AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean-Claude Mallé (Traducteur)
EAN : 9782352940784
648 pages
Éditeur : Bragelonne (15/11/2007)

Note moyenne : 3.65/5 (sur 535 notes)
Résumé :
La jeune Jennsen, harcelée depuis sa plus tendre enfance par ses démons intérieurs, a trouvé le moyen de les réduire au silence.Mais la fin de son épreuve est le début d'un calvaire pour le reste du monde : impliquée contre son gré dans un combat dont l'enjeu est la vengeance et la conquête, Jennsen tombe sous la domination de forces obscures plus atroces que tout ce qu'elle aurait pu imaginer.

Pendant ce temps, Richard et Kahlan à nouveau réunis doiv... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (47) Voir plus Ajouter une critique
florianb
  28 février 2012
Ce tome marque pour moi le renouveau de la saga et je le trouve vraiment passionnant, car on ne sait pasdu tout à quoi s'attendre.
ATTENTION SPOILER!!!!
Et pour cause! L'histoire commence avec deux personnages terriblement différents, mais qui ont un point commun : ils entendent une voix étrange dans leur tête qui leur demande de "renoncer".
Richard et Kahlan deviennent dans ce tome des personnages secondaires (presque des figurants même), et ce n'est pas plus mal, car avec tous les malheurs qui leur sont arrivés, ils méritent de souffler un peu (et le lecteur, qui en a un peu marre de voir ses héros persécutés, est ravi de constater que ce n'est PRESQUE pas le cas dans celui-là).
Bref, l'histoire se focalise sur Jensen, la soeur de Richard, qui a été abusée durant toute sa vie et qui est totalement imperméable à la magie.
J'adore littéralement ce personnage, je trouve qu'il donne un brin de fraîcheur à la série. On ne peut qu'admirer son courage et sa détermination, et se révolter d'apprendre qu'elle a été victime des machinations de Jagang.
Ce tome ne part pas dans tous les sens, et c'est vraiment ce que j'aime. Tout se déroule étape par étape, et on suit deux destin différents : le destin de celle qui n'écoute pas la voix et le destin de celui qui renonce à sa volonté.
Bien sûr, le talent de Terry Goodkind (qui n'est plus à prouver ! ) nous transporte dans ces toutes nouvelles intrigues qui n'ont à priori pas grand chose à voir avec l'histoire principale.
Pourtant, magie de cette saga, tous les engrenages se mettent en place, et tout ce nouveau petit monde, après avoir vécu moult aventures, rencontre nos personnages principaux, et se greffe donc à la trame principale, mise de côté dans ce tome.

Cette parenthèse m'a fait beaucoup de bien, car j'en avais un peu marre de voir nos deux héros être les souffre-douleurs de Terry Goodkind. de plus, des nouveaux personnages viennent s'insérer dans l'intrigue principale, ce qui à pour effet de l'enrichir.
Bref, ce tome est une sorte de pause qui permet au lecteur de se reposer en vue d'attaquer la suite, qui est loin d'être de tout repos!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Iam13I
  23 mars 2012
Inutile !
Jusque là, j'étais fan de cette saga ... mais ce tome 7 m'a vraiment pesé. J'ai trouvé l'histoire lourde, très lourde, trop lourde. Et très lente ...
Ce tome raconte l'histoire de la demi-soeur et du demi-frère de Richard. Pas que leur histoire soit sans intérêt, mais je trouve que l'auteur donne beaucoup beaucoup trop de détails inutiles sur leur vie.
Toutefois, Jennsen, la soeur de Richard, est une jeune femme intelligente - mais à mon humble avis, pas autant que Terry Goodkind veut nous le faire croire. Quant à Oba ... mais quel catastrophe ! Quel être abominable !!! Mais surtout comment peut-on être aussi bête ?! Tant en étant persuadé du contraire !!! Il représente vraiment la bêtise humaine !!!
Je les trouve tous les deux vraiment trop caricaturé.
Je trouve que leur histoire n'apporte rien à la saga. J'espère me tromper ... et que dans les tomes suivants, leur statut particulier apporte quelque chose d'important à l'histoire de Richard. Car ça me mettrait les nerfs en pelote d'avoir lu plus de 600 pages dans le vent. J'exagère un peu, car dés l'apparition de Richard et Kahlan (c'est-à-dire dans les cinquante dernières pages), le roman reprend un peu de souffle pour enfin nous apporter une bouffée d'oxygène.
Mais je me suis royalement ennuyée au point que j'avais mis ma lecture en suspens et avais entamé un autre livre - chose que je déteste pourtant faire ! Ici, ce n'est pourtant pas le fait que l'auteur se répète souvent - oh que non, que du contraire - car ce roman est différent de tout ceux-ci qu'il avait écrit jusqu'ici. Je pense que c'est le manque d'action qui est pesant.
Je ne conseillerais pas ce roman. Je n'ai pas du tout accroché à cette histoire que je juge (pour le moment) inutile. Néanmoins, je ne demande pas mieux que de me tromper et de revoir mon jugement par la suite car c'est saga était jusqu'à maintenant une pure merveille. Ce roman ne m'empêchera pas de la continuer !!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Caran
  24 août 2019
Enfin ! J'ai pu lire un nouveau tome de ma saga favorite, à savoir celle de L'épée de vérité. Pourtant, ce septième tome traîne dans ma PAL depuis un sacré moment sans pour autant réussir à le placer dans l'un des nombreux challenges auxquels je participe. Toutefois, la bibliothèque de ma ville de résidence s'est fermée pour quelques jours de vacances et comme j'avais terminé la lecture des bouquins empruntés, je me suis dit que c'était le moment de me faire plaisir. Pourtant, en traînant sur les sites littéraires où je suis membre, j'ai pu voir que ce tome était très mal noté… Et forcément, j'avais des raisons de craindre le pire… Et pourtant… Lorsque j'ai tourné la dernière page, il était clair que je me suis régalé. D'ailleurs, j'estime qu'il est temps pour moi de faire mes fameuses listes.
Points négatifs :
- Les répétitions. On pouvait trouver certaines expressions qui étaient répétées de nombreuses fois dans le même chapitre. Une méthode comme une autre de gagner quelques lignes… Une technique que je n'approuve pas des masses.
- Un certain passage s'est montré littéralement assommant… Celui de la rencontre entre Jennsen et Althéa. Bien sûr, la première était dans l'attente d'explications venant de la seconde mais pas besoin de pondre un chapitre aussi lourd. Peut-être que certains d'entre vous vont me dire que l'auteur n'avait pas le choix… Pourtant, lorsque Althéa a fait la rencontre d'Oba et que celui-ci aussi était en attente de réponses, ce nouveau chapitre s'est fait nettement plus passionnant. Comme quoi…
Points positifs :
- La taille aléatoire des chapitres.
- Oba. Comment que j'ai aimé détester cette petite crevure. Encore une fois, les rejetons de Darken Rahl savent se montrer parfaitement horrible et celui-ci ne dérogeait pas à la règle. Fortement dérangé, Oba passe son temps à se voir comme un pauvre petit innocent à qui il arrive bien des misères. Néanmoins, vu le chaos et la désolation que ce dernier sème sur son passage, il est clair que la réalité a tenté de lui frapper l'esprit à de nombreuses reprises. Pourtant, aveuglé par son statut princier, ce monstre a continué dans sa logique.
- J'ai très vite souffert de l'absence de mon personnage littéraire préféré : Cara. Néanmoins, l'auteur m'a fait une jolie surprise en injectant une nouvelle Mord-Sith : Nyda. de plus, cette dernière a fait son apparition en se mesurant à Oda et là, je me suis purement régalé. Bien sûr, vu dans quelle direction se dirigeait l'échange musclé, j'avais peur que cette guerrière tombe vraiment entre les griffes du fils Rahl mais c'était sans compter sur ses ressources. Désormais, j'espère avoir le plaisir de la revoir dans les tomes suivants car trois Mord-Sith pour moi tout seul, c'est un bonheur.
- J'ai beaucoup aimé que cette histoire soit consacrée à un personnage qui n'évoluait pas dans l'entourage de Richard malgré le lien familial. En percevant le monde dans les yeux d'une jeune femme de condition modeste, j'ai pu aborder cet univers d'une toute autre manière.
- Enfin, Adie a fait son retour même s'il n'a pas duré très longtemps. Cette magicienne m'avait terriblement manqué et j'espère la revoir prochainement et durablement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Nepenthes
  07 juillet 2012
Je n'ai pas été déçue par cette préquelle en tant que telle : l'histoire éclaire le passé de l'un des personnages centraux de la saga de L'Epée de Vérité - et pas des moindres - et donne des explications sur certains détails du contexte dans lequel l'histoire de Richard se déroule. Les personnages sont intéressants, l'intrigue est bien posée. J'ai beaucoup apprécié de retrouver Zedd dans ses jeunes années, ce personnage étant l'un de mes favoris de la série. L'histoire nous donne une autre vision de lui. le style de Goodking est toujours simple et efficace, agréable à lire.
Là où je doute plus, c'est sur la nécessité de publier ce roman-nouvelle. Malgré les explications sur la création de la frontière, l'histoire est surtout centrée sur la rencontre entre Zedd et Abby. Au final, l'auteur justifie ce roman par sa note d'introduction : l'envie de développer la bio d'un personnage, de mettre sur papier ce qu'il n'aurait pas pu insérer dans le reste de la série de L'Epée de Vérité... C'est bien suffisant pour justifier ce tome 0 à mes yeux - un surplus d'histoire est toujours bien pour comprendre la psychologie et le comportement d'un personnage. Mais en toute honnêteté, il n'est pas non plus indispensable pour la compréhension de la saga. A lire donc pour prolonger le plaisir de lire du Goodkind, de retrouver l'univers ou de patienter entre deux tomes...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
basileusa
  03 janvier 2015
Un tome sept dans lequel Richard et Kahlan n'apparaissent qu'à la toute fin ,voilà de quoi innover un peu ! C'est Jensen ,accompagnée du mystérieux Sebastian et Oba qui sont les personnages principaux ,des rejetons du défunt Darkhen Rahl .L'histoire est intéressante mais sans grande surprise. Par contre j'ai beaucoup aimé que l'on bascule dans le camp de l'ordre durant l'attaque d'Aydindril ,voir les réactions de Jagang face à ce que lui réserve Zedd. Il n'a plus l'air si invincible là !
La venue de nouveaux personnages que l'on va retrouver dans les tomes suivants relance un peu la saga et donne envie de lire la suite , même si ce tome sept n'est pas parmi les meilleurs pour moi .
Commenter  J’apprécie          90

Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
ChattonChatton   24 juillet 2013
La vie, c'est l'avenir, pas le passé. Le passé peut nous enseigner comment agir, nous réconforter grâce au souvenir d'êtres chers et nous fournir de solides fondations quand nous construisons le futur. Mais seul l'avenir est vivant ! Se réfugier dans le passé revient à épouser la mort. Pour que la vie soit une expérience exaltante, chaque jour doit être nouveau et inédit. En tant qu'êtres pensants, nous devons recourir à notre intellect pour faire nos choix. Pas nous référer aveuglément à ce qui est révolu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
ataxyeataxye   08 avril 2012
-Ou se trouve la ligne selon toi ?
-Pardon ? de quelle ligne parlez-vous?
-Selon toi, l'âge a une influence sur la valeur d'une vie. Où se trouve la ligne de démarcation au-delà de laquelle une existence ne compte plus?Dis moi où la tracer !
-Mais ... Un enfant ...
-A partir de quand une existence ne vaut-elle plus rien ? Donne moi un âge ! Et qui décide de cela ?
Commenter  J’apprécie          30
basileusabasileusa   01 janvier 2015
Hier était un cauchemar,aujourd'hui existait à peine et demain lui semblait une porte ouverte sur l'enfer.
Commenter  J’apprécie          130
lamentolamento   24 mai 2011
Grosse déception, du non pas à la qualité de l'ouvrage, mais à une énorme incohérence: passons sur le fait qu'un sorcier "classique" réussisse à invoquer un mur de magie soustractive, une facilité scénaristique possible.
le terme "sorcier de guerre" en parlant de Zedd passe encore, c'est un sorcier EN guerre, utilisant une magie POUR la guerre, donc j'utiliserai le même terme, surtout que vu l'inexistence des sorcier de guerre depuis 3000 ans, le terme a pu perdre son sens original.
L'incohérence la plus énorme concerne surtout l'âge de la fille de Zedd, qui aurait du, à la fin de l'histoire être enceinte de Richard, et si j'ai bien compris, elle a à peu de choses prés le même âge que Jana, la fille d'Abby, 5 ans....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
tudutetudute   23 février 2013
Selon mon expérience, un type qui promet un monde meilleur en étant prêt à sacrifier la vérité cherche à créer un univers où il est le maître et toi l'esclave...
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Terry Goodkind (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Terry Goodkind
Terry Goodkind - Conception part 1
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'épée de vérité Tome 1

Au début du livre quel est le métier de Richard Cypher?

sourcier
il n'a pas de métier
guide forestier
marchand itinérant

9 questions
231 lecteurs ont répondu
Thème : L'Épée de vérité, tome 1 : La première leçon du sorcier de Terry GoodkindCréer un quiz sur ce livre