AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782849531181
256 pages
Éditeur : La Boîte à Bulles (07/04/2011)

Note moyenne : 3.47/5 (sur 16 notes)
Résumé :
Au centre d'hébergement des Acacias, une poignée d'éducateurs accompagne chaque jour le quotidien d'une cinquantaine d'handicapés mentaux. C'est dans ce centre que Nono et Lucy ont découvert qu'ils s'aimaient. Et si leurs journées continuent d'être rythmées par les prises de médicaments et par un travail de manutentionnaire en CAT, désormais, ils sont deux. Un jour, Lucy vole un livre sur les océans et mers de France dans un hypermarché. Conquis à l'avance par des p... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  15 juin 2013
C'est un soir que tout a commencé, que la vie de Nono et Lucy a basculé. Faisant la queue devant l'infirmerie pour avaler leur dose de médicaments quotidiens, le regard de Lucy a croisé celui de Nono et là, le coup de foudre! Dans sa petite tête de malade psychotique, plus rien ne compte maintenant. Dans cette institution pour adultes handicapés mentaux, la vie est rythmée par les sorties quotidiennes, parfois dans le chaos le plus total ou le travail au CAT (Centre d'Aide par le Travail). C'est lors d'une de ces promenades au centre commercial que Lucy a dérobé un beau livre d'images sur la mer. Se penchant amoureusement sur cet album, nos deux tourtereaux n'auront alors qu'une idée en tête: aller voir l'océan. Ils feront alors tout leur possible pour tenter d'échapper à la vigilance des infirmiers pour que leur rêve se réalise...
Bernard Grandjean ayant travaillé dans le milieu des handicapés mentaux utilise ici son expérience et plante le décor de son album dans un de ces centres. le choix est atypique mais ô combien dépaysant. Car nos deux héros s'aiment d'un amour simple et évident. Faisant fi de la maladie qui les touche, ce sont bien deux êtres humains dans toute leur splendeur et leur naïveté parfois que l'on suit. Sans misérabilisme ni empathie, cet album est réellement touchant et attendrissant. L'auteur joue avec les sentiments où la différence ne se fait aucunement ressentir. Il nous décrit une idylle simple, des moments d'intimité tendre et ce projet d'aller voir la mer. le dessin est finalement assez simple, une bichromie bleu pâle, aux traits légèrement hachurés. Ce choix de l'auteur est en parfaite adéquation avec le scénario lui-même.
Un amour simple... mais terriblement efficace!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
LePamplemousse
  02 mai 2020
Lucy et Nono sont amoureux.
Mais s'aiment-on de la même façon quand on est handicapé mental ?
Lucy et Nono sont des résidents du foyer les Acacias, leur quotidien est rythmé par le travail dans un CAT et la vie au foyer, en compagnie de compagnons pas toujours reposants, d'éducateurs qui ne font que donner des ordres toute la journée et les appels de Lucy à SOS amitié.
Mais l'amour, ce n'est pas seulement l'envie de se faire des bisous ou de dormir nus l'un contre l'autre, l'amour, ça peut aussi donner des idées folles.
Et justement Lucy et Nono, ils en ont une d'idée folle.
J'ai beaucoup aimé cette bande dessinée qui montre que tout le monde a le droit à une vie sentimentale, qu'on a tous des rêves, et que certains sont prêt à tout pour les réaliser, quelle qu'en soient les conséquences.
Les dessins sont simplistes, presque inaboutis, comme ces nombreuses vies qui peuvent sembler un peu chaotiques, pleine de bruits, de cris, de joie, de rire, de pleurs…
Une bande dessinée qui déborde d'émotions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          221
choumette
  14 février 2017
Dans un centre pour handicapés mentaux, nous suivons la vie de leurs pensionnaires et plus particulièrement celle de Nono et Lucy. Ces deux là tombent amoureux et partagent leurs rêves. Et le rêve de ce couple est d aller voir la mer, ensemble, amoureusement, simplement.
Ils vont alors tout faire pour assouvir ce rêve, un rêve simple, que tout à chacun a le droit de mettre en pratique, même des personnes comme elles, simples d esprit mais avec de l intelligence ; car malgré ce que certains peuvent penser ils ont, oui, une intelligence.
Plan echafaudé : renseignements auprès de "sos amitié", mise en scène digne d'un professionnel.
J'ai bien aimé cette BD car elle me parle énormément. Ayant un membre de ma famille handicapé mental, beaucoup de scènes ont raisonné en moi. La tendresse, la simplicité mais parfois l agressivité de certains, le langage par moment vulgaire, tout ceci fait partie de la vie de ces personnes merveilleuses. L'auteur montre la réalité sans trop en faire, mais seulement, SIMPLEMENT mettre en lumière le quotidien de ces pensionnaires ainsi que des éducateurs.
Et aussi incroyable que cela puisse paraître même les chansons évoquées ont fait parti de mon quotidien, de notre vie !!! Ce répertoire a été ma madeleine de Proust !
Par contre je ne m attendais pas du tout à cette fin et pour le coup j en ai eu les larmes aux yeux.
Bravo M. Grandjean car il est rare de lire des bandes dessinées sur le handicap et vous l avez fait avec brio.

(erreur sur les étoiles : j en voulais 3 et 1/2)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Pilly
  10 octobre 2018
Une histoire d'amour. Une histoire d'amour vécu en toute simplicité. Une histoire d'amour vécu en toute simplicité entre deux personnes. Une histoire d'amour vécu en toute simplicité entre deux personnes en situation de handicap mental.
Etait-ce nécessaire de le spécifier ? En situation de handicap.
Encore aujourd'hui, certaines personnes ne comprennent pas (voire ne souhaitent pas) que des personnes en situation de handicap mental vivent une histoire d'amour. Pourtant, ce sont des personnes à part entière, qui vivent des émotions, comme vous et moi. Pourquoi n'auraient-elles donc pas le droit de vivre une histoire d'amour ? Qui sommes-nous pour juger et/ou interdire cela ?
Cette BD porte un regard tendre sur une simple et belle histoire d'amour, et nous montre en toute simplicité que c'est tout simplement naturel... c'est la vie !
Commenter  J’apprécie          10
lesagentslitt
  18 mai 2011
[Cette critique a été rédigée par Fée Bourbonnaise]
Rares sont les livres ou films qui traitent aussi bien de la « différence ». Parce qu'il est facile de pousser à l'exagération pour attirer la sympathie du lecteur et lui tirer quelques larmes ou pitié. Ici, l'auteur a su rester humble et avec une certaine neutralité.
Dans cette bande dessinée au coeur d'un foyer d'accueil pour personnes handicapées mentales, Bernard Grandjean nous montre qu'on peut être déficient et, comme n'importe qui, éprouver des sentiments amoureux. La sincérité est de mise pour nos deux personnages, Lucy et Nono. Spontanés et naïfs (je serai même tentée de les qualifier de « mignons » si je n'avais pas peur que cela sonne péjoratif), ils n'en sont pas moins intelligents et réfléchis. J'en veux pour preuve la façon dont ils organisent leur fuite (se renseigner pour savoir comment on va à la mer, faire diversion…).
Lire la suite : http://www.les-agents-litteraires.fr/un-amour-simple-bernard-grandjean
Lien : http://www.les-agents-litter..
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
lesagentslittlesagentslitt   18 mai 2011
On l'avait fait ! Et j'avais le cœur qui battait fort, très fort. Si j'avais pu dire toutes ces choses, je l'aurais écrit. Tiens, même, je l'aurais crié : A MER !!! Je me sentais invulnérable. Invulnérable. C'est un mot que jamais je n'aurais pu prononcer avant.
Commenter  J’apprécie          10
lesagentslittlesagentslitt   18 mai 2011
Ca, là-bas, tu vois, c'est le péage. C'est l'endroit où les voitures s'arrêtent. Je l'ai vu dans Le Corniaud avec Bourvil et De Funès.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : handicapVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3794 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre