AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de frandj


frandj
  28 avril 2015
Ignorant le nom de l'auteur, j'ai ouvert ce roman par hasard. Au début de ma lecture, je me suis dit « bof ». On y voit des protagonistes s'observer et s'affronter autour d'une salade au saumon. Norman Mayfield, professeur à l'université de Berkeley, dont l'ambition n'est rien moins que la résolution de "l'équation de l'économie sociale", se fait accuser d'avoir dérobé un portefeuille à un SDF. D'autres personnages, décrits avec ironie et même cruauté, ont leur place. Notamment Suzanne, l'épouse de Norman, qui trompe son ennui en prenant un amant (qui n'est autre que le vieux doyen Lorch); Syd, le fils de Norman et Suzanne, qui est un fan d'Internet et finit par mettre en ligne une vidéo montrant les ébats amoureux de ses parents; et quelques autres individus bien campés. Un crime vient à être commis dans le voisinage; il y a de la psychopathie dans l'air ! Norman, dont le comportement devient inhabituellement bizarre, devient suspect. En parallèle, son épouse veut croire qu'il a une liaison avec l'une de ses étudiantes, Veronika (c'est l'hôpital qui se fout de la charité !). Bref, le récit rebondit à qui mieux mieux, d'une manière souvent loufoque, passant d'un personnage à l'autre. C'est enlevé, caustique, déjanté, et chacun en prend pour son grade. Après avoir dépassé les premières pages, je me suis pris au jeu et je me suis finalement bien amusé avec cette histoire sans queue ni tête. Elle nous suggère avec légèreté quelques vérités sur notre société "bien-pensante" et passablement hypocrite. Un roman léger, sans prétention, empreint d'humour grinçant, qui se lit très bien... et que j'oublierai sans doute assez vite.
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus