AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 978B0868T8SH4
527 pages
Addictives – Luv (03/04/2020)
4.26/5   70 notes
Résumé :
Il n’a pas le droit. Il s’en fout.

Calden est rebelle, en guerre contre le monde entier, et ne se soucie que d’une personne : sa petite sœur Cassie.
Son monde vole en éclats le jour où il apprend que son père biologique, qu’il n’a jamais connu, est le sénateur Jacobs : un homme politique puissant et déterminé à étouffer le scandale de cette révélation.
Entre les paparazzi qui lui pourrissent la vie et les frais médicaux de sa sœur qui s’... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (29) Voir plus Ajouter une critique
4,26

sur 70 notes
5
16 avis
4
10 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

Gaoulette
  12 juin 2020
Tout d'abord je vais annoncer un fait. Il y a des trames que je déteste en new romance dont le concept du « stepbrother ». Quand Erin Graham a annoncé la couleur plusieurs semaines avant la sortie tant attendue de son nouveau bébé, j'ai eu très peur. J'étais certes excitée de la relire mais sceptique sur sa trame choisie. Une de mes auteures réussirait-elle un exploit ?
Alors Erin Graham, tu mérites que je me prosterne devant toi. Tu as réussi : me faire aimer l'inacceptable. C'est avec grand plaisir que je te donnerai mes autres trames non aimées pour que tu te lances et me convainc.
L'auteure a l'art et surtout la manière de me bouleverser. C'est simple, chez Erin je prends tout et à la fin j'ai envie de la serrer dans mes bras, lui crier mon amour éternel….
Encore une fois, elle nous offre une romance digne de ce nom, riche en émotion et des protagonistes touchants. Oh, Calden tu es mon Holder (référence à mon personnage chouchou young adult chez Coho). Un fantasme sur papier. Je lui aurais sauté dessus. Honte à moi ! Et je ne dis pas ça pour son côté bad boy, ses tatouages , sa sexy attitude, son franc parler qui ont fait frétiller ma petite culotte. Calden c'est un tout qu'on découvre avec délice.
Avec tous ses héros dont chaque portrait était magnifiquement brossé, l'auteure, même sous l'autre pseudonyme, sait nous proposer un fantasme qu'on souhaite emporter dans nos doux rêves. Qui choisir après ? Je les aime tous !
L'auteure me surprend toujours et je bave d'envie à chaque fois. Et que dire de ses héroïnes ou alter égo, je suis touchée par l'évolution proposée. Harper m'a tout aussi convaincue. A chaque roman, Erin Graham veut mettre en avant une problématique psychologique, une trame profonde, un fait sociétal. Tout est à chaque fois parfaitement orchestré et manoeuvré.
Donc pour moi, Stepbrother est encore un bébé d'Erin, addictif, puissant, profond et intense. Elle a encore malmené mon petit coeur de guimauve. Fan absolue de l'auteure. Rare sont mes déceptions. Pour moi Erin Graham une des têtes d'affiche chez Addictives.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          224
carine13400
  02 mai 2020
Calden est étudiant à l'université de New York. Un peu rebelle sous ses allures de Bad Boy et ses nombreuses absences, il tente en fait, tant bien que mal de gérer ses études et sa petite soeur qui a besoin de lui. Mais le résultat est là, malgré des notes plus qu'exceptionnelles, ses absences répétitives sont un point noir à son avenir qui devient de moins en moins certain. Poursuivre ses études tout en prenant soin de Cassie avec l'aide de sa tante Jen, est un rêve qui commence sérieusement à s'étioler… Depuis qu'il a perdu sa mère et son père de coeur dans un accident, plus rien ne va. Il ne s'octroie ni le temps, ni le droit de faire une pause. Tout comme sa tante qui pleure aussi la mort de sa soeur. Malgré leur déprime et leur désillusion, aucun des deux ne rend les armes, se battant chaque jour plus fort, plus loin pour y arriver en cachant tout leur désespoir derrière une carapace pas si solide que cela. Alors que la partie est presque échec et mat… Jen va tenter le tout pour le tout. Calden a droit à un avenir et Cassie doit s'en sortir ! Qu'importe les promesses, il est grand temps d'avancer le Roi sur l'échiquier de la vie de Calden pour qu'il lui rende la partie plus facile. Mais est-ce un bon choix de stratégie ? Calden va se retrouver face à son géniteur dont il ignore tout et qui s'avère être un adversaire de taille. Une partie sous contrat dont il ne faudra s'écarter sous aucun prétexte… le deal est très clair… Aucun écart ne sera toléré. Cependant, il se pourrait qu'une pièce sur l'échiquier fasse tout capoter… Une jolie rousse aussi douce qu'incendiaire, aussi tentante qu'interdite va mettre à mal toutes les règles. Harper la fille adoptive de son Sénateur de père qui se retrouve être donc, sa demi-soeur… Une demi-soeur un peu trop sensuelle et surtout, un peu trop sexy…
Pour elle, Calden serait-il prêt à rompre le contrat ?
Encore une fois Erin Graham a réussi a m'embarquer dans cette romance qui change un peu d'univers et cela fait du bien. Une histoire d'amour qui ne devrait pas voir le jour malgré qu'il n'y ait aucun lien de sang. Mais les apparences sont trop importantes pour un Sénateur en pleine campagne, tout comme le contrat l'est pour Calden si il veut que Cassie s'en sorte. Contrat qu'il ne faut en aucun cas enfreindre sous peine de tout perdre… Il doit se montrer irréprochable en jouant au fils parfait dans une famille parfaite.
Calden va pourtant le transgresser en tombant sous le charme de cette soeur qu'il ne connait pas et qu'il ne peut considérer comme telle. Très vite, il va se rendre compte que cette dernière est loin d'être heureuse derrière la façade d'une jeune fille exemplaire . Maniaque et antisociale, Harper nage dans les obligations, l'âme en peine, en essayant de tout son coeur ne pas se noyer dans cette vie qu'il ne lui correspond pas. Seule sa passion qui la transcende à ses heures perdues, la rend vivante et lui donne cette étincelle qui l'embrase et qui permet à Calden de la découvrir sous un nouveau jour. À vouloir absolument la faire émerger de sa grotte pour qu'elle se révèle, il fera tout pour la faire sortir de ses gongs en la poussant à bout. Tous les coups sont permis pour la faire réagir et la pousser dans ses retranchements. Mais Harper a trop de reconnaissance envers son père adoptif pour ne pas être à la hauteur de ses attentes. Trop d'envies inavouables envers ce frère qu'elle préfère éviter au risque de succomber… Malgré leurs différences et une éducation à l'opposé l'un de l'autre, Ils ont tout deux un point commun… Les cicatrices d'un passé qui les empêchent d'avancer et à cause desquelles ils ont érigé des murs autour de leur coeur. Des murs qui vont se briser laissant place à la vulnérabilité de chacun. Une connexion sincère et intense où chacun est le refuge de l'autre en bien des manières dans le plus grand des secrets, préservant une bulle qui ne leur appartient qu'à eux.
Avec Secret Stepbrother, on pourrait s'attendre à une histoire torturée entre un bad boy et une belle rouquine assez fleur bleue, mais il n'en est rien de tout cela. Calden un Bad Boy ? Détrompez-vous ! Sous ses airs de mauvais garçon, il a tout d'une belle personne. Intelligent, mature et attentionné, il est tout en contradiction entre l'aura et l'autorité qu'il dégage et ses tatouages. Tout en contradiction entre la lueur sauvage de ses yeux et la douceur dont il sait faire preuve, se souciant beaucoup des autres et particulièrement de Harper avec qui partager un appartement devient de plus en plus compliqué. C'est aussi un garçon dont les désillusions à son jeune âge l'empêchent de croire que les happy -end puissent exister pour lui. Mais le bonheur est une chose précieuse qui se chérit et se cultive avec les valeurs de la vie et ce lien invisible qui l'unit petit à petit à une famille qui cherche à lui faire une place va prendre de plus en plus d'importance.
Harper quant à elle, derrière sa fragilité et son manque de confiance, elle fait partie de ses héroïnes à qui on souhaiterait ressembler. Malgré son passé, malgré ses fêlures et ses craintes, c'est une jeune femme courageuse. Plus forte qu'elle ne le montre ou encore qu'elle ne le pense elle-même. Elle a un tempérament de feu qu'elle étouffe dans sa vie quotidienne en se montrant de glace. Mais sous le regard inflammable de Calden, la glace pourrait ne pas faire long feu, laissant alors place à un brasier qui se révélera chaud bouillant.
Secret Stepbrother m'a énormément touchée, car une fois de plus, Erin Graham dose à la perfection l'alternance de son humour avec cette sensualité à faire rougir de plaisir et les sujets profonds et lourds qu'elle nous offre. Ses personnages sont tous simplement géniaux dans leurs rôles et nous apportent tellement d'émotions et de sensations que cela en est toujours aussi déroutant. Sa plume est toujours aussi naturelle et les dialogues toujours autant addictifs ! On ne se lasse pas des récits d'Erin Graham et celui-ci ne fera pas exception. Je suis indéniablement amoureuse de Calden…. Surprise et conquise par Harper….
Autour d'eux, gravitent des personnages qui ont chacun une personnalité différente et qui sont à tomber ! Particulièrement, le jeune Wily qui apporte une touche de fraîcheur magnifique au récit, mais dont Erin Graham se sert aussi pour montrer justement ces liens qui se tissent avec Calden en acceptant de partager des choses personnelles avec lui alors qu'il ne le supporte de personne. Cassie et son sourire qui montre que la vie doit être vécue qu'importe la force qu'il faudra déployer pour y arriver. Et que dire de la grand-mère de Harper ! Un véritable phénomène, une personne sage dans sa folie et qui sera un pilier pour la belle rouquine et une bouffée d'oxygène pour nous. Quand au Sénateur ? A vous de le découvrir 😉
Un grand merci aux Éditions Addictives et à Erin Graham pour cette magnifique romance que je vous recommande.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Beli_LivreSaVie
  11 mai 2020
Les histoires de Stepbrother (en français demi-frère), il y en a beaucoup ! Mais c'est un des schémas narratifs que j'apprécie beaucoup lire, parce que ce qui est intéressant, c'est que les auteurs en général arrivent à proposer de multiples scénarios et quand ils sont différents des autres, on peut dire que le pari est réussi. En général, je passe souvent un très bon moment à découvrir les personnages qui sont contés dans ces histoires. Est-ce que ce fut le cas ici avec Secret Stepbrother ?
Erin Grahm utilise la double narration, passant d'un personnage à un autre pour nous conter leur histoire. Nous commençons notre lecture en les découvrant chacun dans leur vie de tous les jours, d'un côté un jeune homme, Calden confronté aux difficultés de la vie depuis que ses parents sont décédés dans un accident de voiture, dix-mois plus tôt. Il doit gérer ses études, son avenir mais aussi prendre soin de sa petite soeur, ils vivent tous deux chez leur tante. de l'autre côté, nous avons une jeune femme, Harper, qui fait ses études dans la prestigieuse université de Princeton, et nous la découvrons alors qu'elle rend visite à sa famille, sa mère a épousé un sénateur qui a tout d'un père pour elle, elle adore y retrouver aussi son petit frère. Sa vie parait bien plus paisible et facile que celle de Calden.
Ces deux jeunes personnages, qui ont la vingtaine vont voir leur vie changer quand Calden va être confronté à la révélation de la paternité de ce sénateur qui est son père. Sa mère n'a jamais souhaité lui donner l'identité de son père, elle a toujours préféré taire cette partie de sa vie, et c'est tout naturellement que son nouveau compagnon, Adam, le père de sa jeune soeur a pris d'office la place de père dans son coeur. Alors l'arrivée de cet homme dans sa vie, ne se fait pas sans heurts, surtout à cette période où Calden lutte face à temps de soucis à régler, concernant sa scolarité, la ré-éducation de sa soeur et leur avenir. Calden est un jeune homme, un peu rebelle, il vit dans un quartier pauvre de New-York, se démène pour mener plusieurs combats de fronts et il n'est pas du genre à se laisser dicter sa conduite. Quand cet homme se présente à sa porte avec ses propositions, ses règles, il ne ressent que colère face à celui qui est son père biologique et qui semble ne vouloir que se protéger lui-même face à la révélation de cette paternité qui pourrait ternir sa campagne. Mais Calden a aussi conscience qu'il peut être aussi la solution pour que sa soeur puisse bénéficier de l'aide financière suffisante pour intégrer cet institut de ré-éducation dont elle aurait besoin, c'est pourquoi il va accepter de jouer le jeu pour elle.
Harper est la fille adoptive du sénateur, sa mère l'a épousé et ensemble, ils ont eu un fils, offrant ainsi à la jeune femme une nouvelle famille, qu'elle aime plus que tout. Harper est une jeune femme qui doit beaucoup à cet homme, qui est devenu son père et sa vie dépend de cette dépendance. Nous découvrons un personnage qui a vécu des moments douloureux, qui ont laissé des marques profondes en elle. Elle vit seule dans un grand appartement, alors qu'elle poursuit ses études à Princeton, et si sa vie parait angélique avec toutes les facilités qu'elle a, d'un point de vue financier par exemple, il y a derrière cette image, bien plus encore à découvrir. Harper est douée pour la musique mais elle se cache pour s'y évader, et à côté de cela elle lutte pour mener à bien ses études où elle a beaucoup de difficultés. Malgré son jeune âge, c'est une jeune femme très renfermée sur elle-même, elle est très effacée et peu expressive et n'a pas de vie sociale, vivant à travers la vie de sa famille et de leurs grands événements dans le grand monde.
La configuration de cette famille est très intéressante, d'autant plus qu'elle est rendue publique et médiatisée. L'arrivée de ce fils doit servir la campagne du sénateur, et s'il reste un homme qui veut connaitre son fils, chaque moment doit être utile et bien utilisé. Cela engendre un certain nombre de réactions maitrisées et peu à même d'engendrer un naturel certain entre eux, rendant la situation bien plus difficile qu'elle ne l'est déjà. Harper et Calden ne vont pas avoir le choix et vont devoir cohabiter quand ce dernier va intégrer un cursus universitaire. Voilà Calden lâché dans le monde de cette prestigieuse université, et Harper, affublé d'un colocataire, d'un frère, ou demi-frère ou juste d'un jeune homme qui encombre sa tranquillité d'esprit. Contraints et forcés, ils vont devoir se supporter : Harper ne souhaite pas sa présence, et lui joue beaucoup avec elle. Entre eux, l'attraction est immédiate, mais elle est aussi interdite et si Harper tient à maintenir ses distances car elle ne souhaite pas porter préjudice à sa famille, lui ne voit pas les choses de la même façon. Frère et soeur, ils ne le sont pas, c'est ainsi que Calden essaye de lui faire comprendre.
La situation est délicate, leurs rapports évoluent, la cohabitation mettant en lumière bien des aspects de l'autre. C'est ainsi que nous découvrons la personnalité bien mystérieuse de la jeune Harper, qui se cache des autres et fuit les hommes de manière systématique. Mais Calden réussit cet exploit de l'approcher, et c'est ce qu'il fera la différence et leur permettra de se connaitre. J'ai beaucoup apprécié la façon dont ils vont faire tomber toutes les barrières qu'il y a autour d'eux, la façon secrète dont ils vont se rapprocher doucement mais surement. Ils sont tous deux, très attachants, et doivent faire face à des soucis très personnels, mais ils vont tant s'apporter l'un à l'autre. On est plutôt ravi de voir cet amour naitre en eux, ces deux personnages jeunes, plein d'envies, d'espoir, mais aussi de peurs et qui ont conscience que beaucoup de choses se jouent dans ces moments-là. Ils ne vivent pas que pour eux, mais plus pour ceux qui les entourent en fin de compte.
L'environnement tout particulier, rendu publique, le monde politique et les sphères sociales dans lesquelles ils évoluent, sont remplis de requins. S'ils espèrent vivre intensément leur relation, il ne faut pas oublier, qu'autour d'eux, gravitent des personnes mal attentionnées qui n'aiment pas être rabaissées et cela occasionne bien des menaces pour la tranquillité de ces personnages. Nous les découvrirons au fil de notre lecture, par leurs actes, leurs menaces et en constatant l'impact que cela a sur eux. Ce qu'ils vivent est beau mais peut très vite être entaché par ce que les autres pourraient véhiculer comme image, ce monde regorge d'envieux, de profiteurs et de personnages qui ont l'habitude d'avoir ce qu'ils veulent coûte que coûte.
L'appréhension de ces deux personnages nous les rendent de suite attachants, je les ai apprécié dès le début. Je me suis attachée à eux, car ils sont naturellement sympathiques, leurs blessures, leurs peines et tout ce face à quoi ils se battent nous rapprochent d'eux. On a qu'une envie les connaitre et les accompagner. Leur alchimie est sensuelle, torride et belle aussi, leur rapprochement se fait d'une façon toute simple, avec toujours les enjeux en tête. On apprécie les découvrir à travers leurs histoires personnelles, mais aussi à travers celle qu'ils vont construire tous deux, la leur. Ils vont devoir vaincre des préjugés, vaincre des adversaires qui ont les moyens de les détruire et vaincre aussi leurs peurs de mettre en péril les autres. J'ai énormément apprécié cette histoire, la façon dont tout s'est déroulé.
J'aurai aimé que la fin du roman, ce moment où tout se dévoile et s'accélère soit un peu plus développée. S'est allé un peu vite à mon goût, mais c'est vraiment parce que j'aurai aimé qu'il y en ait plus encore, et non pas car cela a été mal traité. J'ai tellement aimé les découvrir que je ne souhaitais pas les quitter si vite aussi.
Lien : http://www.livresavie.com/se..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Missnefer13500
  12 juin 2020
En règle générale, j’adhère à 100% aux roman d’Erin Graham. Et je ne compte plus les coups de coeur, mais cette fois, malgré une idée de base cohérente, et variant de celles que l’on croise dans la plupart des romans sur le thème d’amour interdit entre frère et sœur, sans liens de sang, je n’ai vraiment accroché à cette romance.
Tout d’abord, j’ai eu du mal avec le début de l’histoire, un peu tiré par les cheveux, pas assez étoffé.Un point de départ un peu brouillon de mon ressenti, et le reste s’appuie donc, pour moi, sur des piliers bancals.
J’avoue avoir été étonnée que l’auteur ne développe pas davantage le volet secret, le personnage public et la relation avec les journalistes. Je m’attendais d’ailleurs à plus de harcèlement de ceux-ci avec ce scoop de taille, ce qui nous aurait donné une intrigue plus punchy.
je me retrouve avec une romance assez plan-plan dans l’intimité de nos protagonistes. Le personnage de Brian aurait apporté bien plus à cette aventure sans parler des éléments du passé de Cassie. Là encore, je dois avouer ma déception.
L'auteur revient trop souvent sur certains états d'âmes de Calden, alors que j'aurai préféré trouver plus d'action et de situations qui auraient pu mettre en péril la relation de notre couple qui s’entiche bien rapidement l’un de l’autre.
Je suis surprise par le décalage entre cette romance et celles qu’Erin Graham nous concocte habituellement, puissantes, vibrantes d’émotions, maîtrisées. Ici, j’éprouve un sentiment de superficialité dans l’ensemble, avec pour résultat un roman pas assez abouti, léger, trop léger, à mon goût et si éloigné de ce à quoi m’a habitué l’auteure.
Calden est néanmoins attachant, mais il m'a manqué un petit quelque chose pour que le couple me séduise et que l'histoire me passionne.
Pour autant, cet amour interdit, séduira probablement la majorité du lectorat d’Erin Graham. Dommage qu’elle ne m’ait pas touchée, cette fois-ci. Il faut dire que la barre est haute pour rejoindre The way you Love et The Boss

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          101
EloLML
  06 avril 2020
Depuis 18 mois, Calden se montre fort malgré bon nombre d'embûche alors quand le destin lui assène un énième coup du sort et qu'un secret gardé depuis sa naissance est dévoilé, il va devoir faire des choix. le plus important de tous va lui amener dans sa vie une belle rousse nommée Harper, la fille adoptive de son père biologique.
Calden, on est obligé de l'aimer de suite, jeune étudiant de 21 ans avec des responsabilités trop grandes pour lui, ça lui pèse tellement sur le moral, mais malgré ça il garde la tête haute, le dos droit car le bonheur de sa soeur en dépend. Il a un instinct de protection et de préservation poussé à l'extrême envers elle. Leur relation est vraiment belle à Iire.
Et c'est justement pour elle qu'il va accepter de rencontrer son père biologique et accepter de jouer à la famille parfaite devant les médias en échange de plus de confort pour elle.
Cependant il est tellement réceptif au charme naturel d'Harper qu'une ombre plane déjà sur ce contrat.
Harper, par son attitude dès le début m'a intrigué, elle renvoie une image lisse et belle mais je l'ai senti fragile et pas en phase avec sa vie. L'envie de la réconforter et de la pousser à s'épanouir m'a prise bien des fois surtout lorsque l'on découvre l'origine de son mal être.
L'entrée de Calden dans sa vie va l'amener à repousser ses limites et va lui faire découvrir l'Envie pour la première fois.
Ils sont clairement opposés ces deux-là, leur mode de vie, leur caractère sont aux antipodes l'un de l'autre et pourtant ils sont inexorablement attirés l'un par l'autre.
J'ai aimé le jeu de séduction de Calden et les réactions d'Harper à son contact.
Ça crépite, ça monte en intensité et puis quand ça explose, c'est galvanisant.
L'auteure insère aussi une belle dose d'humour, par exemple, Will le petit frère, donne une touche de mignonerie et de rire par ses répliques si enfantines, si spontanées.
Et je me dois de vous parler de ce choix tellement original pour les tatouages de Calden, j'étais sur le cul et morte de rire face à ces révélations. Comme c'est bien joué !
Bon tout n'est pas mielleux non plus, malheureusement Brian, l'ami de la famille a fait exactement ce que j'attendais de lui, faut bien un méchant dans l'histoire. Vous mourrez d'envie de savoir quoi, allez le lire 😉
Et le pseudo interdit de la relation Calden/Harper va amener son lot de complications et de remise en question car l'arrangement négocié stipule aucun scandale.
Je tiens justement à parler de Gordon, sénateur et père de Calden, j'ai vraiment aimé qu'on ai en face un politicien qui cache une vraie sensibilité et pas un sans coeur comme on peut en voir régulièrement. Bon il n'a pas toujours les réactions qu'il faut et j'ai voulu le recadrer mais il essaie vraiment.
Dernier point, parlons de ce choix final, ce clin d'oeil et comment il est amené, cela m'a fait finir cette lecture la larme à l'oeil.
En conclusion, même en pressentant certaines actions, je crois que j'ai tout aimé.
Chaque lien tissé est un régal à lire, que soit la relation amoureuse, la relation amicale, la fraternelle et même la relation d'Harper avec sa grand-mère et sa façon de la faire réfléchir avec ce « nous ».
Merci aux Editions Addictives pour ce service presse et surtout merci à Erin pour ce moment de douceur 💓
#Les magiciennes des mots
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
Steeph76Steeph76   05 juillet 2021
La fatalité est une putain. Un genou posé à terre ne lui suffit pas. Il faut qu'elle vous plié, vous dépouille et vous accule face contre terre jusqu'aux larmes. Elle joue avec les joies, les peurs, attrape les cœurs et les étripe. Et même lorsque vous lui avez tout donné, elle s'acharne. Les suppliques ne suffisent pas. Elle vous traîne, s'amuse encore, vous donne l'espoir puis le reprend,vous enfonce la tête dans la boue encore davantage pour avoir osé imaginer la paix.

De tout ça, je ne retiens qu'une chose. Tous les espoirs que l'on pense avoir construits solidement s'effondrent toujours comme de vulgaires châteaux de cartes. Toujours.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
EloLMLEloLML   06 avril 2020
Grand-mère ! Bon sang ! l’interromps-je en éclatant de rire. Non, ce n’est pas Brian !
– Ah, tant mieux. Nous ne voudrions pas rester sur notre faim à chaque passage du rabbit express, n’est-ce pas ?
– MAMIE !
Elle est pas croyable !
– Quoi ? Ma grande, il va falloir que tu te dérides si nous voulons vivre le grand amour !
– Ce n’est pas Brian Murray !
Je préfère bien préciser, elle serait capable de faire des allusions en présence de ma mère et ce serait une catastrophe.
– Tant mieux ! Non pas que nous n’aimions pas les petites queues touffues, mais quand même !

Seigneur ! Elle est vraiment en forme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          12
EloLMLEloLML   06 avril 2020
-Et donc ? répété-je inlassablement. Qu’est-ce que tu veux combattre exactement ?

Malicieusement, je passe ma langue sur mes lèvres, captant aussitôt toute son attention.

Craque, bébé… Montre-moi ce qui brûle en toi…

Un frisson traverse son corps.

-Putain, tu me fais chier !

Elle attrape mon tee-shirt brutalement et m’attire à elle, relevant la tête pour accaparer mes lèvres dans un baiser passionné. Je ne perds pas de temps à comprendre et lui réponds avec autant de ferveur, si ce n’est plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
EloLMLEloLML   06 avril 2020
La douleur est toujours autant présente en moi. Parfois, j’ai l’impression qu’elle diminue, mais non. Et je sais aussi que ce que je ressens pour Harper est perverti par tout ça. Je l’aime et ça me fait mal. Parce que j’imagine déjà que j’en serai privé, à un moment ou à un autre. Je ressens parfois la douleur que j’anticipe, pour me préparer malgré moi au pire
Commenter  J’apprécie          10
EloLMLEloLML   06 avril 2020
– Attends, je suis… nue ! dis-je pour tenter de le dissuader, en panique.
– Justement ! s’esclaffe-t-il en se redressant pour atteindre son but.
Mais non (bis) !

Inutile d’insister, il fera ce qu’il voudra de toute manière. Je me précipite, à quatre pattes puisque je suis encore étalée au sol, vers la porte, l’ouvre et… « la lumière fut » !

– Très jolie vision… siffle-t-il, goguenard.
– Tais-toi ! grogné-je en me redressant, tout en m’échappant dans le couloir.

Non, mais super, franchement… Quelle cruche ! Non, c’est lui, le mec chiant. Il ne peut pas changer en une nuit, de toute façon !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Video de Erin Graham (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Erin Graham
Pour notre lecture commune de ce mois, Gaëlle et moi-même sommes parties sur les sentiers de la romance... Genre nouveau pour moi ou presque, je me suis laissé guider par mon binôme dont ce style n'a plus de secret. Quand l'émotion rugit au son de belles mécaniques et quand les rebondissements déchaînent les passions on obtient, entre action et new romance, un roman surprenant.
Le pitch ? Lorsque Caly tombe en plein règlement de comptes entre bikers, elle était loin d'imaginer que sa vie changerait du tout au tout. Protégée par Shadow, un motard aussi froid qu'insaisissable, leurs carapaces respectives s'effritent peu à peu. Mais pour protéger, ne vaut-il pas mieux rester en retrait ?
Vais-je délester mes préjugés concernant ce genre un peu fourre tout ? Gaëlle, succombera-t-elle à l'univers biker ? Les réponses et bien plus encore en vidéo !
Lien blog : http://bookncook.over-blog.com/2021/02/booktube-lecture-commune-fire-biker-erin-graham.html
+ Lire la suite
autres livres classés : amour interditVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1303 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre