AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Erin Graham (Autre)
EAN : 9782371262874
468 pages
Editions addictives (16/05/2019)
4.54/5   69 notes
Résumé :
Andréa est lumineuse, volontaire et pleine d’humour. Quand elle rencontre Yanaël en cours de littérature, elle est immédiatement intriguée, fascinée… Il est tout ce qu’elle n’est pas ! Déprimé, solitaire, insaisissable… Yanaël est à l’opposé des hommes qu’elle fréquente d’habitude.

Pourtant, elle va devoir s’y faire. Obligés de travailler ensemble sur l’écriture d’une romance, les deux étudiants se rapprochent, se confrontent, s’attirent et s’opposen... >Voir plus
Que lire après Teach me loveVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (27) Voir plus Ajouter une critique
4,54

sur 69 notes
5
22 avis
4
1 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis
Cette critique sera faite en deux temps.....

1ère critique, l'original....
Je vais être honnête sans le trailer des Editions Addictives, je n'aurais jamais ouvert le livre. Je suis loin d'être fan de la couverture et encore plus maintenant. EN ayant fini ce magnifique roman, je trouve que cette couverture dessert complétement le roman. Il ne lui fait pas justice et de plus l'héroïne ne correspond pas du tout à la mannequin. Je me permets de juger le côté marketing du roman désolée. Donc me voilà lancée dans un roman new romance sur un coup de tête après avoir visionné un trailer sur Facebook. Je lis très rarement les quatrième de couverture.
Dés les première lignes, on plonge dans la séquence émotion. le lecteur assiste à des obsèques, Yanaël a vecu un drame et un enfant est présent. Yanaël sera donc notre âme torturé du roman, le héros sans coeur ou pas, l'adonis à séduire ou pas. Et 4 ans se passent et l'héroïne débarque et le mot est bien faible. Andréa est une tornade de 22 ans, blonde, pimbèche et qui n'a pas la langue dans sa poche. En quelques mots, cette nana là n'a aucun filtre. C'est une boule d'énergie limite de nerfs... Alors entre le héros taciturne et le moulin à parole, cela fera des étincelles pour notre plus grand plaisir. En tout les joutes verbales m'ont fait craquer pour ce duo atypique et surtout pour ce petit bout de femme. Andréa une héroïne que j'adore parle sans complexe. Elle est un rayon de soleil et ce qu'il fallait à Yanaël.
Andréa et Yanaël c'est une rencontre sur les bancs de l'université, une passion commune la littérature et surtout la composition littéraire. Et voilà que ce binôme va devoir écrire et communiquer pour créer un roman et pas dans n'importe quel style.... Cela je le garde pour moi car il fera sourire plus d'une lectrice.....
Erin Graham que je découvre (ou pas voir Critique 2) pour mon plus grand plaisir touchera un type de lectorat avec des préjugés.... Je repense à 50 nuances quand il a débarqué et comment ce genre littéraire été hué par les élitiste. Elle dénonce avec perspicacité les aprioris. Certaines remarques de l'auteure m'ont fait sourire et j'ai été plus d'une fois d'accord avec les romans qui sont passés sur sa table de chevet. J'ai eu parfois les mêmes coups de coeur. Je ne sais pas si Erin Graham est professeur de littérature mais je trouve qu'elle explique parfaitement la création littéraire. On sent qu'elle maitrise son sujet.
Teach me love est un roman dans un roman. Je ne suis pas claire, lisez le! J'ai eu le mini coup de coeur car il a été interrompu par un petit coup de griffe. J'ai été déçue par la fin abrupt où Yanaël est content et puis c'est tout. Heureusement qu'il y les deux épilogues qui apportent l'happy end. En fait quand j'adore un roman, j'ai besoin de le quitter en douceur ou en émotion, l'épilogue reste un plus. Une très belle découverte. Un roman magnifique. Et heureusement pour l'auteure que les trailers existent car je serais passée à côté.
Ah oui je note et j'adore : je suis toujours fan des auteures qui déroulent leurs histoires dans des bonnes villes françaises et nous font découvrir leur petit coin de paradis.... Au moins on est sure que les lieux existent, c'est mieux pour la cohérence spatio-temporel...

2eme critique
Cela fait un mois que je crie sur tous les toits que j'ai adoré ce roman et que j'ai détesté la couverture. Et quelle n'est pas ma surprise de découvrir que j'ai déjà lu et apprécié Erin Graham sous un autre pseudo.... Je me souviens des mes compliments pour son premier roman: réalisme, magnifique, des héros extraordinaire, addictif. Et je me souviens de mes frustrations..... Et bien dans Teach me Love l'auteure nous offre un travail approfondi sans frustrations. Elle a pris son temps pour la rencontre et pour que les héros s'apprivoisent. Je suis tombée amoureuse en même temps que l'héroïne. Des émotions du début jusqu'à la fin. Et vous savez quoi, je félicite l'auteure pour ce net progrès, je n'en reviens pas. Je trouvais qu'Erin Graham avait fait un premier roman complet et pratiquement parfait et je me rends compte que la base était déjà très bonne le 23 juillet 2017. Je souvenais que j'avais beaucoup apprécié la plume de l'auteur l'an dernier et qu'elle avait un joli avenir devant elle. J'avais décidé de suivre Erin Graham, je crois que je vais d'abord commencer par Marie HJ..... Il doit avoir mon futur coup de coeur dans cette bibliographie, c'est obligé.....

Conseil de lectrice : Lisez le et faites sa pub! Elle doit être publiée en papier pour que je puisse l'avoir dans ma bibliothèque!
Commenter  J’apprécie          83
Erin Graham est une auteure que j'ai découvert il y a 2 ans sous un autre nom, et pour être franche depuis je n'ai pas eu l'occasion de la relire. (Merci à la PAL qui déborde!!)
Seulement deux de ses nombreuses autres histoires sont passées entre mes mains et de ces deux lectures ça s'est terminé en coup de coeur tant la plume d' Erin Graham m'a ému aux larmes autant qu'elle m'a fait rire.
Découvrir ce nouveau roman, plus précisément le tout premier pour elle publié en format papier aux Éditions addictives, a été une évidence. J'étais vraiment curieuse à l'idée de voir si au bout de ses deux années écoulées Erin Graham avait encore tant d'émotion à transmettre à travers ses personnages car parfois avec le temps les styles peuvent changer ou évoluer d'une manière différente.....
Première impression en ouvrant ce livre à la sublime couverture : .... j'ai versé mes premières larmes face aux premières émotions que j'ai rencontré en découvrant un bout du passé de Yanaël, le héros.

C'est devant sa détresse, sa colère et sa tristesse que j'ai fait la connaissance de ce personnage qui va voir sa vie basculer à seulement 20 ans. A cet âge, alors que les jeunes de son âge peuvent encore se permettre d'être insouciants et je dirais même parfois irresponsables, Yanaël, lui, va devoir continuer d'avancer et rester debout malgré une lourde perte - un décès qui lui a mis un coup de poignard au coeur en lui laissant un fort goût de culpabilité qui va faire beaucoup de dégâts sur sa personne. Oui, Yanaël va devoir être fort et surtout rester vivant pour ce petit être qui, aujourd'hui, a plus que jamais besoin de son papa.

Quatre ans plus tard l'histoire va réellement commencer.....
Après des premières pages placées sous le signe des larmes, c'est un tout autre ton qui va donner la suite. Rencontre avec Andréa, notre héroïne, et dès que je l'ai rencontré j'ai su qu'elle allait me plaire. Andréa est pleine de vie, elle est fraîche, est pleine d'humour et une bonne part d'insolence fait également parti de sa personnalité. Andréa est sur le point d'entrer à la Fac pour commencer des études supérieures en littérature - petite ombre au tableau ; sa mère, avec qui elle vit depuis peu et qu'elle ne supporte pas vraiment, est une de ses profs..... A la maison, Andréa a un comportement très puéril, un peu comme une crise d'ado en retard. Laissez-moi vous expliquer l'ambiance : une mère qui la fait grincer des dents, un beau-beau-papa de seulement 10 ans son aîné qu'elle matte assez souvent et trois demi-frères et soeurs très très très agaçants et envahissants. Résultat : Andréa en a ras le bol et cela ce ressent dans sa façon de parler et surtout sa façon d'envoyer balader ces petits diables. Andréa s'énerve souvent mais elle a une imagination débordante et des expressions vraiment hilarantes lorsqu'il s'agit "d'essayer" de les remettre à leur place. Avec cette héroïne c'est des fous rire garanti! Andréa est géniale, vous verrez vous l'aimerez de plus en plus au fil des pages 😉

Quatre ans après avoir découvert Yanaël, c'est dans la même fac que Andréa que nous allons le recroiser. Tout le monde, ou presque connaît son histoire, tout le monde ou presque sait qu'il ne faut pas l'approcher, tout le monde ou presque sait qu'il est inaccessible, solitaire et distant... tout le monde sauf notre héroïne qui ne va pas pouvoir s'empêcher de s'intéresser à ce jeune homme discret, isolé, qui est décrit comme ayant une âme noire....

Les deux héros de cette histoire sont complètement différents.
Andréa représente la lumière, elle est envahissante, bruyante, n'a aucun filtre, têtue comme c'est pas permis tandis que Yanaël vit dans la noirceur, la solitude, le silence, la culpabilité, les remords et l'angoisse. Leur façon d'être, leur quotidien, leur style de vie sont très différents et pourtant... pourtant... avec le temps, de la patience et l'arrivée de sensations indescriptibles quelque chose va se produire... au début cela va être discret, un rapprochement tendre et sincère qui va déboucher sur quelque chose d'inattendu et d'imprévisible.
Pour vous mettre en image le type de relation qui va naître je vais utiliser une métaphore de Andréa qui m'a fait rire tant elle est réaliste! Yanaël est du cristal et Andréa est un pachyderme qui va devoir devenir légère comme une plume pour ne rien briser, ne pas apeurer le jeune homme.

L'auteure a fait un magnifique travail au niveau de la personnalité de ses protagonistes.
Au fil des pages les héros vont se mettre à nu, ils sont entiers, leurs émotions sont aussi fortes que leur personnalité et c'est eux qui donnent entièrement vie au roman grâce à leurs joies, leurs peines, leurs peurs, leurs déceptions, leurs angoisses, leurs espoirs, leurs envies... la liste est encore longue tant ils ne vont rien nous cacher de ce qu'il ressente dans leur corps et dans leur tête.
Andréa, on peut vraiment ressentir sa fibre légèrement - très - fofolle mais tellement attachante tandis que Yanaël est un être doté d'une sensibilité émouvante. A première vue on ne pourrait jamais deviner qui se cache derrière cet homme qui intimide et lorsque j'ai aperçu ce qu'il camouflait en lui à travers ses pensées et les yeux de Andréa j'ai su que cela allait être le personnage qui allait le plus me marquer.
Yanaël. Il m'a tellement touché! Ses démons sont continuellement aux aguets ressortant très régulièrement au point de lui avoir gâché les dernières années. Cependant lorsque Yanaël donne son coeur il est capable de s'ouvrir au point de sortir des phrases qui pourraient paraître confuses sur le moment mais qui en faite sont tellement sincères, tellement profondes, tellement magiques que je crois que même moi je suis tombée amoureuse de lui....

L'auteure a imaginé des héros aux personnalités extrêmement différentes mais qui vont se compléter afin de nous offrir une histoire où les émotions se succèdent, une histoire qui fait rire - car oui l'humour est très présent - et qui nous met également la larme à l'oeil tant elle a la capacité de nous toucher.
J'aurais tellement à dire sur ce roman, je ne change pas mes habitudes, lorsqu'un livre me marque par sa qualité je ne peux m'empêcher d'en parler encore et encore!! Car oui, ici il est question de qualité. La plume de Erin Graham est belle, fluide, drôle, émouvante et sexy!! Évidemment, comment ne pas citer les scènes érotiques qui illustrent ce roman. Elles sont divinement bien écrites, on ressent la complémentarité de nos héros dans leurs ébats ; cependant j'ai oublié de vous préciser une petite chose. Andréa et Yanaël se refusent tout sentiment en rapport avec l'amour. Chacun a un rapport différent avec ce mot qui commence par un A. L'une n'y croit pas, l'autre ne veut pas se faire aimer tant ce sentiment est destructeur à ses yeux. Alors la grande question qui déterminera leur relation restera : L'amour sera t-il plus fort que les démons???.

Erin Graham fait officiellement partie de mon top 5 des auteures françaises 💚💚 Humour, amour et émotion à l'état pur font parti de son style et c'est ce qui me plaît.
Lien : https://addiction-livresque...
Commenter  J’apprécie          00
Yanaël est jeune, trop jeune pour tous les drames qu'il a déjà subis. Depuis le suicide d'Élodie, il ne veut plus s'attacher à personne, du coup il ne laisse quiconque s'infiltrer dans son univers à part son oncle. Alors quand son professeur de création littéraire le met en binôme avec une jeune femme en apparence excentrique, il voit là une épreuve insurmontable.
Cette femme c'est Andréa, la fille de ce professeur de création littéraire mais comment dire que leur relation n'est pas au beau fixe, effectivement Andréa ressent pour sa mère une rancoeur depuis des années, elle lui reproche l'abandon qu'elle ressent depuis le départ de cette dernière. Mais pour son avenir, elle consent à vivre chez elle et sa nouvelle famille, elle souhaite plus que tout devenir une grande auteure et pur ça elle doit suivre les cours de celle qui la mise au monde.

Tous opposent ces deux binômes, d'un côté nous avons une femme qui croque la vie à pleine dent, une femme ouverte aux rencontres, une personne sociable et de l'autre un être meurtri par la vie, qui repousse tout le monde et ne supporte aucun contact quel qu'il soit.

On dit souvent que les opposés s'attirent, est-ce que ce sera le cas pour nos deux protagonistes ?

Le personnage de Yanaël est très touchant, on a qu'une envie et c'est celle de le protéger, de le rassurer et de lui montrer que la vie peut être belle lorsqu'on laisse les autres s'approcher. Tout ça c'est ce qu'Andréa va faire en sorte de faire, car oui elle doit impérativement abattre ses barrières pour entrer dans son monde et leur permettre de mener à bien cette écriture de roman dans le cadre de leur études.

Au fur et à mesure des chapitres, une certaines alchimie et dynamique va se mettre en place entre les deux personnages, ils vont tous les deux surmonter leurs peurs et mettre de l'eau dans leur vin pour arriver au bout de leur projet, mais le chemin sera quand même rude, car n'oublions pas que le jeune homme est phobique du toucher, alors il va trouver une manière de communiquer avec sa binôme d'une manière qui risque de lui réserver quelques surprises.

La vie de Yanaël n'est pas toute rose, en plus de faire ses études, il doit aussi élever sa fille, la prunelle de ses yeux, tous ce qu'il fait c'est pour elle, il est prêt à se priver de beaucoup du moment qu'elle, elle a tous. Et ce n'est pas les menaces de Mlle Renard qui le feront flancher. Car en effet, depuis la mort d'Élodie, la mère de Maelys, le jeune homme est suivi par une assistante sociale qui en mon sens profite de la situation et de l'esprit fragile du jeune père pour essayer de le mettre dans son lit. Mais l'arrivée d'Andréa risque bien de dévoiler le vrai visage de cette vipère.

Alors comment vont faire les deux jeunes gens pour dépasser leur peur et ainsi atteindre leur but ?

Comment faire pour s'ouvrir à un monde qui vous a déjà tant meurtri ?

J'ai beaucoup apprécié cette lecture qui est le premier roman de l'auteure, elle a réussi à transcrire par ses mots la détresse du jeune homme, la peur panique qui le consume mais qui va s'estomper au contact de sa binôme. le fait d'utiliser l'alternance des points de vue c'est ce qui nous a permis de mieux comprendre chaque craintes, chaque sentiments et doutes.

Ce fut donc une belle lecture et je la recommande.
Commenter  J’apprécie          20
Jusqu'à environ les pages 250 l'avis que j'aurai laissé n'aurait pas été très élogieux.. en effet, j'ai eu beaucoup de mal à m'attacher aux personnages, face à une Andrea que je trouvais très gamine et à un Yanaël déboussolant je ne savais pas trop comment avancer dans cette lecture si bien que j'ai laissé traîner en lisant seulement un petit peu chaque jour. Je dois dire que le style d'écriture était également en partie responsable de ça, les expressions, la ponctuation, les "ouiiiiii" me donnait l'impression que le livre était écrit par une adolescente, sans offense à Erin Graham bien sûr !

Mais mon avis a changé du tout au tout après, si bien qu'en une journée j'ai dévoré les 300 pages restantes. Andrea mûrit beaucoup, si bien qu'on a plus l'impression qu'elle a 22 ans. Yanaël fait face à ses demons toujours plus présent maintenant qu'il a décidé d'ouvrir son coeur et sa vie à une tiers personne, ses engagements auprès de sa fille et son vécu font que du haut de ses 25 ans il en a plus vécu que n'importe qui.

C'est autour de leur roman que ces deux êtres se sont rencontrés et finalement sans vraiment le savoir, ils ont écrit leur histoire d'amour, belle, pure, sensuelle et sincère.

C'est avec Andrea à ses côtés que Yanaël reprend le dessus sur sa vie pour aller mieux, et c'est au contact de Yanaël que Andrea devient une jeune femme mâture plus souple avec les enfants.

Ce roman est une histoire d'amour mais également une histoire de pardon qui traite de thèmes importants comme le suicide et la dépression.

Qui ne rêverait pas de vivre une histoire d'amour comme celle de Andrea et Yanaël ! Merci à Erin Graham de nous avoir proposé ces personnages sincères et uniques.
En sommes, c'est une lecture que je recommande !
Commenter  J’apprécie          00
Andréa est une jeune étudiante en littérature de 20 ans à qui la chance a souri. Elle intègre le cursus de ses rêves au Havre mais à la condition de quitter son père et sa ville natale Paris pour rejoindre sa mère et sa nouvelle famille.
C'est une personne drôle, avenante, généreuse et gentille mais qui cache sa fragilité derrière une attitude puérile et boudeuse. Sa vie familiale est loin d'être un conte de fée, et les traces du passé lui ont laissées des blessures internes non cicatrisées.
Elle part donc réaliser son rêve mais la rage au ventre, l'esprit ailleurs et le coeur en miette.
C'est là qu'elle fait la rencontre de ce mystérieux jeune homme, Yanaël.
Aperçu au détour d'un arbre, il devient intriguant, obligé d'être son binôme de travail en prime, il devient une obsession.
Une rencontre improbable qui la fera réfléchir et qui lui permettra, enfin, de se connaître elle-même et de mettre en lumière des vérités cachées.

Yanaël est un étudiant de 25 ans de retour sur les bancs de la fac après quelques années d'absence.
C'est un homme, un vrai, mais silencieux, solitaire, sombre et terriblement mal dans sa peau. Il reste toujours seul, ne s'approche de personne et ne supporte aucune approche des autres. Pourquoi ?
Avoir un binôme de travail est un vrai supplice pour lui mais, et si finalement cela était LA rencontre qu'il lui fallait ? Andréa est son exact opposé mais elle pourrait bien être celle qui lui permettra enfin de revivre.
Est-il prêt à abattre ses défenses et à combattre ses démons depuis si longtemps ancrés au fond de lui ?

Il l'intrigue et l'attire alors qu'elle s'est juré de ne pas se prendre la tête avec les mecs.
Elle est exubérante, brutale et ne possède aucun filtre mais elle le fait rire.
Il est ombre où elle est lumière. Ils seront finalement les deux faces d'une même pièce et feront front ensemble devant chaque obstacle malgré les difficultés et les coups de gueule.
Et ils seront bien aidé par cette pétillante et douce Maélys pour cimenter tous leurs efforts.

Une lecture fracassante sur les traumatismes que peut engendrer les actes, les paroles ou les mensonges des autres sur soi.
Les peurs, les doutes, le mal-être qui peuvent se mélanger pour mieux nous faire sombrer.
L'amour peut être destructeur lorsqu'il est utilisé à mauvais escient ou détourné mais il peut être également salvateur lorsqu'il est amené librement et sans contrainte.

La puissance de l'amour, de la persévérance, du soutien, une simple présence peuvent briser tous les maux et ramener la lumière où les démons font loi.

Une romance psychologique coup de poing amenée avec une écriture douce, légère et addictive pour une lecture douloureusement poignante et émotionnellement libératrice.

Venez, vous aussi, tomber sous le charme de Andréa, Yanaël et Maélys ❤️❤️❤️
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
J'ai l'impression que le temps s'est arrêté. Mes doigts se referment autour des siens, je sens son pouce me caresser doucement le dos de la main. Son geste est doux, chaleureux et pleine de ... de choses dont je ne veux pas. Vraiment pas. Mais je ne desserre pas les doigts pour autant et garde sa main pour moi. Parce qu'elle me fait du bien. Elle est venue me chercher dans ma solitude et mon enfer, et me tire doucement vers la vie normale. Colorée, joyeuse, légère. J'ai envie qu'elle me retienne encore quelques instants dans cet univers. J'ai l'impression que si je la lâche, je vais me faire ensevelir à nouveau.
Commenter  J’apprécie          20
Elle est venue me chercher dans ma solitude et mon enfer, et me tire doucement vers la vie normale. Colorée, joyeuse et légère. J'ai envie qu'elle me retienne encore quelques instants dans cet univers. J'ai l'impression que si je la lâche, je vais me faire ensevelir à nouveau.
Commenter  J’apprécie          50
Je sais maintenant que, même si la frontière entre l'amitié et l'amour est très fine, elle est également infranchissable. L'ami ne sera jamais l'amoureux, et vice versa.
Commenter  J’apprécie          20
Il a pulvérisé mon cœur en soixante-quatorze mots exactement.
Commenter  J’apprécie          20

Video de Erin Graham (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Erin Graham
Pour notre lecture commune de ce mois, Gaëlle et moi-même sommes parties sur les sentiers de la romance... Genre nouveau pour moi ou presque, je me suis laissé guider par mon binôme dont ce style n'a plus de secret. Quand l'émotion rugit au son de belles mécaniques et quand les rebondissements déchaînent les passions on obtient, entre action et new romance, un roman surprenant.
Le pitch ? Lorsque Caly tombe en plein règlement de comptes entre bikers, elle était loin d'imaginer que sa vie changerait du tout au tout. Protégée par Shadow, un motard aussi froid qu'insaisissable, leurs carapaces respectives s'effritent peu à peu. Mais pour protéger, ne vaut-il pas mieux rester en retrait ?
Vais-je délester mes préjugés concernant ce genre un peu fourre tout ? Gaëlle, succombera-t-elle à l'univers biker ? Les réponses et bien plus encore en vidéo !
Lien blog : http://bookncook.over-blog.com/2021/02/booktube-lecture-commune-fire-biker-erin-graham.html
+ Lire la suite
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Les plus populaires : Roman d'amour Voir plus


Lecteurs (209) Voir plus



Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
5197 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..