AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Albert Uderzo (Illustrateur)
EAN : 9782012100220
48 pages
Hachette (01/11/1998)
3.78/5   781 notes
Résumé :
Dans le village, c’est l’effervescence. La préparation de la potion magique requiert une certaine quantité de poisson «raisonnablement» frais, et celui-ci vient à manquer. Plutôt que d’attendre un arrivage de Lutèce qui semble bien compromis, Astérix et Obélix s’embarquent sur un petit bateau de pêche et découvrent les difficultés de l’apprentissage d’un nouveau métier.

Pris dans une terrible tempête, ils accostent sur une terre lointaine peuplée d’ét... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (52) Voir plus Ajouter une critique
3,78

sur 781 notes
5
16 avis
4
22 avis
3
10 avis
2
3 avis
1
0 avis

Ptitgateau
  27 décembre 2021
Il fait bon relire des Astérix des anciens temps, riches en belles bagarres dont les poissons d'ordralphabétix font souvent l'objet, riches en jeux de mots et en situations cocasses.
Quelle différence, me demanderez-vous, avec les albums qui sortent depuis la disparition de Goscinny ? j'ai envie de répondre : nos bons vieux Astérix nous rappellent peut-être nos jeunes années, et proposent des histoires plus simples, moins alambiquées, des personnages peut-être plus expressifs, peut- être parce que notre quotidien semblait plus simple aussi, nous n'étions pas surinformés, entourés de médias comme aujourd'hui et notre accès à l'information était plus imités (là, vous allez me dire OK Boomer ! je le sens).
Dans le présent ouvrage, nos deux héros se retrouvent par hasard, sur une terre, vraisemblablement une île, et ne cessent de se demander où ils sont, partant des connaissances acquises de leurs précédents voyages pour identifier un peuple dont ils ignorent le nom, les coutumes et la situation géographique. le lecteur, lui, situe à peu près le lieu où ils ont échoué et connaît le peuple autochtone. On peut donc affirmer que la volonté de l'auteur était une sorte d'interactivité entre lecteur et héros : découverte d'une terre inconnue, interprétation des héros qui fait sourire, interprétation du lecteur qui possède les réponses aux questions de nos amis Gaulois. Belle réussite !
Lien : http://1001ptitgateau.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          650
HORUSFONCK
  31 mai 2018
Peut-être l'album d' Astérix de Goscinny et Uderzo que j'apprécie le moins.
Le scénariste s'est quand même un peu pris les pieds dans le tapis, avec cette invraisemblable histoire de pêche... La potion magique à bon dos.
Mais Goscinny et Uderzo voulaient certainement faire un clin d'oeil aux lecteurs sevrés des aventures d'Oumpa-pah depuis longtemps abandonnées au profit de celles du guerrier gaulois.
Bon. Il reste tout de même la virtuosité graphique d' Uderzo pour compenser ce scénario famélique.
Commenter  J’apprécie          260
Tinaju
  10 novembre 2021
Un vrai régal que cette aventure de nos chers gaulois.
Non seulement ils traversent l'Atlantique pour découvrir un nouveau continent avant tout le monde, mais en plus, ils nous abreuvent de bons mots et de références cocasses, comme Obélix qui ne veut plus manger de "chien chaud" ou les chefs vikings qui font du Shakespeare.
Vite lu mais toujours un super moment, et vraiment je le répète, j'adore Obélix !
Commenter  J’apprécie          230
belette2911
  17 septembre 2019
Mettez vos livres d'Histoire au feu et les profs au milieu, oubliez Colomb, oubliez Amerigo, oubliez les Vikings car ceux qui ont découvert l'Amérique, c'est Astérix et Obélix !
Avec un drakkar Vikings sur leurs talons, certes, mais à la photo finish, les Gaulois furent les premiers à mettre leurs pieds sur cette île qui a tout de celle de Manhattan.
Mais avant de poser les pieds sur une Terre Inconnue bien avant l'émission de Frédéric Lopez, nos Gaulois vont commencer leur aventure par une bonne bagarre au sujet du poisson qui n'est pas très frais.
Incroyable mais vrai, incroyable mais pas frais, Ordralfabétix fait venir son poisson de Lutèce (oui, madame, de Lutèce) alors qu'il a la mer adossée au village ! Pécher du poisson, non mais ça va pas la tête ??
Mon seul bémol sera pour l'excuse un peu bidon qui est le déclencheur de toute cette aventure rocambolesque : il faut du poisson relativement frais à Panoramix pour préparer la poisson magique, pardon, la potion magique et nos deux amis sont donc chargé d'aller en pécher un peu en mer.
Si vous allez pécher avec Astérix et que ce dernier vous demande de jeter le filet, attachez-le d'abord, ne faites pas comme Obélix… Sans poissons à pécher, sans nourriture à avaler, on est heureux de tomber sur les pirates et, pour une fois, on ne leur coulera pas leur bateau.
Bourrés de clins d'oeil, cet album n'est pas le plus fin en calembours, ni le meilleur au niveau des romains, puisqu'ils sont absents, mais voir nos deux Gaulois sur les terres Américaines sans que eux ne le sachent (ils n'auraient pas pu) a un côté amusant.
Loin des magnifiques "Astérix chez les Bretons" ou "Astérix en Hispanie" qui possédaient un scénario et un humour haut-de-gamme, cet album est tout de même plaisant à relire et il sert bien pour commencer le Mois Américain puisque les deux précités avaient, eux aussi, été utilisés en ouverture des Mois Anglais et Espagnols.

Lien : https://thecanniballecteur.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Marcellina
  16 août 2021
Quel plaisir de retrouver nos deux compères gaulois :-)
Et quelle aventure mes amis, une traversée sur un petit bateau de pêche en parallèle avec un drakkar viking pour une découverte qui leur est d'ailleurs attribuée à savoir, le nouveau-monde. J'ai adoré la rencontre avec les indiens et le récit épique de la chasse commune, j'ai rigolé de l'imbroglio entre les vikings et nous deux amis, j'ai aussi retrouvé l'esprit commun des deux peuples européens qui finalement se retrouvent autour d'une franche bagarre. Car il faut bien le rappeler, cette saga n'aurait pas eu lieu si au lieu de vendre du poisson de Lutèce parfois pas très frais, Ordralfabétix vendait du poisson pêché à deux pas du village ;-)
Je me suis régalée des jeux de mots toujours omniprésents, des mimes ma foi particulièrement explicites et de l'amitié parfois orageuse entre nos deux gaulois qui fait de cette série une si belle réussite. Et finalement, si j'aime le poisson, je suis un peu comme Obélix, les cochonnailles c'est toujours bons et ça se mangent sans faim. Un petit boudin blanc au chou vert ramené d'Ardennes pour l'apéro, juste un régal ;-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150

Citations et extraits (29) Voir plus Ajouter une citation
Dionysos89Dionysos89   15 novembre 2012
Obélix : Une bagarre ! Ça c'est pas gentil ! Ils profitent de ce que nous sommes à la chasse pour rigoler sans nous !
Astérix : Que se passe-t-il ?
Assurancetourix : Oh ! Toujours les poissons !...
Obélix : Ils n'ont qu'à manger du sanglier. Moi je ne mange jamais de poisson.
Gaulois : Tu devrais ! Le poisson ça rend intelligent !
Obélix : Qui a dit ça ?

Commenter  J’apprécie          220
realexrealex   27 avril 2013
Astérix: Mais se sont nos vieux amis!

Obelix: On y va? On y va?

Barbe rouge: Un instant. On va changer de scénario. Aujourd'hui c'est mon anniversaire... Vous n'allez pas gâcher mon anniversaire tout de même ? Alors, dites-moi ce que vous voulez et allez-vous en sans rien couler.

Astérix : Oh, nous ne cherchons qu'un petit quelque chose à manger !

Obelix : Astérix ! Regarde ce que j'ai trouvé !


(Obelix découvre une grande table plein de nourriture et Astérix ne leur laissera qu'un morceau de saucisson pour l'anniversaire de Barbe-rouge... mais la vie sauve pour changer)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Dionysos89Dionysos89   10 octobre 2012
Astérix : Au fait, pourquoi n'as-tu pas de poissons frais ?
Ordralfabétix : Ah, ça ne va pas recommencer ? J'ai déjà dit que j'attendais une livraison !
Astérix : Mais il y a la mer à deux pas du village.
Ordralfabétix : La mer ? Quel rapport entre la mer et mes poissons ?

Commenter  J’apprécie          200
PtitgateauPtitgateau   26 décembre 2021
- Au fait, pourquoi n'as-tu pas de poissons frais ?
- Ah, ça ne va pas recommencer ? J'ai dit que j'attendais une livraison !
- Mais il y a la mer à deux pas du village.
- La mer ? Quel rapport entre la mer et mes poissons ?
Commenter  J’apprécie          190
litolfflitolff   23 novembre 2010
- Mais la mer est à deux pas du village
— La mer ? quel rapport avec le poisson ?
— Tu n’as qu’à aller pêcher.
— Ah non môssieu ! J’ai le respect du client, moi, môssieu ! mon poisson, il vient directement de Lutèce, par char à bœufs !
Commenter  J’apprécie          110

Lire un extrait
Videos de René Goscinny (116) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de René Goscinny
Idéfix et les irréductibles 2
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

les personnages d'asterix

Qui est le livreur de menhirs ?

Obélix
asterix
Idéfix
Cétautomatix
Panoramix

6 questions
326 lecteurs ont répondu
Thème : René GoscinnyCréer un quiz sur ce livre