AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2374640795
Éditeur : Sudarènes (08/11/2017)

Note moyenne : 3.71/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Sarah ne possède aucun souvenir. Elle ne sait pas qui elle est. Elle ignore comment elle est arrivée dans ce monde étrange. Pourtant les êtres qu'elle rencontre prétendent la connaître. Ils affirment même attendre beaucoup de sa venue. Comme si elle avait quelque chose à accomplir, une quête à réaliser.
Pour quitter cet endroit, la jeune fille n'a donc pas le choix : elle doit affronter les épreuves qu'on lui impose. Pour s'élever, il faut parfois traverser ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
LightandSmell
  08 février 2018
Dès les premières pages, vous êtes transportés dans une histoire à la Alice au pays des merveilles où l'absurde côtoie le génie, où les apparences vous éloignent de la réalité et où la réalité semble désespérément et méticuleusement vous échapper. En d'autres termes, Spiritus Mundi s'est révélé être une lecture complètement déroutante, du moins, pour moi qui ne suis pas coutumière de ce genre de récit. Je me suis d'ailleurs empressée d'aller sur le net pour découvrir la définition du terme en espérant être quelque peu éclairée sur l'histoire qui prenait vie sous mes yeux…
Le roman suscite chez le lecteur autant de questions, ou presque, que chez Sarah, notre héroïne qui a perdu la mémoire et qui se retrouve dans un monde étrange qu'elle ne pourra quitter qu'après avoir affronté différentes épreuves. Comme elle, vous aurez très vite cette sensation de nager en plein brouillard et de devoir vous accrocher à la moindre parcelle de lumière, un peu comme à l'image de la couverture du roman où un visage semble se détacher du noir, de l'obscurité pour entrer dans le blanc, dans la lumière et la vérité. Happés par l'histoire et curieux d'en connaître le dénouement, vous n'aurez alors pas d'autre choix que de faire le voyage aux côtés de cette femme qui lutte avec acharnement pour retrouver ses souvenirs et se réapproprier son passé.
Pour atteindre cet objectif indispensable à sa santé mentale, et à la nôtre par la même occasion, elle sera fort heureusement aidée par des personnages qui, comme vous le découvrirez, sont étroitement liés à sa personne. Je ne peux pas vous en dire plus sur ce point sans vous gâcher le plaisir de la découverte, mais j'ai aimé l'inventivité dont a su faire preuve l'auteur quant à ses personnages et à leur personnalité bien marquée. Bien que parfois horripilants dans leur manière de trop en dire ou pas assez sans oublier leur tendance aux réponses sibyllines, ils n'en demeurent pas moins une pièce maîtresse de l'aventure. Sans eux, point de quête !
Quant à Sarah, de prime abord, ce n'est pas une personne à laquelle il est aisé de s'attacher. Mais rien de surprenant à cela : comment apprécier quelqu'un qui ne se connaît même pas lui-même ? Sans passé ni souvenirs à partager, elle se présente un peu comme une page vierge sur laquelle s'inscrivent, petit à petit, des lettres, puis des mots et enfin des phrases. On apprend donc à la connaître en même temps qu'elle se (re)découvre. Un phénomène intéressant finit cependant par se produire puisqu'au cours de ce voyage éprouvant à travers le temps et l'espace, vous finirez par ne plus avoir l'impression de suivre Sarah, mais d'être cette femme en quête de son passé. Vous ressentirez alors, avec force, les émotions et les différentes pensées qui l'assaillent : confusion, agacement, espoir, désespoir, franche colère, anxiété, excitation… Un maelström d'émotions qui met les nerfs des lecteurs à rude épreuve !
Plongés dans une certaine confusion, les lecteurs devraient toutefois être comblés de retrouver des créatures que l'on connaît tous plus ou moins : dragon, centaure, phénix, licorne… Quelques éléments de fantasy classique dans un récit qui se détache quelque peu du genre par sa dimension philosophique voire métaphysique. J'ai, pour ma part, apprécié de retrouver ces créatures familières qui m'ont donné l'impression d'être en terrain connu quand mon esprit commençait à se perdre dans un flot ininterrompu de questions. A noter également quelques scènes de combat qui apportent un souffle nouveau au récit d'autant que la plume de l'auteur fait des merveilles pour nous plonger au coeur des affrontements. Et puis, après avoir fait chauffer nos neurones, avouons que des scènes plus physiques, et donc facilement compréhensibles, sont plutôt bien accueillies.
Enfin, au-delà de l'histoire et de cette aura de mystère qu'elle dégage, j'ai été séduite par la plume de l'auteur qui, sans être lyrique, a un petit côté poétique et une élégance naturelle qui devraient ravir les amateurs de belles plumes. Mahrk Gotié s'appuie d'ailleurs sur sa maîtrise des mots pour vous embarquer dans son voyage malgré les zones d'ombre qui l'entourent. Même si vous ne comprenez pas tout, vous finirez par vous abandonner totalement, acceptant d'être parfois dans le flou, et vous vous laisserez porter par l'imagination plus que fertile de l'auteur. Cela ne vous empêchera pas d'attraper, par-ci par-là, des informations avec la ferme intention d'emboîter les différentes pièces du puzzle comme Sarah désire rassembler les différentes parties de son émeraude. Y arriverez-vous ou non, vous serez les seuls capables de répondre à cette question, mais ce qui est certain, c'est le plaisir que vous prendrez à essayer de résoudre ce casse-tête et de faire la lumière sur cette histoire « de fou ». Et dans le processus, vous comprendrez qu'avec Spiritus Mundi, la célèbre citation « L'important, ce n'est pas la destination, c'est le voyage » atteint ses limites. Car pour Sarah, si le voyage est nécessaire, la destination est vitale !
En conclusion, si l'histoire m'a parfois déroutée, j'ai apprécié la prise de risque de l'auteur qui signe ici une histoire qui vous pousse dans vos retranchements, vous invite à réfléchir et à accepter, pour certains lecteurs dont je fais partie, de ne pas tout comprendre. Roman de fantasy, conte philosophique avec une large place accordée au symbolisme ou roman d'apprentissage, voire un peu de tout ça, Spiritus Mundi est un livre sur lequel il est difficile de mettre une étiquette. Mais nous pouvons néanmoins nous accorder sur une chose, c'est qu'il marquera l'esprit de ses lecteurs.
Lien : http://www.emaginarock.fr/sp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Yumiko
  08 octobre 2017
Je dois admettre que j'ai été totalement déroutée par ce roman. le début m'a complètement déstabilisée et je n'ai pas réussi à comprendre de quoi il était question. L'auteur nous balade totalement, passant d'un endroit à un autre sans que nous puissions prendre nos repères, ni décoder ce qui se passe réellement.
Mais soyez rassurés, les pièces trouveront leur place dans l'échiquier, quand tout commence à s'éclairer vers la fin. Finalement, nous suivons le chemin avec Sarah, cherchant à comprendre ce qui lui arrive en même temps qu'elle. Nous combattons donc avec elle et la soutenons du début à la fin, même si elle semble comprendre plus facilement que nous ce qui se passe.
Je me suis donc plongée sans problème dans l'histoire, malgré mon trouble face à mon incompréhension au départ. Après j'aurais aimé que le récit soit un peu plus développé et que la condition de Sarah ainsi que les raisons des différentes épreuves le soient aussi davantage. Cela aurait rendu l'histoire encore plus forte à mon sens. Mais cela n'enlève rien à l'originalité et à la qualité de ce roman qui a su me prendre complètement au dépourvu!
En bref, je reste volontairement vague sur l'histoire, car je préfère vous laisser le découvrir comme je l'ai fait, ce qui permet de se poser beaucoup de questions et nous donne envie d'en apprendre toujours plus pour remonter les fils de cette toile tellement bien ficelée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
gabrielleviszs
  31 décembre 2017
Je remercie Mahrk Gotié, l'auteur pour m'avoir offert un exemplaire de son nouveau roman. le résumé est attirant. le mot quête m'a plu de suite ! Tandis que la couverture est bien mystérieuse. que représente-t-elle réellement ? de près une tache sombre, de loin, des liens ?
Nous découvrons Sarah, une jeune femme qui semble perdue dans un monde qui n'est pas le sien. Sa mémoire s'est fait la malle et la présence d'un ange est plus qu'étrange. Elle doit traverser les différents monde pour obtenir sa mémoire d'une manière générale. Plusieurs rencontres vont lui faire prendre des chemins détournés. Va-t-elle réussir à comprendre ce qui lui arrive et surtout qui elle est ?
J'ai été comme Sarah, un peu perdue au début de l'histoire. Où est-elle ? Que fait-elle ? Pourquoi doit-elle suivre ce chemin hasardeux pour se retrouver ? Quelles sont les significations ? Et qui sont tous ces gens ? En bref, je me suis posée beaucoup de questions, trop vite, trop rapidement. Les éléments arrivent les uns après les autres, nous entrainant dans un monde de fou. La chocolaterie est plus saine d'esprit que le monde dans lequel vit Sarah. Elle rencontre Joan, un jeune homme qui semble sympathique aux premiers abords, qui est mesquin et joueur par moment, pour être un trouillard au final ? Que nenni, ce jeune homme sera malgré tout ce qu'il va lui faire subir, une aide précieuse. Presque aussi précieuse que cet ange qui veille sur elle. Les étapes sont diverses et variées. Se retrouver dans la peau d'une autre, ou rejoindre sa famille ? Les époques changent mais les problèmes restent les mêmes.
L'auteur nous fait perdre nos repères temporels, physiques. Un véritable maître du temps se trouve face à nous. Décrypter devient un véritable jeu. J'ai beaucoup aimé me retrouver dans ce véritable casse-tête pour trouver une solution. Par moment je me suis dit que l'auteur était plus fêlé que moi : j'adore ! Plus les pages défilent et plus le paysage change, tout comme les personnages.
En parlant d'eux, Sarah m'a paru faible et naïve, vindicative au départ. Elle est obligée d'apprendre, de se battre, de comprendre ce qui l'entoure. Sa faiblesse se transforme en force lorsque les éléments d'une même pièce commencent à se rassembler. Il lui faut trouver tous ses éléments pour avoir accès à ce qui la chagrine. Joan, l'Ange, le Fou, La Mort, le Roi des Rois, le magicien, Tom... Chacun d'entre eux a son importance. Chacun d'entre eux va apporter son aide d'une manière ou d'une autre à la jeune femme qui est coincée. Vivre ou mourir est presque la question qu'elle devrait se poser.
Tous ont leur place sur un jeu d'échec - c'est ce que j'ai ressenti, entre les surnoms et noms donnés aux uns et aux autres. le sacrifice du fou pour sauver la reine est un jeu que j'aime beaucoup. Ici il s'agit de sacrifice, de don de soi, de recherche et non de nombrilisme. Car dans ce dernier cas, il n'y a plus grand chose à faire. Il existe un lien entre eux, entre eux tous, que Sarah le veuille ou non. Ce fameux lien qui se dévoile pas si rapidement que cela. On le suppose, on le devine et à un moment donné on le comprend.
Seul bémol, j'ai trouvé l'histoire trop courte. J'aurais aimé que les étapes soient plus complètes, plus d'explications. Il y a des passages avec les fantômes qui est très bien, tandis que d'autres comme sous la cascade que j'ai trouvé trop rapide.
En conclusion, l'histoire est originale, pleine de bon sens une fois qu'on a compris ce qui se passe réellement. Des personnages mystérieux qui composent un tout. Illusions ou réalité ? Tout n'est qu'image de n'importe quel côté l'on se trouve. Une quête envoutante qui permet de comprendre bon nombre d'éléments de notre propre moi intérieur.
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/spiritus-mundi-mahrk-gotie-a135344678
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
fabledheartless
  04 mars 2018
S'il est possible de dire une chose d'entrée de jeu, c'est que peu importe ce à quoi vous pouvez vous attendre en lisant la quatrième, vous serez de toute façon loin du compte. Spiritus Mundi est une « chose », un livre impossible a réellement caser dans un genre ; il oscille entre l'absurde et l'onirique, la philosophie et le fantastique, tout en s'assurant de toujours garder ce soupçon de vrai, de juste qui l'empêche de basculer dans le n'importe quoi. Chacun des obstacles est autant de nouvelles questions que la lecture s'évertue à résoudre et le tout est d'une sublime complexité. Après les premières page, j'ai relu la quatrième, résolument perdue et complètement déboussolée. Déroutée à l'image de l'héroïne d'ailleurs ; beaucoup de lecteur s'attachent à s'identifier aux personnages, ça n'est à mon sens pas vraiment possible ici et pourtant… Pourtant il faut avouer que le lecteur en est rendu au même point que la jeune fille, jusqu'à avoir l'impression de se fondre en elle.
Une héroïne et quelle héroïne. Jeune mais pas irréfléchie, forte mais pas invulnérable ; son intelligence ne permet pas de « faciliter » l'histoire. L'intrigue est une quête identitaire en plus d'être un périple pour la survie ; elle se déploie depuis la jeune fille et s'y referme fatalement. Elle apprend de ses erreurs en même temps qu'elle s'apprend elle‑même et ça, c'est du génie. Tout finit par s'éclaircir à mesure que la notre protagoniste, à mesure que la lecture de précise. Les autres personnages fonctionnent sur le même mode : peut‑être parfois moins « fluides » que Sarah dans leurs comportements, peut‑être plus marqués, mais de toute façon nécessaires à la poursuite de la quête. Pas de stéréotypes malgré des personnalités hautes en couleurs, malgré des réponses qui n'en sont pas vraiment. L'auteur passe d'une entité abstraite à une existence bien réelle (si l'on peut s'accorder sur le fait que tout ceci soit réel). Joan pour ne citer que lui est aussi mesquin qu'il est doux, vicieux qu'il est précieux. Il incarne à lui seul toute la complexité de ce petit livre où tout n'est ni noir, ni blanc, où tout se pare de nuance. Rien n'est simple et le manichéisme est une abstraction. En somme, si les autres personnages puisent leur essence, leur existence à travers l'égarement de Sarah, elle, se cherche à travers eux. le tout forme une toile quasiment infini, un puzzle dont la tentative de résolution est absolument géniale pour ne pas dire envoûtante.
L'écriture enfin, puisqu'il est question des réponses données à Sarah… Vous le savez, si je lui offre son paragraphe, c'est qu'elle est maitrisée. Ici, elle est divine en son genre : torturée, incisive, presque aussi mystérieuse et troublante que l'intrigue elle même. Dans le prolongement de l'histoire, elle la magnifie en confortant l'impression d'égarement, de perdition. Les associations d'idées, d'images sont parfois étrange mais participent au génie global du bouquin. A la fermeture de celui-ci, le « wahou » vient de lui même… Une histoire au potentiel énorme, que l'auteur a choisi de condensé en un one‑shot plutôt restreint lui‑même et qui accentue finalement le sentiment d'urgence et l'impression de trouble. Un choix que j'aurais pu déplorer s'il ne se prêtait pas si bien à l'histoire, à l'aura qui se dégage en définitive de ce petit roman que je recommande vivement.
Lien : http://www.bookpearl.fr/2018..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
bibliosphere2
  09 février 2018
Tout d'abord, je tiens à remercier l'auteur Mahrk Gotié pour l'envoi de son livre, qu'il qualifie « d'ouvrage poétique surréaliste et fantasy ».
Et en effet, c'est exactement ce que j'ai ressenti en le lisant. Peu habituée à ce genre littéraire, j'ai été un peu déboussolée au début, mais positivement. L'auteur nous plonge directement dans le vif du sujet et on perd, dès les premières lignes, nos repères spatio-temporels. Cependant, je pense que cela est voulu. C'est totalement déroutant mais on se laisse facilement prendre au jeu. le lecteur fait connaissance avec Sarah, une jeune fille qui a semble t-il perdu la mémoire et qui se retrouve dans un monde enchanté.
C'est donc dans un univers très particulier que la protagoniste évolue, à mi chemin entre Alice aux pays des merveilles et un film de Walt Disney. le vocabulaire du merveilleux est omniprésent et nous croisons un ange, un magicien mais également des créatures monstrueuses. C'est donc un monde semé d'embuches qui attend la jeune fille, qui va devoir affronter plusieurs épreuves pour se souvenir de qui elle est et quitter ce lieu. A chaque étape, elle va rencontrer des êtres qui vont l'aider ou la bousculer dans ses retranchements : la Mort, le fou, le Roi des rois, le magicien etc.
J'ai beaucoup apprécié ce livre, notamment parce que l'on s'évade complètement dans un imaginaire qui nous pousse à explorer notre propre inconscient. C'est un voyage initiatique que l'on partage avec Sarah, à qui l'on s'attache inévitablement. Parfois naïve et agaçante, elle est également très courageuse. Sa quête devient une énigme et le lecteur essaye de reformer le puzzle afin de la résoudre.
J'ai aimé le petit côté schizophrène qui émane de Sarah, car la frontière entre la réalité et ce qu'il se passe dans sa tête est très fine. L'auteur a une imagination débordante et arrive sans problème à nous emporter. de plus, j'ai trouvé sa plume très belle, élégante et ses mots sont tous choisis avec une très grande attention et justesse. Il y a effectivement un côté philosophique et l'on en vient à se poser beaucoup de questions sur soi-même. Quelle est l'essence de la vie ? Comment se construire et se relever après de douloureuses épreuves ? Notre passé peut-il être un obstacle infranchissable ? Qui est-on vraiment ?
Lien : https://bibliosphere2.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
mr-malchancemr-malchance   08 octobre 2018
Pour équilibrer la donne, en face des cyniques, des immatures, des irresponsables, des éternels enfants, il existe des adultes, des gens qui pensent, des êtres qui se soucient des conséquences, qui réfléchissent avant d'agir, qui considèrent que demain possède de la valeur, parce que demain viendra toujours pour quelqu'un, et ce quelqu'un ne devrait pas subir l'ineptie des autres.
Commenter  J’apprécie          00
mr-malchancemr-malchance   08 octobre 2018
Il fallait en passer par là pour obtenir le privilège de naître. Il fallait montrer qu'on en était digne, qu'on la méritait, cette vie, malgré le lot inépuisable de souffrances, de douleurs, de déceptions, malgré les atrocités, les vilenies, les guerres, les mensonges; il fallait l'aimer, la convoiter, la vouloir, et pire que tout, outrage incroyable, il fallait la désirer.
Commenter  J’apprécie          00
mr-malchancemr-malchance   08 octobre 2018
Malgré tous ces progrès d'ordre technologique, l'humanité n'en demeure pas moins infantile. Cette planète ne représente même pas l'équivalent d'un grain de sable à l'échelle de l'univers ; qui pourrait se soucier du comportement de poussières ?
Commenter  J’apprécie          00
mr-malchancemr-malchance   08 octobre 2018
Elle n'aurait jamais éprouvé le besoin de souiller ce silence avec des mots, de rendre cet instant rationnel, compréhensible, logique ; cela lui aurait enlevé une partie de son charme.
Commenter  J’apprécie          00
gabrielleviszsgabrielleviszs   31 décembre 2017
La mort se retira. La pluie et le tonnerre cessèrent, le jour se leva, et le paysage se réveilla comme après un long cauchemar. Sarah se contorsionnait toujours de douleur. Elle n'osait pas regarder son ventre, mais elle sentait le sang qui s'écoulait entre ses doigts. Elle avait l'impression d'être avalée, engloutie par une souffrance terrible. Alors qu'elle luttait pour ne pas s'évanouir, elle se rendit compte que ses compagnons l'encerclaient en la regardant d'un air las. Elle ne s'expliqua pas leur réaction, ce qui sembla les irriter davantage. Énervé, le Fou lui tourna le dos. À ses côtés, l'Ange et Joan s'adressaient des regards furtifs, signe de leur gêne.

- Tu ne comprendras donc jamais ? pesta enfin Joan avec dédain.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : imaginaireVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox

Autres livres de Mahrk Gotié (1) Voir plus




Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1149 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre