AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782831101071
Éditeur : Nord-Sud (01/06/2017)

Note moyenne : 4/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Alors que tous les oiseaux migrateur se sont envolés, l'hiver venu, Georges est demeuré seul avec son ami l'ours. Georges n'aime pas voyager, il préfère cuisiner de délicieux gâteaux à la maison. En réalité, Georges est incapable de voler. Grâce à la complicité et l'imagination de son fidèle ami l'ours, Georges réussira à s'envoler pour un beau voyage
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Colibrille
  03 août 2017
"Ailleurs" est un très joli album qui invite autant au voyage qu'à la rêverie. L'auteur nous y raconte l'histoire de Georges Finbec, un canard pas comme les autres, fin pâtissier. Défilent devant lui plein d'oiseaux en route pour la migration et les quatre coins du monde. Mais pourquoi Georges ne les suit-il pas ?
A travers l'histoire de Georges Finbec, l'auteur aborde les thèmes de la migration et du voyage, de la solitude et de l'amitié mais aussi de la différence. Il montre avec humour et finesse qu'un handicap ne doit pas nous empêcher de vivre notre vie, pas plus que le regard des autres, parfois prompt à juger. Un message fort retranscrit avec humour et inventivité.
Pour ce qui est du texte, je l'ai trouvé à la fois drôle et poétique. Il possède une certaine rythmique qui la rend la lecture très agréable. L'auteur soigne les petits détails, ce que j'apprécie énormément. Je pense notamment aux noms des personnages (Georges Finbec, Pénélope Belles-Aigrettes ou encore Arsène Noireplume) et à la manière dont il compare une ville, un pays, à un dessert. Ainsi, l'éclair au chocolat de Georges est aussi sublime qu'un coucher de soleil au sommet des Andes, son strudel aux pommes invite à la rêverie tout comme Paris de nuit, et enfin, son cake aux carottes est aussi beau que la toundra d'Alaska en automne. de jolies comparaisons pleines de gourmandise !
Les illustrations de cet album ne sont peut-être pas extraordinaires, mais elles possèdent beaucoup de charme ainsi qu'une originalité indéniable. J'ai été particulièrement séduite par la manière dont Gus Gordon compose ses pages grâce à différents types d'images. On trouve bien sûr des dessins mais aussi des aquarelles, des bouts de photos, de gravures, de cartes... L'ensemble est habilement agencé à la manière de collages. C'est original, amusant et harmonieux en même temps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ptitemarjo
  21 février 2018
Un très bel album sur les peurs, le fait de renoncer à quelque chose par ce que l'on ne sait pas faire...
Gus Gordon propose un album coloré et animé qui parle d'un oiseau qui ne part jamais et qui devient de plus en plus seul. Au cours des pages, on se rend compte que Georges Finbec n' a pas appris à voler. A l'aide d'un ami il va trouver une alternative.
UN bel album sur la persévérance, les manques et l'amitié.
Commenter  J’apprécie          60
Eden_Zorjunn
  05 juillet 2017
C'est album parle de voyage, d'entraide, de différence et d'apprentissage.
Georges est un oiseau qui a toujours une bonne raison pour ne pas voler. Il est aussi un très bon pâtissier, ce qui lui vaut de nombreuses visites avant l'hiver. Pascal, un ours, tentera de lui apprendre à voler. Ils trouveront ensemble un moyen de voyager et de découvrir les paysages dont leurs amis leur ont parlé. L'histoire est sympathique. le coup de l'oiseau ne sachant pas voler n'est pas nouveau, mais il fonctionne assez bien. La raison pour laquelle Pascal ne voyage pas n'est pas très plausible mais bon, ce n'est qu'un album pour enfant.
Le parti pris graphique est très intéressant. Il s'agit d'un mélange de dessin et de découpage papier. Des objets ou décors viennent de vient magasines. L'auteur a su créer un univers visuel cohérent. le mélange est assez bien réussi.
Petit détail, observez bien la casquette gavroche de Georges et tous les éléments découpés. Les grands-parents pourraient être surpris de reconnaitre certaines pièces ou de voir des souvenirs remonter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Virginie94
  18 août 2017
Georges Finbec était un oiseau particulier. Tous ses amis parcouraient le monde et venaient chez lui raconter les projets et leurs voyages. Georges, lui, les accueillaient avec de bons petits plats et trouvait toujours une bonne raison pour ne pas se joindre à eux.
J'ai été surprise par cet album. D'abord parce que à chaque page, la mise en page est renouvelée. L'illustration occupe parfois la double page ou une partie de la page sous forme d'une bulle qui illustre ce que raconte les personnages. Parfois cela foisonne, parfois on a juste la représentation du contour de l'oiseau. On passe de la représentation d'une publicité à celle d'une carte postale. Les procédés d'illustrations sont très différents si bien que d'une page à l'autre, on n'a plus l'impression d'être dans le même album. Il y a du collage, des gravues, le texte est lui aussi disséminé un peu partout.
On pourrait avoir une impression de manque d'unité mais pas du tout. de page en page, on est surpris par l'illustration, par l'histoire aussi qui montre d'abord un oiseau qui semble bien là alors qu'on comprend finalement qu'il est un peu piégé. La fin est tout aussi jolie.
Le texte est très rythmé avec des expressions qui reviennent sur plusieurs pages, des parenthèses qui répondent au reste, des comparaisons entre les merveilles qui les oiseaux ont vues et les pâtisseries de Georges ...
C'est une belle invitation à nommer au voyage mais aussi à nommer ses difficultés pour les dépasser.
Charmant !
Lien : http://bloguiblogas.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
letilleul
  09 juillet 2017
Cet album propose une lecture différente et riche en passerelles culturelles. En effet, page après page, au fil du voyage rythmée par les différentes saynètes , les mises en pages variées, les similis de catalogues anglais du début du XXeme...; ce parti pris iconographique donne toute sa spécificité à cet album qui raconte une jolie histoire d'entraide. Une belle lecture !
Lien : http://www.liresousletilleul..
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Virginie94Virginie94   17 août 2017
- Je crois que je ne suis pas fait pour voler, dit tristement Georges.
Je serai toujours le genre d'oiseau qui reste chez lui.
Georges était découragé. Pascal aussi était découragé.
Commenter  J’apprécie          20
ColibrilleColibrille   03 août 2017
Georges n'allait jamais nulle part.
Ni ici,
Ni un peu plus par là,
Ni là-bas,
NULLE PART.

"Je suis bien mieux ici qu'ailleurs", se disait-il.
Commenter  J’apprécie          00
ColibrilleColibrille   03 août 2017
- Et l'hiver prochain, demanda Pascal, où allons-nous ?
- Quelque part, répondit Georges. N'importe où. Ailleurs...
Commenter  J’apprécie          00
Virginie94Virginie94   17 août 2017
"Je suis bien mieux ici qu'ailleurs" se disait-il.
Sans compte qu'il avait toujours quelque chose de bon au four.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : MigrationsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
483 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre