AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Julie STABOSZEVSKI (Illustrateur)
EAN : 9782874264702
262 pages
Alice (28/10/2021)
4.38/5   4 notes
Résumé :
Un roman d'aventure palpitant, drôle et original qui nous emporte dans un univers parallèle géré par une intelligence artificielle.
Hator et Suma sont en vacances chez leur oncle Niels, programmeur de jeux vidéo. Avec Phocus et Marnus, les deux voisins, elles tentent de "dresser" Zip, un chien robotique très intelligent. Quand les deux plus jeunes disparaissent, Suma et Manus découvrent que Zip leur a ouvert une porte vers un monde un peu étrange, composé de ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
LightandSmell
  02 novembre 2021
Ayant beaucoup aimé le précédent roman de l'autrice, Sur la route de Nosy Komba, je n'ai pas hésité une seule seconde quand on m'a proposé de découvrir son nouveau roman au titre intrigant, Robules. Et je dois dire que, sans surprise, j'ai passé un excellent moment auprès de personnages attachants tous dotés de prénoms plutôt originaux !
Un quatuor séparé bien soudainement…
C'est en rendant visite à leur oncle Niels que Hator, sept ans, et sa grande soeur Suma, onze ans, ont rencontré pour la première fois Phocus et Marnus, deux frères avec lesquels elles sont devenues amies. Elles vont d'ailleurs avoir l'occasion de passer du temps avec ces derniers puisqu'il est prévu qu'elles restent deux semaines de vacances chez leur super tonton programmeur de jeux vidéo. Un tonton qui, en plus d'avoir une cage d'hamster pour humain en plein milieu de son salon, leur fait une belle surprise : l'arrivée chez lui d'un chien robot très vite nommé Zip ! Zip n'aboie pas mais miaule ce qui, avouons-le, lui donne un certain cachet et ne manquera pas de faire sourire les lecteurs.
Ce super toutou robot va également se révéler être un compagnon d'aventure plein de ressources et de surprises, exactement ce dont vont avoir besoin Suma et Marnus pour retrouver Phocus et Hator, tous les deux ayant mystérieusement disparu ! Et si Zip va se révéler indispensable, c'est qu'il est le plus amène à interagir avec les micro-robots peuplant le monde étrange dans lequel nos deux amis vont se plonger pour retrouver les « petits », ceux-ci semblant s'y être engouffrés… Commence alors une aventure menée tambour battant dans un univers étrange et fascinant à la fois, un univers où les animaux, les décors, les immeubles, et les objets se font, se défont et se meuvent au gré des assemblages et des désassemblages de micro-robots.
ou le début d'une palpitante aventure sur les traces d'un antagoniste d'envergure !
Enfant, je ne lisais guère de science-fiction, mais je suis certaine que j'aurais adoré ce roman du début à la fin. Il faut dire que sans sacrifier à la qualité de la plume, Delphine Gosset se met à hauteur d'enfant et de toutou robot pour proposer une aventure emplie d'originalité, d'action, de mystère, de surprise et d'amitié. Une aventure qui offre des scènes parfois drôles, parfois cocasses, mais toujours pleines de verve et d'allant. On sourit, on s'inquiète, on s'interroge, on vole, on saute sur des plateformes comme dans un bon jeu vidéo, on a des moments de doute et d'euphorie, tout en se demandant comment retrouver deux enfants qui pourraient être n'importe où dans ce monde dont on découvre petit à petit le fonctionnement. Et quel fonctionnement !
Avec une simplicité tout enfantine qui cache, à ne pas en douter, un travail important en amont, l'autrice initie les enfants au monde de la micro-robotique et les amène, à travers un antagoniste d'envergure, à celui des intelligences artificielles. J'espère ne pas chagriner l'autrice en vous avouant avoir un faible pour son méchant dont on voit croître l'intelligence au fur et à mesure des chapitres dans lesquels il s'exprime. D'abord incompréhensible, sa pensée se précise, se coordonne et se développe pour notre plus grand plaisir, notre grand méchant étant plutôt du genre haut en couleur. Ainsi, si sa quête maladroite de bonheur et de liens sociaux incite à la réflexion, sa mégalomanie, ses envies de domination du monde et sa manière très personnelle de se gorger de sa très grande intelligence, tout comme son obsession pour les bouclettes et le pauvre Zip, m'ont beaucoup amusée…
La force des liens fraternels et des belles amitiés en action…
Néanmoins, Suma et Marnus ne partagent pas mon amusement ! Après tout, c'est déjà bien assez difficile pour eux de retrouver Hator et Phocus dans un monde inconnu peuplé de micro-robots, sans qu'on ne vienne leur chercher des noises et leur mettre des bâtons dans les roues. Complices et complémentaires, Suma et Marnus m'ont beaucoup touchée par la sincère affection qu'ils portent aux « petits », comme ils aiment à les surnommer. Un terme affectueux ne manquant pas de piquant, les deux aînés n'étant pas eux-mêmes bien âgés. Il est, en outre, amusant de constater à quel point les relations entre les deux soeurs et les deux frères sont différentes : Hator et Suma communiquent plutôt sur un mode chien/chat tout en étant très proches, quand Marnus se montre très protecteur envers Phocus, qui, en échange, semble lui vouer une sincère admiration. Quant à Zip, c'est mon petit coup de coeur et le genre de robot que j'adorerais posséder ! Fidèle, courageux, capable d'évoluer, d'apprendre et de se faire comprendre, Zip est un réel atout qui devrait vous réserver quelques surprises…
L'amitié et les relations fraternelles tiennent donc une place centrale dans ce récit d'aventure se déroulant dans un monde parallèle. Un monde qui va se révéler à nous dans toute sa splendeur et son originalité, avant de mieux nous surprendre par les origines de sa création. À cet égard, j'avoue avoir été surprise tout en ne l'étant pas puisque les sensations ressenties tout au long du récit rendent l'explication d'une logique implacable ! L'action est également au rendez-vous, nos personnages n'ayant pas le temps de s'ennuyer, et tout juste celui de se reposer entre deux découvertes et deux dangers. Ils pourront heureusement compter les uns sur les autres et apprendre la force de la coopération, chacun possédant ses propres atouts…
Les lecteurs devraient d'ailleurs développer rapidement leurs préférences, l'autrice ayant varié les profils de sorte que tout le monde puisse s'identifier à au moins un personnage. de la petite soeur intrépide qui court partout au petit frère dont les jurons pleins d'humour se révèlent plutôt savoureux, en passant par le grand frère protecteur et précautionneux, sans oublier la grande soeur débrouillarde et responsable, il y en a pour tous les goûts. En tant qu'adulte, j'ai, en outre, trouvé intéressant de mettre en scène des amitiés filles/garçons, une mixité qui peut parfois faire défaut chez les plus jeunes. de la même manière, j'ai apprécié que l'autrice veille à inclure un adulte dans son récit et à rappeler subtilement la nécessité de faire appel à un adulte en cas de problème… Ce sont de petits détails qui témoignent de la finesse et de l'intelligence de cette histoire menée d'une main de maître !
En conclusion, avec humour et tendresse, l'autrice nous brosse le portrait de personnages attachants, humains ou non, qui vont vivre mille péripéties, mais surtout nous prouver la force de l'amour fraternel et de l'amitié avec un grand A. Rythmée, non dénuée de surprises, de dangers et de mystères, et peuplée par des micro-robots et une entité à l'intelligence grandissante et mégalomaniaque, voici une aventure savoureuse qui devrait plaire à un large public. Une belle manière d'initier les plus jeunes à la science-fiction et au monde fascinant des intelligences artificielles tout en leur offrant un divertissant moment de lecture !
Lien : https://lightandsmell.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Artiola
  22 novembre 2021
Attirée par la belle couverture, j'ai coché ce livre lors de la masse critique jeunesse et j'ai eu le plaisir de le recevoir. Je profite de l'occasion pour remercier Babelio et les éditions Alice Jeunesse.
Suma, 11 ans et Hator, 7 ans adorent aller chez leur oncle Niels, un informaticien qui programme des jeux vidéos. Même si l'appartement où il vit est petit, les filles n'ont pas le temps de s'ennuyer et les surprises ne manquent pas. La dernière en date porte le nom de Zip. Il s'agit d'un chien robot que Niels vient de recevoir. Zip est intelligent, sait faire beaucoup de choses, obéir, reconnaître son nom... Quel bonheur pour les deux soeurs ! Elles se précipitent pour le présenter aux deux voisins, Marnus et Photus qui ont le même âge qu'elles.
Mais un jour Hator et Phocus disparaissent. Suma et Marnus partent à leur recherche sans prévenir Niels. Les aventures peuvent commencer...
C'est à travers la voix de Suma qu'on apprend tout ce qui se passe. Il y a d'abord la présentation des prénoms drôles des personnages et de leur famille. On ne peut pas s'empêcher de sourire, l'humour ne manque pas. Quand l'action se met en route, un autre protagoniste mystérieux entre en jeu et on entend parfois sa voix.
Un roman magnifique rempli d'aventures, de situations drôles et de personnages attachants. L'écriture est fluide, on tourne les pages de plus en plus vite.
A ne pas manquer ! Pour les enfants à partir de 9 ans.
PS : Savez-vous la signification du mot Robules ?
Ce sont des choses minuscules qui s'assemblent, bref : des robots minuscules... ( un mot inventé par Suma et Marnus)
robulesDelphine Gossettous les livres sur Babelio.com

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
julie_etln
  06 décembre 2021
ROBULES
Résumé : Un roman d'aventure palpitant, drôle et original qui nous emporte dans un univers parallèle géré par une intelligence artificielle.
Hator et Suma sont en vacances chez leur oncle Niels, programmeur de jeux vidéo. Avec Phocus et Marnus, les deux voisins, elles tentent de "dresser" Zip, un chien robotique très intelligent. Quand les deux plus jeunes disparaissent, Suma et Manus découvrent que Zip leur a ouvert une porte vers un monde un peu étrange, composé de micro-robots...
Avis : J'ai dévoré et adoré ce roman jeunesse !
Tout d'abord, j'ai beaucoup aimé l'univers dans lequel évolue l'histoire, enfin devrais-je plutôt dire les deux univers. L'univers est bien dépeint par l'autrice, et les différences entre les deux lieux sont bien marquées. J'ai adoré le deuxième univers qui arrive vers le premier tiers du livre, il est montré comme un endroit coloré, futuriste et rocambolesque, j'ai aussi beaucoup aimé le contraste que j'ai ressenti à son égard, c'est à dire à la fois intriguée, amusée mais aussi apeurée à certains moments de l'histoire.
Ensuite, j'ai également aimé tous les personnages que ce soit Marnus, Phobus, Suma ou Hator, ils avaient tous leurs points forts et faibles et étaient très attachants. Mais quand même j'ai adoré voir évolué le chien-robot qui était très très original !
Pour finir, j'ai beaucoup apprécié cette histoire que j'ai trouvé très originale et bien développée, le tout saupoudré d'un humour saisissant et d'une plume addictive ! J'ai dévoré ce roman en deux jours et je pense que tout le monde sera conquis autant que moi !
Je mets la note de 5 étoiles sur 5.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Vinie1984
  04 décembre 2021
Hator et Suma sont en vacances chez leur oncle Niels pendant que leurs parents sont en vacances au Mexique. Les fillettes aiment passer du temps chez lui, il est féru d'informatique et dans l'immeuble vivent 2 garçons du même âge qu'elles, Phocus et Marnus, avec qui elles adorent passer du temps.
Lors de leur vacances, Niels reçoit un colis qui contient un chien robot. Celui-ci est programmable et les filles s'amusent beaucoup avec.
Un matin, Suma et Manus découvrent que leur frère et soeur ont disparus. C'est Zip, le chien robot , qui va les mener vers le monde où ils se sont rendus.
Un monde mystérieux rempli de minuscules robots qu'ils appellent des robules. Heureusement que Zip est là pour les accompagner et les aider à retrouver les petits, son aide va leur être bien précieuse.
Et puis dans cette histoire, il y a un autre personnage qui va faire son apparition. D'abord juste une voix et petit à petit on le découvre.
C'est une histoire qui va beaucoup plaire aux enfants à partir de 9 ans. Surtout si ils sont férus d'informatique. Il y a de l'aventure, des rebondissements, du rire, des émotions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
ArtiolaArtiola   21 novembre 2021
Je sursaute, en même temps que mes compagnons. Un bolide vient de nous frôler sans faire le moindre bruit. J'ai à peine eu le temps d'entrevoir sa forme : c'est quelque chose d'intermédiaire entre la voiture, la moto et l'avion...Hator n'a pas l'air surprise.
- Il y en a partout des machins comme ça, explique-t-elle. Je sais pas à quoi ça sert. Il faut juste faire attention : on les entend pas et on risque de se faire renverser.
-On dirait que les robules copient notre monde, constate Marnus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ArtiolaArtiola   21 novembre 2021
Le monstre doit bien mesurer trois ou quatre fois la taille d'un homme adulte. Il est difforme ; des bosses, des cubes et des piquants sont répartis sans aucune logique sur toute sa surface. Les piquants, par exemple forment des touffes placées de manière aléatoire, au lieu d'être sur son dos ou sur sa tête. A d'autres endroits, on dirait qu'il a des bouclettes. Une sorte d'escalier lui recouvre partiellement l'avant, là où devrait être son ventre. A la base, là où on s'attendrait à trouver des pattes ou des pieds, son corps s'étale comme une grande jupe et je me demande comment il fait pour avancer. Vu la façon dont il glisse légèrement à droite et à gauche, je devine qu'il doit être muni de quelque chose qui s'apparente à des roulettes. Sa peau semble lisse, mais elle grouille de robules.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ArtiolaArtiola   21 novembre 2021
La machine est équipée d'un casque relié à l'ordinateur. A l'intérieur du casque, il y a un écran sur lequel on voit défiler des paysages. C'est super réaliste : on s'y croirait ! On peut courir dans la forêt en sautant pour éviter de grosses racines ou de grosses pierres. Il y a aussi du son, pour l'ambiance : on entend le vent qui fait bruisser les feuilles, les chants des oiseaux et des cris d'animaux. C'est mon oncle qui a programmé tout ça. Le plus extraordinaire, c'est que la machine diffuse même des odeurs. Avec le programme ' course dans la forêt', on sent l'humus, les feuilles mortes, les champignons...Pour le programme 'mer', le parfum de large nous chatouille les narines, on perçoit le cri des goélands et les cornes des bateaux, au loin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ArtiolaArtiola   21 novembre 2021
On entendait le cliquetis frénétique de ses doigts sur le clavier et on se demandait ce que le robot allait bien pouvoir faire de plus, parce qu'on le trouvait déjà très chouette comme ça. On a fini par rejoindre Niels au moment où il s'apprêtait à le remettre en marche. Ca a été un sacré gag !
Mon oncle avait dû se tromper quelque part : quand Zip a voulu aboyer, c'est un vrai miaulement de chat qui est sorti. Tonton Niels a eu l'air un peu déconfit, mais finalement tout le monde s'est mis à rire. On a décidé de le laisser comme ça. Après tout, un chien qui miaule, c'est plutôt marrant, non ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : robotsVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1253 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre