AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2221115279
Éditeur : Robert Laffont (17/10/2013)

Note moyenne : 3.4/5 (sur 20 notes)
Résumé :
Ce livre est un bistrot ! Il suffit d'ouvrir la porte et d'entrer. S'installer au comptoir. Écouter ce que les gens accoudés disent sur tout et sur rien en buvant un verre. On y retourne à l'envi. Le grand café des brèves de comptoir ne ferme jamais ! Ce livre est une machine infernale, une machine à écouter.
Il contient près de 9000 brèves inédites entendues par l'auteur dans quelques centaines de cafés en France pendant mille et un jours de bar !
Not... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Bazart
  25 septembre 2014
Simplement armé de son crayon et d'un de ses petits carnets Rhodia sur lesquels il a déjà méticuleusement retranscrit plus de 50 000 Brèves, Jean Michel Gourio ne se lasse pas de restituer du mieux possible la parole populaire de son temps.
Ces brèves sont simultanément pertinentes, subtiles, exquises, cocasses, amusantes, facétieuses, et pour ma part, j'ai commencé à m'en délecter au milieu des années 90 lorsque j'ai vu se jouer près de chez moi une de ces adaptations par Gourio lui meme avec une troupe de comédiens (dont Laurent Gamelon ou Chantal Neuwirth, des acteurs particulièrement aux petits oignons)
Genre littéraire qui s'ignore, la brève de comptoir tient à la fois de l'acte manqué, de l'aphorisme à usage unique et de la fusée baudelairienne ; il fallait un poète à l'oreille bien tendue pour en saisir toutes les nuances et ce fut Jean-Marie Gourio qui s'y colla. Elles sont toutes là, fidèles, déconcertantes, drôles, poétiques, désarmantes, les Brèves saisies au vol au cours de ces dernières années que l'on croit condamnés mais qui résistent aux assauts des modes..
Cela étant, de ces Brèves émerge tout de même l'inconscient collectif d'une France qui ne reste pas forcément cantonnée dans sa bulle et qui commente à sa manière sa propre histoire : la politique, les sciences, les moeurs, les faits divers, les événements de toute nature...
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
BrunoA
  19 janvier 2014
Après les nombreux volumes des brèves de comptoir que nous a offert Jean-Marie Gourio, on retrouve ici toute une philosophie de la vie et une multitude d'aphorismes qui ne sont pas toujours dénués de bon sens.
Ce sont 900 pages de brèves, agrémentées également de dialogues entre le patron et ses clients ou entre habitués, qui nous offrent des éclats de rire à chaque page et qui nous livrent une vision des choses savoureuse et surtout pleine de convivialité.
A la lecture de ces pensées échangées sur un zinc, on goute l'ambiance et tout le charme des bistrots qui, aujourd'hui, cèdent de plus en plus la place à des bars lounge ou à des établissements franchisés.
Gourio nous offre la possibilité de partager ces moments nombreux sans même avoir à sortir, mais il nous donne aussi envie, parfois, de tendre l'oreille à la terrasse d'un café.
A lire et relire sans modération !
Commenter  J’apprécie          180
tonpdg
  16 septembre 2014
C'est piquant, c'est drôle, c'est du vécu... ça c'est sûr !
Du plaisir à consommer en prenant son temps, par petites doses.
Commenter  J’apprécie          50
karaokepda
  24 novembre 2015
Les breves de comptoir sont pour moi un "entre-deux" absolument jubilatoire !
Lien : http://www.carnetsvie.blogsp..
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (69) Voir plus Ajouter une citation
BrunoABrunoA   03 janvier 2014
Un livre sera toujours moins fort qu'un litre de vin pour modifier ce que tu penses.
Commenter  J’apprécie          473
BrunoABrunoA   28 décembre 2013
Vaut mieux pas être croyant et que Dieu existe plutôt que d'être croyant et que Dieu existe pas.
Commenter  J’apprécie          391
BrunoABrunoA   17 janvier 2014
Un pêcheur qui se fait incinérer c'est pas tellement reconnaissant pour les asticots.
Commenter  J’apprécie          412
BrunoABrunoA   18 janvier 2014
Les vieux retombent pas en enfance, sinon ils feraient des cabanes dans les arbres.
Commenter  J’apprécie          311
BazartBazart   16 septembre 2014
Y faudrait un distributeur d'apéros dans le mur pour quand ça ferme, pareil que les banques!
Commenter  J’apprécie          260
Videos de Jean-Marie Gourio (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Marie Gourio
Remise du Prix Jules Renard par René de Obaldia de l'Académie Alphonse Allais à Voutch pour "petit traité de Voutchologie" écrit avec Jean Bernard Moussu, prix décerné également à Jean Marie Gourio pour "Interview d'une vache " et à François Morel pour "Je rigolerais qu'il pleuve".
autres livres classés : humourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15062 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre