AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782072778681
96 pages
Éditeur : Gallimard (08/03/2018)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 16 notes)
Résumé :
«Tu vas avoir quatre-vingt deux ans. Tu as rapetissé de six centimètres, tu ne pèses que quarante-cinq kilos et tu es toujours belle, gracieuse et désirable. Cela fait cinquante-huit ans que nous vivons ensemble et je t'aime plus que jamais. Je porte de nouveau au creux de ma poitrine un vide dévorant que seule comble la chaleur de ton corps contre le mien.»

L'auteur du Traître revient avec cinquante ans de recul sur les années décisives de son histoi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Lecturessurordonnances
  06 juillet 2019
Voilà une des plus belles déclarations d'amour qu'il m'a été donné de lire. André Gorz, philosophe sartrien, journaliste à l'Express puis au Nouvel Obs, sentant sûrement que ses jours sont comptés, est dévoré d'une angoisse que seule Dorine peut apaiser. Il écrit ce texte au printemps 2006 alors qu'ils se suicideront main dans la main, pour ne pas survivre à l'autre, le 22 septembre 2007, sa femme étant la proie d'une maladie incurable. C'est l'occasion pour lui de se remémorer les cinquante-huit années passées ensemble, mais aussi de lui rendre hommage et de la replacer à son juste niveau après l'avoir présentée sous un jour peu favorable dans sa première oeuvre : le traitre. C'est encore une page d'histoire que l'on suit, où Gorz se raconte dans son écriture, avec des réflexions socio-politiques sur le communisme, l'écologie politique, l'après-guerre...
Magnifique, émouvant, pudique, touchant.vous l'aurez compris, un énorme coup de coeur
Commenter  J’apprécie          40
nathaliechopin
  01 mai 2020
j'en sors le souffle coupé. Magnifique lettre d'amour qui donne envie de connaître l'homme et surtout la femme à qui sont adressés ces lignes.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
AnnaDelRioAnnaDelRio   21 juillet 2020
Nous avions beau être profondément dissemblables, je n'en sentais pas moins que quelque chose de fondamental nous était commun, une sorte de blessure originaire - tout à l'heure je parlais d'"expérience fondatrice" : l'expérience de l'insécurité. La nature de celle-ci n'était pas la même chez toi et chez moi. Peu importe : pour toi comme pour moi elle signifiait que nous n'avions pas dans le monde une place assurée. Nous n'aurons que celle que nous nous ferions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
AnnaDelRioAnnaDelRio   21 juillet 2020
Nous n'avions jamais vu autant d'"existentialistes", c'est-à-dire de gens décidés à "changer la vie" sans rien attendre du pouvoir politique, en entreprenant de vivre ensemble autrement, de mettre en pratique leurs fins alternatives.
Commenter  J’apprécie          10
AnnaDelRioAnnaDelRio   21 juillet 2020
Je me suis dit que nous devions enfin vivre notre présent au lieu de nous projeter toujours dans l'avenir.
Commenter  J’apprécie          30
AnnaDelRioAnnaDelRio   21 juillet 2020
L'écriveur deviendra écrivain quand son besoin d'écrire sera soutenu par un sujet qui permet et exige que ce besoin s'organise en projet.
Commenter  J’apprécie          20
LecturessurordonnancesLecturessurordonnances   06 juillet 2019
Tu m’avais fourni la possibilité de m’évader de moi-même et de m’installer dans un ailleurs dont tu étais la messagère 
Commenter  J’apprécie          10

Videos de André Gorz (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de André Gorz
"Andre Gorz" film by Marian Handwerker. part 1
autres livres classés : vieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
977 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre