AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de LireEnBulles


LireEnBulles
  10 mai 2019
Daisy Goodwin est une auteure et productrice de télévision britannique. Son premier roman My Last Duchess/The American Heiress est publié en 2010 avant de se voir traduit par les éditions Milady sous le titre La dernière duchesse, trois ans plus tard. En 2014, elle publie The Fortune Hunter qui deviendra La dernière impératrice en version française. Victoria paraît en 2016 dans son pays d'origine et chez nous. Victoria suit le parcours de la jeune Alexandrina Victoria, 18 ans, devenue reine de Grand-Bretagne et d'Irlande en 1837. Nouvelles responsabilités, nouvelle vie, et première rencontre avec le premier ministre: Lord Melbourne, avec lequel elle va devoir travailler. Proche, il occupe très vite une figure importante dans sa vie, mais son devoir la destine à épouser son cousin, le taciturne Prince Albert. En premier lieu, il est important de souligner que ce roman se base sur les premières années de règne de la véritable Reine Victoria d'Angleterre, connue pour avoir régné le plus longtemps après la célèbre Elisabeth II. La plume romancée de Daisy Goodwin fait que l'on embarque facilement dans le récit, sans que cela ne parte dans un récit biographique pompeux. La narration est pensée comme une série télévisée du même acabit que The Reign ou Downtown Abbey. Ici, l'auteure prend le temps d'esquisser une Victoria dans sa vie intime plutôt que dans sa vie publique. Les relations sont importantes, notamment celle entre Victoria et sa mère, l'infime tendresse qu'elle porte à sa gouvernante, etc. D'ailleurs on sent bien le lien qui les unit malgré les classes sociales qui les séparent. La relation la plus forte et la plus fragile est celle qu'elle noue avec Lord Melbourne, qui tout du long dégage une certaine alchimie. le contexte historique est respecté de par la société de l'époque, la politique, etc. sans que jamais l'auteure n'aille au bout des sujets. Ce n'est pas un mal puisque ici c'est réellement le coeur qui est privilégié. L'évolution entre la Victoria du début et celle de la fin est frappante et touchante. Pour ceux désireux d'en voir un peu plus il existe l'adaptation en série avec Jenna Coleman dans le rôle de la Reine Victoria. Trois saisons de 25 épisodes en cours sont diffusées au Royaume-Uni sur ITV. La plume de Daisy Goodwin est naturellement fluide et immersive. C'est romancé de manière riche. En conclusion, Victoria est une lecture plaisante sans longueurs qui plaira aux amoureux de l'Histoire mais pas que puisque les relations entre les êtres sont bien mises en avant. Une plume à découvrir !
Lien : https://lireenbulles.wordpre..
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus