AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070623068
Éditeur : Gallimard Jeunesse (15/09/2011)

Note moyenne : 3.91/5 (sur 104 notes)
Résumé :
Après la mort de l’empereur, Sethon a pris le pouvoir et a fait emprisonner Lord Ido, son ancien allié. Eon, aujourd’hui Eona, est certaine que Kygo, l’empereur légitime, est toujours en vie et, avec ses amis fidèles, Ryko, Dela, Vida, elle part à sa recherche. Devenue l’œil du Dragon Miroir, Eona porte un secret sans doute plus dangereux qu’autrefois : elle ne peut maîtriser son nouveau pouvoir. Seul Ido peut lui venir en aide. Lorsqu’ils retrouvent Kygo, celui-ci ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
Saiwhisper
  13 mars 2017
Après avoir totalement adhéré à l'univers d'« Eon et le douzième dragon », je me suis commandé la suite sans plus attendre… Hélas, le début de ce second tome s'est avéré long à mettre en place… Sur les 760 pages, j'ai souffert de longueurs durant presque un tiers du roman, ce que je trouve beaucoup ! Tout d'abord, j'ai été déçue qu'Eona ne soit plus infirme : c'était un handicap original qui changeait des récits habituels. Cela faisait d'elle une femme douée, forte et intelligente, mais avec ses faiblesses… Dans de tome, j'ai eu la regrettable impression qu'elle était presque invincible ! Seul son coeur lui a joué des tours… Heureusement, j'ai beaucoup aimé l'évolution de son caractère au fil des pages : ses sentiments la déroutent, lui font prendre des décisions délicates et souvent regrettées et l'amènent à revoir son jugement sur certaines choses. C'est une héroïne manipulée, menteuse et indécise qui s'éveille au fil des pages ! La tête remplie d'états d'âme, la pauvre Eona devra faire des choix difficiles sur lesquels elle ne pourra jamais revenir… J'en ignore la raison toutefois, je dois avouer que j'ai eu moins d'empathie pour elle par rapport au premier opus…
Après ce début difficile, l'intrigue devient passionnante lorsque l'on retrouve Ido, un protagoniste que j'adorais et dont je suis toujours aussi fan. Cet homme est tout simplement génial ! Mauvais, mystérieux, manipulateur, séducteur, puissant et avide de pouvoir ! Il en impose toujours autant. J'ai adoré son petit jeu avec Eona et, malgré ses actes, il reste mon personnage favori de la saga. D'ailleurs, mes passages favoris comme la chambre du bateau ou la plage le mettent toujours en scène. Sans lui, je n'aurais pas autant accroché à cette série. Dela, la Contraire, m'a également plu. C'est un personnage touchant et bien travaillé qui s'avérera être un pilier pour Eona. Il en va de même pour Kygo qui, même s'il a sa vision du pouvoir, est touchant. Sethon est un antagoniste mauvais qui vaut le détour. Les scènes de torture qu'il effectue m'ont fait froid dans le dos… Les autres personnages sont intéressants, cependant ils ne m'ont pas nécessairement marquée.
Ce second tome est, à mes yeux, moins bon que son prédécesseur à cause de ses longueurs. C'est dommage, car je me suis régalée avec les deux tiers du livre, en particulier avec les cent dernières pages où tout se bouscule. Je ne pouvais plus m'arrêter tellement j'étais tenue en haleine ! Ainsi, je trouve regrettable que l'action ne soit pas très bien dosée, car l'auteure a vraiment une belle plume et sait captiver son lecteur. Malgré quelques points négatifs, cela reste une très bonne duologie remplie d'aventure, de magie et de sentiments. Une belle épopée fantastique ! Je vous la recommande chaudement et remercie de nouveau Mikasa sans qui je n'aurais jamais découvert Eona ou Sire Ido…

Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          163
c.brijs
  22 avril 2012
Je viens de terminer ce pavé de plus de 650 pages et le moins qu'on puisse dire c'est que l'épopée se termine en fanfare même si j'ai un peu été freinée dans mon enthousiasme en raison de certaines longueurs narratives!
"Déchirée entre l'amour de deux hommes puissants, Eona pourra-t-elle se libérer du passé et affronter la vérité bouleversante sur elle-même, le dragon Miroir et le Rang de Perles? A moins qu'elle ne soit vouée à jouer jusqu'au bout une tragédie séculaire, capable de tout détruire sur son passage..."
Le coup d'envoi du deuxième tome présageait une intrigue musclée où passions et luttes de pouvoir allaient se déchainer. de ce côté-là, pas de déception. Eona sera confrontée à de très nombreux dilemmes. AMOUR, RAISON d'ETAT, POUVOIR! Il ne sera pas évident pour elle de choisir!
En tant qu'unique lien avec les dragons, elle est au centre de toutes les convoitises politiques. Statégies, mensonges, trahisons règnent donc en maitre dans ce tome. La préface rédigée par le bibliothécaire impérial commence d'ailleurs par ces mots: "Un sage écrivit un jour: "La vérité est la première victime d'une guerre.""
La violence et la mort sont également très présents. Et l'auteure, tout en restant dans les limites du supportable, ne nous épargne ni les scènes de destruction ni celles des tortures. Elle évoque également les maisons de plaisir et les jeunes filles qui sont envoyées en pâture à l'Empereur. Et on vibre à l'unisson lorsque Eona doit se faire passer pour l'une d'entre elles et se retrouve confrontée à la perversité de Sethon.
Au coeur de toute cette violence, signes d'une envie d'espérance, se nichent la vérité, la sensualité, l'amour... l'équilibre!
Habituée depuis des années à se faire passer pour un garçon, la jeune fille, en s'associant à son dragon femelle, a dû révéler sa féminité. Les hommes la regardent désormais avec d'autres yeux et, elle-même, s'éveille à des sentiments jusque là inconnus. Cette évolution donne lieu à des passages très sensuels dans le récit. Partagée entre son amour pour Kygo et son attirance pour Ido, Eona sera bien en peine de repousser l'un comme l'autre!
Eona devient également le "naiso" de l'Empereur, c'est-à-dire le plus important de ses conseillers, chargé de lui dire "la vérité quand d'autres seraient tentés de mentir, de flatter... et de trahir". Pourtant, elle lui cache tant de choses...
Bref, vous l'aurez compris, dans cette suite et fin des aventures de la jeune infirme devenue la femme la plus importante de l'Empire, les événements se suivent et ne se ressemblent pas.
Seul défaut, cependant, le récit, par moments, m'a semblé un peu poussif et j'ai - je l'avoue - lu certains pages en diagonale. Il s'agit surtout des moments où l'auteure décrit les passages dans le monde énergétique, celui des dragons.
En conclusion: Une épopée fantastique en deux tomes de grande qualité tant sur le fond avec "Une Chine" réinventée avec intelligence par l'auteure * et des personnages très fouillés que sur la forme avec une écriture fluide, rapide, colorée, poétique...
Si vous avez aimé le clan des Otori, cette saga devrait vous plaire!
* Dans une note à la fin de son oeuvre, l'auteure précise que L'Empire du dragon Céleste est un monde imaginaire inspiré par l'histoire et la cultire de la Chine et du Japon. Elle propose, pour ceux que ça intéresse, de retrouver une partie de sa documentationnsur son site: www.alisongoodman.com.au.
Lien : http://lacoupeetleslevres.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Galounette
  20 août 2015
J'avais été enthousiasmée par le tome 1 des aventures d'Eona, je dois dire que le tome 2, Eona et le collier des dieux, n'est pas au même niveau.
L'intrigue est très lente à se mettre en place, on a beaucoup de mal à suivre les errances psychologiques de notre héroïne, certes adolescente, mais tout de même.
Je ne regrette toutefois pas ma lecture, car de nombreuses questions sans réponses à la fin du tome 1 trouvent ici leur dénouement.
A lire donc, mais seulement en suite du tome 1, bien meilleur
Commenter  J’apprécie          90
ManouB
  01 mars 2016
Voici la deuxième partie de la grande aventure commencée avec Éon et le douzième dragon.
Éona est maintenant devenue la femme la plus puissante de l'empire.
Après avoir été témoin de toutes les horreurs que Sethon a perpétré dans le palais pour devenir empereur, Eona s'est enfui avec ses fidèles amis.
Lorsqu'Eona entre dans le monde énergétique, elle entend les voix et les gémissements des dix dragons endeuillés par la perte de leurs yeux, tous tués par Sethon.
Eona doute d'elle-même...
Pourtant, pour tous, elle incarne l'espoir de retrouver un véritable empire puissant et harmonieux.
Comment peut-elle maîtriser toute seule le pouvoir immense de son dragon sans aucun enseignement (enseignement qui en théorie dure 12 ans !) ? A quoi cela lui sert-il d'avoir un pouvoir si elle provoque la mort d'innocents en l'utilisant ?
D'ailleurs pourquoi tous les objets qu'on lui a remis sont-ils chargés d'énergie et de violence (les sabres de Kinra, le livre rouge et ses perles, le compas...) sans parler du livre noir ?
Elle persuade ses amis qu'ils doivent tenter de sauver Sire Ido qui se meurt dans sa cellule où il a été torturé. Il faut absolument qu'il lui donne un minimum de formation !
Arrivés au palais, nos héros vont tout tenter pour s'introduire jusqu'à la prison en se faisant passer pour des soldats et des courtisanes.
Mais le trouble s'installe dans le coeur d'Eona dès qu'elle réussit à redonner de l'énergie à Ido. Éona ne sait plus où elle en est : son coeur est partagé entre Ido et Kygo...
A qui doit-elle faire confiance ? Que choisirait Kygo s'il devait choisir entre elle et le pouvoir ? Où sont les vrais sentiments dans tout ça, et surtout où est la vérité ? Chaque être humain ne voit-il que son propre intérêt ? Est-elle toujours manipulée par Ido qui la fascine depuis qu'il sait qu'elle a besoin de lui et qu'elle ne peut maîtriser seule son pouvoir ? Doit-elle se fier aux prédictions du livre rouge de Kinra déchiffrées par Dela ?
Un très bon roman de fantasy et d'aventure...

Lien : http://bulledemanou.over-blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Siofra
  08 septembre 2012
Ce livre a été pour moi un véritable coup de coeur, bien que j'ai eu du mal à retourner dans son univers car j'avais lu le tome 1 depuis un moment déjà mais on s'y retrouve très vite.
Eona se retrouve sous le poids d'un énorme pouvoir, qu'elle doit gérer seule ou presque, et cela, sans apprentissage au préalable. Elle devra donc partir à la recherche du dernier Oeil de Dragon en vie pour ne pas se retrouver bien vite dépassée par tout les charges que son pouvoir inclut.
Mais elle se retrouvera également face au regard nouveau que les hommes, et en particulier l'Empereur, pose sur elle depuis qu'elle a du révéler sa véritable identité, et devra faire face à des impulsions qui lui étaient jusqu'alors totalement inconnues.
Ce livre parle également beaucoup de domination, d'ambition mais aussi du fait de devoir faire un choix. le pouvoir ou l'amour ? Mes désirs ou la sauvegarde du pays ? Eona se transformera face à ses choix mais aussi par l'influence qu'on sur elle les deux hommes objets de son désir.
Pour conclure, je dirais qu'il s'agit d'un livre fascinant, où, à mon avis, on n'a pas le temps de s'ennuyer car l'auteure nous tient en haleine pendant tout le roman. C'est une série que je conseille à tous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (2)
Ricochet   03 février 2012
Malgré quelques longueurs parfois, ce roman, situé dans un Orient recréé, plein de bruit et de fureur, se lit avec grand plaisir et touchera un large public.
Lire la critique sur le site : Ricochet
LeFigaro   01 novembre 2011
La romancière restitue intelligemment un univers inspiré de la Chine ancienne en y intégrant les éléments fantastiques qui dépoussièrent le cadre. Alison Goodman mêle tous les ingrédients qui font vibrer les jeunes: action, magie et mystère
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
c.brijsc.brijs   22 avril 2012
Je secouai la tête en silence. Il effleura mon visage et m'attira vers lui. Les yeux fermés, je sentis ses lèvres se poser doucement sur les miennes. Sa main glissa sur ma nuque, en me rapprochant encore de sa bouche. Je savais que j'aurais dû reculer - le protéger - mais j'avais besoin de prouver la solidité de mon engagement. Pour lui autant que pour moi. Nous découvrîmes ensemble la saveur de l'autre, en un baiser dont la douceur lui arrachaun gémissement de plaisir qui résonna à travers tout son être. Je pressai mes mains contre sa poitrine et sentis le rythme accéléré de son coeur à travers la tunique.


Sa main au creux de mes reins, il me serra contre son corps. Je me pressai contre lui afin de me fondre encore plus intimement dans sa chaleur, sa saveur, son odeur. Il poussaun cri étouffé quand je heurtai sa cuisse blessée. Je m'écartai en balbutiant une excuse, mais il s'empara de nouveau de ma bouche et sa main glissa autour de ma taille pour m'enlacer. Un rythme se mit à battre en moi, une pulsation insistante se propageant dans tout mon corps - et à la base de mon crâne. Je compris soudain. La perle. Je secouai légèrement la tête pour tenter d'atténuer la pression. L'impulsion était faible, je pouvais la maîtriser.


Kygo interrompit notre baiser et me regarda avec une inquiétude qui refrénait son désir. Il s'était mépris sur le mouvement de ma tête. Je posai de nouveau ma bouche sur la sienne, et le sentit sourire sur mes lèvres. Sa langue sépara doucement mes élèvres répondant à son sourire. Sa main quitta ma nuque pour caresser ma gorge avec une lenteur délicieuse, en laissant comme un sillage de plaisir sur ma peau.


Il appuya son front contre le mien. Nos souffles haletants se mêlaient. Son visage était si proche que je ne pouvais distinguer ses traits, mais la perle scintillait entre nous. Ma main se glissa sous le col dénudé de sa tunique, mes doigts caressèrent sa poitrine plate et musclée, progressèrent vers le joyau. Vers le hua de tous les hommes. Quand ils effleurèrent la bordure cicatrisée des points de suture, il renversa la tête en arrière, les yeux fermés, en exposant la courbe vigoureuse de sa gorge. Je pouvais arracher la perle tout de suite...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
clara23clara23   07 janvier 2017
- vous savez que je serais incapable de vous faire du mal, Kygo
- bien sûr, dit-il en souriant fugitivement. Vous m'avez déjà frappe en pleine gorgé, vous m'avez attaque avec un sabre, mais je sais que vous ne me feriez jamais de mal.
Commenter  J’apprécie          30
c.brijsc.brijs   22 avril 2012
- Le pragmatisme est comme de l'eau battant le rocher des principes, murmura Kygo en citant le grand poète Cho. S'il n'est pas maîtrisé, il finit par venir à bout de l'esprit en l'usant.
Commenter  J’apprécie          40
c.brijsc.brijs   22 avril 2012
- Il m'a déclaré un jour qu'on devrait tatouer cette maxime sur le corps d'un empereur: "Aucune nation n'ajamais tiré bénéfice d'une longue guerre."
Commenter  J’apprécie          50
c.brijsc.brijs   22 avril 2012
Comme l'écrivit un jour Xan, le poète aux mille vues: "Trop de doutes grandissent dans les crevasses du silence et de la séparation."
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Alison Goodman (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alison Goodman
Lors de sa venue à Paris en juin 2019, Alison Goodman, l?auteure de la fascinante trilogie "Lady Helen", a accepté de se prêter à un petit jeu de questions/réponses.
autres livres classés : chineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





.. ..