AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782738104878
261 pages
Odile Jacob (06/05/1997)
4.14/5   7 notes
Résumé :


Après des années de recherche scientifique et médicale, l'autisme reste un mystère. Que se passe-t-il vraiment dans la tête d'une personne autiste ? Où situer la frontière entre le normal et le pathologique ? Et peut-on, lorsqu'on est atteint de cette affection gravement invalidante, mener une existence riche en satisfactions humaines, intellectuelles ou morales ?

Temple Grandin nous livre ici un témoignage fascinant qui nous permet d... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique

Trop souvent encore, lorsque le mot « autisme » est prononcé, deux images s'imposent à l'esprit de l'imaginaire collectif : soit le petit gamin qui bave en se tapant la tête contre les murs, soit le génie qui effectue en quelques secondes de gigantesques calculs mentaux sans jamais se tromper. On ignore bien souvent que l'autisme ne se limite pas à ces deux extrêmes, qu'il se décline en de très multiples formes bien moins spectaculaires mais tout aussi handicapantes. Temple Grandin fait justement partis de ces personnes qui mettent sans cesse l'accent sur cette diversité, sur cette pluralité de l'autisme. Elle milite également contre la « classification » extrême dont est aujourd'hui victime l'autisme lorsqu'il s'agit du diagnostic : selon elle, l'âge auquel l'enfant autiste a commencé à parler ne devrait pas être l'unique critère quand il s'agit de « répartir » l'enfant dans l'une ou l'autre « case » dont notre société est friande. Il y a autant d'autismes que d'autistes, voilà ce qu'elle essaye de faire comprendre à son lectorat, et il est donc parfaitement absurde à ses yeux de sans cesse vouloir mettre des étiquettes précises …

Tandis que dans L'interprète des animaux, Temple Grandin parlait essentiellement du comportement animal en le mettant en parallèle avec le mode de fonctionnement induit par l'autisme, elle aborde dans cet ouvrage plusieurs thématiques. Elle évoque ainsi tout autant la question épineuse du diagnostic de l'autisme (quels sont les symptômes généralement retenus pour poser ce diagnostic ? quels sont les troubles souvent confondus avec l'autisme ? quelles sont les différentes formes d'autisme ?) que son rapport à la religion, en passant par le traitement médicamenteux de l'autisme et les difficultés rencontrées par les autistes dans les rapports humains (quelles sont les règles des relations interpersonnelles ? comment adapter son comportement dans les différentes situations ? quand faut-il s'obliger à ne pas dire « les vérités qui fâchent » ?). Chapitre après chapitre, Temple Grandin nous invite à parcourir brièvement - mais efficacement - ces différents sujets. J'ai pour ma part énormément apprécié cette diversité !

De la même façon, j'ai beaucoup aimé le choix de Temple Grandin de ne pas s'arrêter à la seule évocation de sa propre expérience, mais de mettre celle-ci en parallèle, en perspective, avec les différentes recherches scientifiques sur l'autisme, avec les témoignages d'autres personnes autistes ou de parents de personnes autistes … Cet ouvrage est un délicat mélange entre l'autobiographie pure et l'essai. Tantôt Temple Grandin nous parle de son enfance, de son adolescence, de son entrée dans l'âge adulte, elle nous raconte ses difficultés, les stratégies qu'elle a mis en place pour les surmonter, ses doutes, ses échecs … et tantôt elle évoque les méthodes éducatives les plus efficaces, les dernières avancées de la recherche en neurologie … Elle passe d'un versant à l'autre en l'espace de quelques phrases, confrontant sans cesse sa propre expérience de l'autisme avec d'autres données. Elle met ainsi en évidence les ressemblances comme les différences, rappelant très régulièrement - tel un leitmotiv - que « ce qui s'applique à une personne autiste ne s'applique pas nécessairement à toutes les personnes autistes ». Son objectif n'est ainsi pas d'écrire un traité exhaustif et fermé sur l'autisme, mais bien d'ouvrir à une conception plus large, plus ouverte, moins restrictive, de l'autisme dans sa diversité.

En bref, Temple Grandin nous offre ici un ouvrage particulièrement intéressant et très enrichissant. A travers différentes thématiques, elle cherche à mettre en évidence le « mode de fonctionnement » de la pensée autiste, tout en répétant sans cesse qu'il ne faut surtout pas tomber dans l'écueil de la généralisation, car chaque autiste est différent, chacun à ses propres particularité, sa propre sensibilité, sa propre façon de penser. Elle cherche à briser l'image faussée et stéréotypée que l'imaginaire collectif a désormais de l'autisme, mais également à montrer les difficultés que les autistes - même ceux atteints des formes moins sévères - peuvent rencontrer au quotidien, sans jamais tomber dans le pathos. Elle-même ne considère pas son autisme comme une faiblesse, mais comme une partie inhérente de son être, et elle va jusqu'à préciser que si elle pouvait « en un claquement de doigt » se débarrasser de son autisme … elle ne le ferait pas, car elle ne serait pas elle-même sans cela. Un livre vraiment riche en enseignements !


Lien : https://lesmotsetaientlivres..
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
Les autistes ont du mal à apprendre ce qui ne se traduit pas en images. Les mots les plus faciles à apprendre sont les noms parce qu’ils sont directement associés à une image. Les mots écrits étaient trop abstraits pour que je les retienne, mais j’ai réussi laborieusement à retenir cinquante phonèmes et quelques règles. Des mots écrits sur des étiquettes qu’on attache à des objets facilite l’apprentissage des enfants autistes de niveau plus faible. Quelques enfants sévèrement atteints apprennent plus facilement avec des mots formés de lettres en plastique qu’ils peuvent toucher.
Commenter  J’apprécie          30
Quand je lis, je traduits les mots en film de couleur, ou bien je stocke simplement la photo de la page imprimée pour la lire plus tard. Quand je cherche dans ma tête, je vois la photocopie de la page… Pour retrouver des informations dans ma tête, je dois repasser la cassette vidéo. Il est parfois difficile de trouver certaines données parce qu’il faut que j’essaye différentes cassettes jusqu’à ce que je trouve la bonne. Et cela prend du temps. Quand je ne peux pas traduire un texte en images, c’est en général pare que ce texte n’a aucune signification concrète.
Commenter  J’apprécie          30
Les mots sont comme une seconde langue pour moi. Je traduis tous les mots, dits ou écrits, en films colorés et sonorisés ; ils défilent dans ma tête comme des cassettes vidéo. Lorsque quelqu'un me parle, ses paroles se transforment immédiatement en images. Ceux dont la pensée est structurée en langage ont souvent du mal à comprendre ce phénomène mais, dans mon métier - je conçois des équipements pour les animaux d'élevage -, penser en images est un formidable atout.
Commenter  J’apprécie          20
Pour créer de nouvelles images, je pars toujours de mille petits morceaux d’images que j’ai emmagasinées dans la vidéothèque de mon imagination et que je recolle ensemble.
Commenter  J’apprécie          70
Comme je suis autiste, je n’assimile pas intuitivement les informations que la plupart des gens considèrent comme allant de soi. Au lieu de cela, j’emmagasine les connaissances dans ma tête comme sur un CD rom. Quand je dois retrouver quelque chose que j’ai appris, je passe la vidéo dans ma tête. Si je laisse errer mon esprit, les images vidéo sautent, comme par associations libres. Ce fonctionnement par associations est un bon exemple dont mon esprit s’écarte du sujet.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Temple Grandin (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Temple Grandin
« Paul était une énigme de ce genre-là puisque contrairement aux personnages des romans classiques, il ne se transforme pas, il n'évolue pas, on ne sait pas s'il pense, on ne sait pas comment il pense. À ce moment-là, faire un livre sur Paul est apparu comme quelque chose de presque impossible. Finalement j'ai compris que le meilleur moyen pour raconter Paul, c'était raconter celui ou plutôt celle qu'il n'était pas, et j'ai donc choisi quelqu'un qui était à l'autre extrémité du spectre autistique, Temple Grandin. » Minh Tran Huy
---
**Un enfant sans histoire** de Minh Tran Huy
Romancière, fervente adepte de la fiction, Minh Tran Huy n'avait sûrement pas imaginé laisser un jour la réalité envahir son écriture. Elle n'avait pas non plus envisagé que la naissance de Paul, son magnifique petit garçon, scellerait sa rencontre intime avec le handicap et ferait d'elle une experte involontaire des troubles du spectre de l'autisme et de leur prise en charge. Un enfant sans histoire est la tentative bouleversante de capturer et de partager cette expérience sismique par la littérature.
https://www.actes-sud.fr/catalogue/litterature/un-enfant-sans-histoire
---
#rentréelittéraire #rl2022
+ Lire la suite
autres livres classés : syndrome d'aspergerVoir plus





Quiz Voir plus

Le quiz fou

Il était une fois un malheureux matou, maltraité par ses maîtres, qui se prenait sans arrêt des coups de fou.....

r
et
ace
rrière
rgon
le

18 questions
23 lecteurs ont répondu
Thèmes : mots , humour , vocabulaire , histoireCréer un quiz sur ce livre