AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782749158235
112 pages
Éditeur : Le Cherche midi (30/08/2018)

Note moyenne : 2.95/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Boire ou écrire, il faut choisir.
" Hier, j'ai insulté mon éditeur par téléphone. Il paraît que j'étais ivre. C'est lui qui me l'a dit. Moi, je ne me souviens de rien. [...] Je lui ai posé la question : "Je ne vois pas pourquoi je vous aurais insulté ?' Il a répété calmement ce qu'il avait déjà dit posément : "Parce que vous étiez complètement saoul. – On ne va pas polémiquer là-dessus !' lui ai-je répondu. Il me semble avoir crié. Il me restait de l'alcool d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
La_Bibliotheque_de_Juju
  30 août 2018
En bon gars du Sud que je suis, c'est à l'heure de l'apéro que je rédige ce retour de lecture.
Je commence par un mojito. Quel drôle de titre que ce nouveau livre de Jean-Marie Gourio. Il explique dés le départ que sous l'emprise de l'alcool, il a insulté son éditeur. Pourtant, ils sont chouettes au Cherche Midi, ils ont 40 ans cette année, comme moi !
Je décide de m'envoyer un petit Prosecco sous le coup de la stupéfaction.

En effet, ce mec a carrément écrit un essai sur l'alcool et la culture et mélange allègrement Apollinaire, Duras ou Proust à du cointreau, du vin et du limoncello … Pourtant, on m'a toujours dit de faire attention aux mélanges …
Une petite coupe de champagne Ruinard pour fêter cette rentrée littéraire 2018 qui est décidément pleine de surprises. En effet, on a affaire ici à une plume virevoltante, irrévérencieuse et pleine de vérité. Entre déboires alcoolisés d'un écrivain sans modération et recueil de meilleures phrases à boire des plus grands écrivains, ce livre n'a rien d'ordinaire.
Je m'enquille dans le gosier quelques petites bières et m'égare complètement dans ma lecture. Quel talent quand même de pouvoir papoter comme un poivrot en chef et délirer autour de thèmes comme l'écriture, les écrivains et la bibine. Respect. Dans un monde de plus en plus politiquement correct, il fallait des c… pour oser sortir un tel livre !
Après, ça devient plus flou. Je sais juste que je me suis retrouvé des crevettes dans les cheveux au beau milieu de ma rue avec des escarpins au pied trois tailles au dessus de ma taille habituelle de chaussures…
Comme quoi, il est bon parfois lire sans modération …
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          9414
Agillian
  31 janvier 2019
Que dire de ce roman ? Sinon que le terminer fut une véritable épreuve. Son titre complet aurait pu être « J'ai soif ! soif ! Soif ! mais soif ! Ou les élucubrations avinées d'un auteur en manque d'inspiration. » Et ce manque d'inspiration transpire véritablement tout au long du discours. L'on alterne entre délires décousus et hommages maladroits à quelques grands noms de la littérature, le tout manquant terriblement de consistance et de finesse.
Vous l'aurez compris, je sors vraiment déçue de cette lecture ennuyeuse qui est devenue de plus en plus irritante au fil des pages. Les citations, en plus d'être très nombreuses, sont interminables et servent rarement le discours, et le narrateur (auteur?) qui se veut érudit est juste snob et élitiste (si je veux relire Proust ou Duras je le fais directement, l'auteur n'a pas besoin de prouver qu'il connaît ses classiques.)
Alors oui, quelques phrase sont de belles trouvailles et viennent éclairer un instant ce triste monologue -les quelques dernières pages m'ont notamment davantage touchée et j'y ai trouvé plus de finesse, mais cela ne suffit pas à rendre cette lecture agréable car malheureusement la plupart des traits d'humour et d'esprit tombent à plat en ce qui me concerne.
Il m'a fallut plusieurs mois pour réussir à finir ce court essai et j'en garderai juste le souvenirs d'un discours pédant et sans substance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
photomum01
  25 octobre 2018
Comment écrire un livre sans boire ?... Tous les exemples donnés dans ce court récit montre des auteurs appréciant l'alcool, en usant et en abusant.
L'auteur l'utilise également tout comme Céline, Duras, Proust ou encore Mary Shelley pour ne parler que d'eux, l'ont utilisé.
Un roman court, dans lequel le lecteur plonge dans la littérature du XXème siècle et découvre, parallèlement, l'auteur et ses questionnements tortueux, son angoisse de la page blanche.
On y trouve de l'humour, le texte semble par moment plutôt délirant, on y trouve de la gravité, l'angoisse de mort est bien présente...
L'intérêt du livre réside dans les anecdotes sur ces auteurs connus et reconnus, ces petits moments volés à leur intimité.
Un texte déroutant plein d'ivresse, de bonheur et de tristesse... pour ma part cependant sans grand intérêt.
Commenter  J’apprécie          40
unbrindesyboulette
  05 septembre 2018
Jean-Marie Gourio est principalement connu pour ses « Brèves de comptoir » et il a écrit son dernier roman, « J'ai soif! soif! soif! mais soif! » dans le même esprit que ses brèves. Il a un côté humoristique, moqueur, tranchant. Il écrit comme cela lui vient à l'esprit, esprit plus ou moins clair à certains moments de la journée, sous l'effet de l'alcool. Car l'écrivain du roman est un alcoolique qui éprouve un fort besoin de boire pour pouvoir écrire! Et cette addiction va l'emmener à des rencontres très improbables avec de grands écrivains disparus depuis des années! Il parle à bâtons rompus avec aussi bien Duras, Proust, Céline, Apollinaire ou Rousseau. Dîne avec eux, dort même avec eux. L'auteur nous raconte ces auteurs là à travers leurs oeuvres et l'alcool car l'alcool est en quelque sorte le fil rouge du récit.
La plume de Jean-Marie Gourio peut être moqueuse, drôle, sincère. L'auteur se moque de cet écrivain qui ne peut avancer sans l'alcool et met en lumière tous ces grands noms de la littérature française qui eux, aussi, avaient besoin de ce paradis artificiel pour écrire leurs mots sur une feuille!! « J'ai soif! soif! soif! mais soif! » est un roman vraiment atypique qui ne peut se classer dans aucun genre et c'est tant mieux car c'est toute sa richesse et sa valeur; bien qu'à certains moments, j'ai trouvé quelques longueurs dans le récit où l'auteur est parti un peu trop loin pour moi 😉
« J'ai soif! soif! soif! mais soif! » inclassable dans cette rentrée dans lequel le lecteur va facilement entrer et découvrir avec délectation des histoires marrantes de la part de nos écrivains célèbres!
Lien : https://unbrindesyboulette.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
SolennMirarchi
  07 octobre 2018
On te le répète sans cesse : l'abus d'alcool est dangereux pour la santé ! Un verre, ça va. Deux verres, ça va. Trois verres : bonjour les dégâts !
Et les mélanges dans tout ça ? Blanc sur rouge, rien ne bouge. Rouge sur blanc, tout fout l'camp !
On continue ? 🍷🥂

De boire, le narrateur continue lui. Jusqu'à insulter, oublier, regretter ? Non, peut-être pas, quand même.
Court roman qui s'avale d'un trait, comme on boit son digestif, nous laissant la gorge piquante, retenant nos rires.
Il boit parce qu'il écrit, il écrit parce qu'il boit, c'est pourtant simple !
Tout le monde l'a fait, les plus grands ! D'ailleurs, je te ressers Marguerite ? 🍷🥂

Ils sont tous là. Bukowski, Céline, Proust, Albert Cohen... Pour l'apéro, pour dîner, pour parler ! La bouteille les réunit, et nous, on est ivres et délicieusement perdus au milieu de tout ce capharnaüm.
Tu ne comprends rien ? C'est normal, reprends un verre, ça ira mieux ! Deux même. Trois. On ne s'arrête jamais. Si on arrête, on est perdus. On a soif, soif, soif, mais soif ! 🍷🥂

Cette plume, comme un bon vin, se savoure. Ça a le parfum de l'ironie, de la moquerie, du second-degrés.
C'est un voyage, et celui-ci est garanti sans gueule de bois ! 🍷🥂

Lien : https://www.instagram.com/p/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
AllaroundthecornerAllaroundthecorner   16 septembre 2018
Combien de livres ai-je écrits en rêves ? Dans les trains ? Aux comptoirs des bars ? De combien d’idées fulgurantes mon esprit a-t-il accouché entre deux verres ? Dans un rayon du soleil qui se brise au travers des arbres ? Je tiens mon livre ! Ce coup-ci, c’est le bon !

L’image se floute et les mots s’en vont.

Le réel bloque le passage à niveau. Il faudrait décrire le réel, mais le réel brut ne se décrit pas, il doit se tordre pour devenir livre ou musique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LarissaaLarissaa   05 juillet 2018
Plus jeune, je pouvais écluser, m'amuser, écrire des livres, sans être pour autant handicapé de la politesse et du bon sens. L'alcool comme un moteur. Je délirais joliment dans une prose de la rue. p.9
Commenter  J’apprécie          40
AgillianAgillian   03 septembre 2018
On ne fait pas assez honneur aux éditeurs sans qui les livres n'existeraient pas. On peut leur reprocher beaucoup de choses, mais, sans eux, quel désert !
Commenter  J’apprécie          40
AgillianAgillian   04 septembre 2018
L'alcool aujourd'hui, s'il m'aide à m'envoler, ne m'aide pas a atterrir, car la douce ivresse passee voilà que je m'écrase, non pas au sol, mais au réel.
Commenter  J’apprécie          40
AgillianAgillian   27 janvier 2019
On dit de l'écrivain qu'il est "Dieu", qu'il aurait un droit de vie ou de mort sur ses personnages. Moi, ce sont mes personnages qui ont droit de vie ou de mort sur moi. Ils me font peur.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Jean-Marie Gourio (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Marie Gourio
[EMISSION] LES COUPS DE COEUR DES LIBRAIRES 13-03-20
L'émission "Le coup de coeur des libraires est diffusée sur les Ondes de Sud Radio, chaque vendredi matin à 10h45. Valérie Expert vous donne rendez-vous avec votre libraire Gérard Collard pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • Vincent qu'on assassine (L'Arpenteur) de Marianne Jaeglé aux éditions Folio • La grande histoire du système immunitaire : Mieux comprendre notre corps et ses défenses de Matt Richtel aux éditions Harper Collins https://www.lagriffenoire.com/1037572-article_recherche-la-grande-histoire-du-systeme-immunitaire.html • La dynastie des Forsyte - tome 1 le propriétaire de John Galsworthy et Camille Mayran aux éditions ArchiPoche https://www.lagriffenoire.com/1037556-article_recherche-la-dynastie-des-forsyte-t1-----le-proprietaire.html • La dynastie des Forsyte - tome 2 Aux aguets de John Galsworthy et Rene Pruvost aux éditions ArchiPoche https://www.lagriffenoire.com/124112-divers-litterature-la-dynastie-des-forsyte---tome-2-aux-aguets.html • La dynastie des Forsyte - tome 3 A louer de John Galsworthy et Camille Mayran aux éditions ArchiPoche https://www.lagriffenoire.com/124113-divers-litterature-la-dynastie-des-forsyte---tome-3-a-louer--.html • Rebecca (Les Grandes traductions) de Daphné du Maurier et Anouk Neuhoff aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/35476-poche-rebecca.html • Chien pourri est amoureux de Colas Gutman et Marc Boutavant aux éditions EDL https://www.lagriffenoire.com/6187-romans-pour-enfants-chien-pourri-est-amoureux.html • Chien Pourri au Cirque de Colas Gutman et Marc Boutavant aux éditions EDL https://www.lagriffenoire.com/1020259-romans-pour-enfants-chien-pourri-au-cirque-.html • Brèves de comptoir - Tome 4 de Jean-Marie Gourio aux éditions Robert Laffont https://www.lagriffenoire.com/1037562-article_recherche-breves-de-comptoir-t4-----bouquins.html • I love mes petits plats mijotés de Annabelle Schachmes aux éditions Solar https://www.lagriffenoire.com/1034714-livres-de-cuisine-i-love-mes-petits-plats-mijotes.html • Les recettes de la vie de Jacky Durand aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/1035880-divers-litterature-les-recettes-de-la-vie.html • La Femme à la fenêtre de A.J. Finn et Isabelle Maillet aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/141147-nouveautes-polar-la-femme-a-la-fenetre.html • le Rouge et le Noir de Stendhal aux éditions Belin - Gallimard https://www.lagriffenoire.com/1009773-poc
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2529 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre