AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782702168509
162 pages
Calmann-Lévy (23/02/2022)
4.15/5   129 notes
Résumé :
Tom, un jeune ingénieur, se retrouve confronté dans son pays à une situation inquiétante qui sème la peur dans la population.
Dans ce contexte inédit, des mesures sont adoptées par le pouvoir, contraignantes et liberticides.

Tom se retrouve pris dans la tourmente des événements, mais il a un ami grec qui l’alerte alors : les peurs des gens sont très utiles à certains.

C’est en découvrant des vérités parfois dissimulées au grand j... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (31) Voir plus Ajouter une critique
4,15

sur 129 notes
5
18 avis
4
9 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
1 avis

Daniella13
  25 février 2022
Je suis une fan de Laurent Gounelle et à chaque sortie, je fais partie des premières à acheter son livre.
Quand j'ai commencé « Le réveil » j'ai senti que ce livre n'était en rien le reflet de ce que l'auteur a l'habitude d'écrire et pour lequel j'ai une grande passion. Cependant, je me suis sentie captivée par l'histoire comme si cela me visait de près.
L'auteur nous fait part de la situation de crise économique actuelle, le Covid, en remplaçant cela par « des voitures ». Il ne cherche pas à viser le vaccin mais plutôt toute la machination qu'il y a autour et qui nous prive de réflexion personnelle et de liberté. Par exemple, le gouvernement décide que les automobilistes doivent porter une minerve pour conduire et ceux qui n'en portent pas auront des sanctions… Ensuite la création de voitures autonomes, ceux qui y adhèrent sont récompensés tandis que les autres subiront des contraintes… La façon dont les gens se regardent quand ils ne sont pas du même avis à savoir : suivre les décisions imposées par le gouvernement !
Avec un peu d'humour et beaucoup d'intelligence, Laurent Gounelle, nous livre les secrets de la manipulation des masses que le peuple a subit à travers cette période de crise.
Il se base sur des écrits de certains sociologues comme Biderman ou professeur comme Chomsky et met à l'appui des liens de toutes ses recherches.
Le peuple ne doit pas se retourner contre le peuple mais contre ceux qui les manipulent et se remplissent les poches.
Il est temps que le peuple se réveille et cesse de se faire manipuler par les puissants car à force de ne rien faire et de ne rien dire, nous serons privés de notre liberté !
Nous sommes tous libres de faire nos propres choix et pas qu'on nous les impose.
Ce roman mérite d'être connu et de faire le tour du monde.

Lien : https://fantasydaniella.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          890
isachon42
  11 mars 2022
Merci M.Gounelle d'avoir osé….
Tout ce que je ressens est dans votre dernier livre,
« LE REVEIL ».
Cette lente glissade dans cet entonnoir dans lequel les élites veulent nous entraîner.
Toutes les clés de la manipulation de masse y sont clairement expliquées.
Pour ma part, mon choix est fait, c'est NON.
Je ne veux pas d'un prêt à penser comme d'un prêt à porter, mon libre arbitre est sacré et nul ne peut m'obliger à suivre leur Doxa.
Et si nous arrivons tous à dire NON, leur jeu s'arrête.
Puisse votre livre, réveiller bon nombre d'hypnotisés.
Commenter  J’apprécie          561
Stelda
  24 février 2022
A travers un roman, ou plutôt une fable, Laurent Gounelle explique le mécanisme de manipulation des foules. Un sujet méconnu du grand public. Oui, on sait tous que la pub et le marketing nous poussent à acheter des choses dont nous n'avons pas besoin (voire carrément nocives pour nous) mais leurs techniques sont utilisés bien au-delà de la consommation.
L'auteur rapporte différents événements historiques qui nous montrent l'ampleur de ce phénomène. Car la manipulation des foules est devenu l'un des fils rouges de la politique. Un livre à mettre entre toutes les mains.
Le bonus : la bibliographie très complète en fin d'ouvrage, qui permet d'aller plus loin.
Commenter  J’apprécie          260
Tristale
  24 avril 2022
si vous apprécier les livres de Laurent Gounelle vous risquez d'être surpris par celui ci car l'auteur le dit lui même, il a pris un risque. Celui de se voir taxer de complotiste, mot au combien devenu à la mode depuis 2 ans. Mais cet homme ne peut pas être plus éloigné du complotisme si vous le connaissez un peu ( aller donc lire sa biographie).Car oui, ce livre qui n'est pas un véritablement un roman mais une fable métaphorique, destinée à éveiller, ou du moins tenter d'éveiller, les consciences endormies par des décennies de manipulations, d'endoctrinements, de propagandes, de mensonges.
La tentative est courageuse et j'espère que certains seront touchés au plus profond de leur conscience et émergeront de cette léthargie qui les empêchait de se rendre compte que la plupart de leurs actes les plus banals ont été « orientés » à grand renfort de publicités, de soi-disantes recommandations médicales, voire d'injonctions plus « persuasives » à grand renfort de sanctions «  pour leur bien ou le sécurité ».
Nous sommes tous manipulés, plus ou moins et depuis si longtemps, moi y compris, qu'en prendre conscience devient difficile voire pour certains impossible.
Pensez produits laitiers,soi-disant indispensables à l'humanité, pensez petit-déjeuner «  le repas le plus important de la journée ». j'y ai cru bien sûr puisque c'est ce qu'on m'a répété tout au long de ma vie. Mais j'ai changé d'avis en allant chercher des informations que les médias ou le gouvernement ne vous donneront que partiellement et toujours par calcul.
Ici l'auteur a pris l'exemple de la mort, et c'est bien vu car c'est ce qui effraye le plus l'être humain. Préserver sa vie le plus longtemps possible c'est ce dont chacun rêve non? Oui mais à quel prix et dans quelles conditions ? Doit on pour cela renoncer à notre libre-arbitre, celui de faire nos propres choix? Doit-on renoncer à nos libertés fondamentales ? Dans quel but finalement? Notre bien-être ou les intérêts peu louables de grandes industries et de gouvernements avides de pouvoir et de contrôle ?
Je n'ai pas appris grand chose que je ne savais déjà après ces 2 années que nous venons de traverser. Je ne prétend pas être “ éveillée” car le chemin est encore long pour me défaire de tout ce bourrage de crâne subit depuis l'enfance, mais j'y travaille et je ne baisserai pas les bras, j'ai encore du temps pour redresser la barre. Vous aussi, amis lecteurs vous avez encore le temps, bien que là ça commence à urger car un monde déshumanisé est à nos portes, voulu par une poignée d'individus qui n'ont plus une once d'humanité en eux. Vous avez le choix, vous l'avez toujours eu et c'est maintenant qu'il vous faut avoir du courage. le courage d'admettre qu'on vous a trompé, que vous vous êtes égaré malgré vous mais que vous pouvez dire stop.
La vie est merveilleuse et notre terre un lieu magnifique. Ensemble nous pouvons inverser la machine qui cherche à nous broyer, à nous transformer en individus sans âme. Osez, retrouvons nous et vivons notre meilleure vie.
Laurent Gounelle a pris un risque et il a bien fait. Je le remercie pour cette allégorie symbolique. Puisse le brouillard se lever et la lumière éclairer nos vies.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
culturevsnews
  27 février 2022
J'ai retrouvé cette sensation de zénitude et de plénitude en tournant les pages de ce roman. le sujet est bien traité et nous incite réellement à nous poser des questions.
Laurent Gounelle participe à la vulgarisation grand public de sujets importants (comme accepter la mort pour vivre pleinement sa vie! )et nous incite donc à lire.
Il y a plusieurs morales à retenir, ce qui me vient à l'immédiat, c'est que le changement commence par soi, avant de vouloir changer le monde, si chacun fait un effort, c'est la société qui gagne et donc un monde meilleur, il n'est pas important que ce soit une grande chose, chacun de nos actes à une conséquence sur notre environnement, tel l'effet papillon…
De plus certaines grandes thématiques y sont abordée, telles que le vrai sens de la vie, qu'est-ce le bonheur, et surtout l'importance de la mort pour apprendre à vivre réellement et nous explique le mécanisme de manipulation des foules.
C'est un livre qui en quelques phrases seulement, avec des mots très simples, vous retourne le coeur! Cela fait du bien de voir qu'il y a des gens qui ont conscience des pouvoirs miraculeux du cerveau humain, qu'avec un simple ajustement de notre façon de penser, tout peut basculer et les problèmes deviennent des opportunités!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140

Citations et extraits (42) Voir plus Ajouter une citation
latracelatrace   15 mars 2022
— Pourquoi lisez-vous le journal, jeune homme ?
— Euh… pour avoir des nouvelles du monde…
— Non, monsieur. En lisant le journal, vous avez des nouvelles de ce qui est écrit dans le journal…
— Le tableau du monde présenté aux gens n’a pas la plus petite relation avec la réalité, car la vérité sur la moindre affaire est enterrée sous des montagnes de mensonges.Si les médias diffusaient en boucle des informations allant dans le même sens, induisant la même émotion, la même peur, ce n’était sans doute pas sans raison. Il y avait probablement quelque chose derrière cette info.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          101
StefallStefall   01 mars 2022
Jusque-là, dans les différents pays, tout se déroulait sans heurt…
Puis, au sein des populations, des consciences se sont éveillées, des paroles ont émergé, certains ont refusé la passivité, des manifestations sont apparues, la tension a monté d’un cran, et un léger vent de rébellion a soufflé un peu partout dans les démocraties agonisantes. Les Indignés en Espagne et en Grèce, des mouvements similaires au Portugal, en Italie, en Islande et au Royaume-Uni, puis les Gilets jaunes en France.
En 2020, Klaus Schwab, le président du Forum de Davos, a prévenu les patrons de multinationales et les dirigeants politiques : il y avait un vrai risque d’embrasement.
Il fallait agir vite avant que la situation ne dégénère…
Les puissants se rejoignaient sur un point : il devenait de plus en plus nécessaire de contrôler le peuple.
Dans une dictature, il suffit de le museler par la force.
Dans le reste du monde, il faut s’y prendre beaucoup plus subtilement, et attendre patiemment l’opportunité que peut représenter un événement d’actualité, afin d’obtenir des gens qu’ils renoncent gentiment à leur liberté et acceptent d’être de plus en plus contrôlés, jusqu’à aboutir à une situation où la démocratie n’est plus…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
StefallStefall   04 mars 2022
Il suffit de regarder une éolienne pour s’en convaincre : pour chaque mât, il faut enfouir jusqu’à huit cents tonnes de béton dans la terre. Chaque éolienne est dotée d’un alternateur qui contient jusqu’à deux mille sept cents kilos de néodyme, un métal issu des terres rares dont l’extraction et le raffinage sont extrêmement polluants. Il a aussi été démontré que les éoliennes élèvent la température du sol sur lequel elles sont implantées, contribuant au réchauffement de la surface de la Terre. Elles tuent les chauves-souris en quantité, et font fuir les oiseaux de proie, ce qui bouleverse la chaîne alimentaire locale et modifie les écosystèmes, comme l’ont montré plusieurs études scientifiques.
Mais elles sont au cœur d’un système financier hyper-rentable qui profite à de grands fonds de pension américains, des assureurs et des pétroliers. Ce business est tellement lucratif qu’il donne lieu à une corruption du processus de décision, parfois accompagnée d’intimidation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
dankstdankst   04 mars 2022
Les pays européens sont mûrs pour un tel système : cela fait près de vingt ans que les réseaux sociaux d’outre-Atlantique imposent au reste du monde la culture américaine de la popularité. Parce que ces réseaux poussent les gens à récolter un maximum de Like pour chacune de leurs publications ou interventions, ils induisent fortement en eux le désir d’être populaires. Sauf que cet aspect n’était pas du tout à l’origine dans la culture européenne, surtout dans des pays comme l’Espagne ou la France, très attachés à l’authenticité : ce qui comptait avant tout, c’était d’être soi-même, pas de plaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Daniella13Daniella13   24 février 2022
Quand on s’y prend bien, en jouant sur les émotions, on peut faire croire aux gens n’importe quoi, y compris des horreurs, même aux plus intelligents et cultivés d’entre eux.
Commenter  J’apprécie          161

Videos de Laurent Gounelle (45) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laurent Gounelle
"Le Réveil", le nouveau roman de Laurent Gounelle
autres livres classés : manipulation des massesVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les dieux

Quelle est la profession de Allan ?

Journaliste
Chasseur de têtes
Conseiller en recrutement
Commercial

10 questions
147 lecteurs ont répondu
Thème : Les dieux voyagent toujours incognito de Laurent GounelleCréer un quiz sur ce livre