AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791025745212
Éditeur : Editions addictives (19/11/2018)

Note moyenne : 5/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Une rencontre fracassante, une romance passionnante !***Libre et arrogant, Gabriel fuit la gloire et les mondanités. Il choisit une vie de bohème dans laquelle il est le seul maître à bord.Sa rencontre avec Anouchka vient bouleverser ses plans. Le désir se fait obsession, les nuits deviennent torrides. Mais la relation est compliquée? Le génial et insaisissable Gabriel est trop indépendant pour accepter de se soumettre aux désirs de qui que ce soit. La confrontation... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Lucielair
  30 novembre 2018
Je découvre pour la première fois Erin Graham.
C'est la couverture de son roman qui m'a attirée. Et uniquement la couverture, le résumé étant peu parlant pour moi…
Et quelle bombe !
Je ne m'attendais mais alors pas du tout à ça ! Encore une fois, une bien belle surprise…
Noush est belle, talentueuse et généreuse : délicieuse. Elle est professeur de dessin et pour rendre service à sa meilleure amie, Rebecca, elle accepte de remplacer cette dernière au pied levé et de diriger un cours de dessin « ouvert à tout le monde » …
Elle y rencontrera Gabriel, discret, doté d'un bon coup de crayon malgré un léger «handicap», mais terriblement indépendant et qui tient, dur comme fer, à la liberté qu'il s'est offert en choisissant un mode de vie marginal.
Gabriel tient à rester loin des obligations de la société et du pouvoir de l'argent. Loin des sourires hypocrites. Sa rencontre avec la jolie et lumineuse Noush va-t-elle ébranler ses valeurs si profondément ancrées ?
Car Anouchka est en quête d'inspiration. Elle ne parvient pas à terminer un projet artistique à cause de cela et commence à perdre espoir ; jusqu'à ce que notre «anti-héros» se mette sur son chemin. Elle trouve en lui la muse qui lui manquait. Ce qui ne tente pas du tout notre beau et mystérieux (et quelque peu arrogant), Gabriel.
Nous voilà pris dans un tourbillon aussi brûlant qu'étincelant. Gabriel, un brin têtu, ne veut pas être enchaîné. Il ne tient pas à poser pour Noush. Que cache-t-il à la fin ? Noush a besoin de lui (et il se trouve qu'elle aussi est déterminée…)
Ils vont se débattre avec leurs besoins et envies respectifs. Nous sommes réellement face à deux mondes totalement opposés qui se rencontrent, se percutent même, en tentant de s'apprivoiser. Ça secoue. Et ça fait réfléchir. Est-ce possible ? Ce fût mon interrogation tout au long de l'intrigue. Mes certitudes ont tant de fois été mises à mal que je suis restée dans le flou jusqu'à la fin. Tant de différences sociales et morales entre ces deux artistes ne seront-elles pas un obstacle finalement ? Les contraires s'attirent certes. Mais jusqu'où ?
Les conditions de vie de Gabriel ne se marient pas vraiment avec une éventuelle romance, c'est un choix qu'il a fait et qu'il ne souhaite imposer à personne.
Qui plus est, ils vont également devoir affronter les aprioris, les clichés de notre société face la situation dans laquelle se trouve les personnes comme Gabriel. Leurs proches vont également être quelques peu déstabilisés par leur rapprochement inattendu. Bref, ajoutons à cela le caractère de Gabriel et nous pouvons affirmer que leur histoire s'annonce compliquée, malgré le désir naissant et grandissant (et plus qu'évident) l'un pour l'autre.
 
C'est avec un réel plaisir et des petits papillons dans le ventre que j'écris cette chronique. Elle reste évasive volontairement car je tiens vraiment à vous laisser découvrir les secrets et l'histoire de Gabriel et Anouchka.
Tous deux artistes talentueux, mais chacun d'une manière qui leur est propre : elle est cadrée, technique et intégrée à la société. Lui est bohême, marginale et distant du monde qui l'entoure.
(Sans parler des amis d'enfance de Noush… Qu'est-ce que j'ai ris ! Mais j'ai ris ! Je les A-DO-RE. Ils sont tout bonnement géniaux.)
Nous abordons ici un sujet troublant et déstabilisant auquel pourtant nous sommes confrontés tous les jours. Tellement de personnes vivent dans la précarité (avouez que cela attise votre curiosité). J'ai été surprise par le contexte en démarrant ce roman. J'ai même été dégoûté je ne vais pas le cacher. Comme quoi nos aprioris sont bien encrés.
La plume de l'auteur est extraordinaire et impressionnante de réalisme. C'est merveilleusement bien écrit. Fluide et addictive, cette histoire sort de la romance ordinaire et j'ai beaucoup apprécié. C'était à la fois brûlant et touchant. Les dialogues sont divins. L'humour est présent et j'ai éclaté de rire à plusieurs reprises.
L'auteur nous emmène dans un univers ou l'art se mêle à la sensualité et à la précarité. Même si celle-ci est un choix du protagoniste, ça n'en reste pas moins surprenant et bouleversant. J'ai ressenti tellement d'émotions… a la fois agacée, dégoûtée, émoustillée, touchée, en colère… Ce livre est une bombe d'émotions controversées.
Comme nos héros. Gabriel est loin des héros de romances que l'on rencontre habituellement, et c'est ce qui m'a plu. C'est, comme je l'ai écrit plus haut, l'archétype même de « l'anti-héros ». de toutes façons, ce roman est loin d'être ordinaire.
C'était mon premier livre de cet auteur et ce fut un régal. J'adhère totalement. Il permet aussi de se prendre une petite claque et de se remettre en question. le plaisir des choses simples, la tolérance, savoir apprécier ce que l'on a, voir plus loin que les apparences… Tout cela on le sait, mais le met-on réellement en pratique ? Moi non, en toute honnêteté, mais je vais m'y efforcer dorénavant.
Derrière cet homme qui dessine les passants dans la rue se cache peut-être un « Gabriel » qui a juste besoin d'un peu de lumière pour briller de nouveau.
Je vous laisse tout de suite commander cette pépite, cette esquisse, cette oeuvre d'art et je vous laisse plonger dans la sensualité à l'état brut. Une errance épicurienne plus qu'agréable.
Bon voyage…
Lucie Lair
Des "lectures de Prisci et Lucy"

Lien : https://leschroniquesdeprisc..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lesetoileesdesbibliotheques
  30 novembre 2018
Esquisse a fait l'objet d'une lecture commune avec Tatiana du blog I need more books.
Et je dois vous avouer que c'était vraiment une grande partie de plaisir. Un double kiffe. le plaisir de partager nos ressentis au fil des pages et le pur régal qu'est la plume fabuleuse d'Erin Graham. l'univers de l'auteur est torride à point, drôle et parsemé de moult émotions ! le trio gagnant et qui vaut bien le coup de coeur !
Anouchka, ou Noush est une femme passionnante et passionnée. Elle ne fait jamais les choses à moitié. Entière et de caractère bien trempé. Artiste confirmée et une personnalité solaire qui déteint sur son entourage. L'amour ne rentre pas dans son planning pour le moment. Mais savoure le sexe avec le bon partenaire quand elle tombe dessus. Sinon les parties de tarot bien alcoolisées, avec sa bande d'amis (Rebecca, Baptiste et Pierre), lui suffisent pour prendre du bon temps. 
Mais dernièrement, Noush est en panique et sous pression. Sa muse actuelle est déclarée aux abonnés absents et elle a besoin d'une nouvelle urgemment sous peine de devoir annuler une future exposition qui lui tient à coeur. Les muses ne courent pas les rues. Mais il est connu que le destin ne fait pas de visites à domicile comme le dit si bien C.R. Zafón. Noush doit aller elle-même à sa rencontre. Et c'est ainsi qu'elle a fini par trouver sa source d'inspiration. Là où elle ne l'attendait pas. Et la surprise était de taille pour Noush. Car la muse s'est avérée revêche, taciturne et parfois même dangereuse. Mais notre artiste désespérée à de la patience à en revendre. Même si le sujet en question ne s'amadouera pas facilement à force de sourire et de papillonnement des yeux. Ce ténébreux ne mange pas de ce pain là. Mais aux grands maux les grands remèdes, tel était son mantra. Et elle arrivera bien à le convaincre à poser pour elle.
Gabriel est un bohème, pas dans l'âme, mais par la force de mauvaises expériences. Artiste et nomade, il se contente du peu qu'il gagne en tirant des portraits des touristes dans la rue. C'est fatigant et dégradant pour son talent, mais il faut bien manger. Et chaque sou dans sa poche, vaut de l'or pour ses semblables ! Lui et son inséparable compagnon des squattes, vivent au gré de leurs besoins quotidiens. L'avenir étant au rayon inconnu pour eux. Jusqu'à ce jour.   
La rencontre de nos deux artistes en mal de muse se fera dans la douleur, l'incompréhension et la peur. Mais elle ne manquera pas de piquant. Car il est carrément impossible de passer à côté des étincelles que dégagent leurs corps enflammés et affamés. 
Et si leur désir est flagrant dans leurs esquisses artistiques, entamer une relation est sujette à de gros risques. Relation quasiment impossible. Noush est une sédentaire. Si la solitude lui est vitale dans la pratique son art, elle ne s'épanouit qu'aux contactes humains, auprès de sa famille et de ses amis. Quant à Gabriel, il est attaché à sa liberté et à sa vie de vagabond. Par conséquent, la moindre ébauche d'une relation les mènera droit au mur. A moins de faire des concessions. Jusqu'à aujourd'hui, ni l'un ni l'autre n'est capable de compromis. Ni reconnaît ses erreurs.   
Gabriel aime trop sa liberté mais il viendra le jour où il aimera encore plus les chaînes de l'amour incommensurable qu'il voue à sa muse ! 
Dans Esquisse, l'auteur a croqué un tableau d'art toute en sensualité. Une magnifique toile qui appelle à la luxure et à la volupté.
Elle nous embarque dans cette histoire d'amour sexy et riche en rebondissements. Car si l'amour en est le moteur, la famille et l'amitié en sont l'armature. Sans omettre la belle cause pour laquelle les protagonistes se battent. Une romance engagée avec des surprises et des révélations en perspective. C'était passionnant et divinement addictive.
J'ai craqué pour les personnages toute catégorie confondue. Que ce soit Gabriel, Noush ou les protagonistes secondaires. Il y a comme de la magie dans cette bande. Leur humour, même un peu douteux de certains, m'a fait passer un excellent moment, une solide amitié et cette chaîne immuable de solidarité entre eux qui fait pâlir d'envie. 
Sans oublier le style magnifique de l'auteur et son écriture épurée très agréable à la lecture ! Une histoire qui se laisse lire mais non sans un lot de drames et d'émotions auquel, on ne résiste pas ni ne laisse indifférent !  
Quand l'amour, le désir et l'art riment en symbiose, cela donne une exquise Esquisse dont la créatrice est une plume talentueuse et sacrément coquine !
Bravo Erin Graham et à très vite pour de nouvelles pépites !
Lien : https://lesetoilesdesbibliot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
sonianoe
  05 décembre 2018
Ce livre est pour moi un magnifique tableau où l'on voit se dessiner une histoire d'amour magnifique. Une muse qui inspire un artiste, un artiste qui inspire une muse. Cette romance est une belle réflexion sur la notion de liberté: on peut être libre de bien des façon….Erin Graham a su nous faire voyager dans cette notion de liberté au travers les points de vue de nos héros. Nos héros m'ont fait voyager à travers le monde de l'art avec des mots au point que j'ai presque ressenti leurs coups de crayon en lisant ce roman qui est encore une fois un coup de coeur.

Noush ou Anouchka est une jeune femme qui adore le dessin, son métier: prof de dessin dans un lycée et ses loisirs: le dessin comme artiste. Elle adore les réunions tarots avec ses amis de toujours, elle croque la vie à pleine dents et est aussi hyper têtue: elle abandonne jamais une idée. Ces derniers temps, elle est un peu en manque d'inspiration….Il lui manque sa muse. Comment cette jeune femme va-t-elle retrouvé une nouvelle muse?

Gabriel est un jeune homme qui vit là ou il le souhaite. Il a un caractère bien trempé même un peu arrogant: il sait ce qu'il veut mais surtout ce qu'il ne veut pas….ou plus. Ce qui donnera lieu à beaucoup d'échanges électriques dans tous les sens du terme avec notre héroïne. Notre artiste voit le monde qui l'entoure comme un monde ou l'argent, le rendement ont plus d'importance que la volonté des personnes.

Noush va trouver sa muse et surtout une magnifique romance qu'elle n'aurait pas soupçonné lors d'un cour de dessin à l'assoc “Une chaleur dans la ville” ….

Gabriel va apprendre que la liberté peut être aussi bien dans la manière de vivre... que de vivre avec ceux à qui l'on tient en étant heureux.

Les personnages secondaires que j'ai adorés:

Baptiste, le meilleur amis de Noush, lui je vous avoue que j'ai eu envie de le frapper avec ma liseuse parce que il a un comportement d'homme de Neandertal, mais il sera un ami fidèle pour notre héroïne et aidera également Gabriel
Pierre et Rebecca, deux amis de toujours de Noush, seront un soutien pour notre héroïne en lui remontant le moral.
Willy, le meilleur ami de Gabriel, il a un caractère d'ours mal léché vu son passé... mais il se montrera d'une grande sagesse avec Gabriel en lui donnant un bon coup de pied au fesse bien mérité

Celle qu'il faut fuir dès qu'on la rencontre:

Constance, une femme, qui ne voit que par l'argent. L'argent, pour elle, achète tout même l'être humain….Elle m'a énervé dès les première ligne parce que elle est prête à se servir de l'argent et du pouvoir pour obtenir ce qu'elle veut.

Erin Graham a une fois de plus signé un coup de coeur énorme. Je me suis pris une claque énorme parce que notre auteur nous montre que la liberté peut prendre bien des notions et pas spécialement celle de “ne pas être enfermé”. La liberté est aussi bien dans le coeur que dans la tête que dans les actes.

Je me suis régalé de la 1er à la dernière page, le scénario est bien ficelé et dès le départ on ne peut anticiper ce qu'il va se passé. Certaine scène ont une description raffiné au point que l'on ressent direct l'alchimie entre nos héros que se soit point de vue artistique que sensuel. Les doses d'humour disséminé par Erin Graham avec légèreté rythme le récit en douceur. Notre auteur m'a encore emmené avec elle dans l'univers qu'elle a créé dès le début avec un récit que l'on ne peut pas déposer avant de l'avoir finis. Je dis un grand bravo à Erin Graham parce qu'à chaque histoire j'en prend plein les yeux. J'attend déjà sa prochaine sortie avec impatience.

Lien : https://petitesdiscussions.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : libertéVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3056 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre