AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de MarianneL


MarianneL
  15 mai 2016
Le rêve utopique d'un groupe de déclassés : un roman truculent, drolatique et une ode au langage et à la musique.

Théâtral, outrancier et charismatique, le personnage central du «Requiem des aberrations», dont le nom est une des premières et nombreuses aberrations jubilatoires du roman, Moïse Chant-d‘Amour, a reçu d'un oncle, vieillard égrotant et tyrannique, la promesse d'un héritage colossal à la condition qu'il s'occupe de lui durant les quelques mois qui lui restent à vivre.

Cet héritage laisse entrevoir à cet olibrius solaire et dangereusement extraverti, qui voue une adoration quasiment pathologique aux opéras de Richard Wagner, la possibilité de réaliser le rêve grandiose et secret de toute son existence : la création d'un gigantesque parc d'attractions dédié à l'opéra et à la musique classique, un anti-Disneyland et un anti-Bayreuth.

La suite sur mon blog ici :
https://charybde2.wordpress.com/2016/05/15/note-de-lecture-requiem-des-aberrations-yves-gourvil/
Lien : https://charybde2.wordpress...
Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (2)voir plus