AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Holon


Holon
  25 février 2019

Le diable n'est pas mort à Dachau de Maurice Gouiran deux histoires qui s'entremêle, celui d'un médecin qui fait de la recherche sur des êtres vivants dans le camp de concentration de Dachau et celui d'un scientifique français en informatique en 1967. Des scientifiques récupérer par l'état-major américain et de l'Union Soviétique a la fin du conflit. Impossible de ne pas faire un parallèle avec le roman de Martin Michaud (Je me souviens). Henri un jeune mathématicien qui travaille sur le projet Arpanet quitte la Californie pour les obsèques de sa mère à Agnost-d'en-haut en 1967. Un triple meurtre a lieu dans ce village une famille d'Américains ont été massacrée. Ce roman est une réflexion sur l'héritage nazi dans notre société Occidentale (homme sur la Lune, avion supersonique, missile, gaz toxique, expérience médicale sans le consentement, etc.). Des criminels de guerre avec une nouvelle vie et de nouveaux laboratoires et nous comme cobayes. L'auteur dans son roman dresse une liste d'expériences causant la douleur la folie et la mort sanctionné par l'état tout cela au nom de la victoire sur le mal. Excellent roman qui laisse le lecteur amer car tout continue avec de nouveaux instruments sans notre consentement.
Commenter  J’apprécie          140



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (12)voir plus