AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Maliae


Maliae
  29 janvier 2016
Le plus difficile avec cette lecture c'était me souvenir des événements précédents, car ma lecture du tome 3 datait de plus d'un an. Mais par chance j'ai trouvé des résumés wikipédia qui m'ont permis de me remettre un peu tout en tête (même si je me souvenais de pleins de choses, certaines m'étaient complètement sorties de la tête). Et puis les auteurs se débrouillent bien quand même pour réexpliquer les choses sans devenir saoulant et rébarbatif.

Et donc? J'ai adoré ce tome 4. Battît sur plusieurs point de vue, on va retrouver nos personnages, et tous ont leurs soucis (ou vont en avoir), ce tome est très mouvementé, pleins de nouveaux questionnements mais également de réponses, pleins d'actions et les personnages vont encore s'en prendre pleins la tronche. Particulièrement Chester, il est mal barré avec Martha la cinglée et franchement je l'ai pas mal plaint vu ce qu'il va subir.
On découvre dès le début que les deux Rebecca sont vivantes, et bien déterminées à récupérer le Dominion. Elles vont donc foutre la merde comme elles savent si bien le faire, utiliser des gens qu'ont rien demandé à personne (car on va découvrir qu'au centre du monde il y a une ville complète et les Rebecca et les Limiteurs vont les utiliser, évidemment). le père de Will m'a à nouveau énervé, son égoïsme est vraiment lourd. Même s'il arrive à se montrer attachant quand même, parce qu'il agit un peu comme un gosse, mais quand même j'aurais aimé qu'il regarde un peu plus autour de lui. Qu'il ouvre les yeux sur certaines choses. La relation entre Elliot et Will évoluent et commencent à faire très adolescente aussi, mais assez mignonne. Will est pas doué, et je crois qu'Elliot est pas plus douée que lui, du coup ils sont plutôt chou (j'avoue j'aurais aimé savoir un peu ce qui se passait dans la tête d'Elliot par rapport à Will).
On va mieux apprendre à connaître le stix Eddie qui a sauvé Drake à la fin du tome 3. Et honnêtement, je ne sais pas quoi penser de lui. Ami? Ennemi? Cache-t-il bien son jeu ou est-il honnête? Je ne sais pas si je me suis attachée à lui, ou pas du tout. Ma relation avec ce personnage n'est pas encore définie, mais c'est un personnage très intéressant, à voir ce qu'il va devenir par la suite.
On retrouve aussi Celia Burrow, la mère adoptive de Will et plus ça va plus j'adore ce personnage.

Tout s'enchaîne très vite dans ce tome, mais on sent quand même qu'il s'agit d'une sorte de transition avec ce qu'il va sans doute se passer par la suite, et j'avoue que j'ai un peu peur. (Bon j'ai même carrément peur). Mais c'était géniale, le tome était très prenant, et j'avais des difficultés à m'arrêter de lire le soir pour dormir.
On retrouve également une grosse critique de la société moderne, comment les être humains polluent leur propre planète, et comment ils sont capables de se détruire tout seul, sans qu'on les aide.

C'était super, et je ne tarderai pas à aller chercher la suite à la médiathèque.
Lien : https://jetulis.wordpress.co..
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox