AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782226473370
496 pages
Albin Michel (29/06/2022)
4.44/5   1146 notes
Résumé :
" Je suis heureux. Je suis triste. Je suis bien entouré. Je n'ai jamais été aussi seul. Je suis Nate. Je ne suis personne. Personne qui vaille la peine d'être."

Nate traîne son mal-être dans les couloirs du lycée. Le courage d'avancer, il le puise dans la musique et les réseaux sociaux, où il se cultive une image parfaite. Il s'accroche aussi à son rêve de devenir acteur, mais ça, son père ne l'acceptera jamais. Pas plus que son attirance pour les gar... >Voir plus
Que lire après Le jour où le soleil ne s'est plus levéVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (98) Voir plus Ajouter une critique
4,44

sur 1146 notes
J'ai lu le second tome de cette mini-saga dans la foulée après avoir refermé La nuit où les étoiles se sont éteintes.
Après avoir dit que je n'écrirais pas de retour, avec le recul, j'ai changé d'avis.
En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, je saisis mon clavier et me mets à tapoter.
.
Comme mes amies l'avaient dit, il s'agit de la même histoire, vécue par Nate.
.
Points positifs On en apprend davantage sur les autres membres de la bande, Kenna, Kurt et Jaeger.
Dès le début, dire que Nate est harcelé par ses camarades de classe est un euphémisme, le pauvre. Rapports ambigus avec certains, haine à l'état pur servie par d'autres.
De plus, fils de militaire, ce n'est pas vraiment la fête avec son père à la maison.
.
Kenna, qui devient vite sa meilleure amie, le prend sous son aile.
Puis, ils font la connaissance de Finn, narrateur du premier tome.
J'ai beaucoup aimé ces aspects-là.
.
Je déplore néanmoins que les autrices aient utilisé le présent, ce qui nous donne moult "demandé-je, m'écrié-je, m'interrogé-je", à tout bout de champ.
Quitte à se servir du présent, je préférerais que les phrases de dialogues ne soient pas systématiquement suivies de ces précisions hideuses et inutiles.
C'est dommage parce que le récit m'a touchée.

Après avoir été plongée dans la vie de Finn, j'ai aimé connaître le point de vue de Nate, d'autant que ça m'a permis de comprendre tous les quiproquos qui ont émaillé leur histoire.
Ça sonne très réel, en fait.

Ce roman écrit à quatre mains est destiné aux adolescents à partir de 16 ans, encore une fois, je ne suis pas du tout la cible.
Si vous envisagez de l'offrir à des ados, notez néanmoins que s'il n'y a plus de violence et moins d'alcool et de drogue, les scènes de sexe demeurent.
Cela ne m'a absolument pas dérangée, mais à adapter à la maturité des jeunes lecteurs.
.
.
Commenter  J’apprécie          9031
Alors là... vous n'êtes pas prêt.e pour le pavé qui va suivre.
Moi-même je ne sais pas encore comment je vais écrire cet avis sur ce livre, qui fut un énorme coup de coeur comme j'ai rarement. Genre... vraiment.

Préparez-vous. Je ne vous en voudrais pas de ne pas tout lire, promis. :')
...

Je dois avouer que quand je l'ai vu sur le présentoir en arrivant à la bibliothèque aux rayons Ados, je l'ai saisi direct sans même réfléchir. le tome 1 ayant été un gigantesque coup de coeur, je ne m'attendais pas à pouvoir lire le tome 2 aussi rapidement. Mais quelle n'a été ma surprise et mon bonheur en le voyant !!

Bon… je parle de tome 2 alors que ce n'est pas une suite à proprement parler, en fait. C'est la même histoire, mais sous un autre pdv. Celui de Nate.

Et je voulais commencer ceci par vous copier-coller ce que j'ai écrit, mot pour mot, le soir où j'ai fini cette lecture :
"Ce soir, j'ai fini le jour où le soleil ne s'est plus levé.
Lecture découverte un mois à peine après avoir découvert La nuit où les étoiles se sont éteintes.
Mes mots ne seront jamais suffisants pour exprimer tout ce que j'aimerais dire sur ces deux lectures.
Mais j'aimerais au moins affirmer une chose : elles m'ont bouleversée.
Elles m'ont fait ressentir mille émotions, et je suis tombée amoureuse. Amoureuse de ces personnages. Des liens qui les relient. de leur bande dont j'aimerais tant faire partie. Et de cette histoire entre Finn et Nate.
Il m'est impossible d'exprimer à quel point je suis attachée à eux. À quel point je les aime.
Ils sont devenus une part de moi.
Et ça m'arrive si rarement en lisant des livres, purée.
Il y a beaucoup de romans que j'aime, que j'adore, où je m'attache aux personnages. Il m'arrive d'avoir des coups de coeur.
Cependant, je ne ressens pas souvent ce que j'ai ressenti avec cette saga.
Je suis incapable d'expliquer pourquoi. Pourquoi j'ai autant vécu cette lecture, pourquoi j'ai été autant marquée par ces personnages.
Mais c'est un fait.
Et rien que pour ressentir ça dans ma vie, ressentir cet amour pour des livres, pour des personnages… pour rien au monde je n'échangerais ma place avec quelqu'un qui n'aime pas la lecture.
Jamais.
Parce que ça a tellement, tellement de valeur."

Peut-être que vous trouverez ces mots exagérés. Peut-être que vous vous dites actuellement que ce sont seulement des romans pour ados, pas de la graaande littérature.
Je ne conteste pas votre avis là-dessus. Mais... voilà. Ces mots écrits, c'est ce que j'ai ressenti moi après ma lecture.

J'avais déjà ressenti un très profond attachement pour Nate lors de ma lecture de la nuit où les étoiles de sont éteintes, et j'ai été sincèrement heureuse d'avoir la possibilité de lire son pdv. Une part de moi appréhendait un peu, aussi, parce que je sentais que ça n'allait pas être facile.

Nate est un personnage pour qui je manque de mots pour le qualifier.
Mais c'est un amour. Il mérite tellement d'amour et de bonheur, et il n'est tellement pas conscient de sa valeur.
En lisant le pdv de Finn avec le premier volet, j'avais eu tant de fois où j'avais eu envie de traverser les pages pour le prendre dans mes bras. Et bien qu'ils aient vécu des choses très différentes, j'ai ressenti exactement la même chose pour Nate à de nombreuses reprises. Qu'est-ce que je donnerais pour qu'il puisse exister et l'avoir comme ami...!
C'est quelqu'un qui ne va pas bien. Qui garde son mal-être à l'intérieur car il ne veut pas inquiéter ses proches. Qui a tellement souffert, parce qu'on l'a traité d'une manière affreuse. Qui a beaucoup d'insécurités, de remises en question. Je pense d'ailleurs que nombreuses sont les personnes qui se seront identifiées à lui. Mais la vérité au-delà de tout cela, c'est que Nate est un personnage qui mérite tellement.
Tout comme Finn, d'ailleurs.
Et bordel, je les aime si fort.
Je suis si heureuse qu'ils se soient trouvés.

Je suis retombée amoureuse de leur histoire, oui.
Alors qu'on retrouve bien évidemment beaucoup de passages qu'on connaît déjà du tome 1. Mais me concernant, cela ne m'a absolument pas dérangée.
J'ai adoré découvrir des scènes sous un autre point de vue. Et cela m'a d'autant plus intéressée que ce soit sous celui de Nate.
Il y a eu des passages qui m'ont fait mal, où les larmes étaient sur le point de déborder, alors que je les connaissais déjà. Mais c'était comme si je les redécouvrais pour la première fois.

Petite dédicace au grand-père de Nate, à qui je me suis tant attachée à travers des flashbacks. Ça m'a d'autant plus brisé le coeur que de savoir ce qui allait se passer par la suite.
Deuxième petite dédicace à la mère de Nate, aussi.

Je note aussi un dialogue entre Nate et Kenna qui m'a mis les larmes aux yeux. Ça m'a fait tellement mal. Comme si je connaissais réellement Nate.

Je pense aussi à un chapitre, très court. Même pas deux pages entières. J'ai dû lever la tête pour prendre une pause dans ma lecture. Respirer. le coeur comprimé par la douleur et la peine que je ressentais à l'égard de Nate.
J'ai ressenti tellement d'autres émotions diverses. Tellement de haine, aussi. de tristesse. de tristesse de voir qu'un père soit dégoûté de son fils de par son homosexualité.
Au-delà de la haine que j'ai ressenti, j'ai surtout ressenti un poids dans ma poitrine. Ça m'anéantît de me dire que des parents puissent se comporter comme ça face à leurs enfants. Je ne sais même pas quoi dire.
Ça m'anéantît encore plus de voir, un chapitre plus tard, Nate culpabiliser de par ce qu'il vient de se passer. « C'est ma faute. »
S'excuser. « Je suis désolé. »

Plus tard, il s'en veut encore. Il se traite d'égoïste. Et ça me fend le coeur.

Comme je m'y attendais, lire son pdv m'a été douloureux à de nombreuses reprises. Lire ses paroles. Ses pensées. Dans le sens où c'est un personnage que j'aime tellement... comme je le suis très rarement lors de mes lectures.

Je suis amoureuse de ces personnages. Sincèrement, j'avais envie de ne jamais les quitter, de ne jamais terminer ce livre...

Malheureusement les romans ne sont pas éternels. (léger spoiler sur la fin et mon ressenti : )

Ce roman a été une lecture éprouvante, oui. Mais quelque part, c'est aussi la preuve que ce roman m'a marquée. Pas dans le mauvais sens du terme. Et c'est une bonne chose, n'est-ce pas ?

J'ai fini ce livre avec encore une fois l'émotion qui me comprimait la gorge. (et en lisant les remerciements des autrices… : il va y avoir un roman du pdv De Jaeger, omg)

Au delà de Finn et Nate, je suis tombée amoureuse de leur bande. de Kenna, de Kurt, de Jeager. de leur amitié. de leur groupe. Je les aime tant.
Petite dédicace toute particulière à l'amitié de Nate et Kenna.

Je suis si heureuse d'avoir découvert cette histoire.
De les avoir découvert, eux.
Des personnages de roman mais qui existent à mes yeux.
Que j'ai appris à connaître. À aimer.
Et qui occupe une petite part de ma vie, à présent.
Et pour ça, merci. ♡

...

(oh et dernière dédicace à la playlist en fin de roman ! - que j'ai, depuis, téléchargé, d'ailleurs, en ajoutant aussi toutes les chansons du premier volet ! -. Parce que c'est une playlist de qualité. Qu'il y a des chansons incroyables. - dont Blizzard de Fauve, par exemple, notamment - Et rien que pour cela, j'aime cette saga encore plus.)
Commenter  J’apprécie          445
Ce roman c'est définitivement le roman que j'attendais le plus de toute ma vie. Limite je faisais le décompte des jours qu'il restait avant sa sortie. J'avais besoin de ce roman, un besoin viscéral. Après mon énorme coup de foudre pour le roman de Finn, savoir que le roman de Nate allait sortir, j'étais comme une dingue. Je vous jure, je ne pensais pas avoir autant besoin d'un livre dans ma vie mais là clairement c'était le cas. Il me le fallait à tout prix entre les mains le plus vite possible. Aussitôt reçu, aussitôt commencé. Impossible de le laisser traîner dans ma PAL. C'était hors de question, il fallait que je le lise le plus vite possible.

Sans surprise, je l'ai dévoré en un rien de temps, j'ai eu beaucoup de mal à le reposer. Sans surprise également, j'ai eu encore une fois, un énorme coup de coeur. Que dis-je un coup de foudre intersidéral. J'ai tellement aimé ce roman que je peine à trouver mes mots. Une lecture pleine d'émotions, qui m'a prise aux tripes. J'ai ris, j'ai souris, j'ai pleuré, j'ai été en colère, un tourbillon d'émotions qui a rendu cette lecture plus que mémorable. Je vais essayer de retranscrire mon ressenti le plus possible mais cette lecture a été si forte que j'ai vraiment du mal à poser des mots sur tout ce que j'ai pu ressentir pendant ma lecture.

Dans ce roman, on retrouve Nate. Nate qui traîne son mal-être dans les couloirs du lycée. le courage d'avancer? Il le puise dans la musique et les réseaux sociaux, là où il se cultive une image parfaite. Il s'accroche aussi à son rêve de devenir acteur mais ça son père ne l'acceptera jamais. Pas plus que son attirance pour les garçons… Pourtant, lorsque Finn, le nouveau du lycée débarque avec son charisme incendiaire, sa carapace se fissure. Reste à savoir si, au contact de Finn, Nate finira par trouver sa voie ou se brûler les ailes..

Qu'est que ça m'a fait plaisir de retrouver cette bande! Je les aime tellement ces cinq là! Retrouver l'insupportable mais oh combien adorable Kenna. Cette fille est dingue, complètement folle. Mais elle est tellement géniale, elle a toujours le truc à dire pour briser la glace. Sa bonne humeur permanente est contagieuse. Mais Kenna c'est surtout une amie formidable. On devrait tous avoir une amie comme Kenna, qui est là pour vous, qui vous aide constamment. Kenna a tellement aidé Nate dans sa vie, elle est présente pour lui tout le temps, pour les autres aussi d'ailleurs. C'est vraiment un petit bout de femme surprenant mais tellement attachante. J'ai adoré retrouver Kurt et Jaeger également. Ils sont un peu plus discrets mais je les aime tellement aussi.

Mais si il y a bien un personnage que j'ai aimé retrouver c'est bien celui de Nate, et Finn également. Nate est définitivement le meilleur personnage livresque que j'ai pu rencontré. Mon préféré également. Rien que de commencer à parler de lui j'ai les larmes aux yeux. Déjà dans le tome de Finn, il m'avait tant touché, il me faisait tellement de peine. Mais là d'avoir son point de vue, d'avoir accès à ses pensées, bordel ça m'a fait si mal, plus j'avançais dans le roman, plus j'entendais mon coeur se fendre pour finir par se brisé totalement. J'avais envie de lui faire un câlin, un énorme câlin et ne jamais le lâcher. Ce qu'il pense de lui même, clairement ça m'a tellement achevé. Il pense qu'il a un problème, qu'il est sale, qu'il est dégoutant alors que c'est tout le contraire. Nate est un être merveilleux qui mérite tout le bonheur du monde, il mérite d'être heureux, de vivre le grand amour, de vivre libre et faire ce qu'il aime, d'être lui même tout simplement. Et ça m'a tué de le voir si détruit, de voir ce qu'il pense de lui. Quand je lisais les chapitres qui se déroulent un an plus tôt, j'ai clairement eu des envies de meurtres. Je comprends ce qu'il l'a amené à penser ça de lui même. Ce qu'il a vécu est horrible et encore le mot est plus que faible. Ça m'a rendu folle. Et puis Finn est arrivé dans sa vie et l'a complètement chamboulé. Ces deux là ont fait fondre mon petit coeur fragile. Ils se sont trouvés, ils se sont reconstruits ensemble, ils se sont aidés mutuellement parfois juste par la présence de l'autre. Je suis tombée amoureuse de ces deux là. Leur histoire n'est pas de tout repose et c'est même les montagnes russes au début. Mais quand le tempête est là, elle finit toujours par laisser place au soleil, cette phrase pourrait résumer leur histoire au final. Au début c'est tumultueux, c'est violent et puis le soleil finit par briller et tout devient plus beau.

J'ai tellement aimé le fait de revivre certaines scènes qu'on a connu dans le roman de Finn mais les vivre du point de vue de Nate. C'est tellement plaisant d'avoir accès aux deux points de vue. de pouvoir voir comment Nate a réagit à tel moment etc. Personnellement c'est vraiment quelque chose que j'aime dans les romans, pouvoir avoir les deux points de vue. Alors ici j'ai été ravie de revivre ces scènes déjà vues, comme par exemple le karaoké, le commissariat, l'anniversaire de Finn ou encore celui de Nate et j'en passe. Bien évidemment, dans le roman on a beaucoup de scènes « inédites » ce n'est pas seulement les scènes du premier tome. On découvre ce qu'il a vécu dans le passé, comment il a vécu le décès de son grand-père, ce qu'il a vécu avec Xander etc. Puis on découvre ses pensées les plus sombres, pourquoi il fait ce qu'il fait etc. Dans le tome de Finn, par moment on a certaines choses un peu floues concernant Nate qui finissent par s'expliquer ici.

Ce roman a été un énorme coup de foudre. Celui ci et celui de Finn font définitivement parti de mes romans préférés. Les romans dans ce style là, qui m'ont fait ressentir toutes ces émotions, qui m'ont marqués comme ils m'ont marqués, que j'ai aimé du plus profond de mes tripes et de mon coeur se comptent sur les doigts d'une main. J'attendais tellement de pouvoir avoir accès à l'histoire de Nate, je l'avais tant aimé dans le roman de Finn mais là maintenant je l'aime encore plus. J'ai ressenti un tourbillon d'émotions qui ont rendus cette lecture tout simplement mémorable. Je l'ai dévoré en un rien de temps, j'ai avalé les 500 pages en un rien de temps. C'était impossible pour moi de le lâcher. Je ne pourrais jamais oublier Nate et Finn, ils ont laissés leurs empreintes en moi. Ces deux êtres brisés par la vie qui finissent par se reconstruire ensemble et vivre un amour sincère, fort et puissant. Nate ce petit ange, la vie ne lui a pas fait de cadeaux, il s'est éteint à petit feu pour mieux briller après. Il mérite le bonheur du monde et plus encore. J'ai tellement aimé ce roman que j'ai déjà envie de le relire. Je ne pourrais jamais oublié ce roman, ni celui de Finn. Cette histoire m'a marqué au fer rouge, a laissé sa marque en moi et puis je suis tellement tombée amoureuse de nos deux écorchés et jamais je ne pourrais les oublier.
Lien : https://enairolf.home.blog/2..
Commenter  J’apprécie          201
Bon, bon, bon…
Comment entamer une critique de livre quand (i) il s'agit d'un tome 2, dont on a lu le tome précédent, que l'on a beaucoup aimé, mais dont on n'a encore rédigé aucun commentaire et que (ii) le présent livre a récolté des notes ahurissantes (une moyenne oscillant entre 18,2 et 18,6/20 selon les plateformes !), alors qu'on est nettement plus mitigé ? et pour le coup, ce n'est pas que je n'aie pas aimé ce 2e tome, mais franchement : tout ça pour ça ?...

Il ne me reste qu'à entrer dans le vif du sujet (et penser à rédiger très vite mon commentaire du 1er tome !), comme ça je crève l'abcès, et tant pis si cela donne lieu à une levée de boucliers !
Pour commencer, je ne comprends absolument pas l'intérêt de réécrire tout un livre, si c'est pour raconter exactement la même chose que dans le tome précédent, avec la seule « nuance » que l'on prend un autre point de vue, et que l'on ajoute ici ou là quelques chapitres flash-back sur le vécu, un an plus tôt, du nouveau personnage principal, donnant ainsi juste un peu de piment à une sauce qui n'a plus vraiment de goût par ailleurs… Oui, je sais, ma vision exposée ici est un peu (beaucoup ?), et volontairement réductrice, mais bon, c'est quand même bien de cela qu'il s'agit ! Vous savez (si vous me suivez) que j'avais déjà eu le même genre d'expérience avec le tome 2 de « T'as qu'à maigrir » de Mo Gadarr (une autrice que j'aime beaucoup par ailleurs, et que je continue de suivre avec grand plaisir) : les quelques nouveautés par rapport au tome 1, et le changement de point de vue, n'empêchent pas un grand nombre de redondances, et ciel que c'est lassant !

Cela dit, cette redondance aurait peut-être été supportable, si seulement notre nouveau héros n'était pas aussi geignard et autocentré, malgré quelques flashes de lucidité de temps en temps.
Oui, Nate est un (grand) ado qui se cherche ; oui, Nate souffre de sa différence tout en s'employant à l'assumer ; oui, Nate offre en permanence une façade heureuse alors qu'il ne l'est pas fondamentalement (mais quel ado est réellement heureux à 100%, quelle que soit sa vie ?) ; oui, Nate a été trahi – par son grand-père qui ne lui a pas avoué sa maladie ; par son prétendu meilleur ami, dont on devine les intentions bien avant qu'elles soient révélées au lecteur ; par son propre père, qu'il aime envers et contre tout, alors qu'il sait qu'il ne pourra jamais le contenter dans une image de « fils idéal » (et, au passage, on notera le beau cliché, hum hum, du militaire homophobe qui use de ses poings à temps et à contretemps ! cliché qui apparaissait déjà dans le tome 1, mais qui est ici exacerbé) ; et même par sa mère qui, toute psy qu'elle soit, peine à percevoir la détresse de son grand fils et est finalement bien peu présente !

Bref, tout cela, je peux le comprendre et j'imagine que le but des autrices était de provoquer l'empathie du lecteur. Il semble que ça a marché pour la grande majorité ; mais pour moi, comme je disais plus haut, ça m'a peu à peu paru insupportable. Au lieu de jouer un rôle et de se perdre dans des amours sans lendemain, et de s'auto-apitoyer tout au long de 522 interminables pages, qu'il se batte, notre Nate ! qu'il envoie valser Xander et son père, qu'il secoue Finn au lieu d'attendre il ne sait trop quoi lui-même, ou que sais-je encore… En d'autres mots : pourquoi ne prend-il pas sa vie en mains, au lieu de passer son temps à pleurnicher sur son pauvre petit sort nombrilesque ? alors que, rappelons-le aussi, l'objet de son amour juste à côté de lui, souffre de bien d'autres fêlures, qu'il perçoit certes mais qu'il interprète comme si c'était lui le coupable : il est encore et toujours occupé à tout ramener à lui-même, même le malheur des autres, incapable qu'il est de voir au-delà de lui-même ! c'est ça l'amour qu'il porte à un autre ?? ça fait peur, dans le fond…

Vous me direz, alors, que ce sont là des symptômes d'une certaine hypersensibilité, et que je n'y ai rien compris ? Peut-être… sauf que l'histoire n'est pas vraiment exploitée autour d'un tel trouble, que l'on devine vaguement mais avec lequel Nate est « abandonné », même par les autrices !, tandis qu'elles mettent bien davantage l'accent autour de l'homosexualité de Nate, de la relation compliquée (et autodestructrice) avec son père qui en découle, et de ses amours impossibles, les deux, comme par hasard, avec des mecs plutôt hétéros ! pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué… Certes, on ne choisit pas de qui on tombe amoureux, mais là, c'est juste « trop », tout simplement ! Ah ! et j'oublie : son incapacité à refaire confiance après avoir été trahi – mais cela n'est pas typique de l'hypersensibilité, c'est tout simplement « normal » pour tout un chacun !
Oui, vous voyez, j'ai perçu (au moins un peu) de cette hypersensibilité qui semble scotchée à Nate, et dans laquelle il est complètement englué, mais je n'y ai pas vraiment cru, peut-être justement à cause de son auto-apitoyement excessif, qui « casse » le mythe de l'hypersensible empathique envers les malheurs des autres – ce qui n'est pas le cas de Nate, en tout cas bien moins qu'envers lui-même !

Ce qui sauve (un peu) ce livre, c'est son écriture : malgré les redondances qui ont fini par me lasser, malgré le ton pleurnichard quasi constant de Nate qui a fini par m'agacer, l'écriture est belle et fluide. On ne peut nier qu'il y a des moments poignants, même si, pour la plupart, on les avait déjà vécus « de l'autre côté » avec Finn dans le 1er tome, et/ou qu'on les voit venir comme le nez au milieu du visage et qu'un quelconque effet de surprise est dès lors plutôt raté.

Je me dis au final que je suis peut-être tout simplement trop « vieille » pour un tel livre, qui est quand même très marqué young adult à mon sens. Mais voilà : je ne vais pas faire semblant d'avoir à nouveau 18 ans ! (quand j'ai en plus de 30 de plus) Je suis plutôt dans la démarche de penser à mon fils de 15 ans, qui est désormais dans la tranche d'âge cible d'un tel livre… et, très honnêtement, je ne le lui recommanderais pas, car l'obsession de Nate pour lui-même et ses malheurs, , une certaine apologie de sa détresse, me dérange beaucoup : ce n'est pas le genre de livre à mettre entre les mains d'un ado qui, par définition, est à la recherche de lui-même… et finirait par en avoir des idées noires sous couvert de drame littéraire !
Commenter  J’apprécie          133
Autant j'ai adoré le premier tome «la nuit où les étoiles se sont éteintes » autant celui-là je me suis ennuyé.
Ce n'est tout simplement qu'une répétition du premier tome. Rien de vraiment essentielle, rien de vraiment secret n'est découvert. C'est dommage parce que ça m'a presque dégoûté du tome précédent. Si j'avais su je ne l'aurais pas lu… et je vais même en rester là avec ces auteures…

à vous de les découvrir

et bonne lecture !
Commenter  J’apprécie          294

Citations et extraits (256) Voir plus Ajouter une citation
C'est fou que le monde continue de tourner alors que mon coeur, lui, semble s'être arrêté. J'essaie de rigoler en espérant que ça suffise à le rallumer, à le remettre en marche, mais rien à faire: je sens ce gouffre béant dans ma poitrine, comme une gueule grande ouverte qui avale tout. Mes rires. Ma joie. Tout disparaît alors que je danse, danse au bord du précipice.
Commenter  J’apprécie          10
Les gens n‘ont pas peur de la hauteur ils ont peur de tomber. Les gens n‘ont pas peur de dire je t‘aime ils ont peur de la réponse
Commenter  J’apprécie          10
Je n'en ai pas le droit, je le sais très bien, mais je lui en veux de céder à la peur quand, de mon côté, je cours tous les dangers pour nous protéger.
Commenter  J’apprécie          00
Alors je me retrouve coincé entre celui que j’ai envie d’être, celui que l’on veut que je sois, et celui que je suis, tout au fond de moi
Commenter  J’apprécie          00
Alors je scotche un sourire sur mon visage . Je le glue. Non, je le couds. Il ne peut pas tomber , il n‘en a pas le droit
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Nine Gorman (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nine Gorman
Pour sa cinquième édition, le Prix des lecteurs Babelio a une nouvelle fois récompensé 10 livres dans 10 genres différents, lors d'une soirée de remise des prix avec pour thème le Livre de la Jungle. Félicitations aux lauréats et un grand merci aux 14 000 votants !
Retrouvez ici les 100 sélectionnés pour le Prix 2023, ainsi que les 10 lauréats par catégorie : https://www.babelio.com/prix-babelio Plus de détails sur le Prix Babelio : https://www.babelio.com/article/2355/Prix-Babelio-2023--Decouvrez-les-laureats
Et voici les lauréats dans les 10 catégories : - Jeune adulte : Nine Gorman et Mathieu Guibé pour Just wanna be your brother (Albin Michel) - Non-fiction : Simone Veil pour Seul l'espoir apaise la douleur (INA/Flammarion) - Littérature française : Mélissa Da Costa pour Les Femmes du bout du monde (Albin Michel) - Manga : Ichigo Takano pour Orange, tome 7 (Akata). - Jeunesse : Baptiste Beaulieu et Qin Leng pour Les gens sont beaux (Les Arènes) - Bande dessinée : Joris Chamblain et Anne-Lise Nalin pour le Coeur en braille (Dargaud) - Imaginaire : Stephen King pour Conte de fées (Albin Michel). - Roman d'amour : Sarah Rivens pour Captive, tome 2 (Hachette Lab) - Littérature étrangère : Bernhard Schlink pour La Petite-Fille (Gallimard) - Polar & Thriller : Maxime Chattam pour La Constance du prédateur (Albin Michel)
Abonnez-vous à la chaîne Babelio : http://bit.ly/2S2aZcm Toutes les vidéos sur http://bit.ly/2CVP0zs
Retrouvez nos rencontres passées et à venir, et inscrivez-vous juste ici : https://www.babelio.com/article/1939/Retrouvez-toutes-nos-rencontres-dauteurs-et-inscr Suivez-nous pour trouver les meilleurs livres à lire : Babelio, le site : https://www.babelio.com/ Babelio sur Twitter : https://twitter.com/babelio Babelio sur Facebook : https://www.facebook.com/babelio/ Babelio sur Instagram : https://www.instagram.com/babelio_/
+ Lire la suite
autres livres classés : jeune adulteVoir plus
Les plus populaires : Jeune Adulte Voir plus


Lecteurs (3051) Voir plus



Quiz Voir plus

Quizz // Ashes falling for the Sky

Comment sont organisés les chapitres ?

Par date
En alternance (Sky/Ash)
Par nombre (1,2,3...)

10 questions
66 lecteurs ont répondu
Thème : Ashes falling for the sky de Nine GormanCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..