AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2369143150
Éditeur : Libretto (04/11/2016)

Note moyenne : 3.29/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Un vagabond de quatorze ans, doué pour l'étude - et, croit-il aussi, pour la vie -, gagne l'illustre cité d'Oxford, qui connaît alors (ou est à la toute fin du XVIème siècle) un essor intellectuel sans précédent. La Reine Vierge (Elizabeth, première du nom), qui règne sur le jeune empire britannique, exerce son pouvoir d'une main de fer mais ne résiste pas à la séduction des libres entreprises de l'esprit. Ce qui engage certains chercheurs de vérité sur les voies de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Gwen21
  03 août 2017
Elizabeth Goudge n'a pas son pareil pour immerger le lecteur au plus profond d'une certaine identité anglaise, faite de paysages campagnards, de personnages rustiques et authentiques, et de valeurs délicieusement surannées.
Avec "Les amants d'Oxford", elle nous convie à un voyage au coeur de l'Angleterre élisabéthaine. Conçu comme une biographie fictive et vivante de la ville d'Oxford qu'elle habita, le récit s'articule autour des différents membres de la famille Leigh. le père, veuf et chanoine du collège de Christ Church, Joyeuce, sa fille aînée en charge de ses sept frères et soeurs, Grand-Tante, la vieille acariâtre aux allures de sorcière qui s'est imposée au logis, sans compter les étudiants turbulents, les portiers complices, les bohémiennes diseuses de bonne aventure et... la reine Elisabeth Tudor en personne. Tous ces personnages ont leur rôle à jouer dans ce roman qui met à l'honneur l'une des premières villes universitaires de Grande-Bretagne. Elizabeth Goudge la décrit avec précision et tendresse, l'immergeant comme à son habitude dans le décor d'une nature à la fois ardente et apaisée, d'une réalité palpable.
Le rythme du récit paraîtra peut-être lent à certains, pour ma part je l'ai apprécié comme une belle opportunité de me familiariser avec une période à la fois dure et brillante, assez méconnue. J'avais déjà beaucoup apprécié la prose de l'auteur avec son magnifique "Pays du Dauphin Vert" et sa bucolique "Colline aux gentianes", je ressors de ses "Amants d'Oxford" toujours sous le charme.

Challenge PLUMES FÉMININES 2017
Challenge 1914-1968 / 2017
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          420
twinckel
  03 juillet 2019
C'est toujours triste de ne pas aimer un livre d'un auteur apprécié.
C'est le cas avec celui-ci, je me suis copieusement ennuyée, je l'ai reposé, repris, et non rien à faire, l'histoire ne m'emporte pas, les personnages ne m'intéressent pas.
Il faut savoir ne pas insister et se quitter bons amis.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
Gwen21Gwen21   28 juillet 2017
Faithful s'émerveilla de la patience inexorable de la nature. Si l'homme l'attaque, abattant ses arbres pour faire places aux murs couleur de fumée de ses maisons, arrachant ses fleurs pour tracer ses rues fourmillantes, chassant ses oiseaux et ses animaux, la nature se retire à l'horizon, emmenant ses créatures avec elle, attendant une occasion. Mais que l'homme relâche son étreinte un seul instant, qu'il quitte sa maison ou néglige le pavé de sa rue, et elle revient de nouveau avec ses graines soufflées par le vent et les germes vivant dans le soleil et la pluie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Gwen21Gwen21   31 juillet 2017
Il prit son livre, s'enfonça avec plaisir dans son fauteuil et une fois encore, de la littérature, il aurait glissé dans une contemplation paisible et reposante... si un bruit de voix sous sa fenêtre n'était venu le déranger.
Commenter  J’apprécie          180
missmolko1missmolko1   11 août 2015
Les premières grisailles de l'aube se glissèrent mystérieusement dans les ténèbres, si graduellement qu'on n'eut pas cru que le jour avait chassé la nuit, il semblait plutôt que la nuit elle-même s’était métamorphosée en une chose fraiche et neuve.
Commenter  J’apprécie          150
Gwen21Gwen21   26 juillet 2017
Il avait obtenu ce qu'il voulait, il était parfaitement heureux. Il comprenait que son expérience était unique : bien peu de gens obtenaient ce qu'ils désiraient le plus, bien peu l'aimaient encore quand ils l'avaient obtenu.
Commenter  J’apprécie          150
Gwen21Gwen21   27 juillet 2017
Un poème peut jouer le rôle de deux mains qui vous soulèvent et vous déposent dans un endroit inconnu. On se retourne avec surprise et on découvre que parce qu'on a lu quelques lignes imprimées sur une page ou écouté deux minutes une voix qui parlait, on est arrivé dans un lieu bien différent.
Commenter  J’apprécie          110
Video de Elizabeth Goudge (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Elizabeth Goudge
Le secret de Moonacre bande annonce
autres livres classés : oxfordVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Londres et la littérature

Dans quelle rue de Londres vit Sherlock Holmes, le célèbre détective ?

Oxford Street
Baker Street
Margaret Street
Glasshouse Street

10 questions
674 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature anglaise , londresCréer un quiz sur ce livre