AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Kamarades tome 3 sur 3
EAN : 9782369812791
56 pages
Rue de Sèvres (11/01/2017)
3.53/5   18 notes
Résumé :
La guerre civile ne faiblit pas. Héroïsme, massacres, trahison, angoisse, voilà le pain quotidien des soldats rouges et blancs. Bientôt, l'armée révolutionnaire gagne la Pologne et menace l'Europe tout entière. En France, le répit de la famille Romanov tourne court, Voldia et Ania ne semblent point devoir connaître de paix. Pour protéger les leurs, nos héros se lancent une nouvelle fois dans la bataille, au risque de retomber dans les griffes de Staline.

>Voir plus
Que lire après Kamarades, tome 3 : Terre promiseVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Quand le vin est tiré, il faut le boire. Aussi en ai-je terminé très rapidement, après la lecture du tome 2, avec la série Kamarades dont je n'attendais de toute façon plus rien. Mais sait-on jamais, un petit éclair d'inventivité aurait pu me faire remonter la pente... Ça n'a pas été le cas.


Je serai brève. Non seulement on continue avec le mythe des Romanov qui sont devenus de très très braves gens (oui, même la mère est devenue paisible, gentille et tout ce qu'on voudra), mais en sus, après un petit bond historique en avant, on se retrouve en pleine guerre sovieto-polonaise sans qu'on y comprenne rien. Aucun contexte n'est mis en place, aucune explication n'est fournie, et tout est formaté pour montrer à quel point l'ancien tsar est un homme courageux, ainsi que, bien entendu, Volodia et Anastasia. de Lénine, on ne voit pas grand-chose, on a vaguement redonné à Staline son rôle de sournois homme de l'ombre du premier tome, et puis voilà. Et on a toujours pas compris pourquoi Hitler était apparu brièvement dans le second tome. Quant à la fin, elle est tellement attendue que c'en est presque insultant pour les lecteurs !


J'ai même commencé à me dire que le découpage n'aidait en rien à la lecture - mais tellement d'informations manquent que la guerre sovieto-polonaise de 1919-1921 est de toute façon traitée par dessus la jambe, découpage réussi ou pas -, et j'ai trouvé que Mayalen Goust se reposait un peu sur ses lauriers, son graphisme perdant de sa finesse, et sa colorisation, en particulier, perdant peu à peu de son charme.


Pourquoi avoir conçu un projet de BD historique autour des révolutions russes de 1917 et des débuts de la Russie bolchevique pour transformer tout ça en fatras imbuvable, voilà qui m'échappe totalement.
Commenter  J’apprécie          230
Ce tome trois est tout aussi rocambolesque et romanesque que le second, mais s'éloignant une fois de plus de l'Histoire et comme le fait dire l'auteur à Malraux journaliste lors d'une rencontre avec le héros Volodia ce n'est jamais fini, on peut inventer une suite; une suite, il n'y en aura pas, enfin pour l'instant.
Commenter  J’apprécie          150
Voilà un troisième et dernier volet que j'attendais avec impatience, et je n'en fus pas déçu.
Le dessin est toujours aussi vif mais raffiné, élégant et délicat, contrastant avec les couleurs froides, avec des touches vives, choisies représentant parfaitement l'ambiance et l'environnement difficile. Ce mélange est juste divin pour notre oeil !
L'ensemble est parfaitement contenu, contrôlé et maîtrisé. Certaines planches sont véritablement somptueuses !
J'aime toujours autant le trait de Mayalen Goust
Coté scénario, j'avoue avoir eu un doute à la lecture du tome 2, ne voyant pas trop ou Benoit Abtey et Jean-Baptiste Dusséaux souhaitaient nous emmener. Et la découverte fut belle et parfaitement bien amenée.

Ce troisième tome est donc subtilement bien conduit, avec de beaux rebondissements. Certains diront que la fin était prévisible mais pour ma part, elle m'a bien surpris.
J'ai beaucoup apprécié la référence à un écrivain célèbre…

Le découpage est encore superbement réussi avec de grandes cases laissant cette impression de clarté, de liberté, d'espace…
Rien à redire, cette mini-série est une belle réussite qui n'a malheureusement certainement pas eu le mérite tant attendu.


Je vous recommande tout de même vivement de la lire, particulièrement pour le style graphique de la dessinatrice que je trouve exceptionnel, bien que le scénario se révèle aussi remarquable dans le tome 3 et que la fin du tome 1 nous a bien laissé en haleine.

J'ai vraiment beaucoup aimé.
Lien : http://www.7bd.fr/2017/03/ka..
Commenter  J’apprécie          90
3ème et ultime volet des aventures d'Ania et de Volodia. 1920, la guerre civile entre les Rouges et les Blancs fait rage dans l'est de l'Europe. La famille Romanov, réfugiée sur la côte normande, hésite entre la survie ou l'engagement dans la lutte armée.
On retrouve avec plaisir les principaux protagonistes et la tension narrative qui font la qualité de cette épopée historique.
Le traitement des couleurs, le contraste entre les scènes d'actions face à l'immobilité de des personnages, pétris d'effroi et de désarroi, sont toujours aussi bien maîtrisés tout comme le rendu du froid glacial ou de la rage sanglante. La force du rouge, la douceur des bleus marins font des étincelles.
Commenter  J’apprécie          20
Voilà une conclusion bien menée pour conclure un des plus grands secrets de notre histoire : les Romanov sont-ils morts exécutés ou toujours en fuite.
Comme toujours les illustrations de Mayalen Goust sont fabuleuses et cette trilogie passionnante !
Lien : http://latetedelart2.blogspo..
Commenter  J’apprécie          90


critiques presse (1)
BDGest
06 février 2017
Kamarades possède la saveur surannée de ces romances dont la grandeur des sentiments finit par triompher des drames les plus sourds.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent.
Commenter  J’apprécie          110
La grande révolution dans l'histoire de l'homme, passée. présente et future, est la révolution de ceux qui sont résolus à êre libres.
J.F.K.
Commenter  J’apprécie          20
- Cesse de rêvasser, Ania ! Tes soeurs, tes vraies soeurs comptent sur nous !
Commenter  J’apprécie          10
A la guerre comme en affaires, quand on est riche, mieux vaut traiter avec ses ennemis.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Mayalen Goust (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mayalen Goust
Dans le 149e épisode du podcast Le bulleur, on vous présente Jeanne, premier tome sur trois de Crénom, Baudelaire, adaptation du roman de Jean Teulé par Tino et Dominique Gelli et publié chez Futuropolis. Cette semaine aussi, on revient sur l’actualité de la bande dessinée et des sorties avec : - La sortie de l'album Le prof qui a sauvé sa vie que l'on doit au scénario d'Albert Algoud, au dessin de Florence Cestac et c'est édité chez Dargaud - La sortie de l'album Au nom de Catherine, adaptation d'un roman de Julia Billet par Mayalen Goust au dessin et c'est édité chez chez Rue de Sèvres - La sortie de Salamandre, titre que l'on doit à Ian Culbard et aux éditions 404 comics - La sortie de l'album Trois chardons que l'on doit à Cécile Becq et aux éditions Sarbacane - La sortie de l'album Dans l'ombre, adaptation du roman conjoint d’Édouard Philippe et Gilles Boyer, c'est Philippe Pelaez qui en signe le scénario, Cédrick Le Bihan le dessin et c'est co-édité par Jean Claude Lattès et Grand angle - La réédition de La guerre de Catherine pour les 10 ans de Rue de Sèvres, roman de Julia Billet qu'adapte ici Claire Fauvel
+ Lire la suite
autres livres classés : Russie (Maison des Romanov)Voir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (28) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5220 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *}