AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 978B09MG4QK74
84 pages
Les éditions Malysa (10/12/2021)
3.87/5   15 notes
Résumé :
À l’intérieur d’un tube interplanétaire, une capsule fait son ascension à destination de Vénus.
À bord, six inconnus fuient la Terre à cause de sa surpopulation et d’inexplicables maladies apparues avec le retour des spationautes explorateurs.
Milo Tremblay, discriminé en raison d’une étrange altération de l’épiderme, voit dans cet exode l’opportunité de commencer une nouvelle vie.
Confort, nourriture lyophilisée et divertissements, l’ascenseur... >Voir plus
Que lire après Vénus pour MiloVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
3,87

sur 15 notes
5
6 avis
4
5 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis
Six personnes, dont Milo Tremblay, un altéré, ont été retenus pour quitter la Terre. Cette dernière, surpeuplée, se voit ravagée par d'étranges maladies, apparues depuis la colonisation des planètes de notre système solaire. Tous espèrent une vie meilleure et embarquent, plein d'espoir, à bord d'une capsule faisant ascension vers Vénus, au travers d'un tube interplanétaire.
A l'intérieur de cet ascenseur, tout a été soigneusement prévu afin d'assurer le confort des passagers, durant les cinq jours que prendra leur voyage. Aucune communication ne sera possible vers l'extérieur pendant cette période.
Le trajet se passe à merveille et tous semblent bien s'entendre, mais c'était sans compter sur l'apparition d'une terrible maladie à bord ...

J'ai beaucoup apprécié ce court roman. Une écriture fluide et addictive nous plonge directement dans l'aventure. Des personnages bien campés nous entraînent dans un huis-clos, rondement mené, qui, peu à peu, fait monter la pression, tout en nous démontrant combien la peur peut réveiller nos sombres instincts. Belle découverte. Jeune auteure à suivre.

Challenge multi-auteures SFFF 2022
Commenter  J’apprécie          212
C'est une très chouette découverte que nous propose les éditions Malysa, et c'est très inhabituel également. J'ai beaucoup apprécié ma lecture.

Nous nous trouvons dans un mélange de science-fiction et de whodunnit, ces romans policiers à huis-clos où il faut deviner qui est le coupable. L'univers est plutôt original, nous nous trouvons dans un ascenseur spatial aux airs de vaisseau spatial de luxe, et qui effectue l'aller-retour entre la Terre et Vénus en totale autonomie. Cela implique aucune caméra, aucun membre d'équipage : les visiteurs sont livrés à eux-mêmes pour cinq jours.

Le contexte qui motive la traversée est lui aussi intéressant, puisque notre petit groupe de voyageurs cherche à fuir une Terre envahie par les maladies étranges depuis qu'elle s'est ouverte à la conquête spatiale. Ces maladies ont notamment provoqué des mutations pour une partie de la population, et plusieurs des personnages du groupe en ont une. Cela rajoute du challenge et de la suspicion, mais aussi de très bonnes idées, comme ce personnage à moitié insecte qui ne peut pas parler. Ce qui est problématique dans ce genre de textes où tout le monde soupçonne tout le monde.

L'intrigue est plutôt simple en apparence : six voyageurs ont été choisis pour aller sur Vénus et prennent cet ascenseur spatial pour le voyage, jusqu'à ce que des traces d'une des maladies les plus contagieuses et les plus mortelles ramenée sur Terre par les astronautes se retrouve dans leur capsule. le problème, c'est qu'on ne sait pas qui l'a, principalement parce que les symptômes de cette maladie se manifestent tardivement. L'autre problème, c'est qu'entre temps, la maladie peut très bien se propager parmi les autres voyageurs sans qu'ils ne s'en rendent compte. Très vite, la méfiance gagne les personnages qui se mettent à suspecter tout le monde, mais dans un endroit aussi petit, difficile d'éviter les autres.

L'atmosphère est donc particulièrement anxiogène, ce qui permet au lecteur de lui aussi mener l'enquête au fur et à mesure de l'intrigue et d'éliminer les potentiels coupables. Il n'y a que 120 pages, mais il y a aussi de nombreux rebondissements imprévus qui viennent compliquer l'affaire et remettre vos certitudes à zéro, d'autant plus qu'entre temps, on découvre d'autres secrets qui n'ont pas forcément de liens avec l'intrigue principale, mais qui viennent détourner votre attention pour brouiller les pistes.

Dans l'ensemble, j'avais deviné le coupable au milieu de l'intrigue, mais ce n'était pas pour les raisons que je pensais, ce qui a été une agréable surprise ! La fin est également particulièrement marquante et, oui, vous allez hurler. Je ne vais pas spoiler, mais l'enchaînement des événements finaux est très intense et vous aurez bien du mal à lâcher le livre avant la dernière page. En contrepartie, je trouve que certains éléments auraient gagné à être un petit peu plus développé plus tôt dans l'intrigue, avec plus d'indices allant vers la révélation finale, parce que ce qui s'y passe arrive quand même très, très vite, et il se passe tellement de choses en très peu de temps qu'on peut avoir l'impression d'un gros rush.

Nous suivons pour cette histoire le personnage de Milo, un jeune homme qui a subi une des mutations nommées plus haut, qui le rend transparent. Je l'ai beaucoup aimé. Bien loin de la figure de l'enquêteur, c'est un jeune homme aussi largué que tous les autres et très sensible, qui fait comme il peut avec les moyens du bord. Ça le rend très attachant et crédible, parce que je pense que c'est le mieux qu'une personne « normale » puisse réagir dans ce genre de situations.

Les cinq autres personnages sont aussi intéressants : un couple et leur fils mutant, au visage d'insecte, un homme d'affaire aux magouilles pas très réglementaires et une jeune femme rêveuse, mais qui semble cacher des choses. Chacun d'entre eux est extrêmement bien développé et attachant. J'ai beaucoup aimé la famille pour le symbole que ça représente, mais aussi Aubrey, la fille, qui se révèle un peu plus à mesure que l'intrigue avance, jusqu'à un évènement en particulier qui marque bien, bien les esprits, mais je n'en dis pas plus.

En bref, c'est un très bon petit roman qui peut être lu sans problème par des personnes qui débutent dans la lecture de la science-fiction, ou qui sont intéressée de voir ce que les mélanges de genres littéraires peuvent donner comme pépites. J'ai passé un très agréable moment, et je recommande grandement !
Lien : https://lantredemyfanwi.word..
Commenter  J’apprécie          30
Hello tout le monde ! J'espère que vous allez bien ! Aujourd'hui, je vais vous parler d'un cours roman de science-fiction que j'ai eu la chance de recevoir comme service presse. Il s'agit de « Venus pour Milo » de Katia Goriatchkine paru aux éditions Malysa .

Résumé:

On va suivre un groupe de personnes en route pour la planète Vénus. On est dans le futur, il y a des colonies sur différentes planètes. 6 inconnus fuient la Terre à cause de sa surpopulation et d'inexplicables maladies. Tous voient dans cet exode l'opportunité de commencer une nouvelle vie. Confort, nourriture lyophilisée et divertissements, l'ascenseur est entièrement équipé afin de satisfaire les voyageurs pendant le trajet. Aucune possibilité de communication avec l'extérieur durant le voyage, tout est minutieusement anticipé pour que les passagers passent un agréable voyage. Enfin, presque...

Déjà, le résumé m'a hypé. Un huis clos, la promiscuité, le vécu de chacun, go go go ! le récit est plutôt court et compte 75 pages (enfin sur ma liseuse en tout cas).

Le voyage ne va pas se dérouler comme prévu, vous l'aurez deviné bien sûr. C'est complètement le style de récit que j'adore, en plus, l'écriture est fluide et intelligible. J'ai lu ce titre très rapidement, on a envie de savoir ce qu'il va se passer !

La peur et le fait que chacun doute de tout le monde, créent une ambiance pesante. Les révélations se font au compte-gouttes tout au long du récit.

La thématique de la différence et de l'acceptation de l'autre dans son altérité, est abordée avec l'aspect particulier de certains passagers. On nous montre que bien que l'on soit différent, l'Autre peut être difficile à accepter, ça m'a rappelé mes cours de sociologie/psychologie. Une nouvelle riche et sympathique. J'avais envie de lire quelque chose de cours, de la science-fiction, un huis clos et Bim, c'est chose faite. Je tiens à remercier les éditions Malysa et à Katia Goriatchkine pour leurs confiances.

Bref, j'ai beaucoup aimé ce titre, bien que j'aurai aimé que tous soit un tantinet plus creusé, avec de plus grosse révélations. Mais en même temps, c'est une nouvelle et elle est déjà bien complète et franchement, j'ai passé un très bon moment !

Bref, je recommande +++ .
Commenter  J’apprécie          30
Six voyageurs enfermés à l'intérieur d'un tube de transport interplanétaire pour fuir leurs conditions terrestres. Pour chacun d'entre eux, ce voyage est la promesse d'une vie meilleure, de l'opportunité de tout pouvoir recommencer.
Attention, le voyage sera court (96 pages) mais plutôt mouvementé. Katia Goriatchkine nous invite ici dans un huis-clos parfaitement maîtrisé. L'écriture est fluide et l'on se trouve assez vite embarqué comme passager clandestin dans cette aventure. Sans être d'une folle originalité, les personnages sont bien construits, l'histoire est vraiment plaisante à lire, ... et bien trop courte naturellement.
Ce court roman ou cette longue nouvelle mérite le détour pour pimenter agréablement un trajet en train par exemple. C'est le format idéal.
Merci aux jeunes éditions Malysa de m'avoir permis de monter à bord pour cet étrange voyage.
Commenter  J’apprécie          80
Vénus pour Milo - Un huit clos direction l'horreur de l'espace


Je remercie la maison d'édition de m'avoir envoyer ce roman que j'ai adoré ! Rapidement, l'histoire est celle de 6 personnes qui embarquent dans une capsule pour rejoindre Vénus, la Terre est surpeuplé et de nombreuses maladies inexplicables se développent. Tout est fait pour que les passagers, c'est chanceux qui ont gagné le droit de partir, voyagent en toute tranquilité, mais tout ne vas pas se passer comme prévu… 

Honnêtement je ne veux pas trop vous en dire ! le roman est prenant, haletant, un mélange entre science-fiction, policier et thriller psychologique ! Les deux deniers genres ne sont pas mes préférés, vous le savez, mais j'ai adoré ! Honnêtement au tout début j'ai eu peur de lire une histoire ressemblant un peu à Phobos mais pas du tout ! le roman est très court mais on est pour ainsi dire embarqué dès la première page ! le fait que ce soit un huit clos renforce l'attachement qu'on peut avoir pour les personnages ! Honnêtement je me suis attaché à tout les personnages, et même celui qu'on apprend à détester je l'ai haie de tout mon coeur, mais même si j'adorai certains de ces personnages, j'étais suspicieuse envers tous ! Alors je sais certains vont me dire, “euh c'est le but d'un policier”, oui mais j'en lis tellement peu que j'étais à fond !

Et même si je ne verrai pas de suite à proprement parler du roman, j'aimerai beaucoup un livre qui se passe dans le même monde, la Terre est ravagé par la montée des eaux et des maladies très étranges. Mais il y a sûrement plus de choses, et je pense qu'un livre qui se passerait plus sur Terre, où les maladies seraient développer, ainsi que la situation post-apo serait super ! Pourquoi pas un spin-off !


Bref, je vous recommande beaucoup ce livre, n'hésitez pas à plonger dedans si vous êtes fan de science-fiction comme de policier ! Car en tout cas vous allez être embarqué et le suspens est tenu jusqu'à la fin ! Il vous tente ?

Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Soudain, il regretta de ne pas avoir adressé un ultime geste à cette planète qu'il rêvait de quitter depuis sa naissance, un doigt d'honneur tendu vers ce ciel d'un gris sempiternel ou bien un crachat par terre.
Commenter  J’apprécie          30
Paradoxalement, la perte de parole de leur fils les avait rendus tous les deux muets.
Commenter  J’apprécie          60
Ma mère me disait toujours de faire attention, que je finirais par rentrer dans un lampadaire ou bien qu'un pigeon se soulagerait dans ma bouche .À vrai dire, je suis un peu déçue que la deuxième possibilité ne soit jamais arrivée.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : huis-closVoir plus
Les plus populaires : Imaginaire Voir plus

Lecteurs (35) Voir plus



Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
4765 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..