AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Henri Gougaud (Éditeur scientifique)
ISBN : 2020361949
Éditeur : Seuil (02/01/1999)

Note moyenne : 4.03/5 (sur 37 notes)
Résumé :

A fréquenter les contes et les mythes des peuples primitifs, il apparaît que les mille jeux du sexe furent partout célébrés à l'égal des manifestations les plus sacrées du bonheur d'être.

Notre Occident, aujourd'hui, ne les estime plus inspirés par le diable, mais il n'ose point encore penser qu'ils peuvent , ou ont pu un jour, plaire à Dieu.

Pour nos ancêtres simples, il va de soi que la force d'aimer prend sa source dans... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Marple
  24 août 2013
Ce livre est une vraie petite curiosité littéraire ! Bien loin du recueil sensuel et vaguement sulfureux que j'imaginais, il présente des contes plutôt naïfs et souvent amusants sur le thème du sexe, glanés un peu partout dans le monde.
Malgré le classement géographique et les explications de la notice, je n'ai pas décelé les différences entre les cultures. J'ai en revanche été frappée par un point commun entre toutes ces histoires : l'amour n'y a rien de secret ou de mystérieux, mais se fait avec le naturel d'un accouplement animal, le plaisir en plus ! Il n'est pas connoté négativement comme un 'péché' et devient même parfois un moyen d'accéder au paradis, dans les 2 sens du terme, grâce à l'intercession d'un amant ou d'une maîtresse en soutane ! C'est vraiment étonnant.
Le vocabulaire utilisé l'est tout autant et transforme ce livre en petit dictionnaire métaphorique du sexe de lui, d'elle et des deux mélangés. Un dictionnaire très pittoresque, jamais vulgaire, mais pas sexy pour deux sous, un peu à la façon de la chanson du zizi de Pierre Perret. Morceaux choisis pour Monsieur : pilon d'amour et boules en sac, gourdin de miel, monsieur dard, sabre charnu et balloches velues, lutin chauve et nerf des délices. Et pour Madame : caverne frisée, madame vase-doux, fournaise fraîche, grotte au seuil touffu ou source aux eaux miraculeuses...
Évidemment, les femmes pleurent toujours d'en bas tandis que les hommes bandent avec une vigueur de dragon amoureux. Il est donc temps de labourer le sillon mouillé, de fourrer la baguette au four, de faire bouillir le chaudron ou de mettre le sabre au fourreau. Tout ça pour jouir plusieurs années sans se désunir, toute la nuit, ou, au minimum, 7 fois !
Les termes sont innocents et imagés donc, mais l'écriture est toujours belle et participe vraiment au plaisir de la découverte. Je ne garderai certes pas le souvenir de chaque conte, car ils sont trop courts et simples pour chacun nous marquer durablement, comme plusieurs épisodes d'un même documentaire animalier qui serait consacré à l'homme. Mais je me rappellerai l'impression d'ensemble, mon plaisir amusé devant ce livre étonnant des amours pas compliquées !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          410
Mahpee
  13 octobre 2014
de l'Afrique à l'Asie, des Amériques à l'Europe, le livres des amours nous fait découvrir des contes de traditions orales. Ces contes, qui ont traversé les siècles, sont toujours d'une grivoiserie joyeuse et la pudeur abandonnée au profit de délicieuses histoires qui parlent des relations hommes femmes dans un temps où le sexe n'était pas tabou. Ces contes poétiques sont emplis de finesse et d'humour, une trace des rapports amoureux de nos ancêtres, de leur émerveillement devant l'amour.
Commenter  J’apprécie          130
Linjo
  02 mars 2019
On plonge tout droit avec Henri Gougaud dans l'océan immence des contes amoureux, et on est pas décus:
On en trouve de partout si loin de la morale mais si proches sans tabous de ce que c'est qu'aimer! Des contes qui parlent d'amour, de sexe et de chair...
On trouve en Amérique un premier homme (Fripon, ça ne s'invente pas) qui pour fournir à lui et à ses compagnons de quoi manger l'hiver se transforma en femme pour se faire épouser par un chef de village. On trouve en Afrique une foule de contes parlant du temps d'avant, ou les sexes des hommes et des femmes vivaient dans la nature des vies indépendantes: vagins craintifs ou braquemarts sauvages... On trouve en Europe des contes impliquant des jeunes hommes libertins et des nonnes lubriques, en Inde des histoires de phallus géants, divins, dressés à la face du ciel et ne connaissant ni début...ni fin.
Bref, un folklore épatant, méconnu, foisonnant, à ne louper (pour ceux qui aiment les histoires) sous aucun prétexte!
Commenter  J’apprécie          00
MRL
  15 janvier 2019
Un vrai délice à lire ce livre là !
Joyeusement grivois, jamais vulgaire, très bien écrit.
Henri Gougaud nous emmène dans le monde des " Contes de l'envie d'elle et du désir de lui". Tout un programme !
Ces contes nous parlent le plus simplement du monde de l'Amour Physique,tel qu'il était au premier temps du monde, simple, joyeux, sans arrière pensée.
Pas de vilaines pensées, de radotages sur le péché ou l'acte impur. Simplement la joie de consommer l'acte pour servir Dieu et la création.
Je me suis beaucoup ammusée à sa lecture et vraiment en le lisant
VOUS SAUREZ TOUT, TOUT, TOUT,
VOUS SAUREZ TOUT SUR LE ZIZI...... MASCULIN OU FEMININ
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
MahpeeMahpee   13 octobre 2014
Les contes ne parlent pas du monde de l'enfance, mais de l'enfance du monde. En eux sont l'innocence, la vigueur, le tutoiement de Dieu et l'absence de doute des premiers printemps de la vie.
Or il est un pays, dans l'univers foisonnant des jubilations orales, que les explorateurs ont obstinément évité : celui où se disent le désir, l'accointance entre homme et femme, l'appétit de la jouissance, bref le bon usage de ce que le Créateur nous a mis au carrefour des jambes et du ventre. Pourtant, à fréquenter les contes et les mythes des peuples primitifs, il apparaît que les mille jeux du sexe furent partout célébrés à l'égal des manifestations les plus sacrées du bonheur d'être. La raison pour laquelle on considéra longtemps ces histoires de dards et de grottes mouillées comme peu dignes d'intérêt, et moins encore d'affection, tient probablement à cette gêne insurmontable que les aristocrates de l'esprit (ou prétendus tels) ont toujours éprouvée devant les intempestives libertés du corps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
MahpeeMahpee   13 octobre 2014
Un garçon et son amie se promenaient sur la rive. Leurs cœurs battaient en secret. Mille soleils amoureux jouaient avec l'eau du fleuve. Le garçon ne disait rien, la fille guettait des anges entre la terre et le ciel. Passant le long des roseaux il brisa un rameau vert, l'aiguisa du bout de l'ongle.
- Qu'en feras-tu ? lui dit-elle.
Le garçon, d'un coup menu, lui piqua la fesse gauche. Elle poussa un cri d'oiseau, se laissa tomber dans l'herbe.
- Viens, dit-elle. Baise-moi.
Qui eut envie le premier ? Qui des deux désira l'autre ? Lui sur elle, elle sur lui, qui fut roi, qui fut mendiant ?
Tu poses trop de questions. Du pieu raide ou de la grotte, qui t'a fait comme tu es ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
MarpleMarple   25 août 2013
En amour comme au jeu d'échecs
Les fous sont les voisins des rois.
Commenter  J’apprécie          360
boadalioboadalio   20 mars 2011
Depuis ce temps l'homme et la femme se joignent, s'accolent, s'éloignent, se cherchent encore infiniment. Ils souffrent d'une déchirure, ne vivent que pour la guérir. Ils font l'amour comme l'on prie. Ils jouissent. Leurs ventres savent qu'ils ne sont qu'un être en esprit.
Commenter  J’apprécie          70
MarpleMarple   25 août 2013
Ainsi va la légende avec la calomnie. Les deux sont sœurs, mais ennemies. La légende est riche de sève. La calomnie n'a que venin. Et la vérité, direz-vous ? Ce monde n'est pas son jardin.
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Henri Gougaud (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Henri Gougaud
Henri Gougaud P2
autres livres classés : contesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3494 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre