AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Ipso facto (8)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  

Ajouter une critique
uaeroffat
  01 octobre 2018
ONG !” et, plus encore, “L'Écologie en bas de chez moi”, figurent parmi mes chocs de lecture récents. Je voulais voir ce que donnait ce premier roman de Iegor Gran (1998). Une verve indéniable, un ton satyrique très acéré pour un mélange d'absurde et de fantasmes crus aussi désopilants qu'éprouvants. Une lecture qui laisse quelque peu décontenancé ; l'auteur sait nous manipuler. Une révélation !
Commenter  J’apprécie          00
neutrinou
  30 juin 2017
"Les romans récents souvent "font du style", et c'est pénible. Sans doute parce qu'ils n'arrivent plus à innover. Tout a été raconté. Sauf bien sûr, les histoires qui font intervenir les dialogues de SMS, les voyages touristiques au bout du monde, les énigmes informatiques qui n'existaient pas il y a cinquante ans : quelle pauvreté. le monde a changé, le monde de l'art aussi et les romanciers ne l'ont pas compris ? [...]

Je fais exception pour Iegor Gran. Cet auteur ne raconte pas une histoire personnelle, il pose un regard critique sur notre monde et nous le raconte, à rebours des idées reçues. C'est un lanceur d'alerte : castigat ridendo mores [...]

Avec "ipso facto" on a encore droit à la critique - très gaie - de certains travers paléontologiques du monde actuel. Les administrations et leur délire paperassier sont dans le collimateur. Tout est subtil, millimétré, parfaitement écrit, avec la simplicité des grands auteurs. Un conte parfaitement brutal. Là encore, Gran fait son Molière, mais aussi son Franz Kafka et son Marcel Aymé. Un régal..."

Extrait de mon analyse sur mon blog. Si tu veux, tu peux tout lire en cliquant ci-dessous !
Lien : http://brikbrakbrok.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
luocine
  09 janvier 2017
cet homme a perdu son diplôme du Bacca­lau­réat sa vie devient absurde et malheu­reu­se­ment son livre aussi. C'est un premier roman et depuis il m'a fait beau­coup rire avec « L'écologie en bas de chez moi » mais celui-​là est à peu près illi­si­ble ? C'est une fable bien sûr dans la quelle il est beau­coup ques­tion de sexe, on se demande bien pour­quoi. L'enchaînement est tota­le­ment absurde, en revan­che, il y a quel­ques remar­ques sur l'administration fran­çaise qui sentent le vécu. le moment où à l'Académie la secré­taire voit qu'il a brillam­ment réussi son bac mais ne peut pas appuyer sur la touche « impri­mer » pour en faire une copie est très proche de la réalité : « que voulez-​vous elle n'est pas là pour ça ! » Dans tout un fatras de situa­tions tota­le­ment absur­des, après plusieurs semaine de recher­ches infruc­tueu­ses, j'ai souri quand sa femme lui a avoué que, fina­le­ment, c'était elle qui l'avait ce fameux diplôme, dans ses affai­res. Situa­tions que j'ai rencon­trées plusieurs fois.

Sinon c'est du grand guignol et j'avoue après une centaine de pages, j'ai plutôt parcouru ce livre qui m'agaçait forte­ment. Ni les parties de jambes en l'air, ni la course après son diplôme n'arrivaient à rete­nir mon atten­tion, ni son voisin d'en face. Aucun person­nage n'a une quel­con­que consis­tance. Bref un premier roman dont j'aurais volon­tiers fait l'économie, heureu­se­ment que je n'ai pas commencé par celui-​là : j'aurais gardé une bien mauvaise impres­sion de cet auteur qui m'a tant amusée ensuite.
Lien : http://luocine.fr/?p=7315
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Vermeer
  16 mai 2015
Parce qu'il a perdu son baccalauréat (le papier), un homme se retrouve au ban de la société. Caricature grinçante et très drôle de l'administration. Humour noir, roman burlesque, absurde.
Commenter  J’apprécie          00
keira13
  24 février 2015
le sujet de ce livre m'a attiré me disant que cela pouvait être drôle.
mais là où l'auteur va, je ne le suis pas du tout, ça part dans du grand n'importe quoi.
le personnage part dans des dérives qui n'apportent rien au propos.
j'ai essayé de le lire jusqu'au bout mais je n'y suis pas arrivée.
Dommage!
Commenter  J’apprécie          00
Serge079
  05 avril 2013
C'est très drôle, j'aime le style et la langue, la trame est originale, mais les passages sur la vie sexuelle du narrateur me semblent de trop, ils arrivent un peu comme un cheveu sur la soupe, sans forcément que cela apporte quelque chose à l'intrigue.
Commenter  J’apprécie          00
Noelie
  26 février 2013
Une lecture jouissive, pour un texte qui, sous couvert de n'aborder le destin de son personnage principal que sous un angle restreint (un simple papier perdu et tout bascule), dessine avec justesse nos sociétés modernes.
Commenter  J’apprécie          00
BVIALLET
  08 avril 2012
L'auteur , heureux fonctionnaire à l'Institut , vient d'obtenir une promotion quand une acariâtre secrétaire aux Relations Humaines lui réclame original ou copie de son baccalauréat . Malheureusement , il l'a perdu . S'ensuit une longue descente aux enfers pour notre héros . Il perd sa place , se retrouve couvert de dettes , sa femme le quitte . Il ne trouve plus aucun intérêt à la vie . Son aventure fait la une des journaux et finit par le rendre célèbre . Et voilà que son diplôme réapparait dans une vente aux enchères où sa côte atteint des sommets et suscite même l'apparition de faux . du coup l'auteur s'improvise expert es- baccalauréat et commence à remonter la pente . Cette intrigue est assez simplette , convenue tout en étant parfaitement invraisemblable . Il faut donc prendre ce livre comme une fable qui monte crescendo dans l'absurde jusqu'au retournement final qu'il ne faut surtout pas dévoiler , mais qui illustre parfaitement le dérisoire de toute l'entreprise .
Importance démesurée du diplôme , de la "peau d'âne" , jugement de la valeur des êtres sur ce qu'ils ont et non sur ce qu'ils sont , cruauté du monde moderne pour qui l'individu n'est pas grand chose , importance exagérée de l'Ecrit ... les sujets de réflexion induits par ce livre sont multiples et variés .
Dommage que le style ( du registré parlé) soit assez approximatif et plutôt lourd .
On n'arrive pas à s'attacher aux personnages qui ne sont que des esquisses ou des caricatures placées dans des situations convenues . de plus tout sert à l'auteur pour étaler son obsession sexuelle , même les situations les plus scabreuses : sa mère , la fille de sa compagne et même les personnes agées , tout le monde y passe . Désolé de ne pas avoir apprécié ce genre d'humour (?) . En fait , une fois le livre refermé , il ne reste pas grand chose , à part une sorte de déception sur ce qu'aurait pu faire un grand auteur avec un tel sujet .
On peut donc aisément faire un détour ...
Lien : http://www.etpourquoidonc.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15453 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre