AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782205005165
48 pages
Éditeur : Dargaud (03/01/1997)

Note moyenne : 4.13/5 (sur 825 notes)
Résumé :
Gracchus Garovirus, gouverneur de Condate, un romain friand d'orgies, voit l'arrivée du collecteur des impôts Claudius Malosinus.

Gracchus très radin ne donne que 3 pièces d'or au questeur.
Ce dernier voulant se restaurer, se voit apporter un bouillon de légumes où Gracchus a discrètement versé du poison.

Après avoir vu maintes médecins romains, Claudius désire voir Panoramix. Ce dernier diagnostique un empoisonnement qui ne pe... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (57) Voir plus Ajouter une critique
finitysend
  27 juin 2014
Astérix chez les helvètes est à mon humble avis un des meilleurs Astérix ...
Indépendamment du fil narratif que l'on appréciera ou non , c'est un album très agréable à lire à cause d'un traitement de l'histoire qui est détaillé , équilibré , avec beaucoup de dessins savoureux assez riches , sémiotiquement parlant .
En effet il y a un grand sens du détail dans ces planches qui sont méticuleusement savoureuses . Je pense entre autres , aux orgies dont les dessins et les couleurs sont délicieuses . Des dessins éminemment communicatifs pour ce qui est de la mise dans le bain ? et pour ce qui est de la mise dans le lac Léman aussi , tant qu'à faire .
Il y a un ridicule outré dans le traitement du thème de la corruption et de la luxure , qui sont littéralement étalées en couche épaisses et dégoulinantes , comme la confiture sur le pain , un traitement qui est savoureux au possible .
Ces personnages orgiaques , des personnages outrés et vautrés dans leurs travers , qui se donnent en spectacle avec une auto-complaisance qui est ridiculement sidérante , sans sombrer pour autant dans la caricature facile , parce que ces personnages sont énormément étoffés par des dessins éloquents . On sent à quel point ils adhèrent à leurs travers , exactement comme le pied à la chaussure . Cet affichage spectaculairement ancré dans un parfait ridicule , parfaitement assumé , est désopilant au possible .
Il y a une certaine symétrie qui structure le récit dans ce volume , les orgies romaines en Gaules / les orgies romaines en Hélvétie , le folklore musical suisse ne sera pas sans vous rappeler celui du village gaulois avec son barde superstar et incompris ...
Il y a un détournement de fait historique assez sympa , les auteurs pausent en effet , pour les besoins du récit , une frontière entre la Gaule et l'Helvétie , alors qu'il savent pertinemment que ces territoires étaient une unité culturelle et politique celtique et fonctionnelle , dans l'antiquité , d'ailleurs les dessins s'amusent de ce détournement , pensez à la borne frontière qui mentionne : Gaule (empire romain ) ? Helvétie (empire romain aussi ) .
Le fil conducteur , le thème principal , du récit est la corruption , il est décliné avec humour évidement . Tellement de dessins savoureux , qui viennent décliner ce thème en brossant des personnages savoureux , qui enrichissent les développements autour de cette thématique .
Un détail très dans le ton général et dans l'esprit de cette bande dessinée : Si les romains sont en guerre avec les gaulois , cela n'empêche pas nos chers amis d'êtres humains et ouverts d'esprit , car transcendant les conflits , sans l'ombre d'un doute et sans la moindre hésitation , ils soutiennent gentiment le questeur Claudius qui est en difficulté . Ils le font absolument gratuitement , sans même le faire dans le cadre d'une campagne de principe contre la corruption . Il se mettront en quatre pour notre incorruptible fonctionnaire romain .
Le questeur lui aussi trouvera tout à fait naturel de solliciter l'ennemi gaulois , d'ailleurs au contraire de ce qu'il fait pour Obélix , le druide Panoramix , n'hésitera pas à offrir à ce romain , un peu de potion magique pour régler un petit détail , très personnel ...
Astérix et cette BD en général , sont au-delà des préjugés et des Enkystement dans les raideurs idéologiques arthritiques , qui sont tellement rependues dans ce bas monde .
Si vous rencontrez une personne qui ne sait pas penser par elle-même hors cadre de programmation cérébrale idéologique , faites lui une ordonnance d'Astérix .
Si c'est trop grave , passez à la méthode Obélix , la distribution de baffes , ça n'améliore pas vraiment les choses , mais au moins on a la paix ..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          554
Crazynath
  02 février 2015
Astérix chez les helvètes est un de mes albums préférés ! La première fois que je l'ai lu, c'était en anglais....en classe de troisième....
Cette fois, c'est pour sauver un romain ( mais oui, un romain ), qu' Astérix et son inséparable Obélix va partir en Helvétie. Sa mission ? Trouver une étoile d'argent, ou ce que nous appelons maintenant une edelweiss, élément indispensable pour une potion de Panoramix !
De la Gaule jusque chez les helvètes, la corruption règne chez les romains sur fond d'orgies ...( leurs recettes sont d'ailleurs assez ragoutantes ...)
Nos voisins helvètes et leur coté méticuleux, leurs banques et leurs spécialités fromagères sont mis à l'honneur !
Et pour une fois, il y a un romain au banquet final !!
Commenter  J’apprécie          290
Phoenicia
  11 février 2021
Un tome distrayant mais sans plus.
Asterix et Obelix sont envoyés en mission en Helvétie. le ciel semble être tombé sur nos Gaulois puisque leur but est de trouver une fleur, l'edelweiss, nécessaire à Panoramix pour guérir un questeur romain empoisonné.
Quand on lit un Asterix, on ne cherche pas la rigueur historique. Cela reste très agréable de voir qu'ils abordent les gouverneurs de provinces corrompus et décadents, trait poussé à l'extrême bien entendu, avec les fameuses orgies.
Comme pour chaque voyage, Uderzo et Goscinny jouent sur les stéréotypes. Cela ne manque donc pas dans ce tome.
Si ce tome se lit, je trouve que je ce n'est cependant pas le plus drôle de la collection. le sourire est toujours là à certains endroits, l'histoire se lit vite et bien, en soi on retrouve ce qu'on cherche dans un bon vieil Asterix.
Commenter  J’apprécie          260
kuroineko
  06 octobre 2018
Les Romains de l'Antiquité sont connus pour leurs orgies. Goscinny et Uderzo en donnent des exemples dès les premières planches. Vive la décadence! Et la corruption et le détournement de fonds dans les provinces éloignées de l'Urbs. C'est le cas de Gracchus Garovirus à Condate. C'est donc une véritable calamité lorsqu'arrive le collecteur d'impôts Malosinus, sobre, et, pire que tout, honnête. Une solution: le poison.
Malosinus se place sous la garde de nos amis résistants (oui, oui... un Romain invité de nos Gaulois!). Pour le guérir, Panoramix a besoin d'une petite fleur rare qui ne pousse que dans la lointaine - et propre - Helvétie. Et c'est parti pour Astérix, Obélix et Idéfix. Un nouveau périple, les Romains sur leurs talons.
Tous les lieux communs sur ce qui sera la Suisse passent dans cet album réjouissant: le secret des coffres bancaires, la maniaquerie, le fromage, etc. Les planches sont tordantes et animées. le rythme est soutenu, lintrigue précise comme un sablier helvétique (à retourner à chaque coucou surtout).
Le tandem formidable de la bande dessinée frappe encore un grand coup avec ce seizième opus. L'imagination et l'humour ne s'essouflent pas et rendent les relectures toujours aussi plaisantes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
Vexiana
  24 avril 2020
Pour moi, cet album est parfait.
L'histoire est bonne, relevée et savoureuse avec ce qu'il faut d'aventures et de bagarres pour qu'on ne perde pas la spécificité d'une bonne aventure du fier Gaulois.
Jeux de mots, références historiques et culturelles ne sont pas en reste et il n'est quasi pas une planche sans que je n'ai au moins souri.
Il faut dire que les tomes où Astérix et Obélix sont en voyage sont mes préférés. Goscinny prend alors tout ce que le pays visité a comme coutumes, spécificités et spécialités et les expose à sa sauce en ne lésinant pas sur les clichés et les stéréotypes et c'est toujours très très drôle.
Bref, les Suisses (enfin, les Helvètes) sont passés au crible dans cet épisode bien mené, bien narré et très drôle.
Ici, les auteurs se permettent même de luxe de mettre en place des gags par un cheminement bien dosé et de finalement...ne pas le faire (ha...le gamin avec sa pomme devant la cible et les commentaires des spectateurs...un vrai must)
Du grand art.
Commenter  J’apprécie          221

Citations et extraits (42) Voir plus Ajouter une citation
Dionysos89Dionysos89   16 février 2013
Romaine : Ah, divin Diplodocus, comme tu as des idées amusantes !
Diplodocus : Il le faut bien dans ce pays sévère… J'ai essayé d'organiser des jeux du cirque, mais les bêtes étaient tellement bien nourries qu'elles ne voulaient même pas goûter aux condamnés !

Commenter  J’apprécie          270
issablagaissablaga   22 mars 2014
Zurix : Mais où vous cacher ?
Petisuix : J'avais pensé à l'un de tes coffres dans la cave...
Zurix : il faudrait ouvrir un compte.
Astérix : Pour nous cacher dans un coffre ?
Zurix : Ce que vous mettez dans le coffre ne me concerne pas . La discrétion est totale ; pour moi, vous ne serez que deux numéros anonymes. Vous prenez un coffre chacun ou un compte à deux signatures ?
Commenter  J’apprécie          130
DomichelDomichel   13 février 2014
- Posez-moi les enfants, j'ai comme l'impression qu'on se moque de nous !
- Il vaut mieux qu'Obélix te porte tout seul, ô chef !
- Tout seul ? Mais un chef à part entière doit être porté par deux guerriers… J'aurais l'impression de n'être qu'un demi-chef si…
- Et puis, j'ai des menhirs à frotter, moi.
- PAR TOUTATIS ! TU REFUSES DE ME SERVIR ?!
Peu après…
- Mais que fait Obélix ?
- Il est en train de servir un demi…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
ileautresorileautresor   19 mars 2021
- Vous êtes des incapables! Tous les deux!
Je ne veux plus vous voir!!!

- ?
Tiens? mais ce sont les porteurs d'Abraracourcix, notre chef!
- Oui, ils nous a congédiés. Ce matin, il était pourtant de bonne humeur; il a même remarqué qu'il faisait beau...
- Alors, nous nous sommes penchés en arrière pour contempler le ciel...

-... et quand nous nous sommes redressés, le chef n'était plus sur son bouclier.
- Il a tort de mécontenter la base et de se priver de son soutien!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Dionysos89Dionysos89   17 février 2013
Décurion : Que fais-tu, ô imbécile ?
Légionnaire : Je fais la planche ! C'est tout ce que je sais faire ! Ma spécialité c'est l'infanterie, ne l'oublions pas !

Commenter  J’apprécie          190

Lire un extrait
Videos de René Goscinny (110) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de René Goscinny
Soixante ans après sa création par René Goscinny et Albert Uderzo, le héros gaulois s'offre une nouvelle jeunesse pour son 38e album signé Jean-Yves Ferri et Didier Conrad avec l'arrivée d'Adrénaline, la fille du vaincu de César. le dessinateur Didier Conrad explique ici à Anne Douhaire comment il s'y est pris pour dessiner le célèbre héros gaulois. Plus d'informations sur la BD "La Fille de Vercingétorix" de Ferri et Conrad : Plus de BD sur France Inter : https://www.franceinter.fr/theme/bande-dessinee Plus de leçons de dessin : https://www.youtube.com/playlist?list=PL43OynbWaTMLSUzMpmqwuKcJNbTeC5GhD
+ Lire la suite
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Astérix chez les Helvètes

Gracchus Garovirus et son collègue gouverneur Diplodocus sont tout deux amateurs...

des jeux du cirque
des orgies
de beaux charts
de jolies gauloises

10 questions
33 lecteurs ont répondu
Thème : Astérix, tome 16 : Astérix chez les Helvètes de René GoscinnyCréer un quiz sur ce livre

.. ..