AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782715241480
480 pages
Le Mercure de France (07/01/2016)
4.15/5   611 notes
Résumé :
Anil prenait de plus en plus conscience de la place que Leena occupait dans son esprit… Il n’avait pas réussi à l’oublier au bout de tant d’années. Il voulait la revoir, voilà ce dont il était sûr, et pour cela, il était prêt à affronter sa mère. Il l’avait laissée contrôler sa vie une fois à ce sujet, mais il ne la laisserait pas recommencer.
Il suivrait ce que son cœur lui disait.

Anil est un jeune Indien qui commence des études de médecine d... >Voir plus
Que lire après Un fils en orVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (124) Voir plus Ajouter une critique
4,15

sur 611 notes
5
55 avis
4
50 avis
3
7 avis
2
2 avis
1
0 avis
Tout a été dit déjà .
Malgré tout comment ne pas succomber au charme de ce roman riche des senteurs de la cuisine indienne, au style limpide, passionnant de bout en bout, bien documenté qui conte les destins croisés d'Anil Patel et Leena son amie d'enfance ?
Ce jeune indien originaire de l'ouest de l'Inde, issu d'une famille influente commence ses études de médecine dans le Gujarat .

Étudiant brillant, il continue ses études de médecine et passe trois années d'internat dans un hôpital américain au Texas, au début des années 2000.
Ce roman d'apprentissage,disons plutôt un récit intense, touchant et original nous décrit un chassé croisé inédit entre l'Inde et le Texas: Cultures totalement opposées, aux références culturelles éloignées .....

L'Inde, une société coutumière et traditionnelle, aux habitudes bien ancrées , fondées sur l'entraide et l'arbitrage des conflits souvent réglés par le Pére, l'importance des Castes ,les repas, les coutumes ancestrales, le poids de la dot et de la famille, le paraître , les jeux de pouvoir, surtout en milieu rural, la redoutable force de la mère , les frères , les soeurs , les tantes, les oncles.....

Les Etats- Unis, société individualiste et capitaliste , compétition sans pitié dans le milieu des internes en médecine .
Anil Patel souffrira d'un racisme violent ou latent, barrage des racines, intolérance, jalousie , mépris et rythme de travail épuisant à l'hôpital, déracinement, pression des études, fossé des cultures, humiliations, le Rêve Américain ? Un Eldorado ?
Leena sera mariée, victime d'un mariage arrangé, comme des millions de femmes en Inde, rabaissée , violentée, traitée comme une esclave .....
C'est une plongée intelligente, éclairante et sensible, au sein du parcours de nos deux héros,où chacun tentera de réussir malgré les dictats familiaux , les conflits , la compétition, les doutes, les mensonges, l'ostracisme culturel , écartelés entre deux mondes et leurs projets personnels.
Prendront - ils leur vie en main ?
Un livre magnifique qui suscite empathie et admiration pour nos deux personnages ainsi que pour le travail de l'auteur.
Un voyage à la découverte de L'Inde ( j'ai lu beaucoup de livres à propos de ce grand pays, je ne m'en lasse pas. ) Cet ouvrage m'avait échappé à sa sortie en 2015.
Édité au Mercure de France bibliothéque étrangére,

Commenter  J’apprécie          7411
Anil, diplômé jeune médecin dans le nord-ouest de l'inde,dans le Gujarat, part se spécialiser à Dallas dans un grand hôpital public.
Il a vite le mal du pays mais parvient à progresser dans son métier.
Dans son enfance, il avait été attiré par Leena, une jeune voisine, jugée trop inférieure par rapport à sa famille d'une classe plus privilégiée.
Anil rencontrera Amber, une jeune fille du Texas et, très vite, ils seront confrontés à leurs différences de cultures, au racisme.
Leena sera mariée à un homme choisi par le père d' Anil et le sien. Celui-ci se révélera très brutal.
On suit la progression de ces deux personnages principaux très sympathiques, sincères et pleins de vie.
Les deux cultures sont très enrichissantes à côtoyer , avec les notes explicatives de l'auteure.
La traduction rend l'écriture fort agréable et on sent un travail très abouti de part et d'autre.
C'est vraiment loin d'être une oeuvre bâclée.
Après le roman, Shilpi Somaya Gowda nous livre la genèse de son roman et nous apprenons qu'il lui a fallu 5 ans pour le réaliser avec l'aide de spécialistes de son entourage pour les termes médicaux employés et les cas rencontrés.
Côté vibrations et sentiments, c'est réussi.
La fin est très rationnelle : pas de roman à l'eau de rose, pas de drame...La vie ...
Je n'avais pas du tout envie de refermer le livre.

Challenge pavés 2016-2017

Commenter  J’apprécie          6618
« Un fils en or » est un roman très intéressant culturellement parlant. Il oppose deux culture, celle de l'orient et de l'occident, à travers le destin d'Anil et Leena.
Anil, un jeune indien diplômé de médecine dans le Gujarat, part faire son internat aux Etats-Unis, à Dallas. Il est loin de la vie rêvée qu'il s'était imaginé. Il a du mal à s'adapter, mais réussi tout de même à se faire une place.
Leena, là femme qu'il a aimé depuis sa plus tendre enfance appartient à une caste inférieure. Elle sera la victime d'un mariage arrangé, son mari étant très brutal.
Ces deux protagonistes sont très attachants et subissent tous deux les codes de la société. il devront faire des choix pour leur avenir.
J'ai beaucoup aimé cette histoire. Je l'ai trouvé belle et distrayante avec une écriture fluide et prenante. Ce roman m'a fait voyagé et découvrir la culture indienne. Il n'y a rien à jeter dans ce livre, tout est intéressant dans les sujets abordés. J'ai vraiment passé un bon moment de lecture.


Commenter  J’apprécie          644
Anil est un jeune homme venant d'une famille influente du Gujarat, une province indienne située près de la frontière avec le Pakistan. Brillant étudiant en médecine il est admis à suivre une formation dans un hôpital aux Etats-Unis, à Dallas dans le Texas.
Il part avec deux compatriotes. Il laisse son amie d'enfance Leena, la fille d'un métayer pauvre qui connaîtra un destin moins clément: mariée à un homme brutal convoiteur de dot, elle subit des violences domestiques dans la famille de son mari, qu'elle doit fuir pour assurer sa survie.
Anil va travailler plusieurs années au Texas et acquérir de solides compétences médicales, tout en devant essuyer les préjugés contre les migrants venus d'Inde.
Sa liaison avec une Américaine ne lui fera pas oublier ses amis d'enfance et ses responsabilités familiales, notamment celles d'arbitre qu'il doit reprendre à la mort de son père. Il va devoir ainsi trancher dans différents conflits familiaux.
Les aller-retour qu'il va effectuer entre l'Inde et le Texas vont le laisser amer; plus tout à fait Indien, il ne se sent pas encore totalement américain et le poids des coutumes est parfois lourd à porter.
Le livre est très bien écrit, avec beaucoup de finesse dans la psychologie des personnages.
Le tableau qui est fait de l'Inde de nos jours est particulièrement frappant et bien mené. On découvre une Inde rurale avec une organisation familiale et sociale très contraignante où le poids des mariages arrangés est énorme. le destin d'une femme peut basculer rapidement et tragiquement si celui qu'on lui a choisi ne la considère que comme une pourvoyeuse de dot.
Et surtout on voit les tragiques conséquences de ce système des dots: des hommes malhonnêtes peuvent contracter plusieurs mariages afin d'obtenir des dots, quitte à faire disparaître l'épouse pour retrouver une autre épouse ensuite et donc une autre dot..
Combien de malheureuses ont péri, leur sari ayant "accidentellement" brûlé....
Un beau livre qu'on referme avec tristesse car on s'attache aux personnages et on espère que la situation des femmes en Inde finira par évoluer, ce genre de témoignage peut finir par faire évoluer les choses, du moins l'espère-t-on..
Commenter  J’apprécie          513
J'aime lire sur l'Inde, ce pays tellement hétéroclite, toujours ancré dans des traditions millénaires – pour le meilleur et pour le pire – et si vivement happé par la modernité, que les récits qui en ressortent, s'avèrent souvent passionnants. C'est le cas pour un fils en or de Shilpi Somaya Gowda, que j'ai eu énormément plaisir à lire.

Anil, un jeune fils de famille aisée, part aux États-Unis poursuivre sa formation de médecin. On découvre dans une première partie, sa vie en Inde, ses amitiés et son amour pour Leena, jeune fille d'une caste inférieure, ainsi que son désir de satisfaire les ambitions de son père, d'être à la hauteur de ce grand-homme.
Et puis arrive sa vie et son apprentissage aux États-Unis, et c'est un autre monde qui s'ouvre…

Dans ce livre, beaucoup de thèmes abordés, qui ne sont pas forcément l'apanage de l'Inde :
– le poids des traditions ;
– la difficulté de l'exil, même s'il est choisi, et ce sentiment de ne se sentir pleinement chez soi, à sa place, ni ici ni là-bas ;
– cette difficulté qui résulte de l'intégration en soi de deux cultures différentes – la manière dont elles arrivent, ou pas, à s'accorder… ;
« à mesure que les années passaient, il sentait s'agrandir la distance entre les deux mondes où il vivait, et son pays d'adoption lui manquait autant que celui qu'il quittait. Ce serait toujours ainsi, il l'avait compris, toujours ce tiraillement entre la terre qui l'avait vu naître et celle qu'il avait choisie. »
– A capacités égales, le destin des femmes et des hommes n'a rien de comparable : Leena a un avenir tout tracé qui est dicté par ses origines, son sexe et sa caste, peu importe l'intelligence et les prédispositions à l'étude qui la rendent bien souvent supérieure à bon nombre d'autres garçons de son âge… ;
– l'avenir réservée aux femmes : mariage arrangé, quotidien planifié, ... répondant à une organisation millénaire des rapports homme/femme. Et parfois, cette petite bouffée d'espoir qui fait que certaines – souvent celles qui ont la chance de naître dans une caste privilégiée – arrivent à réaliser leurs rêves… Ce sera notamment le cas de la soeur d'Anil, Piya, passionnée par la médecine traditionnelle indienne ;
– le racisme et l'intolérance et leur déchaînement de violence. Ici ou ailleurs, aux États-Unis et partout où se trouve l'Étranger… ;
– la différence entre ces deux pays sur la manière dont la famille s'organise, la place laissée aux aînés, aux enfants et la difficulté à organiser tout cela lorsqu'on a intégré, comme Anil, les deux cultures et qu'on aimerait garder et faire cohabiter le meilleur de chacune.
« Anil sentit un poids descendre de sa poitrine à son estomac. Bien que les choses aient changé en Inde, l'amour et les choix personnels ne régissaient toujours pas la plupart des mariages. Aller à l'encontre des souhaits de ses parents était impensable pour la majorité des jeunes et, malgré les intrigues des films de Bollywood, de tels scénarios se terminaient souvent mal. Aussi appliquaient-ils tous les trois la règle implicite selon laquelle ils pouvaient faire ce qu'ils voulaient aux États-Unis tant que leurs parents n'étaient pas au courant. »


Et encore plein d'autres choses que je vous laisse découvrir…
Lien : https://page39web.wordpress...
Commenter  J’apprécie          472

Citations et extraits (96) Voir plus Ajouter une citation
Anil Patel avait dix ans la première fois qu'il assista à une audience d'arbitrage tenue par son père. Normalement, ces séances étaient interdites aux enfants, mais on fit une exception pour Anil car, un jour, il reprendrait le rôle de son père. Étant le seul enfant présent, il se montra le plus discret possible et resta tapi dans un coin de la salle. Les audiences avaient toujours lieu là : dans la plus grande pièce de la plus grande maison de ce petit village, niché au cœur d'une région de terres arables dans l'ouest de l'Inde. 

(Incipit)
Commenter  J’apprécie          326
" Quel soulagement d'être de retour chez soi, songea t- il en fermant les yeux pour mieux goûter la sensation de bien être qui l'envahissait.
Il avait noté la différence dès sa descente de l'avion à Ahmadabad.
Ici, personne ne le regardait , personne ne remarquait qu'il venait d'ailleurs.
Il était juste un individu parmi les Millions d'Hommes et de Femmes qui peuplaient ce pays."
Commenter  J’apprécie          320
C'était, à certains égards, toujours pareil quand il revenait ici: il retrouvait ces sensations bien connues, il marchait moins vite, il parlait de façon que son débit s'adapte à celui de sa famille. Pourtant, à mesure que les années passaient, il sentait s'agrandir la distance entre les deux mondes où il vivait, et son pays d'adoption lui manquait autant que celui qu'il quittait. Ce serait toujours ainsi, il l'avait compris, toujours ce tiraillement entre la terre qui l'avait vu naîitre et celle qu'il avait choisie.
Commenter  J’apprécie          211
Ce qui se passa réellement cette nuit-là à Panchanagar fut à la fois moins terrible et pourtant plus obsédant que les cauchemars d’Anil. La mère de la jeune femme sortit de la maison pendant qu’Anil se lavait les mains. Il avait préparé des paroles d’excuses et s’apprêtait à essuyer son courroux. Mais elle marcha vers lui, joignit les paumes, inclina la tête et se pencha à terre pour toucher ses pieds. « Merci, docteur Sahib, d’avoir sauvé mon petit-fils. » Une vague de honte le submergea alors, non seulement à cause de son échec, mais aussi à cause de sa vie ici, dans cette région inculte du monde où la pratique de la médecine n’était rien d’autre qu’une illusion. Cette nuit-là, gravée dans son souvenir, Anil sut qu’il ne resterait pas à Panchanagar. Il se battrait pour exercer une médecine de pointe – le plus loin possible de chez lui.
Commenter  J’apprécie          110
Elle revint vers Anil , l'air grave.
" Il m'a ouvert son cœur. Il n'avait pas peur de me montrer sa faiblesse...
C'est la clé d'un mariage solide.
Cela vous donne un endroit sûr où être vous-même, entièrement, même dans vos faiblesses."
Autrement, ça peut être un voyage très solitaire...
Commenter  J’apprécie          260

Videos de Shilpi Somaya Gowda (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Shilpi Somaya Gowda
Les libraires Decitre vous guident dans cette rentrée littéraire Hiver 2021 : Manon nous partage son coup de coeur pour « La famille » de Shilpi Somaya Gowda, chez Mercure de France
Un roman à découvrir ici : https://www.decitre.fr/livres/la-famille-9782715254237.html ______________________________________________________________ Depuis 1907, Decitre a développé un réseau de 10 librairies en Rhône-Alpes. Ses libraires sont reconnus pour leur expertise et leur passion des livres, dans les domaines de la connaissance comme du loisir.
Permettre à chaque lecteur de trouver ses livres et à chaque livre de trouver ses lecteurs est l'objectif quotidien de chacun de ses 400 collaborateurs.
Retrouvez nous sur : http://www.decitre.fr/ Les librairies Decitre près de chez vous : http://www.decitre.fr/nos-librairies
Facebook : https://www.facebook.com/Decitre/?fref=ts Twitter : https://twitter.com/Decitre?lang=fr Instagram : https://www.instagram.com/librairiedecitre/ Pinterest : https://fr.pinterest.com/decitre/
Bonnes lectures !
+ Lire la suite
autres livres classés : indeVoir plus
Les plus populaires : Littérature étrangère Voir plus


Lecteurs (1311) Voir plus



Quiz Voir plus

Le textile en s'amusant

Savez-vous quelle est la plus ancienne fibre textile dérivée du pétrole ? Indice : cette matière a rapidement pris sa place dans l'histoire du vêtement féminin.

le nylon
le feutre
le ramie

10 questions
148 lecteurs ont répondu
Thèmes : textile , Textiles et tissus , industrie , plantations de coton , culture générale , vêtements , habillement , détente , maillot de bain , laine , humour , Chanvre , confection , Fibres textiles , laine , grande-bretagne , histoire , indeCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..