AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2369811501
Éditeur : Rue de Sèvres (13/05/2015)

Note moyenne : 3.53/5 (sur 31 notes)
Résumé :
Petrograd, début 1917. Ania et Volodia se sont rencontrés au cœur de l’agitation révolutionnaire qui secoue la ville et sont instantanément tombés amoureux. Mais, en dépit de leurs sympathies communes pour la révolution, tout les sépare. Lui est un simple soldat cosaque sorti du rang, elle est en fait la princesse Anastasia Romanova, fille du Tsar... En ces temps troublées, leur route va croiser celle d’un autre militant, personnage trouble dont ils ignorent qu’il v... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
Mahpee
  18 août 2015

Rouge comme le sang.
Ce roman graphique nous entraîne dans les pas d'un jeune soldat de l'armée cosaque, Volodia, lors de la révolution de 1917. Ses engagements politiques vont lui permettre de rencontrer, d'une part les grands leaders bolcheviks dont le célèbre Staline, un homme fourbe et manipulateur et d'autre part, l'amour en la personne de la mystérieuse Ania. Mais alors que la révolution est en marche, la jeune femme disparaît laissant Volodia à la fois triste et désabusé, devenant une proie facile pour les vautours de la politique.
Reprenant les faits historiques de la révolution russe, les scénaristes Benoît Abtey et Jean-Baptiste Dusséaux intègrent habilement l'histoire d'un jeune héros, enfant de la révolution, amoureux fou d'une jeune fille rencontrée lors des manifestations populaires mais qui, manipulé par des hommes politiques sans scrupule, perdra rapidement ses illusions et l'amour.
Les superbes et originaux dessins de Mayalen Goust donnent toute sa force et son ambiance glaciale à cet excellent tome 1 d'une série qui s'annonce passionnante.
Merci à Babélio et aux éditions pour cette belle découverte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
sevm57
  14 juillet 2015
J'ai été attirée par cette BD pour deux raisons :
-son thème d'abord, car la fin des Romanov est toujours entourée de mystère et constitue un sujet romanesque de choix,
-sa couverture ensuite qui est à la fois impressionnante et superbe.
Merci donc à Babelio et aux éditions Rue de Sèvres de m'avoir permis de la découvrir lors de la dernière Masse critique.
Après la lecture, je ressens une légère déception.
Certes, les dessins sont aussi beaux que la couverture le laissait présager. La plume de Mayalen Goust est superbe, son trait est à la fois simple et fort, son utilisation du rouge notamment illustre parfaitement l'histoire.
Par contre, j'ai trouvé le scénario un peu léger et pas très vraisemblable, même si les textes sont bien écrits.
La fin cependant me donne envie de lire le tome 2, et après tout n'est-ce pas ce qui compte !
Commenter  J’apprécie          140
Under_The_Moon
  30 avril 2016
Kamarades ? de quoi parle cette bade dessinée ?? de la Russie à la veille de la révolution d'octobre ! de la dynastie finissante des Romanov d'un côté et des figures de proues du communisme en Russie : Staline, Lénine et Trotsky ! Et tout cela avec une intrigue, de l'aventure, des trahisons, des désillusions.
Tout sur le papier avait de quoi me séduire.
Les aquarelles assez vaporeuses amènent beaucoup de légèreté à cette épisode historique qui n'a rien de léger.
Mais non. La petite histoire d'amour peu crédible, le Staline façon Raspoutine (tel qu'il est représenté sur la couverte d'ailleurs) avec un scénario qu'on devine très vite. Non.
Et puis zut ! Contrairement à ce que le film de Disney laisse croire "Ania" n'est pas un diminutif d'Anastasia ! Renseignez-vous auprès de natifs avant au moins au lieu de pomper bêtement !
Enfin, soyons honnête, la fin de ce premier tome est mise en scène d'une façon telle que, je vaux quand même contraire la suite. Qui sait ? Peut-être serai-je surprise ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Loucy
  08 juillet 2015
J'ai flashé sur cette couverture lors de la réception du programme de parution des éditions Rue de Sèvres. de plus le titre m'intriguait car les Romanov sont une famille qui m'intéresse fortement. Je remercie ainsi Rue de Sèvres pour leur confiance et leur envoi.
Nous suivons plusieurs personnages qui nous sont plus ou moins connus. Tout d'abord on découvre un Staline prêt à tout, qui nous reste parfois mystérieux, dont on se méfie ; un Volodia attachant, attendrissant, courageux (on voit que je l'ai apprécié oui) et une Ania rebelle, volontaire, sûre de ses choix. Comme on peut le constater, les personnages historiques réels sont mêlés avec des personnages fictifs mais tout est très bien fait et on se retrouve à la recherche d'un Volodia qui semble tellement intéressant qu'on aurait aimé trouver sa biographie. On découvre l'histoire de la révolution russe et on est immergé dans l'atmosphère révolutionnaire de l'histoire. En effet, ici vous ne trouverez pas réellement de quoi combler vos lacunes sur l'histoire russe, car si vous êtes immergés dedans, nous suivons davantage les destins d'hommes grâce à des intrigues, des drames mais aussi une histoire d'amour.
D'un côté l'évolution de Staline, on voit vite qu'il deviendra un homme d'importance (bon certes, les cours d'histoire nous avait permis de le savoir bien avant), mais on suit également le destin des simples soldats grâce à Volodia. On peut ainsi suivre les combats, qui sont en accélérés grâce à de nombreuses ellipses. Enfin, nous avons le point de vue sur le Tsar Nicolas II et sa famille grâce à Anastasia. On suit leur année 1917 et leur destin. Les nombreuses ellipses permettent d'avancer rapidement dans le temps et mettre en valeur les points-clés de l'Histoire, cela donne un certain rythme à l'histoire et permet d'avancer rapidement dans les histoires d'hommes. Ce qui aurait pu être gênant dans une bande dessinée historique perd ce léger défaut si on la prend comme une bande dessinée au prétexte historique.
Les dessins et la mise en couleur est magnifique. Tout est très fin, très fantasmagorique, le rouge est important et permet de mettre en valeur la symbolique. Les planches sont vraiment magnifiques et on pourrait passer un moment à observer chaque nouvelle page, sous le charme de l'art de Mayalen Goust.
Une chose est sûre avec une fin pareille, on n'a qu'une hâte, c'est découvrir le prochain tome en janvier 2016. Un très bon premier tome, j'attends désormais les deux prochains volumes pour retrouver nos héros.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
yanndallex
  25 mai 2015
Résumé : En Russie de 1917, Ania et Volodia sont amoureux. Ils se sont connus lors de manifestations révolutionnaires dans la ville de Petrograd. Elle, se nommant Anastasia Romanova, est la fille du tsar Nicolas II Romanov. Lui se nommant Volodia Ivanovitch n'est qu'un simple soldat cosaque sorti du rang pour rejoindre les bolchéviks. Il s'illustrera par des faits d'armes et des actes d'héroïsme qui lui attireront les sympathies du peuple.
Il ne connaît pas le rang social de sa dulcinée...
Les 2 amoureux vont croiser la route d'un énigmatique personnage au patronyme de "Joseph Vissarionovitch Djougachvili", se faisant aussi appeler Staline, qui changera leurs destinés...
Mon avis :
Le dessin, les couleurs :
Le dessin est particulier, original et très élégant. Il a un petit truc différent de la ligne claire classique. Peut-être cet effet crayonné superposé sur la couleur. Cela donne une impression de dessin "non fini", mais harmonieusement marié à la couleur.
Un sublime travail pour lequel je ne trouve pas de mots pour le décrire.
Ce dessin est simple mais très dynamique. le trait est léger mais puissant. Les pages sont propres, ordonnées et espacées mais à la fois complètes, agréables et intéressantes.
Les émotions des personnages sont exceptionnellement bien réussies.
Les personnages sont vraiment très ressemblants aux personnages ayant réellement existé.
Les couleurs sont belles, rayonnantes mais pas trop vives, laissant une place forte au "Rouge" communiste et bolchévik.
Les jeux d'ombres sont parfaits.
Le froid et la rudesse de la Russie sont bien illustrés mais l'ensemble reste vraiment chaleureux, malgré les scènes de révolution ou de combat.
La mise en scène des cases est vraiment somptueuse.
C'est un vrai régal pour notre oeil !
Le scénario, le découpage :
Le scénario, basé évidement sur des faits historiques, est maîtrisé à la perfection. le travail est remarquable, mélangeant et expliquant à la fois la montée du bolchevisme et de son illustre représentant Lenine, les manipulations politiques et cruelles de Staline, mais aussi nous apportant une vision sur la fin de la famille Romanov.
Le découpage, alternant grandes et pleines cases, longues bandes, petites et grosses cases, le tout entrecoupé de "caniveaux" larges mais pas trop donnant cette impression d'ordre et de propreté, est superbement bien accompli.
Les bulles "carrées" renforcent aussi cet aspect de rigueur Russe.
Cette oeuvre est une merveille !
Rue de Sèvres nous publie là, un livre indispensable à toutes les bibliothèques BD.
Lien : http://www.7bd.fr/2015/05/ka..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          82

Les critiques presse (4)
ActuaBD   31 août 2015
Ce premier volet aura non seulement le mérite de poser le cadre d’une intrigue haletante mais aussi de créer une attente forte chez de nombreux lecteurs.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BoDoi   19 août 2015
[...] on a bien du mal à croire à ces rebondissements et cette histoire d’amour improbable… Mais si on ferme les yeux là-dessus, la lecture est agréable de bout en bout, grâce à un découpage efficace et sans fioritures.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDGest   01 juillet 2015
Cet opus introductif édité chez par Rue de Sèvres possède un petit air de Docteur Jivago... Sortez vos mouchoirs !
Lire la critique sur le site : BDGest
Auracan   29 juin 2015
Un début de triptyque prometteur qui ne demande qu'à être confirmé.
Lire la critique sur le site : Auracan
Citations & extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
JumaxJumax   02 août 2015
Régner c'est choisir , et choisir c'est souffrir ! Tu es née Romanov, mais c'est peut-être aujourd'hui que tu le deviens vraiment, Anastasia. A toi de sentir maintenant de quel bois est faite ton âme. Es-tu une femme ou une reine ?
Commenter  J’apprécie          190
sevm57sevm57   14 juillet 2015
-Mes respects, vous savez mourir. En silence. L'œil sec. C'est navrant. Tant de gâchis pour une cause perdue d'avance.
Commenter  J’apprécie          120
sevm57sevm57   15 juillet 2015
Voyez ces soldats ! Hier ils faisaient feu, aujourd'hui ils se taisent, demain ils renverseront le trône !
Commenter  J’apprécie          120
sevm57sevm57   14 juillet 2015
Encore heureux que nous n'ayons pas de religion. Dieu nous aurait damnés pour ce que nous avons fait.
Commenter  J’apprécie          120
sevm57sevm57   15 juillet 2015
Régner c'est choisir , et choisir c'est souffrir ! Tu es née Romanov, mais c'est peut-être aujourd'hui que tu le deviens vraiment, Anastasia.
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Mayalen Goust (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mayalen Goust
Camille présente Les Colombes du Roi-Soleil
autres livres classés : russieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
2758 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre