AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782070612772
160 pages
Éditeur : Gallimard Jeunesse (15/03/2007)

Note moyenne : 4.02/5 (sur 736 notes)
Résumé :
Mon premier a un papa qui lui achète tout ce qu'il veut. Mon deuxième est le chouchou de la maîtresse. Mon troisième est le plus fort de la classe. Le papa de mon quatrième est agent de police. Mon cinquième est le dernier de la classe. Mon sixième qui est très gros aime manger. Mon tout est la plus chouette bande de copains qui ait jamais existé : Geoffroy, Agnan, Eudes, Rufus, Clotaire, Maixent, Alceste, Joachim... et le petit Nicolas !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
jppoprawa
  10 novembre 2018
Les histoires du "Petit Nicolas" de Sempé et Goscinny, sont des livres pour les enfants à partir de huit ans !!
A partir de huit ans, je suis d'accord, j'ai commencé à les lires je devais avoir un peu plus de 10 ans. Mais aujourd'hui, à plus de 60 ans, je les lis toujours et je ne m'en lasse pas.
C'est un "Roman-BD" qui reste intemporel !! Ils en ont même fait un film, c'est pour dire !!
Moi, j'adore et je vous le conseille fortement. C'est un incontournable dans une bibliothèque.
Bonne lecture à vous.
Commenter  J’apprécie          132
Lucioledanslalune
  03 novembre 2012
[Le Petit Nicolas T4]
Le Petit Nicolas, est un jeune garçon, comme beaucoup d'autres, encore écolier, entouré de ses parents, et de ses nombreux copain, toujours en quête de nouvelles aventures et de nouvelles bêtises. L'intérêt de ces romans est l'humour ! Chaque chapitre, raconté avec les mots, le langage et les sensibilités du petit Nicolas entraîne le lecteur dans une nouvelle aventure toujours très drôle, parfois plus touchante. Lu, Lu et relu... En effet, Il existe différents degrés de lecture, qui feront donc rire petits et grands.
Commenter  J’apprécie          111
sultanne
  08 octobre 2011
C'est avec bonheur que nous avons retrouvé, mon fils et moi, ce Petit Nicolas, accompagné de sa bande de copains.
Le style est rassurant : un schéma toujours identique, une histoire courte et simple, des personnages connus et facilement identifiables parce que Nicolas les présente toujours de la même façon.
La formule marche à tous les coups et la pirouette qui clot chacune des "nouvelles" de ce tome est toujours un délice. J'ai trouvé, d'ailleurs que le livre avait gagné en consistance par rapport au premier : plus riche et plus varié, il se consacre exclusivement à la vie de la "bande", alternant les histoires vécues à l'écoles et celles vécues en dehors de l'école. Les réalités évoquées sont parlantes et évoquent toujours des sujets qui concernent nos enfants (la collection de timbres, les relations avec les filles, le camping... ). En cela, l'enfant lecteur peut parfaitement s'identifier à Nicolas et retrouvera sans aucun doute certains de ses copains dans ceux de notre héros.
Les illustrations de Goscini, au plus justes, sont, elles aussi, un moment fort de la lecteure, au même titre qu'une bagarre ou qu'une punition.
Néanmoins, adulte, j'ai fini par me lasser de la régularité de cette lecture, lassitude que je n'avais pas ressentie à la lecture du premier opus. C'est le signe que, peut-être une "suite" n'est jamais aussi parfaite qu'une première, ou que le Petit Nicolas reste une lecture réservée à l'enfant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
coincoinouf
  18 mars 2019
Né il y a tout juste cinquante ans sous la plume de René Goscinny et le crayon de Jean-Jacques Sempé, le Petit Nicolas est devenu en quelques mois la star des cours de récréation, annonçant la génération « Cédric » et « Titeuf ». Quoi de plus frais que des récits qui mettent en scène un garçon qui se croit un homme et qui dissèque le quotidien du haut de ses huit ans ? En abordant les thèmes de l'enfance (l'amitié, les jeux, les amourettes, l'école, la famille), le papa d'Astérix et Obélix et de quelques autres fleurons de la bande dessinée savait qu'il ne risquait pas grand-chose. Avec une acuité propre aux adultes qui n'ont pas oublié leurs souvenirs de jeunesse, il a su capter l'air du temps, imposer un ton, trouver les mots qui font mouche et décrire des situations cocasses. Entouré de ses copains, le héros en culotte courte vit à deux cents à l'heure, s'émerveille, s'interroge et s'émeut. Alors que ses aventures viennent d'être rééditées pour célébrer dignement leur demi-siècle d'existence, Edouard Bauer se prête à la lecture de courtes saynètes désopilantes et les présente sous la forme d'un CD accompagné par une musique originale de Michel Korb. Qui mieux que ce célèbre comédien pour faire vivre Geoffroy, Agnan, Eudes, Clotaire, Alceste … les potes en question ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Hanta
  04 décembre 2015
Quand la vie semble parfois amère, la lecture reste un des meilleurs remèdes, un baume pour le coeur. C'est encore plus le cas lorsqu'on est confronté aux bêtises de Nicolas et de ses copains. Que ce soit dans la cour de récréation, dans la salle de classe, dans le terrain vague, chez le libraire ou chez les copains, les six garçons (Alceste, Geoffroy, Eudes, Rufus, Clotaire, Joachim, Maixent et Nicolas) ne ratent pas l'occasion de se disputer, de chahuter et de se bagarrer. C'est à rendre fou la maîtresse, les surveillants, les médecins et les parents !
J'ai bien aimé ces petites anecdotes de la vie quotidienne. Je me suis bien marrée le temps d'une centaine de pages. Ce livre possède une fraîcheur et une simplicité rare. Il offre un moment très agréable.
Le style d'écriture est plaisant, fluide et très accessible pour des enfants.
A lire ? Un grand OUIIIIIII pour les petits et les grands !!!
Lien : http://leslecturesdehanta.co..
Commenter  J’apprécie          73

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
gillgill   02 novembre 2012
Quand Clotaire est arrivé à l'école, ce matin, nous avons été drôlement étonnés, parce qu'il avait des lunettes sur la figure.
Clotaire, c'est un bon copain, qui est le dernier de la classe, et il paraît que c'est pour cela qu'on lui a mis des lunettes.
- C'est le docteur, nous a expliqué Clotaire, qui a dit à mes parents que si j'étais dernier, c'était peut-être parce que je ne voyais pas bien en classe. Alors, on m'a emmené dans le magasin à lunettes et le monsieur des lunettes m'a regardé les yeux avec une machine qui ne fait pas mal, il m'a fait lire des tas de lettres qui ne voulaient rien dire et puis il m'a donné des lunettes, et maintenant, bing ! Je ne serai plus dernier.
Moi, ça m'a un peu étonné, le coup des lunettes, parce que si Clotaire ne voit pas en classe, c'est parce qu'il dort souvent, mais peut-être que les lunettes, ça l'empêchera de dormir.
Et puis c'est vrai que le premier de la classe c'est Agnan, et c'est le seul qui porte des lunettes, même que c'est pour ça qu'on ne peut pas lui taper dessus aussi souvent qu'on le voudrait...
(extrait de "Clotaire a des lunettes")
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
CarosandCarosand   27 décembre 2017
Clotaire a fait le marteau avec le bout de fil de fer et une pierre attachée au bout.
- Je commence, parce que c'est moi qui ai eu l'idée, a dit Clotaire. Vous allez voir ce jet !
Clotaire s'est mis à tourner sur lui-même des tas de fois avec le marteau, et puis il l'a lâché.
On a arrêté la réunion d'athlétisme et Clotaire disait que c'était lui le champion. Mais les autres disaient que non ; que puisqu'ils n'avaient pas jeté le marteau, on ne pouvait pas savoir qui avait gagné.
Mais moi je crois que Clotaire avait raison. Il aurait gagné de toute façon, parce que c'est un drôle de jet, du terrain vague jusqu'à la vitrine de l'épicerie de M. Compani !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
anlixelleanlixelle   01 mars 2016
Moi, ça m'a un peu étonné, le coup des lunettes, parce que si Clotaire ne voit pas en classe, c'est parce qu'il dort souvent, mais peut-être que les lunettes, ça l'empêchera de dormir.
Commenter  J’apprécie          90
Lena40Lena40   04 août 2016
Et le premier monsieur a dit à celui qui avait les choses sur les oreilles :
- On peut y aller Pierrot ?
- Ouais, a dit Pierrot, fais-moi un essai de voix.
- Un, deux, trois, quatre, cinq ; ça va ? a demandé l'autre monsieur.
- C'est parti, mon Kiki, a répondu M. Pierrot.
- Bon, a dit M. Kiki, alors, qui veut parler en premier ?
- Moi ! Moi ! Moi ! nous avons tous crié.
Commenter  J’apprécie          30
jppoprawajppoprawa   10 novembre 2018
Et puis après, le Bouillon a sonné la cloche et nous sommes allés en classe, pendant que M. Mouchabière raccompagnait Rufus chez lui. Il a de la chance, Rufus; on avait classe de grammaire.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de René Goscinny (110) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de René Goscinny
Soixante ans après sa création par René Goscinny et Albert Uderzo, le héros gaulois s'offre une nouvelle jeunesse pour son 38e album signé Jean-Yves Ferri et Didier Conrad avec l'arrivée d'Adrénaline, la fille du vaincu de César. le dessinateur Didier Conrad explique ici à Anne Douhaire comment il s'y est pris pour dessiner le célèbre héros gaulois. Plus d'informations sur la BD "La Fille de Vercingétorix" de Ferri et Conrad : Plus de BD sur France Inter : https://www.franceinter.fr/theme/bande-dessinee Plus de leçons de dessin : https://www.youtube.com/playlist?list=PL43OynbWaTMLSUzMpmqwuKcJNbTeC5GhD
+ Lire la suite
Dans la catégorie : Satire, humourVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues romanes. Littéraure française>Satire, humour (171)
autres livres classés : humourVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Le Petit Nicolas et les copains

Son papa lui achète tout ce qu'il veut. Il s'appelle...

Eudes
Geoffroy
Rufus
Corentin

6 questions
11 lecteurs ont répondu
Thème : Le petit Nicolas et les copains de René GoscinnyCréer un quiz sur ce livre

.. ..