AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782012101357
48 pages
Hachette (16/06/2004)
3.94/5   1017 notes
Résumé :
Nous sommes en 50 avant Jésus-Christ ; toute la Gaule est occupée par les Romains... Toute ? Non ! Car un village peuplé d'irréductibles Gaulois résiste encore et toujours à l'envahisseur.
Et la vie n'est pas facile pour les garnisons de légionnaires romains des camps retranchés de Babaorum, Aquarium, Laudanum et Petibonum...
Dans le but de préparer l'invasion de la Gaule, les Goths se rendent dans la forêt des Carnutes pour s'emparer du meilleur drui... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (92) Voir plus Ajouter une critique
3,94

sur 1017 notes
5
33 avis
4
42 avis
3
13 avis
2
0 avis
1
0 avis

Nastasia-B
  11 avril 2014
Il est souvent intéressant de lire une série dans l'ordre chronologique d'apparition des différents épisodes, même si les épisodes en question n'ont pas de lien direct entre eux. Intéressant non tant du point de vue de l'histoire que de ce que cela nous procure d'indices sur l'ontogenèse des personnages et, par là, sur l'évolution des auteurs.
Obélix prend une vraie épaisseur (au propre comme au figuré) dans cet album, le troisième de la série, et c'est d'ailleurs lui qu'Uderzo a mis à l'honneur sur la couverture. Son caractère s'affirme : bonne pâte, relative indolence tant physique que spirituelle, appétit surdimensionné, bagarreur invétéré, boudeur face à Panoramix qui lui interdit de prendre de la potion magique.
Ceci nous conduit évidemment à l'autre grand personnage important de l'aventure : le druide Panoramix. Goscinny affine son portrait ; une grande sagesse, une grande culture, il est notamment polyglotte, mais aussi, sur le versant négatif, une certaine fausse modestie et un petit côté hargneux et revanchard.
C'est également le premier voyage à l'étranger des deux inséparables Gaulois. le scénariste y prend le prétexte d'un enlèvement de druide se rendant à la réunion annuelle en forêt des Carnutes. (Cette réunion des druides en cet endroit qu'on situe dans la moitié nord de la région Centre est très probable historiquement et ce n'est pas une invention de Goscinny, mais elle ne se déroulait vraisemblablement pas selon les modalités imaginées par lui.)
Lors de cette sorte de concours Lépine du druidisme, les guerriers goths sont venus chercher celui qui selon eux est à même de leur procurer un avantage. Leur dévolu se porte évidemment sur Panoramix dès lors qu'ils mesurent l'immense bénéfice que pourrait leur procurer la potion magique qu'il concocte.
Astérix et Obélix vont alors se lancer dans une course-poursuite aux ravisseurs jusque de l'autre côté des « limes » de l'Empire romain, dans la sauvage Germanie, ou plutôt Gothie, devrait-on dire.
C'est l'occasion pour les auteurs de jouer à plein sur les anachronismes, notamment en affublant les guerriers Goths de casques à pointe tels que ceux que leurs lointains descendant arboreront en 1870. de même pour l'écriture en "gothique " ou les symboles tels que l'aigle noir qu'on rencontre encore de nos jours au Reichtag de Berlin.
Panoramix va distribuer de la potion magique à gogo à d'obscurs larrons, tous plus assoiffés de pouvoir et de suprématie les uns que les autres, si bien que cela va tourner à la baston générale entre Goths…
En somme, pas encore la formule magique des auteurs qu'on trouvera à partir de l'épisode Astérix et Cléopâtre, mais déjà un très bon album, plus comique et décalé que les deux précédents qui donne, aujourd'hui comme hier, beaucoup de plaisir à la lecture. Mais ce n'est là bien évidemment qu'un avis barbare qui ne signifie pas grand-chose au-delà des frontières romaines…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          888
Wyoming
  04 juin 2022
Panoramix est muni d'une superbe serpe acquisse dans le deuxième opus de la série et peut donc se présenter au concours du meilleur druide, mais les Goths ont des visées sur son talent, rien d'autre que d'obtenir la potion magique et ils ne reculent pas devant un possible kidnapping.
C'est un album que j'ai tour aimé lire et relire, qui conserve la fraîcheur des premières aventures de ceux qui vont devenir un trio performant au fil des différents épisodes. Dans ces premiers tomes, le titre était simple et non racoleur, il s'agit d'Astérix bien sûr et, tout simplement des Goths.
Pour le contenu, il m'a paru toujours excellent par son humour que l'on ne saisit pas toujours lorsque l'on est un jeune lecteur, mais je garde toujours le souvenir ébloui de ma première lecture vers 11 ans, et en enchaînant les relectures je découvre encore des instants de pur bonheur que ce soit dans la forêt des Carnutes ou dans le ridicule de ces pauvres Goths, barbares pourtant redoutés, auxquels les auteurs parviennent à conférer un brin de sympathie.
Astérix et les Goths, c'était du solide, du très bon Goscinny et Uderzo.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          600
Meps
  24 mars 2022
Les challenges nous incitent parfois à reprendre la lecture de séries lues il y a bien longtemps... et comme ils incitent à la continuer... et qu'en plus on aime ça... que demande le peuple (du pain et des jeux, je sais, et c'est bien adapté à l'époque d'Astérix)
Tome 3 de la saga du petit gaulois moustachu donc et premier séjour linguistique en perspective. Séjour linguistique en effet, et déjà une idée de génie du duo Uderzo-Goscinny (difficile de savoir qui a eu l'idée puisqu'elle est autant graphique que scénaristique)... les Goths s'expriment en police de caractère gothique. C'est tout bête mais c'est drôle, repérant, parfait pour les running gag (Panoramix qui parle le gothique avec un léger accent...)
Plus je découvre la série progressivement, plus je m'assure que l'humour des deux compères est à la base de tout. A l'image de ce que pouvait faire Gotlib à l'époque avec ces Rubriques à Brac, il y a pas mal de gag visuels (tel cette chouette au premier plan d'une case de transition qui indique clairement à un pic vert venu attaquer son arbre qu'elle le considère comme timbré). L'humour prend des formes très variées, que ce soit dans les références au caractère des personnages (Obélix sensible sur son apparence qui parle à Asterix de leur gabarit respectif comme tout petit et moyen), les jeux de mots éternels sur les noms des personnages (avec le chef Téléféric dont la vie ne tient qu'à un fil), les runnings gags sur le passage de la frontière dans un sens ou dans l'autres (avec les Goths qui envahissent le pays des Goths et les Gaulois qui envahissent la Gaule) ou les anachronismes qui assimilent les Goths aux Allemands modernes. Saluons d'ailleurs l'audace des auteurs qui osent dès 1961 utiliser les casques à pointe et une croix gammée comme traduction d'insulte gauloise en langue des Goths. Cette dérision a été très appréciée des Allemands qui ont très vite été un des pays où Asterix s'est le plus vendu.
Au delà de l'humour, la série progresse également dans la complication du scénario qui se permet ainsi d'évoquer des thématiques très actuelles (l'instabilité politique notamment, avec les conflits entre les Goths provoqués par la large diffusion de la potion magique). Les héros développent leur traits de caractère, un Astérix davantage agacé par les gaffes d'Obélix, un Obélix plus débonnaire et rigolard, un Panoramix plus orgueilleux. La plus grande complexité de ces personnalité permet également de développer les rapports entre eux, le duo de héros commence clairement à prendre ses marques.
L'éloignement du village gaulois ne permet pas de développer les personnages secondaires récurrents. La seule innovation notable est l'éloignement du barde dans une maison surélevée pour protéger les oreilles des villageois. Espérons que les prochains tomes nous permettront petit à petit de redécouvrir tous les personnages qui font partie pour nous de façon évidente du village (le vieillard Agecanonix, la jolie Falbala, le poissonnier Ordralphabetix...) mais ne figuraient pourtant pas du tout dans les trois premiers albums !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          490
FrancoMickey
  02 février 2021
Hop, hop, hop, on s'installe bien confortablement dans le canap', un petit plaid molletonneux sur les jambes et un bon verre de cervoise à proximité en cas de grand soif, et on embraye sur troisième volet des aventures de la moustache gauloise aux reflets d'or la plus coquette du 22 (anciennement l'Armorique ndlr).
Malgré un démarrage un tantinet longuet, les péripéties de notre binôme celte préféré au pays des Goths se révèle comme toujours délectables. Au menu de ce choc des cultures : des quiproquos cocasses, des jeux de mots hilarants (bon sang l'ingéniosité autour des noms est carrément divine) et des situations désopilantes plus absurdes les unes que les autres.
Mais la véritable surprise de cet opus gravite autour du personnage d'Obélix qui prend enfin de l'épaisseur sous la plume de René Goscinny, avec notamment des interventions plus fréquentes et surtout qui font mouche. En somme ? C'est double plaisir !
Albert Uderzo, quant à lui, poursuit sa phase graphique ascendante et continue de mûrir sa patte. Si visuellement on n'est pas encore sur du cinq étoiles, le charme vintage opère indéniablement. Vous l'aurez comprix, c'est toujours un délix de redécouvrir un pan des tordantes et illustres odyxées gauloises. Attenxion toutefois au rixe d'addixion. Par Toutatis, il est temps que je faxe une pause.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          4510
LydiaB
  02 septembre 2013
Une fois la serpe d'or acquise par le druide, celui-ci va pouvoir aller au grand concours de druides dans la forêt des Carnutes (non, ce n'est pas un jeu présenté par Naguy !). Tout le village est en effervescence. Astérix et Obélix accompagnent Panoramix jusqu'au lieu pour éviter qu'il ne lui arrive malheur. Ça tombe bien puisque une horde de Goths menée par Coudetric sévit depuis qu'elle a réussi à franchir le territoire. Leur but : capturer le meilleur druide afin qu'il leur fasse une potion leur permettant de vaincre les gaulois et les romains. Mince ! Il semblerait que Panoramix soit le candidat (forcé) idéal ! Bingo, qui gagne le concours et qui se fait enlever ? Allez, c'est une question digne de tous les jeux publicitaires !
Lien : http://www.lydiabonnaventure..
Commenter  J’apprécie          470

Citations et extraits (58) Voir plus Ajouter une citation
Nastasia-BNastasia-B   04 avril 2014
OBÉLIX : Et maintenant, où allons-nous ?
ASTÉRIX : Vers la frontière, vers le pays où habitent les Wisigoths, à l'est !
OBÉLIX : Les Wisigoths, c'est des Goths de l'est ?
ASTÉRIX : Non, les Wisigoths sont des Goths de l'ouest, les Goths de l'est, c'est des Ostrogoths, mais les Goths de l'ouest habitent à l'est par rapport à nous, tu as compris ?
OBÉLIX : Non !
[...]
ASTÉRIX : Ces imbéciles vont nous poursuivre, au lieu de poursuivre les barbares !...
OBÉLIX : Oui, au lieu de poursuivre les Goths de l'est, ils vont nous poursuivre nous, qui sommes des Gaulois de l'ouest. Ils ont perdu le nord...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
Dionysos89Dionysos89   21 février 2013
Druide Barométrix : Moi j'ai inventé un système pour réduire le potage en poudre, ce qui permet de le transporter dans de petits sachets, moins encombrants qu'une marmite !
Druide Doyen : Mais, pour faire le potage, il faut tout de même une marmite…
Druide Barométrix : J'ai pensé à tout, Doyen Vénéré… J'ai trouvé un système pour réduire également les marmites en poudre !...

Commenter  J’apprécie          410
XanderOneXanderOne   15 avril 2014
Obélix : "Et maintenant, où allons- nous ?"

Astérix : "Vers la frontière; vers le pays où habitent les Wisigoths, à l'est !"

Obélix : " Les Wisigoths, c'est des Goths de l'est ?"

Astérix : "Non, les Wisigoths sont des Goths de l'ouest, les Goths de l'est, c'est des Ostrogoths, mais les Goths de l'ouest habitent à l'est par rapport a nous. Tu as compris ?"

Obélix : "Non ! "
Commenter  J’apprécie          290
XanderOneXanderOne   16 avril 2014
- Ces imbéciles vont nous poursuivre, au lieu de poursuivre les barbares !...
- Oui, au lieu de poursuivre les Goths de l'est, ils vont nous poursuivre nous, qui sommes des gaulois de l'ouest. Ils ont perdu le nord...
Commenter  J’apprécie          300
Nastasia-BNastasia-B   13 avril 2014
PANORAMIX : Veux-tu devenir puissant ? Veux-tu devenir chef ?
ÉLECTRIC : Et ne plus balayer ?
PANORAMIX : Et ne plus balayer.
ÉLECTRIC : Alors, je veux bien.
PANORAMIX : Bois !
ÉLECTRIC : Je me sens fort ! Je vais renverser le gouvernement ! Je vais lever une armée ! Je vais être général ! Le général Électric !
ASTÉRIX : Le voilà prêt à tout balayer sur son passage !
Commenter  J’apprécie          170

Lire un extrait
Videos de René Goscinny (115) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de René Goscinny
Pif Hors série René Goscinny
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

les personnages d'asterix

Qui est le livreur de menhirs ?

Obélix
asterix
Idéfix
Cétautomatix
Panoramix

6 questions
319 lecteurs ont répondu
Thème : René GoscinnyCréer un quiz sur ce livre