoup apprécié le format court de ce tome car, même si je n'ai pas peur devant un gros pavé de temps en temps, j'aime bien le format en tomes courts en Fantasy pour avoir des pauses régulières dans l'intrigues et ne pas épuiser l'imagination de la lectrice que je suis.
Un voyage porté par une douce magie qui nous étreint et nous transporte, à invoquer dans votre bibliothèque, il y trouvera facilement sa place !
Lien : http://chutmamanlit.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
laetitiarenaud82
  01 mai 2017
Ca faisait un long, voir très long moment que j'avais ce titre, ainsi que son petit frère, dans ma PAL. Tellement longtemps qu'ils étaient un peu parti aux oubliettes, je sais, honte à moi. Il a fallu que je créé ma page de lecture pour voir un certain Nicolas gomez aimé celle-ci, et là comme une ampoule qui s'allume sous mon plafond, purée je connais ce nom. Ni une ni deux je recherche pourquoi ce nom me dit quelque chose et là je retrouve sur ma kindle les deux tomes du cycle de l'enfant des étoiles perdus au milieu de tous mes livres numériques. du coup erreur rattrapée, ou presque, je me suis lancée dans la lecture du premier tome, le second devrait bientôt suivre.
Et purée, pourquoi ai-je attendu si longtemps avant de le lire ? Aucune idée, mais j'ai vraiment apprécié. Ca faisait longtemps que je n'avais pas lu de la fantasy de cette qualité, même si au début ça fait bizarre tous ses noms aux consonances biscornues qui ne veulent pas rester en tête, mais c'est le propre de la fantasy, donc on fait avec. J'aime la fantasy mais en lit que très peu car beaucoup de mal à en trouver qui me parle, où j'arrive à me mettre dedans dès les premières pages, et là pari gagné.
Je ne parlerai pas de l'histoire plus que ce qu'il y a sur la 4eme de couverture car ce serait trop en dire. Une seule chose : vous aimez la magie, les batailles, l'univers de la fantasy ? Alors ne faites pas comme moi et lancez-vous dans la lecture de ce livre, surtout qu'un petit troisième est sur le point de montrait le bout de son nez si j'ai bien compris.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Prose-Cafe
  12 septembre 2016
Par Yannick de ProseCafé
Je voudrai remercier Nicolas Gomez de m'avoir confié son livre.
Voilà un très bon livre de fantasy littéraire. J'entends par là que le style, le vocabulaire sont très relevés. Une fois que l'on s'habitue, le livre se découvre avec plaisir.
J'ai eu un énorme sourire quand j'ai lu la référence à l'excellent Raymond E. Feist avec Le Cavalier Bleu grand amateur d'oranges. Un de mes personnages préféré.
Cela fait aussi très le Seigneur des anneaux de J. R. R. Tolkien. Ce n'est pas flagrant mais après réflexion…
Nous avons donc là les références littéraires de l'auteur, il y a pire, non ?!
L'histoire et le scénario sont somme toute assez classique. Seuls le style et le déroulement des événements rendent ce High Fantasy attrayant.
L'auteur nous emmène dans son univers grâce au périple de Vindex et de ses amis. le rythme et la longueur des chapitres nous empêchent de lâcher le livre pour se reposer et manger 😀
Les personnages auraient mérité un plus ample développement mais d'une certainement manière, grâce aux références de l'auteur, ils nous sont familliés.
Avec les (trop ?!) nombreuses descriptions de l'environnement, nous voyageons avec les personnages tout au long de leur quête.
A part quelques détails mineurs, j'ai passé un excellent moment dans l'univers de Nicolas Gomez. Si vous êtes un grand amateur de High Fantasy, jetez vous sur ce livre !!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
ddreambookineddreambookine   25 août 2016
Bientôt nous remettrons Dimitsis dans le droit chemin. Tandis que les hommes se dirigent vers le mauvais côté de l’éternité, chaque nuit mes rêves se font plus clairs, plus précis. J’en ai désormais la certitude : d’un moment à l’autre, le ciel s’enflammera pour nous signifier le point de non-retour ! Alors nous exécuterons notre plan et les Ombres domineront, pour la fierté de notre Créatrice.
Commenter  J’apprécie          00
ddreambookineddreambookine   25 août 2016
Inclinez-vous devant votre Créatrice. L’ère des faux dieux est terminée ! Bientôt les Ombres éclaireront le monde et les hommes s’agenouilleront !
Commenter  J’apprécie          00
BookscriticsBookscritics   18 juin 2019
Mais sans peur, il n’y pas de courage, ne l’oubliez jamais.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : elfesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Noms de famille et la nature

Noms; trois ont pour origine le bois, mais un quatrième est l'intrus, lequel?

Dubreuil
Bosh
Combescure♧
Wood

10 questions
87 lecteurs ont répondu
Thèmes : Noms de personnes , nature , montagnes , métier d'autrefois , animauxCréer un quiz sur ce livre