AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782020252881
321 pages
Éditeur : Seuil (01/01/1998)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 29 notes)
Résumé :
Peut-être un jour goûtera-t-on la richesse de la littérature des pauvres, ses mille savoirs et saveurs ?

Peut-être surtout découvrira-t-on sa force, qui n'a de but que d'aiguillonner la vie, de la pousser en avant comme un cheval, et de dilater le monde jusqu'aux extrêmes inconnus, plutôt que de le réduire aux frontières de ce que l'on peut exactement savoir ?

Peut-être est-ce seulement pour cela, aider la vie comme la pluie l'aide, e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Titlilou
  14 juin 2020
Les histoires sont très courtes, plutôt surprenantes. L'avantage c'est qu'on peut les lire à n'importe quel moment.
C'est original mais je ne suis pas sûre d'avoir pu en extraire tout le sens.
Commenter  J’apprécie          31
lessorcieres
  15 décembre 2013
C'est l'ambiance de veillé que dégage ce livre. J'adore ça. Des contes, des fables, plus ou moins courtes qui nous ramène au temps où l'on se racontait des choses au lieu de se vautrer devant la télévision.
Tous ces textes sont classés selon leur région d'origine aussi peut on choisir là où l'on veut voyager. Tous ne finissent pas bien. On y parle de fantôme, d'amour, de richesse, d'être de légendes et même du diable. Des histoires pour faire peur, pour apprendre.
Le fait que les histoires soit courtes permet de piocher une histoire par-ci par-là et du coup le livre passe tout seul.
Une lecture agréable lors des rudes soirées d'hiver .
Lien : http://memelessorciereslisen..
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
TitlilouTitlilou   05 juin 2020
On murmura qu'Oswald Biber avait construit des horloges à rebrousser les jours. Il suffisait d'inscrire au cœur de la machine le nom de qui voulait revenir en arrière. A chaque battement l'homme rajeunissait. Biber en vérité errait hors des chemins ordinaires du monde, aux confins indécis de l'art et de la science. Il finit par s'y perdre.
Commenter  J’apprécie          40
DanieljeanDanieljean   20 février 2016
Ainsi taisez-vous donc, chercheurs de l’or du temps,
le bruit des mots effraie le parfum des miracles.
Commenter  J’apprécie          40
lessorciereslessorcieres   15 décembre 2013
Quelques gouttes de foi dans un grand bol d’espoir, on n’a jamais trouvé remède plus puissant contre les maux bizarres et les reins pessimistes
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Henri Gougaud (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Henri Gougaud
Henri Gougaud P2
>Coutumes, savoir-vivre, folklore>Folklore>Littérature populaire orale (601)
autres livres classés : contesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2428 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre